Jump to content
CIVILMANIA

TKW

Membres
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0

About TKW

  • Rank
    Membre débutant

Experience

  • Fonction
    ingénieur
  • Expérience
    Débutant
  • Mes logiciels
    RSA

Formation

  • Formation
    ingénieur

Localisation

  • Pays
    France
  • Ville
    baie mahault

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous! Je souhaiterais m'acheter un ordinateur portable sur lequel je puisse installer RSA, j'imagine qu'il me faudra choisir quelque chose d'assez puissant pour qu'il puisse supporter les calculs... Cependant je n'y connais rien en informatique, auriez vous une idée du modèle à choisir (pas de MAC) ? Cordialement
  2. Mais en même temps, les voiles formant les libages sont d'épaisseur 18cm, on peut les supposer flexibles et prendre Ka?
  3. Bonjour, Je suis en train d'établir une analyse modale d'un bâtiment de type R+1 avec libages en terre. Cette analyse s'inscrit dans une analyse sismique d'un bâtiment de bureaux et j'ai deux questions : - Dans le cas de la poussée des terres s'exerçant sur les libages, est ce que je dois utiliser Ko ou Ka? Je pencherais plutôt pour Ko dans la mesure où les libages sont "bloqués" en tête par le plancher bas R+0 ? -Les totaux des masses excitées "TOT.MAS.UX", "Tot.mas.UY" et "Tot.mas.UZ" sont différents quand je modélise mes planchers en "diaphragmes rigides" et tous égaux quand je les modélise "coques", savez vous pourquoi? Cordialement
  4. Bonjour à tous, Quelqu'un pourrait-il confirmer mon interprétation des Eurocodes 8? : Dans le cadre d'un renforcement parasismique, on peut utiliser plusieurs méthodes d'analyse dont : * Analyse multi-modale : appuyée par un spectre élastique * Approche par coefficient de comportement : qui préconise l'utilisation d'un spectre spécifique et l'intégration d'un coefficient de comportement. Cette méthode ne peut être utilisées dans le cadre de l'état limite NC. Cette assertion est-elle vraie selon les textes ? Je vous remercie d'avance Cordialement
  5. Bonjour à tous, Je me pose beaucoup de questions sur les efforts réduits des panneaux, surtout quand à leur utilisation pour un calcul manuel: Quels efforts faut-il utiliser pour le calcul des voiles en situation sismique? (pied / milieu / tête) Lesquels faut-il utiliser pour le dimensionnement des semelles filantes en situation sismique? (pied / milieu / tête) Supposons (N,M,T) les efforts réduits du panneau à utiliser pour le dimensionnement des semelles, dois-je prendre le moment pour évaluer sa stabilité (M/N<l/6)? ou dois-je considérer que le moment est repris par le ferraillage du voile ? J'espère avoir des réponses auprès de vous MERCI!
  6. Bonjour à tous, Je suis confrontée à l'étude d'un R+5 en zone sismique. J'ai lancé l'analyse modale qui me donne juste avant la fréquence de coupure (33Hz) les masses cumulées suivantes : X : 90.34Hz Y: 66.80 Hz Z:62.79 Hz Au delà de cette fréquence de coupure, il n'y a plus d'amplification dynamique, les masses cumulées augmentent donc lentement. Je suis loin des 90% préconisés par l'Eurocode qui stipule qu'il conviendrait alors de prendre en compte un nombre minimal k de modes respectant : k>=3n Tk<=0.20s k: nombre de modes à considérer n : nombre de niveau au dessus des fondations Tk : période de vibration du mode k Est ce que quelqu'un saurait expliquer comment mettre en pratique cette préconisation sur Robot? Autrement j'avais lu, que dans le cas des masses modales cumulées < 70 % de la masse totale, on doit utiliser des coefficients d'excitation à affecter à chaque direction, dans mon cas : X=1 (pas de besoin d'amplification) Y=100/66.80 Z=100/62.79 Et que dans le cas de masses comprises entre 70 et 90% des masses, on doit utiliser le mode résiduel? Quelle approche adopter dans mon cas et dans le cadre des eurocodes ? Cordialement TKW
  7. Bonjour, Avez vous trouvé une réponse à cette question? car je me la pose en ce moment ! TKW
  8. Bonjour à tous! Je suis nouveau membre, et j'espère que quelqu'un pourra venir à mon secours sur mon problème : J'ai une structure en charpente métallique de base rectangulaire (2.65m x 4m) telle que h/d>5, je comprends que je ne peux pas utiliser les coefficients de pression mais les coefficients de force pour l'estimation de la force exercée par le vent. Si je ne me trompe pas, ce coefficient de force est donné pour la face perpendiculaire au vent ? Dans les différents cas que je dois considérer (4 cas pour chaque face?), je dois : Découper la face au vent en bandes horizontales (pas de découpage vertical) comme définies en 7.2.2 de la NF EN 1991-1-4 pour avoir les hauteurs de référence (pour la pression dynamique de pointe) prendre en compte que ze = h pour la face sous le vent, mais quel coefficient ? Comment considérer les faces parallèles au vent ? et comment considérer ma toiture? (plusieurs versants) D'autre part, si la face au vent est en pression, la face sous le vent est en pression ou succion? (le signe des coefficients de force étant positifs) J'ai peut-être loupé quelque chose en parcourant l'eurocode, j'espère trouver des réponses parmi vous! TKW
×
×
  • Create New...