Jump to content
CIVILMANIA

CyrillH

Old
  • Content Count

    41
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

CyrillH last won the day on September 13 2014

CyrillH had the most liked content!

Community Reputation

11

2 Followers

About CyrillH

  • Rank
    Membre occasionnel

Général

  • Nom
    Houdebine

Expériences

  • Poste actuel
    Ingénieur Structure
  • Expérience
    Moins de 5 ans

Recent Profile Visitors

1,028 profile views
  1. Bonjour,   Est ce que quelqu'un aurait une note de calcul justifiant un corbeau métallique servant d'appui à une poutre (1 charge ponctuelle verticale à reprendre) scellés dans une poteau béton. Je n'ai pas de soucis pour les scellements ni la justification du poteau lui même mais j'aimerais avoir des éléments concernant le corbeau métallique lui même et sa justification à l'EC3 : -Un principe de conception général -Etats limites à ne pas oublier -Articles de l'EC3 qui pourrait m'aider - de la documentation...   Merci d'avance,    
  2. bonjour,   Quelle est leur orientation ?
  3. bonjour,   Je me pose le même genre de questions sur ce sujet, et serais interessé d'avoir vos avis sur ce sujet. J'applique à vrai dire la même méthodologie qu'Ezra bien qu'intellectuellement elle me gène dans le sens où on se permet d'appliquer le principe superposition à des sections d'aciers calculés à l'ELU. Quelqu'un aurait il une méthodologie plus rigoureuse ?
  4. bonjour,   Ne serait ce pas des armatures de poinçonnement à disposer dans un radier au pied du voile ?
  5. Bonjour,   Est ce que quelqu'un aurait une feuille qui calcule les inerties principales des sections en T et en L ?   Merci,  
  6. bonjour,   Je l'ai rajouté dans le post précédent
  7. bonjour,   Ci joint un document qui pourra sans doute t'aider.  
  8. bonjour,   Dans ce cas le -1 est bien là pour déduire la surface de béton occupée par les aciers. Notez qu'il s'agit là de l'axe neutre de la section béton homogénéisée et non de l'axe neutre de la section fissurée (où le béton tendu est négligé) La section homogénéisée s'utilise pour le calcul de déformations (on procède dans certains cas à une sorte de moyenne entre l'inertie fissurée et homogénéisée). On l'utilise également pour calculer la contrainte de traction dans le béton pour certaines vérifications du DTU Cuvelage. Il y a surement d'autres applications ... La section fissurée est celle que l'on utilise pour la vérification des contraintes à l'état limite de services, dans le domaine élastique des matériau l'inertie fissurée et la position de l'axe neutre sont indépendantes des sollicitations (ce qui n'est pas le cas dans le domaine plastique / ELU) Notez bien la différence ;)   A+
  9. Que représente alpha ? Est on bien dans le domaine élastique des matériaux ? (relation linéaire entre contrainte et déformation)   Cette formule est étrange dans le sens où la détermination de la position de l'axe neutre nécessite la résolution d'une équation du deuxième degré.
  10. bonjour,   A l'intuition je dirais que ce -1 permet de soustraire la section des aciers comprimés à la section de béton comprimé.
  11. Pour plus de clarté le schéma précèdent complètement équilibré.    
  12. bonjour,   Quelle est la justification du CTC pour avoir refusé votre conception ?   Sinon le principe des ouvertures décalées est de permettre à un schéma bielles-tirants de se mettre en place et d'exploiter l'inertie totale du voile malgré les ouvertures (voir schéma en PJ). Dans votre élévation, le fonctionnement global du voile par ce principe n'est pas évident à justifier, les passages libres pour les bielles de compression sont parfois étroits et le cheminement non linéaire...A mon sens vous ne respectez pas tout à fait  le principe décrit par Davidovici...mais ça se discute!   Salutations,
  13. bonjour,   Qui a refusé la conception ? Sous quelle explication ? Après c'est vrai que géométriquement il y a certaines zones qui semblent assez "étroites" pour un fonctionnement bielle-tirant propre et sain.
  14. Merci pour votre réponse qui me fait sentir moins seul, je partage complètement votre avis.   Salutations,
  15. bonjour,   Je pensais avoir répondu mais ça n'a pas marché... Influer sur la conception est quasi impossible quand on est dans du logement, étant donné le nombre de norme que l'architecte doit respecter (RT2012, Acoustique, PMR, Urbanisme, Sécurité Incendie...),  les voiles ne peuvent pas plomber entre les logements et les parkings à moins de disposer d'une parcelle très grande et de concevoir un parking non optimisé en terme de largeur de places. Mais ce n'est jamais le cas, il y a toujours des surfaces de pleine terre à respecter qui fait qu'on ne peut pas dilater l'infrastructure comme on le souhaite. par ailleurs diminuer le nombre de places de PK est interdit aussi, car l'urbanisme en impose un certain nombre. Enfin on peut imaginer faire un niveau de sous sol supplémentaire mais là c'est l'économie du projet qui tombe à l'eau. un vrai casse tête ! Quant à l'AN de 2013, là où je suis son utilisation est interdite par certains bureaux de contrôle car elle n'a pas été introduite par un arrêté ministériel... A ce que je comprends de votre côté, son application serait permise ? Néanmoins la situation devrait évoluer, les bureaux de contrôle imposant cette règle sont en train de perdre leurs clients un à un...drôle de situation..!   Merci pour votre retour
×
×
  • Create New...