Jump to content
CIVILMANIA

jobsho

Membres
  • Content Count

    28
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by jobsho

  1. Bonjour Le lien est mort. Pouvez-vous renvoyer le fichier svp?
  2. Bonjour, Je cherche à comprendre la méthodologie de calcul des semelles continues sous plusieurs poteaux (rapprochés ou non). Mon but premier est de percevoir l'aspect économique et la pertinence technique de la procédure. Merci de m'éclairer.
  3. Ok Merci Pourriez-vous me recommander une procédure de calcul?
  4. NB: les porte-à-faux varient de 2m à 3m
  5. Bonjour, J'étudie actuellement un bâtiment dans Autodesk Robot 2014 et la particularité repose sur des dalles en porte-à-faux sur le pourtour du bâtiment. Je poste ici le fichier robot pour avoir des avis et des conseils sur l'effectivité de mon modèle. Les sections d'acier obtenues (pour les portions de dalle en porte à faux m'intriguent particulièrement ci-joint le fichier: https://drive.google.com/file/d/1gi1TW98b_xJdzpCyZ7YEkT1IU6qrw8pc/view?usp=sharing OU https://drive.google.com/open?id=1gi1TW98b_xJdzpCyZ7YEkT1IU6qrw8pc . Vos réactions sont attendues.
  6. Bonjour à tous J'aimerais savoir pourquoi il est interdit dans divers règlement de couler en place des poutrelles BA en porte-à-faux. Prendre le moment sur appui ou considérer une poutrelle encastrée théoriquement n'est pas rassurant?
  7. Merci à tous pour ces avis. A l'aide d'une requête à l'ordre national des ingénieurs nous pourrons surement travailler à imposer le certificat de conformité.
  8. Salut cross, Effectivement le certificat est déjà une garantie mais dans mon pays malheureusement, cela reste un pari à gagner... Toutefois ma question va plus loin. Je m'intéresses aux méthodes manuelles d'identification des fers. L'utilisation du pied à coulisse pour évaluer la section et le test manuel de pliage suffisent-ils à évaluer la qualité du fer livré? La question de la nuance se régler par une méthode manuelle?
  9. Bonjour Je viens poser un problème récurrent dans la construction en béton ou acier/béton, la question de la qualité des fers à béton. Comment attester de la qualité d'un fer à béton? Exemple pour la norme française par exemple :
  10. Bonsoir Lorsque vous parlez de norme européenne, il y a aujourd'hui une grande variété de profilés aujourd'hui. Toutefois Arcelor mittal propose une panoplie en fonction de régions. Voir le fichier joint. Le lien ci-joint vous conduira à la panoplie http://www.constructalia.com/english/products/structures/steel_sections_and_merchant_bars/steel_sections_and_merchant_bars#.WISjivnhCCg ArcelorMittal Sections_ Gamme de produits proposés.pdf
  11. Oui, cette est bien celle sans le poids du puit
  12. Oui c'est effectivement pour cela que ma semelle a une hauteur de 70cm pour environs 20 cm² d'armature dans chaque sens.
  13. Pas de moment de renversant. Merci beaucoup pour la formule. Je suivrai le conseil pour la nappe
  14. Bonjour, La charge à reprendre fait 2500KN. Je suis en présence de sable fin. Si la nappe est rabattue avant exécution, la sous-pression aura-t-elle une incidence majeure? La semelle fait 200x200x70 cm3
  15. Bonjour @AITELHADJ Farid *En vous lisant j'ai compris que c'est effectivement une fondation orientée en fondation superficielle pour rattraper le bon sol. *Concernant la semelle sur le puit, j'ai quelque peu pris toutes mes précautions en considérant moins de 20bars . *Pour la section de 3m de diamètre, cela s'explique par le fait que je n'ai pas considéré les effets de poids propre du puit et ceux du frottement latéral. Etant en possession des résultats d'un essai au pénétromètre dynamique, je n'ai pas de valeur de frottement latéral à exploiter. Vu d'une part que l'essai
  16. Bonjour M. @scorpion c'est effectivement la conduite que j'ai tenu dans mes calculs. Merci, ça me rassure.
  17. Ok @AITELHADJ Farid J'ai suivi l'idée de PHILIPONNAT comme indiquée sur l'image ci-jointe. toutefois l'utilisation de la contrainte admissible issue du rapport d'étude du sol me laissait perplexe. Pour cause, la descente des charges sur le bâtiment (R+1) me conduit à des puits circulaires de 3m de diamètre et pour une hauteur de 2m sous semelle.
  18. Ok @ABDOH. Il s'agit bien de la relation sigma=sigma'+u. c'est à dire l'impact de la pression interstitielle.? Si oui, pourriez vous expliciter.?
  19. Bonsoir, 1-il s'agit d'un puit en gros béton 2- Ok. Je me conforte alors dans l'idée que Sigma(admissible)=Sigma(rupture)/20 environs. Avec le pénétromètre, c'est souvent ce qui est appliqué. 3- Oui, il y a une nappe. Avec mon puit je souhaites prendre appui à -3.60m du TN pour une contrainte admissible de 4.27bars. La nappe se situe déjà à -0.70m du TN. Elle sera focément rabattue avant exécution Quelle différence entre le puit de béton cyclopéen et celui en gros béton? prière m'éclairer
  20. Bonsoir j'aimerais avoir une méthode claire de dimensionnement des puits (fondation semi-profonde). J'aimerais également savoir si c'est la contrainte admissible ou la contrainte de rupture qui est prise en compte dans le calcul (cas d'un essai au pénétromètre dynamique plus précisément) Merci d'avance
  21. Bonjour en réalité ta question dépend beaucoup de l'environnement et des modes de constructions utilisés dans cet environnement. Comme l'a évoqué @Scratch, le mode de mur porteurs est de plus en plus délaissé de nos jours. quoiqu'en tant q'ingénieur, tu peux l'utiliser astucieusement à ton avantage en tachant de respecter les limites évoquées par @Bisudi Bazola Aimé et @cross. La réponse de @diongue cheikh répond beaucoup plus à ta question car la superficie et la hauteur de ton bâtiment sont deux facteurs prépondérants. De plus la structure ossaturée (moyennant parfois un faux plaf
  22. Bonjour Comme l'a évoqué @ABDOH les problèmes d'instabilité de type 1/2/3 dans ARSAP (Autodesk Robot Structural Analysis Pro) relèvent beaucoup plus d'un manque d'équilibre en actions et réactions (chargements et types d'appuis). Vous pourrez trouver solution en vérifiant si vous avez le nombre correct de degrés de liberté intéressant le ou les appuis que vous utilisez. A noter que cet aspect est très prépondérant si vous faites un étude en 3D. Les relâchements n'intéressent généralement que des conditions d'appuis internes (c-a-d entre éléments de structures) afin d'aboutir à la st
  23. Traité de génie civil-Construction métallique vol 11 Voir le fichier Une pur merveille qui servira à plus d'un quant à la compréhension du dimensionnement des halles métalliques Envoyé jobsho Soumis 30/09/2015 Catégorie INGÉNIERIE
×
×
  • Create New...