Jump to content
CIVILMANIA

david7777

Old
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

2

About david7777

  • Rank
    Membre débutant

Experience

  • Expérience
    Moins de 5 ans

Localisation

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,170 profile views
  1. Ok , j'ai tout compris! Merci beaucoup pour votre réponse.
  2. Bonjour, lorsqu'une semelle est soumise à un effort normal et à un moment (poteau encastré sur la semelle par exemple), doit-on prévoir des aciers en partie supérieure de la semelle? Si oui, comment calcule-t-on cette section d'acier? Par avance, merci.
  3. bonjour,   pour la vérification du glissement:   Les efforts horizontaux sollicitant la semelles à l'ELUA sismique doivent être inférieurs à (Ned x tanδ)/γm avec:   Ned = Efforts verticaux sollicitant la semelle à l'ELUA sismique tanδ = tan 30° pour les sols courants γm = 1.25 (il s'agit du γφ' de la clause 3.1.(3))    
  4. Bonjour,   le DTU 13.12 stipule que des fondations à niveaux décalés aient une pente maximale de 3H/2V (voir schéma ci-joint).  Cette exigence est d’ailleurs reprise dans les recommandations professionnelles de l'eurocode 2 ainsi que dans le guide d'application de l'eurocode 7.   Auparavant, le PS92 imposait de diviser cette pente maximale par 2 en zone sismique, et on se limitait donc à une pente de 3H/1V entre fondations de niveaux décalés.   Or, je ne retrouve pas de clause similaire dans l'Eurocode 8. Peut-on donc désormais se limiter à une pente de 3H/2V même en zone sismique?   Travaillant essentiellement en régions montagneuses, j'ai souvent recours à des fondations de niveaux différents pour s'adapter aux terrains en pente. Pouvoir se limiter à une pente de 3H/2V permettrait donc de réaliser des économies non négligeables sur de nombreux bâtiments...   Par avance merci.
  5. bonjour,   à mon avis, il faut prendre en compte uniquement l'effort amené par la dalle en elle même pour le calcul du poinçonnement. La charge amenée par la charpente transite directement par le poteau du dessous, sans solliciter le plancher dalle. 
  6. bonjour,   par le terme "poteaux" vous devez certainement faire référence aux chaînages verticaux. Hors zones sismiques, il est en effet obligatoire de prévoir ces chaînages a chaque intersection de murs, mais également de part et d'autre des ouvertures supérieures à 1.5 m².  Il est également nécessaire de mettre des chaînages verticaux intermédiaires de manière à avoir des chaînages espacés au maximum de 4 m. Ces chaînages doivent avoir une section d'au moins 150 mm² et doivent être armés avec au minimum 2.00 cm² d'aciers.    PS: Si vous êtes en zone sismique, ces dispositions minimales ne suffisent pas.
  7. Comme je l'ai dis, il s'agit de travaux à réaliser chez moi, donc pour une villa.  Cependant, je pense qu'il y a de nombreux postes ou les BPU seront identiques quelque soit le type d'ouvrage (prix des armatures par exemple etc..).  C'est pour cela que je suis preneur de toute information disponible, je ferai ensuite le tri moi même.   Merci beaucoup pour le nom du logiciel, je vais regardais également de ce coté là.
  8. Bonjour,   je recherche des bordereaux de prix unitaires (type Batiprix par exemple), de manière à chiffrer, en première approche, des travaux à réaliser chez moi.   Peu importe les corps d'état concernés, je prend tout ce que vous seriez susceptible d'avoir, bien que je recherche en priorité des documents concernant les lots "gros oeuvre" et "étanchéité".   Par avance, merci.
×
×
  • Create New...