Jump to content
CIVILMANIA
Nasro benseghir

suivi de Projet Routier en zone aride(Algérie)

Recommended Posts

bonjour,

de manière générale il n'y a pas de différence pour le suivi entre les chantiers du sud et les chantiers du nord.

la différence réside dans la conception aussi bien sur le plans géométrique que sur le plan structure.

en matière de géométrie souvent -pour des raisons d'économie- on opte pour un profil en travers assez réduit( deux voies de 2.50 à 3.00 m)

pour éviter l'ensablement on épousera au maximum le profil en long terrain naturel.on adoptera des talus très plats( 1/5).

our la partie corps de chaussée, le trafic étant relativement faible et souvent le terrain étant de bonne qualité on adoptera une structure couche de fondation + couche de base de l'ordre de 20 cm chacune.

en matière de matériaux ce sera souvent un tout-venant de reg ( Très courant)-on pourra aussi utiliser des matériaux fins ( calcaire pulvérulent ou gypse) - un total de 70% sera exigé pour les carbonates+ sulfates.

la pluviométrie étant très faible on ne s'occupera pas des limites d'Atterberg. dans le pire des cas une partie de la chaussé sera détériorée et on viendra la refaire au moindre coût.

pour ce qui est du suivi il sera fait comme dans tout autre chantier. vérification du piquetage du tracé ( planimétrie et altimétrie)-

vérification des différentes couches aussi bien sur le plan de la géométrie que des épaisseurs que de la mise en oeuvre.( mise en place, malaxage, arrosage, compactage)- vérification de la teneur en eau in situ et de la densité obtenu avec comparaison avec l'OPM Proctor. etc.

OuAllaou A3lam

A+

  • J aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, FRIDJALI a dit :

bonjour,

de manière générale il n'y a pas de différence pour le suivi entre les chantiers du sud et les chantiers du nord.

la différence réside dans la conception aussi bien sur le plans géométrique que sur le plan structure.

en matière de géométrie souvent -pour des raisons d'économie- on opte pour un profil en travers assez réduit( deux voies de 2.50 à 3.00 m)

pour éviter l'ensablement on épousera au maximum le profil en long terrain naturel.on adoptera des talus très plats( 1/5).

our la partie corps de chaussée, le trafic étant relativement faible et souvent le terrain étant de bonne qualité on adoptera une structure couche de fondation + couche de base de l'ordre de 20 cm chacune.

en matière de matériaux ce sera souvent un tout-venant de reg ( Très courant)-on pourra aussi utiliser des matériaux fins ( calcaire pulvérulent ou gypse) - un total de 70% sera exigé pour les carbonates+ sulfates.

la pluviométrie étant très faible on ne s'occupera pas des limites d'Atterberg. dans le pire des cas une partie de la chaussé sera détériorée et on viendra la refaire au moindre coût.

pour ce qui est du suivi il sera fait comme dans tout autre chantier. vérification du piquetage du tracé ( planimétrie et altimétrie)-

vérification des différentes couches aussi bien sur le plan de la géométrie que des épaisseurs que de la mise en oeuvre.( mise en place, malaxage, arrosage, compactage)- vérification de la teneur en eau in situ et de la densité obtenu avec comparaison avec l'OPM Proctor. etc.

OuAllaou A3lam

A+

Mrc bcp Mr fridjali

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...