Jump to content
CIVILMANIA

Tony_Contest

Membres
  • Content Count

    213
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    17

Tony_Contest last won the day on September 17

Tony_Contest had the most liked content!

Community Reputation

91

About Tony_Contest

  • Rank
    Membre génial

Experience

  • Fonction
    Sans

Localisation

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,019 profile views
  1. Bonjour, Dans un groupe de débat, il faut toujours "l'avocat du diable", celui qui défend le point de vue contraire pour qu'il y ait une avancée constructive. Effectivement n’empêche de mettre un moment d'excentrement dans les pieux ou micropieux, le maitre d'ouvrage paiera alors des fondations spéciales au prix fort car tous les pieux seront renforcés. Ca va un peu à l'encontre de la mission d'optimisation de l'ingénieur. Ce moment peut également être donné à titre informatif à prendre en compte ou non selon que la fondation est effectivement excentrée à l'exécution. Enfin
  2. Bonjour, L'excentrement est lié à un problème de tolérance d'exécution sur chantier. La règlementation définit ce qu'il faut respecter : ce sont des tolérances d'exécution : si on est dans la tolérance tout va bien, si on ne l'est pas, il faut refaire... Si la réalisation est dans la tolérance, mais que cela engendre malgré tout un surcout potentiel alors il faut juste savoir qui en fait les frais. Dans le cadre d'un marché de MOe, le BE Structure de Moe peut très bien préciser sur les plans et dans le CCTP : " Les descentes de charges ne tiennent pas compte des excentremen
  3. Bonjour, Dans Arche poutre, je rentrerai une poutre avec feuillure d'un seul coté et un moment de torsion linéaire. Mais, ça me parait effectivement indispensable de faire une vérification manuelle du calcul. Bon courage
  4. Du coup, la situation est différente pour toi selon que tu es BE de maitrise d’œuvre ou BE de l'entreprise de GO. A ce stade, c'est plutôt les Moe qu'il faut informer afin qu'ils présentent bien les hypothèses de calcul, et il faut définir dans le CCTP qui doit assumer l'écart d'implantation et la reprise des efforts d'excentrement. En prévenant les entreprises de GO, tu assures ton rôle de conseil, si le devis établi pas l'entreprise de GO précise clairement les hypothèses de dimensionnement : "l'entreprise de GO n'est pas responsable d'un défaut d’implantation des micropieux, même
  5. Bonjour, Ca se généralise ? tu as qui comme entreprise Foreo, Temsol, Optisol (juste par curiosité, on effacera les noms après) ? Il y a une différence importante entre ce qui peut être justifié pour les micropieux (souvent juste un tube acier de 70mm de Ø) et ce qui peut l'être pour les pieux. Le raisonnement pour les pieux n'est effectivement pas valable pour les micropieux. Tu ne dois pas avoir 300t de descente de charge sur des micropieux, ou tu en as plusieurs non ? En général, en micropieux, la descente de charge est entre 35t et 75t. Si le cas revient trop souvent, il fau
  6. Bonjour, S'il n'y a pas de réponse, c'est surement parce que c'est un cas classique de calcul en flexion + torsion. Ce cas doit être traité dans tous les bons ouvrages de béton armé, soit à l'eurocode, soit au BAEL. Il faut dans un premier temps calculer la poutre en flexion, puis ajouter les armatures nécessaires à reprendre le moment de torsion : §A5.4 du BAEL 91 ou §6.3 de l'eurocode 2. La torsion augmente la section des armatures périphériques et modifie aussi l'espacement des cadres. Le principe de ferraillage : Ferraillage L.pdf Cordialement.
  7. Bonjour, Très souvent, un corbeau est une console courte. Une console courte est déterminée simplement selon des critères géométriques (voir eurocode ou BAEL). Un corbeau est un élément saillant de poteau ou de mur. Vous pouvez avoir par exemple une console courte en continuité d'une poutre en béton, on ne parlera pas dans ce cas de corbeau. Cordialement.
  8. Bonjour, https://fdocuments.in/document/nf-e85-015-avril-2008.html
  9. Bonjour, Bravo à @medeaing. Il faudrait un tag "Bravo" en plus du cœur. Pour avoir le bon angle il faut orienter l'appui avec un point se trouvant à 0,0,2.5 :Coupole-indA Model.pdf Il faut affecter l'appui à chaque nœud individuellement et non au contour sinon ça ne fonctionne pas, Robot ne prend pas le bon angle... J'ai créé un groupe avec les nœuds d'appui en utilisant le filtre de sélection, avant de supprimer tous les appuis : ça permet de pour pouvoir les sélectionner autrement qu'en les cliquant un par un. Puis j'ai affecté le nouvel appui aux nœuds à partir du groupé
  10. Bonjour, Alors là... mystère pour moi. Il y a un balcon périphérique, la partie centrale est en hourdi 15+5, la rive est juste notée TE20 : coffrée et coulée en place probablement... Bon courage.
  11. Bonjour, Faire une bande noyée de 80cm de large pour recevoir des poutrelles dont les aciers dépassent d'à peine 10cm, je ne suis pas fan. Si les poutrelles sont BA, ajouter des aciers aciers sur le talon à faire filer dans la bande noyée au dessus des filants de cette dernière. Pas possibles pour les poutrelles précontraintes. 1. La déformée reste celle de l'EC2. Attention à "relever" les efforts, les aciers de poutrelles hourdis sont en général très peu enrobés (1.5cm par exemple) alors que l'enrobage de la poutre noyée est de 3 ou 3.5cm. Il aurait fallu que les aciers des poutrell
  12. Bonjour, Surface de la calotte sphérique : 2 pi() R h = 117.62 m² Poids de la calotte sphérique (masse volumique robot 2453 daN/m3 pour le béton) P = 117.62 x 0.2 x 2453 = 57704 daN Réaction verticale linéaire périphérique : 57704 / (2 pi() R) = 1530.64 daN/ml Nphi = Rv/Sin(phi) = 3979.6 daN Robot : S =117.01m², avec descente de charge verticale totale de 57478daN et Nphi = 3764.16daN Comparaison réel / robot : 3979.6/3764.16 = 1.0572 : - 5.72% d'écart 57704 / 57478 = 1.0039 : - 0.39% d'écart L'arc est discrétisé dans robot : 20 tronçons, soit phi' = 21.489 Nphi = R
  13. Bonjour, Le coefficient de poisson est pris égal à 0.2. Le calcul réalisé est sous poids propre donc pour un cas de charge permanente, il serait illogique de prendre ce coefficient égal à 0. Pour info, le calcul donnerait 3712daN/ml au lieu de 3764 daN/ml avec un message d'erreur du logiciel concernant le coefficient de poisson. Cordialement.
  14. Bonjour, Qu'est que tu appelles le Nphi ? L'effort de compression radial ? Je vois que tu gères le repère polaire pour les résultats. Si je regarde le Von Mises Cartographie-Composée-Effort de Membrane (coupole béton de 20cm d'épais), j’obtiens ça : Selon le résultat que vous recherchez, il faut peut être paramétrer : - la surface de la membrure pour laquelle vous voulez les résultats : cartographie - paramètres surface pour contraintes : supérieure, inférieure, à l'axe Utilisez l'aide : https://help.autodesk.com/view/RSAPRO/2021/FRA/?guid=GUID-E73EA3A2-AEC8
  15. Bonjour, Oui, il faut redimensionner. Pour avoir une idée du problème, essayez éventuellement de changer la classe de béton pour un C40/50 par exemple, si le message disparait, il y a de grande chance que ce soit la contrainte de compression du béton qui soit dépassée. Bizarre que le logiciel ne soit pas plus explicite : si vous allez dans l'aide vous n'avez pas plus d'infos ? L'aide de robot est vraiment très complète. Augmenter la section de quelques cm et le problème sera surement réglé. Quelle est la règlementation de calcul de la poutre noyée ? Eurocode ? SI vous
×
×
  • Create New...