Aller au contenu
CIVILMANIA

Caupa ARLOR

Membres
  • Contenus

    41
  • Inscription

  • En ligne

  • Pays

    France

Points de Réputation

8

À propos de Caupa ARLOR

  • Rang
    Membre occasionnel

Général

  • Nom
    ARLOR
  • Pays
    France
  • Ville
    Lyon

Expériences

  • Poste actuel
    ingénieur BA
  • Expérience
    Sénior
  • Mes logiciels
    Graitec
    ALLPLAN
  • Mes références
    RBS

Formation

  • Formation
    Patrice

Visiteurs récents du profil

423 visualisations du profil
  1. en Algérie vous tenez compte des structure à nœuds déplaçables? Ça complique singulièrement les choses.
  2. le recouvrement et le scellement sont deux chose diférentes: -1- recouvrement : il et fonction de : la classe de béton, du diamètre des barres, de l'effort à transmettre, de l'enrobage, du confinement ou non, des condition d’adhérence, etc... en résumé, pour du C25/30, les 50 diamètres englobe presque tous tous les cas (certain attentes de semelles doivent être allongées, certains éléments sismique) -2- Scellement : Il est fonction de : la classe de béton, du diamètre des barres, de l'effort à transmettre, du diamètre de perçage, des produit utilisés, des condition de bord, etc. En résumé, en compression pas de Pb mais faites attention à la traction. HILTI propose un utilitaire en ligne pour le calcul.
  3. allez sur le site de SEAC. Ils ont fait et mis en ligne un livre avec toutes les réponses et croquis nécessaire.
  4. Pour un rattrapage perso je préconise du C20/25
  5. A part au séisme c'est très rare d'avoir un soulèvement. -1- Bien vérifier que ce n'est pas un pb de modélisation. Il faut bien penser à faire un calcul non linéaire de façon que le sol (le ressort) ne puisse pas travaillez en traction. -2- si soulèvement il y a : -a- Il faut ajouter de la masse (épaississement des murs, grossissement de la semelle, etc.) -b- revoir la structure -c- ancrer la semelle au sol ( micro-pieux)
  6. je ne crois pas que cela soit prévu, et a vrai dire je ne vois pas bien l’intérêt
  7. il faut faire le calcul à "l'envers". du coup la semelle filante se calcule comme un poutre avec comme chargement la réaction du sol.
  8. Les efforts à prendre en compte son définit dans l'EC1
  9. trés courant en france Attention à vérifier: -1- les efforts de flexion dans la voile avec la poussées de terres. -2- Vérifier le non glissement de la semelle.
  10. Si il n'y a qu'un réservoir avec des voiles périphériques, il y a deux point à regarder. -1- en pied de mur il y a un moment d'encastrement qui va en diminuant en rentrant à l'intérieur du bassin. -2- dans la partie centrale du bassin il n'y a pas d'effort dans le "radier" car la réaction du sol est parfaitement équilibré par le poids de l'eau. Perso j'ai fait de bassins dans de stations d'épuration de 25 m de diamètre avec 4 à 5 m d'eau et le "radier" faisait 15 cm d'épaisseur avec juste des HA 10 e=20 dans les deux dir.
  11. Strakon a une excelente réputation. Ce n'est pas parque 'revit est l'avenir" que c'est le meilleur. Pour moi en ce qui concerne le BA, le meilleur et le plus complet en ce moment c'est ALLPLAN ( et de loin)
  12. c'est facile, le but de la longrine de redressement est de recentrer la charge en reprenant le moment d'excentrement. Ce la fait, la semelle se calcule avec un charge centrée.
  13. Caupa ARLOR

    Poutre En Console

    -1- Croquis non visible -2- La méthode consiste à mobiliser une masse suffisante pour équilibrer le moment sur appuis.
  14. Attention: balcon de 2.5 m plus culasse (dalle coté intérieur qui équilibre la console) sur un plancher poutrelle hourdis = Gros risque de sinistre. Etude à faire faire par un spécialiste
  15. Et bien non justement Si vous servez d'un logiciel aux élément fini pour faire un analyse statique vous risquez de faire de graves erreurs.
×
×
  • Créer...