Jump to content
CIVILMANIA

Bisudi Bazola Aimé

Experts
  • Content Count

    1,072
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    93

Everything posted by Bisudi Bazola Aimé

  1. Bjr comment est ton reseau, car si le reseau est maillé et donc par hypothèse la somme de perte des charges devrait etre 0; si ce n'est pas le cas essaye de revoir ta simulation avec Epanet; et verifier tes données introduit et en plus verifier les équations dans chaque noeud surbase de resultat de Epanet
  2. oui oui là ça va dependre de lui s'il voudra l'enlever ou pas, selon ses raisons, car moi je répondais au post conformement à son plans de coffrage telque la poutre C existais et que la dalle serait porteuse dans le 2 sens
  3. oui oui c'est parmis les solutions . bonne continuité pour ton projet
  4. pas du tout c'est le contraire car tu as 2 plaque des dalles l'une 2,48*4,62 soit Lx/Ly >0,4 et l'autre 2,48*3,80 car les plaques de dalles sont delimités par ces appuis qui sont les poutres donc les 2 plaques de dalles vont porter dans le 2 sens; A mon avis les poutres aux niveaux des axes B et D ,je vais reduire son inertie le faire à 30*30 comme celui du milieu, et je vais rendre plus rigide la poutre de l'axe 2 en le mettant 30*40, comme cela les poutres des axes B et D vont s'appuyer lui et qui travaillera en porte à faux de 1,28m de part et d'autres et chargé par l'effort tranch
  5. Bien entendu il donne cela, et il mette cela à la disposition du géotechncien, et donc c'est pourquoi j'avais mentioné tout depend de l'expertise du bureau de Geotechnique, et EC7donc un bureau de geotechnique serieux, il a en son sein de geotechicien capable de faire les etudes geotechniques conforme a la norme, et donc pas besoin d'avoir un ing des structures pour determiner la contrainte admissible du sol. je peux citer comme TERRASOL etc ce sont des bureaux de geotechniques et experimenté il te calculera la contrainte admissible conforme a EC7; et il te proposera le type de fondation, ca
  6. Determination de la contrainte admissible du sol CTE Norme espagnol DB-SC Cimientos.pdf calcul du coefficient de securité pour le calcul de la contrainte admissible.pdf
  7. Comme je l'avais dit dans mes premières interventions, tout depend de la norme, mais aussi de l'adapatation de ce norme par les specifications techniques du marché,mais aussi de la rigueur du bureau de control sur l'application de la norme, et de la compétence de labo geotechnique Car en annexe je vous met un résumé ce que récommande la norme espagnol CTE(DB-SC-Cimientos) rélatif au contenu d'une étude géotechnique(point 3.3 Contenido del estudio geotecnico), c'est en espagnol mais j'essayerai de l'expliqué somairement surtout le point 5 5. les resultats des études geotechniques
  8. Dejà il ya un problème; 1.j'ai parlé du penetromètre dynamique dans le cas de sol approprié, et dans ce cas l'évaluation de la capacité portante ne demande pas la connaissance de dimension de semelle; 2. lorsque j'ai dit la maitrise d'évaluation de tassement par le geotéchnicien, on le sais que le tassement n'est pas évalué par le penetromètre dynamique, toujours lors d'une étude géotechnique on a des essais pour le calcul de la resistance et d'autres essais pour le calcul de tassement et on le combine telque l'essai oedométrique, ou les autres essais labo qui par correlation et form
  9. MR BELAMINE soit on se comprend pas ou alors vous aviez une approche limité en cas de sinistre seul les geotechniciens qui sera responsable car qui dit geotechnicien dit les specialiste d'étude du comportement du sol; l'ingénieur des structures calcul son ouvrage pourque ça puisse se reposer sur le sol, or qui maitrise le sol c'est le geotechnicien et donc c'est lui qui oriente et donne à l'ingénieur des structures les paramètres à respecter afin que le batiment sois stable. et pour demontrer que votre approche est limité, vous ne saviez pas que pour calculer une fondation on a d'une
  10. J'ai dit bien tout depend des bureaux de géotechnique, et tout depend de la norme utilisé, avec par exemple la norme Espagnole; l'étude géotechnique ne suffit pas seulement de donner la valeur de la contrainte admissible du sol mais aussi de proposer le type de fondation, puisque la contrainte admissible calculé par les essais labo necessite d'avoir une idée sur la dimension de la semelle. 2. Mr BELLAMINE sois modeste, peut etre que tu n'a pas eu à fréquenter ou à avoir des études géotechniques faites par des grands bureaux de Geotechnique,on peut citer TERRASOL etc, le bureau de géotechn
  11. Dans Tout projet, il ya une structuration , et la notion de compétence 1. le bureau géotechnique procède aux études geotechniques 2. le bureau des structures calcul la structure en respectant les exigences des etudes géotechniques entre autre en faisant de telle sorte que la contrainte exercée sur le sol ne depasse pas la contrainte admissible du sol telque évoqué par le geotechnicien, et maintenant la question est comment le geotechnicien calcul la contrainte admissible du sol? Tout part des hypothèses et de l'approche -avec le Penetromètre dynamique, ceci necessite pas
  12. sans schema, sans détail,sans plan il sera difficile que tu puisse avoir une bonne orientation, 1.car si cette cours d'eau rejoint de bras de l'ocean alors tu devra savoir son Niveau dans les PHE(periode des hautes eaux) afin d'estimer le niveau de cette cours d'eau par rapport à ton TN car il peut se faire que tu fais des travaux en PBE et pendant les travaux si on arrive a PHE; tes solutions préconisés en phase des travaux ne sera pas efficace; 2.le type de fondation à faire ; et la capacité portante plus de peur que du mal car c'est pour un mur de cloture et donc le chargement n'e
  13. le calcul de la bande de 1m suivant la hauteur du mur,c'est un calcul juste économique theoriquement ,car par rapidité de calcul et comprehension d'éxécution tu peux aussi diviser ton mur en 3 sections et dans chaque section tu prend les sollicitations le plus defavorable de la section i pour calculer les armatures de toute la section i; et donc tu auras 3 sections de feraillage , si tu le fais en 1m pour ton mur de 9m tu auras en theories 9 sections de feraillage, or en pratique pour faciliter l'execution et l'interprétation des plans ce n'est pas prudent de faire beaucoup de section car t
  14. le bureau d'étude ne te donne pas directement la profondeur de la fondation; car la profondeur de fondation constitue la profondeur du bon sol cad la profondeur par la quelle on a une capacité portante admissible superieur ou égale à la contrainte éxercée par l'ouvrage, et cmt le BET peut te le donner? car lui il n'a que la contrainte exercée par l'ouvrage car c'est determinée par les études des structures, mais il ne connait pas à quel profondeur du sol on a une capacité portante admssible du sol, c'est pourquoi le BET élabore les plans d'éxécutions de la fondation après les études de sol et
  15. pour la capacité portante du sol, plusieurs essais peut te donner telque: le Penetromètre dynamique, le SPT(Standar Penetrometre Test), L'essai pressiométrique; etc; Concernant l'avis de ton amis, je dirai que soit ces projets ne suivent pas la logique normale; cad il fait de projet informel et de bricollage car un projet serieux avec tout les intervenants cad Maitre d'ouvrage, Maitre d'oeuvre, Bureau de control; ce projet ne peut pas etre éxécuté; si le BET qui le propose la profondeur de la fondation, le choix de fondation sans pourtant demandé les etudes géotechniques là enco
  16. une fois les études geotechniques finis, le laboratoire va faire le rapport et dans ce rapport chaque donnée à son utilisation pour les études de structures ex: -Le laboratoire va proposer la cote de fondation; -les recommendations sur le type de fondation, et la profondeur compte tenu de la taille du batiment, les charges et les valeurs de contraintes admissible du sol car le labo fera une descente des charges rapides , et va orienter le BET sur le type de fondation; et les techniques utilisés s'il faut substituer les materiaux etc -la stratigraphie du sol; et la description d
  17. La surcharge sur le remblais est determiné sur base de l'usage du remblais cad qu'es qui sera au dessus du remblais, pour les calculs ilya 2 hypothèses soit le rideau est considéré comme une dalle horizontale qui s'appuie sur le contrefort; -ou soit il est considéré encastré sur la semelle,posé sur la poutre de rigidité superieure; et encastré partiellement sur les contreforts verticaux pour le détail voir en annexe l'etrait du livre de Traité de Béton armé tome 7 Mur contrefort traité en BA tome 7.pdf
  18. Le laboratoire va elaborer le rapport des études géotechniques, il sera soumis au bureau de control pour validation(visa pour éxécution) ou alors approuvé avec observations s'il ya des observations que le bureau de control a formuléqui sont mineurs, ainsi l'entreprise repondra à ces observations, et ce rapport des études geotechniques approuvé sera envoyé au BET pour les études des structures du projet; au cas où les observations sont pertinentes sur le résultats le bureau d'étude pourra exigé des essais complémentaires pour verification ainsi il pourra approuvé les études et en ce moment là
  19. c'est le Livre de THONIER tome 2: Conception et Calcul des Structures de Batiment, Thonier Tome 2: Chapitre 6: Les dalles
  20. ta dalle elle est particulière, il est appuyé sur les 3 appuis et libre sur le 4ème; et donc pour un calcul juste ,il faudra le faire conformément au document en annexe que je t'ai mis; mais si non un calcul rapide pourrait etre fait dans l'hypotèse qu'il est en porte à faux et donc tu peux le calculer comme une poutre de base B=1m et de hauteur H=épaisseur de la dalle; ainsi les armartures principales sera mis dans le sens du porte à faux(porteur) et tu mettre les armatures de répartition dans l'autre sens avec A= Aprinc/3 et avec un espacement maximum de 25cm et une nappe inférieu
  21. c'est justement cela et il nya aucun problème et c'est la réalité; la methode manuel considère les appuis comme un encastrement partiel, ce qui fait que tu as un grand moment en travée et une faible moment aux appuis, par contre le logiciel considère les appuis intermediaires comme les encastrement parfait(RDM) c'est pourquoi tu as le grand moment aux appuis et faible en travée; et donc l'élement étant ensemble et donc il ya compensation du comportement de la structure dans pour chaque méthode et ça va tenir ; ne te casse pas la tete, c'est qui est sur moi je préfère la methode manuelle avec
  22. Bonjour personnellement, pour le calcul des dalles pleines, j'utilise la théorie des dalles sur appuis continus; pour la question concernant une dalle isolée, sois explicite, qu'es que tu appelle dalle isolée? un plan de coffrage ou plan d'architecture serait meuilleur car la dalle (plaque de la dalle) est limité par ces appuis qui peuvent etre des poutres, alors qui dit dalle isolée donc tu as juste une plaque limité par 4 appuis ? et dans ce cas, il suffit de verifier la condition Lx/Ly si le rapport Lx/Ly est inferieur à 0,4 donc il portera dans un seul sens(Lx) et il se calcul comme
  23. Bonjour Consulte, le livre de A. GUERRIN, TRAITE DE BETON ARME TOME VI(RESERVOIRS, CHATEAU D'EAUX-PISCINES)
  24. il faut les détails pour mieux comprendre ton problème, car avec la masse d'eau ça genere des vibrations et en plus vue les sollicitations de la piscine alors jene sais pas si tu évite les voiles en béton armé, tu le fera en quel materiaux? car vu la hauteur de l'eau qui est de 2m le parpaing ne fera pas l'affaire(si c'était un petit bassin oui mais 2m de profindeur c'est enorme) ,peut etre que il te fera un mur trop épais mais pas trop sur qu'il puisse tenir; En plus pour les raisons d'étanchéité le parois en maçonnerie ne te rassurera pas ; Un détail ou une section s'avère impo
×
×
  • Create New...