Jump to content
CIVILMANIA

Nikita

Old
  • Content Count

    140
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by Nikita

  1. Bonjour, Est-ce que, en ouvrant le modèle aux éléments finis d'un modèle sous Arche ossature, vous avez déjà eu l'erreur : "vous pouvez visualiser le modèle éléments finis, mais il sera nécessaire de relancer le calcul, pour exploiter les résultats" puis à l'ouverture du modèle aux éléments finis : "Erreur de lecture du fichier". alors que dans le cas normal, aucune des deux erreurs ne s'affiche. Merci.
  2. Bonjour, Pour calculer en sismique un bâtiment presque entièrement enterré dans le sol, nous considérons que seule la petite partie émergente du sol est celle sollicitée par le séisme ? Ou bien on considère que toute la structure au-dessus du sol d'assise des fondations subit les sollicitations sismiques même si elle est enterrée. Merci de votre réponse.
  3. Bonjour, Comment calculer pratiquement un rayon de torsion pour pouvoir évaluer la régularité d'un bâtiment ? Merci.
  4. Les résultats manuels et sous logiciel peuvent varier selon la méthode de calcul du logiciel. Si la descente de charge sous logiciel est faite par méthode traditionnelle, les résultats sont approximativement les mêmes. Si elle est faite par éléments finis, les résultats diffèrent.
  5. Bonjour, Assurez-vous que vous avez téléchargé la version compatible avec 64bits et que vous avez entré les bons numéros de licence.
  6. Bonjour, Est-ce que vous avez une référence pour les détails d'exécution (de ferraillage) ?
  7. Je suis également intéressée, merci d'avance pour le partage.
  8. Bonjour, Effectivement il est possible de modéliser des éléments inclinés (poutres et dalles) sous Advance Design. Le modèle est monté en utilisant les coordonnées ou les accrochages, mais c'est bien faisable. Arche Ossature par contre ne permet de choisir qu'une hauteur constante pour chaque étage.
  9. Bonjour, exactement c'est ce que je cherchais, j'ai utilisé la méthode de NEWMARK-ROSENBLUETH selon le livre de "La construction en zone sismique" de Davidovici. Elle est indépendante des fréquences. Mais après, j'ai vu qu'il y avait la méthode de DELEUZE, où il y avait des itérations. Si on s'arrête à la méthode de NEWMARK-ROSENBLUETH et on ne fait pas la méthode de DELEUZE, à quoi correspond le résultat trouvé des raideurs à ce stade? Merci beaucoup de votre aide, dans l'attente de votre réponse.
  10. Bonjour, Je souhaite modéliser une structure (aux fondations superficielles) avec des appuis élastiques après l'avoir calculée avec des appuis rigides. Comment puis-je connaître la raideur des différents appuis élastiques pour les créer? Le logiciel de modélisation utilisé est Advance design. Merci de votre aide.
  11. Bonjour, Je souhaite modéliser une structure (aux fondations superficielles) avec des appuis élastiques après l'avoir calculée avec des appuis rigides. Comment puis-je connaître la raideur des différents appuis élastiques pour les créer? Le logiciel de modélisation utilisé est Advance design. Merci de votre aide.
  12. Bonjour, La modélisation des éléments surfaciques en élément membrane marche, il suffit de sélectionner, en plus du paramétrage cité par le support Advance, un maillage de type "Delaunay".
  13. Bonjour, Je souhaite modéliser une structure (aux fondations superficielles) avec des appuis élastiques après l'avoir calculée avec des appuis rigides. Comment puis-je connaître la raideur des différents appuis élastiques pour les créer? Le logiciel de modélisation utilisé est Advance design. Merci de votre aide. (Article déplacé vers la rubrique logiciels de structure, merci de le supprimer dans cette rubrique par le modérateur).
  14. Bonjour, Je voudrai bien savoir si les deux hypothèses que je vais émettre peuvent être défendables : - Le fait que les voiles qui ne descendent pas en continuité jusqu'aux fondations ne sont pas pris en compte dans le calcul. - Le fait qu'à chaque fois qu'il y a une ouverture dans un voile, je considère que ce sont deux voiles indépendants et non plus un. Merci de me faire part de votre avis.
  15. Bonjour, Cela veut dire que tout mur disparaissant d'un des étages n'est pas considéré comme un mur de contreventement, et n'est donc pas intégré dans les calculs ? Merci.
  16. Mais quand les longrines reprennent des voiles et un dallage porté, comment est-ce qu'elles ne travaillent pas dans ce cas en flexion ? Peut-être quelles ne travaillent en traction/compression que si on est dans le cas d'un dallage terre-plein? Je me demande comment est-ce qu'elles ne fléchissent pas sous les voiles...
  17. L'option des solutions de ferraillage est destinée au dessin de coffrage en liaison avec Advance Concrete et non au calcul de ferraillage.
  18. Merci Guisset, je note la méthodologie pour mon calcul. Quand vous dîtes qu'on néglige les voiles de faible inertie, vous parlez du rapport de la longueur et de l'épaisseur du voile qui doit être supérieur à 4 (PS92 différenciant un voile d'un poteau)? Faut-il aussi calculer à la main les groupes de voiles (les voiles qui sont en contact entre eux)? Merci.
  19. Dans le cas où le voile est appuyé sur une longrine par exemple, la résultante est censée être dans le tiers central pour qu'il n'y ait pas de soulèvement?
  20. En quoi est le problème d'export des poutres de Advance vers Arche?
  21. Bonjour, Je souhaite calculer à la main les sollicitations dans chaque voile d'un bâtiment contreventé par des voiles en béton armé sous action sismique. C'est-à-dire, j'ai fait un modèle brochette équivalent à mon bâtiment, et j'ai récupéré les efforts appliqués sur chaque étage avec la méthode statique équivalente. A ce stade, les efforts sont sensés être répartis au prorata des inerties des voiles, donc pour les voiles qui sont en contact avec le mur pignon (là où arrive la charge sismique), je comprends un peu, mais quand on a plusieurs voiles disposés un peu partout dans le bâtiment, et qu'on a des refends et des murs en façades, comment trouver la sollicitation de chaque voile, la dalle aussi transfère les efforts sismiques, comment sont ils répartis? Les transferts se font aussi verticalement vers l'étage inférieur... Bref, je serai intéressée par un exemple de calcul à la main calculant les différentes sollicitations pour les voiles d'un bâtiment. Merci d'avance.
  22. Merci pour votre réponse. Si on suppose que le voile travaille en treillis (deux diagonales travaillant en traction-compression transférant les efforts extérieurs vers les appuis), je suis tout à fait d'accord avec votre méthode. Je voudrais justement m'assurer que cette méthode est valable pour un voile en béton armé. Mon autre question concerne le centre de poussée dans le voile: En effet, si l'on considère un voile soumis à N, V et M, s'il n'est pas bien équilibré par des efforts verticaux (N et son poids propre), il a tendance à se décoller sous l'effet du moment de renversement généré par V et M. A mon sens, afin que le décollement n'ait pas lieu, le centre de poussée calculé à partir de N, V et M doit être dans la section du voile et pas en dehors. Mais j'aimerai savoir comment calculer ce centre de poussée ? Merci !
  23. Bonjour, Je souhaite calculer à la main les efforts générés au pied d'un voile posé sur deux appuis à ses extrémités. Le voile est sollicité par une charge sismique horizontale dans son plan. Je voudrais savoir comment je pourrai calculer les réactions aux appuis (notamment les réactions verticales). Merci de votre aide.
  24. Bonjour, Je reviens au post de Guillaume5967 : Est-ce que finalement les voiles qui ne sont pas continus jusqu'aux fondations ne sont pas considérés comme des voiles de contreventement? Il y a pourtant des bâtiments où la quantité de voiles ayant cette propriété est très faible...
×
×
  • Create New...