Jump to content
CIVILMANIA

philkakou

Membres
  • Content Count

    431
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

philkakou last won the day on April 19

philkakou had the most liked content!

Community Reputation

174

About philkakou

  • Rank
    Membre génial

Experience

  • Fonction
    Directeur services techniques communaux
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    autocad

Formation

  • Formation
    INGENIEUR

Localisation

  • Pays
    France
  • Ville
    france

Contact

  • email
    philkakou@free.fr

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, Ce serait trop simple en effet ! Ton moment longitudinal que tu donnes, correspond au poids G du tablier. Tu le divises par la largeur du tablier pour avoir le moment de flexion longitudinal unitaire par mètre transversal. Tu calcules le coefficient K de la charge répartie G couvrant la totalité des fibres transversales pour chaque fibre transversale y des 4 poutres. Si tu fais un calcul manuel à partir des tables, il faut calculer pour la fibre y de la poutre, tous les K à -b, -3b/4, etc 0 , etc +b et en faire la moyenne pondérée Tu appliques ensuite le
  2. Bonsoir, Merci pour le partage, J'essaierai de le parcourir quand j'arriverai à trouver un peu de temps libre
  3. excellente initiative car le contenu est suffisamment didactique pour permettre aux étudiants de comprendre. J'ai vu par ailleurs que vous aviez rédigé également un tome 3 traitant de l'exécution. Envisagez vous de l'actualiser également ? Évidemment, les lecteurs auront compris que votre tome 2 suppose un tome premier dédié à la conception. Bonne soirée et merci encore
  4. Au 1er avril, à ce que je sais, les CCAG vont évoluer pour tenir compte de l'évolution de la commande publique en France. Pour les fascicules, voir le site de l'idrrim pour avoir la liste des derniers fascicules actualisés : https://www.idrrim.com/publications/5972.htm Pour le fascicule 70-II : https://www.astee.org/publications/fascicule-n70-ii-du-cctg-travaux-de-genie-civil-ouvrages-de-recueil-de-stockage-et-de-restitution-des-eaux-pluviales/
  5. Bonjour, L'initiative mérite d'être saluée et encouragée vu le temps à passer pour analyser puis coder le ou les programmes. Effectivement, cela a été cité : semelles , mur de soutènement - Je rajouterai les fondations profondes de type pieux Je pense aussi aux ponts cadres type PICF ou PIPO Quelques calculs d'hydrauliques sur les ouvrages d'assainissement routier Ce qui serait pas mal aussi, c'est un outil simple qui pour un ouvrage multi travées et pour un convoi donné composé de n essieux parcourant l'ouvrage, donne pour chacune des travées, la position du convoi p
  6. pour télécharger, il faut que vous soyez inscrit sur le site et que vous soyez identifié par votre identifiant de login. C'est gratuit.
  7. philkakou

    urgent

    pas à ma connaissance Le revêtement est fonction de l'aspect esthétique recherché par les urbanistes. Certaines villes éditent des guides au format PDF sur le choix (asphaltes, pavés, ciment, graves ciments, etc ) ou les CAUE Le reste est du remplissage avec les réseaux des concessionnaires
  8. Un objet soumis à des actions extérieures interagit avec elles. Ces actions développent à l'intérieur du solide des sollicitations appelées efforts internes comme l'effort tranchant (cisaillement), l'effort normal (compression ou traction) et des moments de flexion ou de torsion. Un moment s'exprime toujours par rapport à un point donné et un axe de la structure. Il correspond à l'effet des forces au niveau du point considéré Prenons une porte : considère son axe de rotation vertical et dans un plan perpendiculaire à cet axe, le point 0 d'intersection de cet axe. En ouvrant la p
  9. Pour moi un béton désigné par l'ancienne abréviation B15 c'est un béton qui présente une résistance à la compression à 28 jours de 15MPa. on était plutôt sur une dénomination B16 en béton de propreté. Un béton n°15 : je ne connais pas en France QUelle est la descente de charge au niveau de la semelle filante ? Quelle contrainte au sol aura t'on sous la semelle ? Moellons de 35cm ... dont la plus grande dimension n'excèdera pas 20cm ; je ne saisis pas bien. Le fait de compacter par couches successives de 20cm est une bonne démarche pour réduire le risque de tassement.
  10. En fait le rôle du gros béton est d'assurer correctement la transmission de la descente de charge des semelles sur le bon sol situé à 1m50 en dessous. Economiquement le choix s'est porté sur des fondations superficielles. Le squelette granulaire du béton ou du massif de substitution doit assurer cette transmission. L'avantage du béton est l'absence de vide par rapport à une structure granulaire à grosse matrice qui à terme peut procurer un tassement préjudiciable sous fondation. Retenir un gros béton de lit de pose de type B15 indique que la résistance à la compression du
  11. J'ai testé le module PICF de Cype qui permet d'aller très vite pour avoir le cadre et les murs (notes de calcul + plans + métré) RSA est battu à plate couture. Par contre, Cype ne nous permet pas d'affiner le maillage EF et dans certains cas particuliers avec goussets, RSA est plus souple pour la modélisation avec en contrepartie un temps plus long à y consacrer. Un maillage plus dense permet d'affiner les résultats mais une précision des concordances des résultats à 1 voire 2% près n'est pas problématique pour le ferraillage
  12. Simplement en disposant de la clé à insérer sur ton pc A l'époque je disposais de ce logiciel et j'avais un dongle que je fixais sur le port série. Les ports séries RS232C ayant disparu de nos PC, la protection doit se faire via l'insertion d'une clé USB spéciale fournie lors de l'acquisition du logiciel.
  13. Bonjour, J'ai examiné le profil en travers type qui indique un mur de hauteur variable mais j'adhère à la proposition de @bellamine en ce qui concerne la réalisation d'un talus de remblai moins onéreux sous réserve d'une emprise latérale suffisante de l'ordre de 4m50 à 5m puisque votre mur atteint 3m de hauteur. Pour le fascicule 61 Il ne faut pas oublier que les charges sur les remblais seront majorées par 1,2 aux ELS (préambule de la directive) Article 8 : La règle commune est de considérer une charge de 1t/m² au niveau de toute la plateforme routière notamment l'accoteme
  14. bonjour, Je pense que chaque utilisateur doit être limité à 1 quota en taille de pièces jointes sur l'ensemble des messages auxquels il répond. Ayant déjà mis sur d'autres sujets des images, je suis limité à une taille max de 5,09Ko pour l'image donc je ne peux rien mettre !
  15. Pour compléter mon précédent message Si le couple prend une valeur de -30KN.m sur l'appui intermédiaire, alors voici les résultats obtenus confirmant les calculs de Lebreton appui libre à gauche R1 = 6 KN - M1 appui = 0 Evident Moment sous la charge P ponctuelle : MP = 6 KN.m Réaction appui intermédiaire R2 = +36,75 KN Moment à gauche appui milieu M2gauche = - 24 KN.m Moment à droite appui milieu M2droite = + 6 KN.m on obtient donc en valeur absolu M2gauche+M2droite = Couple 30KN.m courbe parabolique du moment sommet de la parabole abscisse x=3,13m M=
×
×
  • Create New...