Jump to content
CIVILMANIA

cypenestor

Old
  • Posts

    32
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

cypenestor last won the day on February 18 2015

cypenestor had the most liked content!

2 Followers

Experience

  • Expérience
    Sénior

Formation

  • Formation
    engenieur

Localisation

  • Pays
    Espagne

Recent Profile Visitors

890 profile views

cypenestor's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • First Post
  • Collaborator Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

11

Reputation

  1. Mais vous pouvez voir dans le dongle "Deformée", les valeurs fixant la vue par étages et par X,Y.
  2. Je crois que vous pouvez utiliser versions légales: http://versions.cype.fr/evaluation.htm http://versions.cype.fr/after_hours.htm Pour garantir le correct funcionement sans erreur
  3. Oui, c'est vrai, parce qu'il existe l'hypothèse de diaphragme rigide, mais vous consultez les déplacements horizontaux à le récapitulatif des déplacements de poteaux. Il est aussi possible de consulter graphiquement le déplacement de poteaux dans chaque étage Résultats>Courbes Enveloppes>Déplacement maximum de poteaux:
  4. Le maillage est automatique, 25x25 cm pour une dalle pleine ou un radier, et pour plancher réticulaire c'est l'entraxe/3 (si vous avez 81 cm entre nervures de plancher réticulaire, 81/3=27 cm, la maille est de 27x27). Pour les planchers unidirectionnels, comme ples planchers poutrelles hourdi, la discrétisation se fait par des barres correspondant à chacune des poutrelles. Il n'est pas nécessaire de changer cette discrétisation en général, parce que le maillage proposé est suffisant pour l'étude métier de ces typologies de planchers. Pour d'autres études plus avancées de plaques, l'utilisateur peut faire usage de CYPE 3D qui permet d'avoir la main sur le maillage des plaques.
  5. Augmenter les armatures longitudinales du poteaux
  6. cypenestor

    Cypecad

    Si tu conais bien la contrainte admissible du terrain (dans ce cas gros béton, peut être 10-15 kg/cm2??), tu peud dimensioner la semelle de béton armé sur gros béton.
  7. Tu peux definir la semelle filante dans les données de le mur (avec et sans liason exterieure): http://share2.cype.com/captures/20170424_101150.html
  8. la fondation des voiles, (avec liason exterieur) on peut definir avec semelles, comme les poteaux. http://share2.cype.com/captures/20170424_100523.html San liason exterieur, avec radier (dalle de fondation). http://share2.cype.com/captures/20170424_100817.html
  9. Je crois que tu peux envoyer le fichier à le support de CYPE, áprès cliquer OK.
  10. Multiplier par l'entreaxe pour obtenir le valeur par nervure, cm2/nervure. Vous pouvez activer ou non les isolignes, et voir les valeurs entre deux points ou dans une bande. http://share2.cype.com/captures/20161213_094422.html
  11. Dans ce cas il est recommandé de CYPECAD, pour toute la géométrie et des charges
  12. Oui, le tutoriel promis: https://youtu.be/HsgqxxTdUHg
  13. N'est pas possible ajouter la force de freinage. On peut simuler aprox. avec charges sur le terrain.
  14. Vous pouvez consulter la manuel de l'utilisateur (pdf), les pages 95-109, qui est expliqué. On prépare un tutoriel qui sera bientôt disponible. Vous pouvez aussi consulter le exemple et editer les escaliers pour voir différents cas.
  15. bonjour, Pour pouvoir estimer les interférences entre semelles proches entre elles, il est nécessaire de modéliser précisément le terrain avec ses différentes couches et propriétés géotechniques, déterminer les bulbes de pression et les prendre en compte dans la détermination des pressions appliquées et des tassements constatés. Cela peut être estimé dans des logiciels spécialisés en calculs géotechniques avec un modèle de calcul aux éléments finis et un paramétrage précis du terrain par un expert en géotechnique; si ce n'est pas le cas, il n'est pas possible de répondre simplement à cette question, seul le bon sens et l'expérience sur une série de cas suivant le type de terrain vous permettront d'envisager si ce cas de figure est correct ou non. Il faut donc en parler plus en détail avec le bureau d'études structures et le bureau d'études géotechniques qui suivent l'opération. Quoiqu'il en soit, la solution proposée ici ne peut que générer une réaction similaire du terrain par rapport à la solution initiale projetée et qui posait problème à U/CEF (semelle S5 très proche et qui chevauche les semelles S3).
×
×
  • Create New...