Jump to content
CIVILMANIA

Sautages d'explosifs et dégâts aux bâtiments


Guest
 Share

Recommended Posts

posté par par bentafat_rachid

Sautages d'explosifs et dégâts aux bâtiments

Publié à l'origine en septembre 1967.

T.D. Northwood et R. Crawford

Lorsque des sautages d'explosifs ont lieu dans une région habitée,

il arrive souvent que les occupants des bâtiments environnants

perçoivent les vibrations du sol qui accompagnent ces opérations. Ils

remarquent pour la première fois la présence de certaines lézardes dans

leurs murs ou leurs fondations, et en déduisent inévitablement qu'elles

résultent des explosions. Cette conclusion, habituellement erronée, est

due au fait que le seuil de perception des vibrations est chez l'homme

bien en-dessous du seuil de perception des dommages aux constructions.

Ces lézardes, qui résultent peut-être d'un affaissement ou d'une

contraction des matériaux, sont restées inaperçues pendant des années.

Il est cependant exact que les sautages d'explosifs peuvent causer des

dommages, et il en existe des exemples. On va étudier dans le présent

digeste les circonstances dans lesquelles ils peuvent se produire.

Mécanisme d'une explosion

Les sautages d'explosifs ont pour objet de morceler des matériaux de

manière à pouvoir les enlever. Au-delà de la zone dans laquelle les

matériaux sont effectivement broyés et déplacés, il existe généralement

une zone relativement restreinte où se produisent des déformations

plastiques et des fissurations. Au-delà de cette zone, l'énergie

restante se propage dans le sol sous forme d'onde élastique. Si la

charge d'explosif est voisine de la surface, il peut également se

produire une propagation d'ondes dans l'air. Ce cas sera étudié à part.

A faible distance, les ondes se propagent sphériquement et leur

amplitude décroît en raison inverse de la distance au point

d'explosion. A de plus grandes distances, le processus de propagation

subit l'action de deux autres facteurs: 1) l'onde se divise en trois

sortes d'ondes se propageant à des vitesses différentes; 2) des

solutions de continuité du milieu, telles que stratifications ou

crevassements, peuvent provoquer des effets supplémentaires de

diffusion et de dispersion; l'existence, sur le trajet de l'onde, d'une

importante faille géologique, peut constituer un puissant obstacle à sa

propagation.

Tous ces facteurs tendent à réduire l'amplitude de l'onde d'une

manière plus prononcée que ne le prédit la loi de l'inverse de la

distance. On estime que les relations de distance mentionnées dans la

présente étude constituent une évaluation prudente; elles représentent

les niveaux de vibration à prévoir en milieu élastique relativement

homogène, et à distance assez faible pour ne permettre qu'une

dispersion minime.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...