Jump to content
CIVILMANIA

khalil17

Membres
  • Content Count

    137
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    Tunisia

Everything posted by khalil17

  1. Tu peux trouver la methode de calcul facilement sur internet, il suffit de faire une petite recherche. Je te renvoie vers les livres d'Henry Thonier et le BAEL. Si ta géométrie est régulière tu pourra calculer manuellement, sinon il faut faire une modélisation sur logiciel, je te conseil de regarder le 1er webinaire de la chaine "robot structural analysis FR" sur youtube.
  2. Bonjour, Oui c'est possible. Cela s'appelle un plancher champignon si vous faites des chapiteaux (champignons), ou encore un plancher dalle (sans chapiteaux). Je porte ton attention que ce type de plancher est généralement très sollicité vis à vis du poinçonnement.
  3. L'article en question du BAEL ne parle que des consoles de 2m max de longueur :s
  4. Bonjour, Oui c'est exacte. En faite, dans le BAEL, pour la fissuration préjudiciable, le BAEL limite la contrainte dans les aciers à l'ELS à 300MPA, (très préjudiciable à 200MPA). Dans l'Eurocode, si vous voulez éviter les calculs d'ouvertures de fissures et tout ce casse tête là, tu doit limiter la contrainte dans tes aciers (dans la combinaisons considérées) à 1000Wk. donc si Wk=0.2 tu limites à 200MPA donc fissuration TP.
  5. Ahhh je vois la confusion ici. Si tu adopte un espacement de 20 cm tu obtiendra 6 barres dans un mètre certes, mais pour la première barre et la dernière tu ne prend on compte que la moitié de la barre. Ça fait donc 5 barres. Voir schéma (la partie hachurée n'est pas à l'intérieur de ton "mètre de largeur", elle n'est pas donc prise en considération).
  6. khalil17

    logiciel ROBOT

    Faux. Les combinaisons + nous donne les valeurs max et - les valeurs min. Les deux valeurs peuvent être défavorables. Non. Les valeurs des combinaisons + et - peuvent être négatives ou positives. D'ailleurs, en valeur absolue vous pouvez trouver des valeurs dans les combinaisons - plus grandes que celle des combinaisons + (sur appui notamment). Tu dois prendre en compte toutes les valeurs extrêmes (min - et max +) et toutes les combinaisons possible pour tes calculs.
  7. Bonjour, Déjà il faut faire la différence entre recouvrement et ancrage. Sans vouloir entrer dans la définition, la longueur de recouvrement est égale à la longueur d'ancrage augmentée de la distance entre axe des deux barres si celle ci est supérieur à 5D (BAEL A.6.1,223). La longueur d'ancrage, elle se calcule. En fait, on pose le problème illustré sur le schéma ci-joint. On doit calculer la longueur l minimale de façon que , lorsqu'on augmente la valeur de N, la rupture se produit dans la barre elle même sans se détacher du béton (cad la barre d'acier se casse sans s'arracher du béton). On a donc S x (tau) > Nmax avec S=l 2 (pi) R (surface de contact de la barre avec le béton) et (tau) la contrainte d'adhérence (tau) = 0.6 x (psi)² ftj (BAEL A6.1.21) et N la force de traction max que peut supporter la barre d'acier donc Nmax=fe x ((pi) D²/4 on a enfin l > (fe x D) /(4 x tau) avec psi = 1.5 barre haute adhérence (barre rond lisse psi=1) ftj=2.1MPA on a donc tau = 2.8 MPA donc l > fe D / 11.2 et si fe = 500MPA alors l > 44 D et si fe=400MPA alors l > 35 D. Bref, si vous voulez éviter tout ces calculs là, je vous invite à lire l'article A.6.1,221 du BAEL: Les barres rectilignes de diamètre Ø et de limite d'élasticité fe sont ancrées sur une longueur [ell]s dite « longueur de scellement droit ». A défaut de calcul précis, on adopte les valeurs forfaitaires suivantes pour le rapport [ell]s/Ø : 40 pour les aciers à haute adhérence Fe E 400 de ys au moins égal à 1,5 ; 50 pour les aciers à haute adhérence Fe E 500 de ys au moins égal à 1,5 et pour les aciers lisses Fe E 215 et Fe E 235.
  8. Bonjour, c'est une question de sécurité certes, mais on n'élimine pas l'enrobage, on élimine 1 cm de largeur du contour du poteau.
  9. Bonjour, tu peux nous joindre ton fichier RSA?
  10. Tu peux aussi créer une liaison rigide entre les deux nœuds (nœud maître et un nœud esclave).
  11. Bonjour, Un balcon ce n'est pas une console. Une console est un élément de structure alors qu'un balcon c'est un élément architectural, dire un balcon est une console c'est comme dire une chambre c'est une dalle pleine, il n'y a aucun rapport. On peut avoir un balcon qui n'est pas en console, qui est porté sur deux ou quatre cotés. A mon avis, Q1=150Kg/m² Q2=350Kg/m²
  12. Il n'y a pas de problème de ferrailler le poteaux inférieur plus que le supérieur. Par contre je me demande comment vous allez disposer 7 barres dans un pot 60x60?? A la limite 6T16 ou 8T16...
  13. Oui, mais vous avez les hauteurs sur la coupe en élévation. h=7/6/4-2.5
  14. Bonjour, Je possède un autre outil que j'utilise nommé CD-DTU V2. Vous pouvez trouvez la totalité des normes de calcul, les DTU etc.... Je vous fais une capture d'écran. Postez votre adresse mail je vous l'envoie puisqu'il est illégal de le publier sur ce forum
  15. Bonjour, Ceci est une erreur très commune. Selon toutes les normes (BAEL, DTU13.12, EUROCODE), on demande de vérifier la portance du sol à l'état limite ultime ELU (Nelu<SIGMAelu), mais la plupart le fait à l'ELS. En faite, si l'ELS est vérifié ceci implique que l'ELU l'est aussi (mais c'est pas économique comme calcul) puisque SIGMAelu=1.5xSIGMAels et Nelu<=1.5xNels
  16. Bonjour, pourquoi vous vérifiez la portance du sol pour les semelles à l'ELS?
  17. Bonjour, Tu peux nous joindre le fichier de votre modélisation?
  18. Bonjour, Qu'est ce que vous voulez dire par séchage? Résistance du béton? C'est quoi le but du test (décoffrage, chargement...)?
  19. Bonjour, Je tiens à attirer ton attention sur le faite que 50D c'est la longueur de recouvrement des aciers tendus. En ce qui concerne les barres comprimées, notamment ceux des poteaux, la longueur est limitée à 0.6xL0 = 0.6x50xD= 30xD= 48cm Les 60cm que vous avez ici sont largement suffisante. Tu n'as donc pas besoin ni de sceller d'autres barres ni de démolir une partie du poteau. Vous n'avez réellement aucun problème avec cette disposition. Cette erreur (de considérer la longueur de recouvrement des aciers des poteaux de 50D) est très répandue dans les chantiers. Je vous renvoie vers l'article A6.1.24 du BAEL.
  20. Quand on dit bord libre, cela veut dire qu'il n'est pas raidit et non pas 'non connecté à un autre élément'. Pour considérer un bord non libre il faut mettre en place un élément qui annulera le déplacement de celui, une poutre ou un raidisseur par exemple. Dans ce cas il est claire que le poteau n'est pas raidit suivant OX (on ne peut pas considérer une dalle nervurée ou une nervure comme un raidisseur. Effectivement, je pense qu'il n'est pas loisible de considérer qu'une dalle en corps creux peut raidir le poteau.
  21. RE J'ai fait une petite recherche sur cette méthode sans pour autant m'y bien approfondi (faute de temps libre). Merci pour le doc qui a l'air d'être très intéressant. Je vous renvoie mes commentaires après l'avoir bien étudié
  22. Je te conseille 5T8 plutôt que 3T10. Il est préférable d'augmenter le nombre de barre et de limiter l'espacement pour une même section d’acier. D'autre part il est préférable de faire un espacement de la nappe sup (chapeau) en harmonie avec celui de la nappe inf. Moi, j'opterai pour: suivant X; 7T12/m en nappe inf. 3.5T8/m en chapeau (on associe une barre de chapeau pour une barre sur deux de la nappe inf). suivant Y: 6T8/m en nappe inf 3T8/m en chapeau
×
×
  • Create New...