Aller au contenu
CIVILMANIA

Recommended Posts

Bonsoir,

je voudrais savoir comment peut on dimensionner un radier à partir des données de l'essai pressiometrique ?

Modifié par Cheikh DIENG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici une règle empirique: ep du radier = 8 à 10 cm par étages.

Pour le calcul plus précis, il faut:

-une étude géotech précisant la raideur du sol et la contrainte admissible.

-un descente de charge

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il te faudra tout d'abord te référer au fascicule 61 Titre V ,ou tu trouvera une condition de rigidité à satisfaire pour déterminer l’épaisseur à donner à ton radier (Via les modules pressiométriques enregistrés).

Aussi tu determine la capacité portante de ton sol.

Puis tu calcul le tassement ,ensuite tu communique au BET structure ,le module de réaction vertical Kv qui est egal à la capacité portante sur le tassement que tu exprime en bar/cm.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici les critères que devra obtenir le fondeur respecter les tassements totaux et différentiels réglementaires.

 

Référentiel

·         [N-1] NF EN 1992-1-1/NA – Mars 2007 – P18-711-1/NA (Clause 2.6 (2) NOTE 2)

·         [N-2] NF EN 1997-1 – Juin 2015 – P 94-251-1 (Annexe H)

·         [N-3] NF P 94-261 – Juin 2013 – P 94-261 – Fondations superficielles (Clause 13.2 et Annexe L)

 

Prise en compte dans les calculs

Les références [N-1] et [N3] précisent que les tassements différentiels, sous charge quasi-permanente, peuvent être négligés dans les calculs s’ils respectent les valeurs suivantes :

Tassement différentiels (dsmax)

·         dsmax < L/500 où « L » est la distance entre éléments porteurs adjacent.

et

dsmax <

10 mm dans le cas des cloisonnements fragiles 

20 mm dans les autre cas

Sous-entendu au-delà de ces valeurs, il est nécessaire de tenir compte de déformations différentielles dans la redistribution des charges et le dimensionnement des éléments porteurs ou de remplissage.

 

Entre deux porteurs contigus

Afin de limiter les dommages, le tassement différentiel sous charge quasi-permanente devra respecter les critères suivants [N2] : 

 

Tassement totaux (smax) et différentiels (dsmax)

Pour les structures courantes sur radier avec des tassements totaux atteignant 50 mm et des tassements différentiels de 20 mm entre colonnes adjacentes sont souvent acceptables.

De plus grands tassements totaux et différentiels peuvent être  admis si les rotations relatives restent dans des limites acceptables et si les tassements totaux ne provoquent pas de problèmes aux réseaux liés à l'ouvrage, ni de basculement, etc.

·         ·        smax < 50 mm

·         ·        dsmax = 20 mm

 

Rotation (qmax) et déformation angulaire (amax)

·         ·        qmax < 1/500

·         ·        amax < 1/150

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×