Jump to content
CIVILMANIA

scolange

Membres
  • Content Count

    16
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

2

About scolange

  • Rank
    Membre débutant

Général

  • Nom
    colange
  • Pays
    France
  • Ville
    lyon

Expériences

  • Poste actuel
    ingénieur
  • Expérience
    Débutant
  • Mes logiciels
    autocad

Formation

  • Formation
    Master 2 GC

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous, Je recherche de la documentation ou des textes réglementaire concernant le renforcement des éléments bois par scellement d'acier (type HA) avec une résine époxy. Dans le cadre des renforcements des structures existantes je recherche des solutions économique. Le renfort par barre d'acier me semble bien adapté. Si vous avez d'autre solution je suis preneur. Merci
  2. Bonjour à tous (te). J'aimerais ouvrir un sujet concernant le diagnostic d'élément en béton armé existant. Plus précisément dans l'établissement des capacités portantes des poutres et dalles béton armé. Concrètement, bien qu'il existe actuellement des matériels susceptibles d'identifier les aciers dans une dalle ou poutre existante(ferroscan ou radar), les résultats sont généralement très loin de la réalité. Ma question est : Comment procéderiez vous pour définir la capacité portante d'un porteur horizontale (bien sur aucun plan EXE n'est disponible). Pour une dalle ? Pour une poutre ? Pour un plancher poutrelle hourdis ? Un essai par chargement + mesure de déformation est il une solution ? Voila, début des hostilité !
  3. Bonjour à tous. Je me pose une question concernant le système de fondation par puuts longrines. Je voudrais savoir si il faut ferrailler les puits en gros béton reprenant la ddc d un bâtiment. Dans une premiers temps je serais tenté de dire non, mais étant en zone sismique, doit on placer des aciers pour reprendre un moment créer par l effort tranchant en tête de puits ? Si oui comment fait on ? Si quelqu'un a déjà été confronté au problème . Merci
  4. Bonjour à toutes et à tous. Ma question concerne les réglages des paramètres du type de barre sous robot analysis. Je voudrais savoir comment les régler correctement et surtout à quoi correspondent ils PHYSIQUEMENT ? Il a y donc 3 réglages principaux : 1-Longueur de flambement. (je pense que c'est la longueur entre 2 points fixes du profilé) 2-Coefficient de longueur de flambement. (je pense que c'est le degré d'encastrement de la rotation de la section au niveau des points fixes) 3-Coefficient de longueur de déversement. (je ne pense que c'est le degré d'encastrement de ???? de la section au niveau des points fixes) Je croyais avoir compris le fonctionnement mais dans le cas, par exemple, d'une poutre métallique bi-appuyé liaisonnée des deux cotés par 2 platines de part et d'autre de l'ame, est ce que les paramètres suivants sont correctes (cas courant des liaisons de poutre secondaire sur 2 poutre primaires): 1->Coefficient 1.00 2->Coefficient flambement interdit 3->Coefficient 1.00 ou 0.50 ?? Comment traduit on le fait que la section au niveau de la liaison peut tournée sur l'axe Z mains ne peut pas se déplacer horizontalement. (comme si la section était sur un axe verticale) ? De manière générale quelqu'un pourrait-il expliquer comment déterminer le coefficient de déversement ? Merci beaucoup.
  5. Merci pour cette réponse j'irai voir l'article lundi matin, mais c'était surtout une question de logique. Comment peut on sollicité une section d'acier qui est déja sollicité potentiellement à 100% ?? Je ne comprend pas vraiment la réponse au point 2. Merci
  6. Bonjour, Je cherche l'avis d'ingénieur BA concernant le sujet des armatures de couture pour les poutre en T (au niveau de la dalle) Sur le logiciel de calcul (Robot), il me demande la section d'acier de couture compris dans la dalle (treillis de chapeau je suppose). Le logiciel calcul la section de couture théorique et la compare a la section dans la dalle (treillis de chapeau de dalle je suppose). J'ai donc deux remarques/question : 1- Les treillis en partie supérieure des dalles et au droit des poutres en T sont déjà calculés pour reprendre les moments négatifs de dalle. Par conséquent je pense pas qu'on puisse également les utiliser en tant que "couture" dans la poutre en T. A confirmer . Faudrait il donc augmenter la section des treillis pour la partie "couture" des poutres ? 2- Dans le logiciel les coutures peuvent être placée soit en partie haute de dalle, soit en partie haute et basse de dalle ! Pourquoi peut on choisir l'emplacement des coutures? Si une personne pouvait me renseigner sur ces deux questions de RDM. Merci
  7. Bonjour à toute et tous. Je m'adresse aux personnes maitrisant l'EC2. Je cherche à vérifier la reprise de bétonnage en pied d'un voile de contreventement.Je rencontre quelques difficultés concernant les termes de l'équation de vérification. Pour cela la formule réglementaire en 3 termes est issu l'article 6.2.5 de l'EUROCODE 2 : Hypothèse : Cas d'un voile BA soumis à un torseur N,V,M "partiellement comprimé". Doit on calculer 2 contraintes résistantes : 1 en zone tendue et 1 en zone comprimée ? Si oui je pense qu'il faut procéder de la manière suivante : A) Contrainte résistante en zone comprimés = Vrd,1 terme 1 - RAS terme 2 - Calcul de la contrainte moyenne en zone comprimée. terme 3 - Calcul du ratio en prenant en compte tous les aciers présent dans la zone comprimée. (aciers répartis + 1 chainage d'about) B) Contrainte résistante en zone tendue = Vrd,2 terme 1 - =0 terme 2 - =0 terme 3 - Calcul du ratio en prenant en compte uniquement les aciers non sollicité pour la flexion (aciers répartis + (Aire réelle - Aire théorique de chainage d'about)) Une fois la contrainte max obtenue, on vérifie : Ved/(b*l) < min (Vrd,1 ; Vrd,2) =====> La zone tendue est donc toujours défavorable. Pensez vous que ma démarche est bonne ? Merci
  8. il n'y a pas de problème, c'est la solution. C'est juste qu'il n'y a pas de décalage dans l'annexe nationale. Je ne connaissais pas cette alternative de calcul.
  9. Oui, je parle bien du décalage du moment du à l'effort de traction . Berenthor as tu une explication ? J'ai eu une réponse de la part des développeurs de ROBOT. Je vous la fait suivre pour info : Citation : Dans Autodesk Robot Structural Analysis Professional, pour le règlement NF EN 1992-1-1 / NA il a été introduit la prise en compte du point 6.2.3(7) formule 6.17. D’après 9.2.1.3(2), DFtd peut être déterminé de deux manières : Soit en appliquant la formule 6.17 du point 6.2.3(7) Ou en décalant la courbe du moment de flexion. Comme Robot utilise la formule 6.17 du point 6.2.3(7) (pour le règlement NF EN 1992-1-1 / NA), la courbe du moment de flexion n’est pas décalée. Pour le règlement EN 1992-1-1 AC 2008, la formule 6.17 du point 6.2.3(7) n’est pas appliqué, la courbe du moment de flexion est alors décalée.
  10. Le problème c'est que je ne trouve absolument pas cette option dans les boites de dialogue. Il faudrait peut etre l'avis d'une personne utilisant ROBOT.
  11. Et bien on voit sur les courbes extraites de robot (cf pièce jointe) : 1er courbe ==> pas de décalage du moment agissant Mr = Mt (NF EN 1992-1-1/NA:2007) 2ème courbe ==> décalage du moment agissant Mr < Mt (EN 1992-1-1 AC2008) Pourquoi cette différence ? Ne devrait on pas avoir les mêmes courbes ? PS : la valeur du décalage est donné dans le texte, EC2 article 9.2.1.3. Doc1.pdf
  12. Tout d'abord merci de votre réponse. Mais pour vous répondre : 1-Je parle du décalage du moment agissant, et j'ai bien coché toutes les cases. 2-Le ferraillage est bon. Après avoir cherché je m'aperçois d'une chose : En modifiant les normes de calculs on obtient : Pour NF EN 1992-1-1/NA:2007 pas de décalage. Pour EN 1992-1-1 AC2008 ou le BAEL 1991 rev 99 décalage. Donc la question est : Est ce normal que cette règle est été supprimé sur la version francais de l'eurocode ? Merci
  13. J'ai fait un plan en pièce jointe dans le 1er message; que manque t'il comme informations ?
  14. Bonjour, Suite à un calcul de poutre je me rends compte qu'il n'y pas de décalage de la courbe enveloppe des moments de zcot. Moment de calcul = Moment réel !!! Peut être ai-je désactivé l'option (inquiétant) mais je n'arrive pas à la retrouver . Pouvez vous m'aider à résoudre ce problème ?
  15. Bonjour amis ingénieurs structure, Je me permet de poster sur ce site afin d'avoir vos avis sur un problème technique. Il s'agit de la conception d'un bâtiment R+2, en béton armé. Les dalles du R+1 et RDC sont en appuis sur un voile de refend béton ayant un porte à faux de 1.40 m. Je ne sais pas comment le reprendre. J'avais plusieurs idée, doit on : 1-Placer une poutre sous le plancher du RDC et la calculer avec la totalité de la charge se trouvant en dessus.(poids mort) 2-Faire travailler le voiles du R+1 en poutres voiles (sachant qu'il y a une ouverture au R+1) 3-Autre ? Pour info le moment au nu de la poutre du RDC à l'ELU est de 210 kN.m. Coupe sur voile.pdf
×
×
  • Create New...