Aller au contenu
CIVILMANIA

Bisudi Bazola Aimé

Experts
  • Contenus

    878
  • Inscription

  • En ligne

  • Victoires

    74
  • Pays

    Kenya

Bisudi Bazola Aimé TOP membre le 15 mars !

Bisudi Bazola Aimé avait les contributions les plus appréciées !

Points de Réputation

520

À propos de Bisudi Bazola Aimé

  • Rang
    Expert

Général

  • Nom
    Bisudi Bazola Aimé
  • Pays
    Congo-Kinshasa
  • Ville
    MALABO

Expériences

  • Poste actuel
    Chargé des Projets au sein de l'entreprise Espagnol GRUPO AGEM/Guinea Ecuatoriale
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    OFFICE,AUTOCAD,ROBOSTRUCTURAL ANALYSIS,CBSPRO,MS PROJECT,EPANET
  • Mes références
    CONSULTANT INDEPENDANT
    Etude des structures des ouvrages pour le compte du Projet de Renforcement des réseaux d’eau potable de la Ville de Conakry, Nouvelle conduite d’eau DN 1100mm P16 en Acier sur 3,5 Km entre ENTA et SANGOYAH:


    -Elaboration des plans d’armatures pour le régards de vannes ,vidanges, ventouses etc
    -Verification de la stabilité des butées pour la conduite au point de changement de direction(coudes Altimétriques et Altimétriques etc)
    -Calcul de verification de la Tenue de la conduite DN 1100 enterrée suivant la norme Française et la Fascicule 70
    -Calcul de la structure des ossatures portantes de la traversée de la conduite DN 1100 de 48metre de longueur sur la Rivière Kisoso
    -Elaboration des plans de feraillage de la fondation des ossatures portante de la conduite DN 1100 sur la rivière Kisoso

    Projet de Renforcement des réseaux d’eau potable de la Ville de Conakry, Nouvelle conduite d’eau DN 1100mm P16 en Acier sur 3,5 Km entre ENTA et SANGOYAH

    -Calcul et Dimensionnement de la structure portante de la conduite traversant la rivière Kisoso de 48mètre

    1. CORDDONATEUR DU PROJET DE CONTROL DE LA REHABILITATION ET MODERNISATION D'UN HOPITAL MERE ET ENFANT DE 150 LITS EN GUINNEE EQUATORIALE(SOUS SOL+RDC+4 ETAGES)
    Entreprise de Construction: Entreprise chinoise ZHENGWEI
    Année:2015

    2.COORDONATEUR DE L'ETUDE DU PROJET DE CONSTRUCTION D'UN HOPITAL DE 50 LITS AVEC 2 SOUS SOLS+RDC+6 ETAGES EN GUINNEE EQUATORIALE(Etudes des structures,Etudes architecturales,recherche de financement):

    Année:2015
    Client: Privé avec un financement d'une Banque commerciale de la Place
    3.ETUDE ET CONTROL DU PROJET DE CONSTRUCTION D'UNE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE DANS LA VILLE DE OYALA/Guinnée Equatoriale
    Fonction,:Cordonateur technique, Cordination des contre expertises de l'étude du projet,etude de faisabilité du projet, Contreexpertises des Etudes des structures(Construction Industrielle), Analyse des études d'impacts Environemental et l'élaboration du plan de Gestion environemental et Sociale(PGES),Etudes Hydrauliques Chef de mission de control, Recruteur pour la volée Formation des personnel
    Usine de production de 12000000 unités de solution SPGV par an,21000000 unité par an de SPPV, 30.000.000 unité par an de serum oral. superficie du terrain fr 45000m², surface de construction industrielle(hangard) 8.345m²,
    Entreprise de contruction: Entreprise Bresilienne EFES Y COSTA
    Control: PRODEVA/Guinnee Equatoriale
    Financement: Gouvernement de la Guinnée Equatoriale
    Année:2014
    PAYS:GUINNE EQUATORIALE




    3.PROJET DE CONSTRUCTION DU SIEGE DE LA BANQUE DES ETATS D'AFRIQUE CENTRALE A MALABO
    Fonction,Ingenieur de control et de supervision Technique,Batiment sous sol+rdc+13 Etage,etc..
    Bureau d'étude et control:BK ARCHITECS BELGIUM
    Entreprise:BOUYGUES INTERNATIONALE
    Année:2011
    PAYS:GUINNEE EQUATORIALE

    4.PROJET DE CONSTRUCTION DU PLAIS DE CONGRES DE MALABO ET SON ANNEXE
    Fonction,Ingenieur de control et de supervision Technique,Batiment sous sol+rdc+3,passerelle de 25m,parking de 500 vehicules 2 salles de confrence de 2500 et 500 places,etc..
    Bureau d'étude et control:BK ARCHITECS BELGIUM
    Entreprise:CHINA STATE CONSTRUCTION ENGINEERING AND CORPORATION,et ONUR SUMMA
    Année:2010
    PAYS:GUINNEE EQUATORIALE


    PROJET DE CONSTRUCTION DE L'HOPITAL LA PAZ DE MALABO
    Fonction,Ingenieur de control et de supervision Technique,Batiment sous sol+rdc+3,4 appartement pour les medecins de chacune de rdc+3,un hotel de sous sol+rdc+6 étage etc..

    Bureau d'étude et control:BK ARCHITECS BELGIUM
    Entreprise:IMS
    Année:2010
    PAYS:GUINNEE EQUATORIALE

    ETUDE DE CONSTRUCTION D'UN PONTON D'ACOSTAGE ET PASSERELLE METALLIQUE SUR LE FLEUVE CONGO
    Fonction,Ingenieur d'étude,Etude des structures,Etudes hyraulique du projet.

    Bureau d'étude et control:MTD ENGINEERING(Rd Congo)
    Entreprise:SEP CONGO
    Année:2008
    PAYS:Rd congo

    ETUDE DE CONSTRUCTION DE L'HOTEL BEATRICE
    Fonction,Ingenieur d'étude,Etude des structures'batiment rdc+ 6 étages,Etudes hyraulique du projet.

    Bureau d'étude et control:MTD ENGINEERING(Rd Congo)
    Entreprise:SEP CONGO
    Année:2008

    Assistant à l'Institut national du batiment et travaux publics(I.N.B.T.P/Rd congo/kinshasa)
    Cours:Beton armé,Calculs des structures en béton armé,calculs des structures par la méthode des éléments finis
    PAYS:Rd congo

Formation

  • Formation
    Ingénieur en Batiment et Travaux Publics(Ingénieur BTP Bac+5),Assistant à l'Institut National du Batiment et Travaux Publics(I.N.B.T.P/Kinshasa/Rd congo) au cours de: Beton Armé en 2eme BTP,calcul des structures en Béton armé en 3eme anée BTP,calcul des structures par la méthode Matricielle et Calculs des structures par la méthode des éléments finis en 5eme anée BTP
  • Etablissement
    INSTITUT NATIONAL DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS(I.N.B.T.P/Kinshasa/Rd Congo),Diplome d'Ingénieur BTP(Bac+5)Enseignant à l'INBTP/RdCongo/kinshasa,Brevété en Assistant Manager à l'alliance Franco congolaise de Kinshasa,Breveté en Gestion des projets Techniques,

Visiteurs récents du profil

10083 visualisations du profil
  1. Bonjour, pour la determination du centre de gravité, il suffit de découper cette figure en plusieurs figures régulières types rectangle ,triangle, ainsi tu determinera le centre de gravité de chacune de ses figures découpées et enfin tu detreminera le centre de gravité de la figure résultante en utlilisant la formule du moment statique , et de la meme manière aussi tu determinera l'inertie en utilisant le théorème de HUYGENS. bref ce cas est traité dans le chapitre: qui parle Propriétes géométriques des sections planes(cours de RDM)
  2. ok ainsi tu fais le calcul classique telque la contrainte=(FZ/A)+(MV/I); avec A=Lx1m; ainsi attention generalement avec les essais géotechniques la contrainte admissible du sol c'est le ELS ,donc verifie avec les essais géotechniques si ton 2,5 bars c'est en ELS ou ELU ainsi tu comparera cela avec les calculs correspondant à la combinaison
  3. Verifie manuellement,en attendant aussi les verifications ,mais j'ose croire que ton diagramme de réaction du sol generer par RSA me parait logique,car dans l'hypothèse de la poutre sur sol élastique le diagramme a cette allure là,puisque aussi ton dalot tu l'a modeliser avec sol appui élastique barres donc poutre sur sol élastique ;RSA a renverser le diagramme là c'est par rapport aux axes de coordonnées(répère) puisque les contraintes ou la pression sur le sol étant positif ,et que le sens positif de l'orientation de RSA sera au dessus de la ligne du dalot. Puisque voici un model réel de l'allure du diagramme des contraintes poutre sur sol élastique,meme si en pratique on le considère trapézoidale, donc ton diagramme RSA me parait logique,reste à verifier ces valeurs . bonne soirée et courrage
  4. c'est à dire que en faisant un simple desecente des charges, car rien que les charges permanentes cad poids propre +remblais exerce dejà une pression de 3,86 bars qui est superieur à la resistance du sol; donc si on y ajoute encore les charges roulantes on sera peut etre au delà de 4 bars. Propositions 1. donc peut etre que il faudra proceder à la substitition ou amélioration du sol d'assise de ton dalot, afin d'avoir un assise resistant avec une resistance au delà de 4 bars; subsituer peut etre avec du béton cyclopéen dont la hauteur sera calculée de manière a diffuser les contraintes en dessous de celui-ci jusqu'à une valeur compatible avec celui de sol en dessous;(évaluer l'incidence économique,etc) 2.ou alors compte tenu de la hauteur énorme du remblais cad 10m,car seul le remblais sollicite le terrain a 34t/m² 0,34Mpa cad 3,4 bar,enorme, donc l'autre proposition serait de changer le type de l'ouvrage ,peut etre faire un pont en BA à tablier(dalle+poutres) avec culés ,dont le tablier prend le niveau de la route ,ainsi pas question d'avoir ces remblais et on calcul les culées,et e les contraintes à la base de la semelle de la culée voir si possible de trouver une entreprise locale ou surplace capable d'executer ces travaux et évaluer son cout). Donc tu as 2 proposition,à toi de voir 1. Cout du :dalot+Mouvement des terres(remblais de 10m)+amelioration du sol 2. Cout des travaux pour pont en BA dalle+poutre,et sa faisabilité; comparer les 2 options et choisir le mieux adapté et faisable (evaluer la faisabilité de faire cet ouvrage dans ton site,
  5. bonjour,c'est pourquoi j'avais préconiser qu'il nous donne les valeurs des solicitations cad M,T ,connaissant la section du radier,il pourra calculer manuellement la contrainte à la base du radier,ceci est beaucoup plus sur; Tout en calculant manuellement,il pourra alors verifier aussi ces résultats ,en se basant del'hypothese de la répartition élastique soit la pression p=Kxv; si votre modelisation a été fait à partir du paramètre du sol élastique, donc vous connaissez la valeur de K en KN/m3 ; et le logiciel RSA vous donnera le tassement(deplacement) u avec l'outils-reésultat-diagramme barre-deformation; ainsi pour tout point tu lis la valeur de tassement v,et ensuite tu calcul p=Kxv;K étant connus alors tu compare la valeur p calculer avec celui calculer manuellement, et ces 2 approches te permet de se fixer et voir la cohérence des choses ,et continuer ta comparaison avec la contrainte admissible du sol. Donc essaye de proceder de cette manière là à mon avis
  6. oui il devra combiner les 2,meme si l,on sait que on aura: vers les extremités la contrainte de cisaillement sera élévé alors que la contrainte due au moment fléchissant sera tres faible; vers le milieu c'est le contraire; la contrainte de flexion sera plus élévé et que le cisaillement sera faible; mais en somme il faut une association de ces 2 contraintes et ensuite comme indiqué précedement dans mon intervention le dalot étant calculer sur 1m de largeur donc le raisonnement rationnel serait de diviser les valeurs en Kg/cm² par 100cm(1m) afin d'avoir une valeur à comparer avec ton 2,5 bars cad si tu as comme dans ton diagramme 11,37Mpa donc 113,7Kg/cm² raméné à 1m largeur cad 100cm on 113,7/100=1,37Kg/cm²=1,37 bars valeurs inférieurs à 2,5 bars donc dans cette approche que tu fera aussi pour la contrainte de cisaillement et ensuite tu fait la somme et tu le compare avec le 2,5 bars qui est la valeur de ta contrainte admissible du sol
  7. Bonjour à mon avis, une interpretation logique associée à un raisonnement rationnel en voyant tes données siginifie ceci; -La modelisation étant éfféctuée sur une tranche de 1m de largeur cad 100cm -RSA te sort le diagramme de la contrainte oui mais ceci à mon avis devrait étre raméné sur 1m de largeur cad soit 100cm; donc de ce qui suit ta contrainte max telque indiquer sur le diagramme serait 11,37MPa=113,7Kg/cm² mais raméné sur 1m de largeur(100cm) donc (113,7/100)=1,37 Kg/cm²=1,37 bars donc ton taux de travail max a la base du radier serait de 1,37 bars ,voilà à mon avis un raisonnement rationnel de ma part; mais si possible de nous donner aussi les valeurs des sollicitations au droit du radier cad le moment,ainsi on peut calculer la valeur de la contrainte du sol manuellement par les formules de RDM afin de verifier mon raisonnement stp envoi nous les valeurs de sollicitation ceci me permettra de comparer avec mon approche cité ci-haut
  8. B Bonjour je pense que la mission de control te demande celà afin de verifier la valeur de la contrainte à la base du radier de ton dalot,cad comparer cela avec la contrainte du sol; alors moi je pense que dans la meme logique tu peux leur envoyer le diagramme de taux de travail du sol,ceci tu pourra le faire sortir par RSA,comme celà tu verra le taux de travail max,min sur le diagramme élaboré par RSA. et pour le diagramme avec RSA, se fait de la manière suivante; Résultat-Diagramme barres-Contraintes normales épuis tu coches de flexion smax(My) ou alors flexion smax(MZ) tout dépend de l'orientation de tes axes,ainsi tu verra le diagramme apparaitre sur toutes les barres de la structure et tu interpretera les valeurs des taux de travail du sol cad pour le radier
  9. oK bon en principe ,on devra faire des études statistiques,degager l'intervalle de confiance ,et tant d'autres paramètres (variance etc) sur les échantillons de l'acier que tu vas utiliser mais 25% c'est deja bon mais si non moi je prendrais 1/3 cad que ma resistance serait le 2/3 cad je pourrais minorer la resistance à 33%
  10. cad que le dalot sera calculée suivant une tranche de largeur de 1m(tranversalement),cad les résultats trouvé sera élargis sur toute la largeur du dalot,c'est comme on calcul une dalle, donc les sollicitations et actions doivent etre évaluer suivant 1ml , c'est une façon de simplifier les choses,meme si ce n'est pas économique car toutes les sections en réalité ne sont pas sollicité de la meme façon, mais cette approche permet de simplifier les calculs
  11. Bonjour Ingénieur telque on s'est échangé inbox, donc je comprend que sur le site tu peux trouver les écrous?, bon pour le filetage des barres d'acier insitu je dirais ceci, j'ai aussi assisté à une experience pareille dans le projet indsutriel que j'ai controlé ici mais là c'était plus le boulon qui était fabriqué surplace dans l'atelier de l'entreprise et je leur avait exigé la certification de l'atelier ,le protocole du processus de fabrication quio devrait etre certifié etc ainsi que les documents de control qualité et ils avaient depéché une équipe surplace pour cette question,et un cabinet neutre bien outillé(un laboratoire neutre de control qualité et certification) avait certifié cela ; Pour ton cas,compte tenu des difficultés financières,et aussi les marchés étant de grès à grés je pense que tu peux faire filété les barres de fer mais prendre des précaution sur la resistance des calculs pour la justification de la section des boulons cad: -Minorer d'avantage la resistance du boulon en traction surtout au cisaillement surtout que avec ce procéde de filetage non certifiée, difficile d'etre sur sur la qualité du procédé de fliettage, il yaura grand risque du glissement ; -2eme possibilité si tu as des bons charpentiers tu peux aussi utiliser le type d'assemblage traditionnel qui sont aussi justifiable par les calculs telque (tenon -mortaise,embrièvement,entails etc) meme si dans ce cas ces types d'assemblage necessite une grande section des bois ; -3eme possibilité telque on s'est échangé si la section des clous sont importantes,et problème d'espace alors tu peux utiliser les platines dans ces zones là d'assemblage et faire l'assemblage par clous, alors la question qui est posée est qu'il sera facile pour toi de trouver les platines dans la zone?
  12. lorsqu'on a parler de l'action dynamique du vent ,c'est par rapport a sa valeur, cad que l'action du vent varie en fonction de la hauteur de l'ouvrage ,c'était juste une nuance dans ce sens là, épuis un sous sol peut etre considéré non exploitable si sa hauteur ne remplis pas les considerations architecturales(hauteur sous dalle insuffisant par rapport au concept architectural) par exemple si sa hauteur vaut 2m alors il sera non exploitable
  13. oui je comprend,je le sais mais scientifiquement parlant,pour une contreexpertsie d'un autre bureau d'étude experimenté, ou en cas de verification de la note des calculs,il ne suffit pas de dire que les goussets oui reduisent les contraintes tangentiels mais aussi il faudra le justifier par les calculs ,c'est justement là mon approche. donc pour appuyer ton argumentaire monsieur Philakou devrait aussi te donner la reference de ce document,DTU ou Normes car en cas de contentieux sur cette question tu pourra t'appuyer là dessus et tu pourras etre proteger car en science seul nos paroles ne suffisent pas vu la complexité du domaine mais aussi la normalisation des techniques.
  14. comme je disais l'autre fois,comme il s'agit des raidisseurs (element sécondaire) donc les calculs réels je ne sais pas s'il existe mais plutot il n'ya que des recommandations et dispositions constructives. Mr Philkakou comme il s'agit d'une note des calculs il serait mieux aussi de notifier les references de ce document ; -Pour Keudj2017 pour reprendre ces efforts de cisaillement aux appuis, cad les contraintes tangentielles il est rationnel de calculer les armatures transversales cad soit les étriers ou cadres , ou alors relever queque section des armatures longitudinales au niveau des appuis ,dans les 2 cas ça se justifie par les calculs voir (voir Justification des sections soumises aux contraintes tangentielles: effort tranchant)
  15. Bonjour je pense que,la RPA a raison,ce n'est pas important de disposer des voiles peripherique lorsque le sous sol n'est pas exploitable , la RPA precise au delà de 10m bon là je pense que ceci s'appui sur le role de ce voile qui travail comme un contreventement suite aux actions dynamique telque (le vent etc) puisque aussi pour rappel la vitesse normative du vent est mésuré à 10m au dessus du sol,je pense que au delà de 10m l'action du vent devient de plus en plus considerable d'où il faut prevoir des voiles periphériques pour jouer cette fonction de contreventement meme si le batiment n'a pas de sous sol exploitable, mais à moins de 10m si le sous sol de ce batiment n'est pas exploitable on est pas obliger de mettre les voiles periphériques
×
×
  • Créer...