Jump to content
CIVILMANIA

Caupa ARLOR

Membres
  • Content Count

    53
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

10

1 Follower

About Caupa ARLOR

  • Rank
    Membre impliqué

Général

  • Nom
    ARLOR
  • Pays
    France
  • Ville
    Lyon

Expériences

  • Poste actuel
    ingénieur BA
  • Expérience
    Sénior
  • Mes logiciels
    Graitec
    ALLPLAN
  • Mes références
    RBS

Formation

  • Formation
    Patrice

Recent Profile Visitors

620 profile views
  1. Le mieux et de faire faire une étude par un bureau d'étude béton armé. Ne serait ce que vis à vis des responsabilités si c'est une copropriété.
  2. Il faut le regarder comme un plancher dalle sur des pilier rond
  3. Salut à tous Patrice Ingé BA en exe à Lyon
  4. Bien sur que si c'est possible C'est même indiqué dans l'aide de ossature comment faire. En gros on modélise sur arche un "radier" (fictif) et en dessous on positionne 4 appuis n'importe ou et on exporte la dalle vers arche plaque. sous plaque on vire les appuis provisoire et on met un sol élastique. 10 x plus rapide que sur Advance. Perso je fait cela dans 95 % des cas. cqfd.
  5. Merci, Mais mon interrogation se situe du coté réglementaire. En agglos c'est possible si ils sont correctement chaînés. Mais a-t-on le droit de faire cela?
  6. Bonjours à tous ceux qui vont me lire. J'ai un sujet de réflexion: A t on le droit de faire des gardes corps en agglos pour des balcon non étanchés? Perso je pense que non, mais je ne trouve plus les texte qui le dit. Merci de votre avis
  7. Bonjour La longueur des éléments de maçonnerie porteuse est définie dans le DTU 20.1 P4 Ouvrage en maçonnerie de petits éléments — Parois et murs Partie 4 : Règles de calcul et dispositions constructives minimales
  8. Attention, il y a erreur: Pour un dallage armé: - pas de joint de fractionnement - les joint de dilatation doivent traverser les dallages armés (d'autant plus qu'un dallage armé est la plupart du temps lié au verticaux) Oui et non. le fractionnement des maçonneries n'est pas forcement en corrélation avec les JD. C'est deux PB différents à mon sens C'est plus la longueur du mur qui pose PB
  9. Bonjour à tous je met ma petite pierre à l'édifice: Attention les les murs en maçonnerie ne doivent pas faire plus de 25 m sans être recoupés.
  10. avec les éléments fini vous avez des effets de plaque, d'angles, d'attaches etc. qui viennent polluer les résultats. Au final, le poids du bâtiment est le même mais les efforts transitent différemment. ce qui exclu quasiment tout les murs non armés (par ex)
  11. en Algérie vous tenez compte des structure à nœuds déplaçables? Ça complique singulièrement les choses.
  12. le recouvrement et le scellement sont deux chose diférentes: -1- recouvrement : il et fonction de : la classe de béton, du diamètre des barres, de l'effort à transmettre, de l'enrobage, du confinement ou non, des condition d’adhérence, etc... en résumé, pour du C25/30, les 50 diamètres englobe presque tous tous les cas (certain attentes de semelles doivent être allongées, certains éléments sismique) -2- Scellement : Il est fonction de : la classe de béton, du diamètre des barres, de l'effort à transmettre, du diamètre de perçage, des produit utilisés, des condition de bord, etc. En résumé, en compression pas de Pb mais faites attention à la traction. HILTI propose un utilitaire en ligne pour le calcul.
  13. allez sur le site de SEAC. Ils ont fait et mis en ligne un livre avec toutes les réponses et croquis nécessaire.
×
×
  • Create New...