Jump to content
CIVILMANIA

baghat84

Membres
  • Content Count

    52
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    Morocco

baghat84 last won the day on January 5

baghat84 had the most liked content!

Community Reputation

8

3 Followers

About baghat84

  • Rank
    Membre impliqué

Experience

  • Fonction
    Ingénieur géotechnicien /travaux.
  • Expérience
    Sénior
  • Mes logiciels
    Autocad,MS Project

Formation

  • Formation
    Ingénieur géotechnicien
  • Etablissement
    ENSMR-Ex ENIM.

Localisation

  • Pays
    Maroc

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Dire qu'un sol est hétérogène ça veux dire qu'il contient plusieurs fractions granulaires allant du plus fin au plus gros, et qui ne peut pas être à granulometrie discontinue. Exemple du sol avec une proportion argileuse et marneuse. Généralement un sol hétérogène c'est celui qui contient plusieurs types de sol de différents natures, pouvant avoir différents comportement d'un point de vue mécanique et hydraulique.
  2. Par mesure directe: On peut obtenir la valeur du module de young des GNA, GNB, GNF à partir d'essai de compression / traction uniaxiale et aussi le coefficient de poisson qui est le rapport de la déformation horizontale sur celle verticale. Par mesure indirecte : on peut faire appel à un essai utilisant une onde sonique et dans ce cas il y'a une relation entre la vitesse , la masse volumique et le module de young. une dernière chose et si tu cherches les valeurs de ces deux paramètres tu peux jetter un coup d'oeil sur le catalogue des chaussées et tu trouvera les valeurs que tu cherches.
  3. Pour un B25 le prix est à partir de 1200-1500 dhs. Pour le : B20 900-1300 dhs.
  4. Des photos s'il y'en a ? Tu dois savoir la cause de ce glissement, qu'est ce qui a changé pour ce mûr cessera de retenir les terrains ?. À mon c'est possible de le conforter à condition que tu dois savoir la cause exact de son départ.
  5. une étancheité legère est utlisé dans les salles d'eau en étages ainsi que dans les jardinières et son role est l'etancheité contre la fuite des eaux.il est applicable en plusieurs couches et à la base d'une membrane de bitume modifié par polymère SBS conformement au recommandations du DTU 43.1: - Préparation du support par la mise en œuvre d'une forme en mortier de ciment fortement dosée y compris finition de surface avec une chape lisse en enduit de ciment hydrofuge. - Enduit d'imprégnation à froid à raison de 250 à 300 g/m2, est appliqué à la raclette ou avec un rouleau. - Application d'une membrane de 2.5 mm d'épaisseur nominale. - Une deuxiéme membrane de 2.5 mm d'épaisseur nominale, sera soudable au chalumeau sur la première couche avec un recouvrement de 10cm minimum sur la partie horizontale. - Une protection provisoire horizontale avec un lit de sable de 2cm d'épaisseur. - Une protection verticale en enduit de ciment hydrofuge grillagé appliquée sur toute la hauteur. Suivant les instructions du bureau de contrôle. Dans le cas de présence de joint de dilatation prévoir une bande de renfort de 40 cm de large en membrane élastomère, soudée sur bande en plomb de 3 mm posée en souffiet et en sandwiche entre le complexe. Par contre l'étancheité liquide est utilisé peut jouer un role de revetement et peut etre coulé en place comme les produits de Sikaflex qui sont à base de la résine époxy. والله أعلى وأعلم
  6. en lisant votre rapport ça me semble que la solution que tu as avancé peut etre correcte, mais vue que vous avez un très grand problème au niveau de ton sol qui recevera les charges transmises, tu dois etre sure sur quoi tu vas fonder ton ouvrage.en principe les lagunes sont constitués des sols évolutifs ( des sols sous consolidés dont les paramètres physiques peuvent changer dans l'espace ) d'ou le risque très fort des déformations verticales qui est omnipresent avec des portances très faible des sols ( il faut que le rapport geotechnique vous renseigne sur la couche d'ancrage). En conclusiuon, il faut que le rapport géotechnique vous recommande les solutions adéquates.et si vous pouvez partager avec le groupe ce rapport on peut vous apporter une contribution fructueuse.
  7. Est ce que c'est un dallage posé directement sur la terre pleine ? Sinon comment est la mise en oeuvre de ce dallage ( est ce que c'est pas prévu un tout venant ou de l'herissonage avec un film imperméable ). D'un autre côté tu peux nous renseigner bsr sur le potentiel de gonflement de cette argile. Il faut savoir la valeur de cette pression de gonflement. Et pour vous parler concrètement ce type de remblai est à proscrire dans l'exécution des remblais sous dallage. En plus et s'il est utilisé il faut qu'il fasse l'objet d'un traitement adéquat avec une bonne mise en oeuvre suivi par un contrôle par un laboratoire spécialisé. À votre place je vais me rediriger vers la maîtrise d'oeuvre et spécialement le BET et le BCT et le laboratoire de contrôle.
  8. Une fois tu défini ton besoin, tu aura les dimensions de ton réservoir après tu te lance dans le calcul de ta structure. N.B: n'oublie de tenir en compte des travaux de cuvelage dans ton dimensionnment.
  9. Une bâche à eau est conçue comme étant un réservoir de secour en cas où il y'a une coupure en alimentation d'eau.elle est prévue dans les bâtiments à forte sensibilité exemple un hôpital. le dimensionnement est en fonction du besoin minimale de fonctionnement.(besoin minimal en alimentation d'eau ).
  10. s'il s'agit bien des infiltrations à travers cette couche d'argile sableuse, il faut determiner son profil en profondeur et une fois fait tu peux envisager une protection ( les solutions proposées par Mrs FRIDJALI et Ahmed 3855 restent valables). NB: ça sera très utile si tu peux partager les profils géologique des sous sols.
  11. En complément de ce qu'a dis Mr Fridjali. Normalement les fondations des bâtiments sont protégés contre les infiltrations en mettant un dallage périphérique exécuté en bonne et due forme avec un caniveau pour la collecte des eaux redirigées depuis le dallage. Ensuite, et si les conditions des sols sont de nature perméable avec un risque éventuel hydrologique ( forte pluviométrie) et ou hydrogeologique ( niveau très proche de la nappe.alors,dans ce cas on peut prévoir une tranchée drainante qui se réalise par des matériaux filtres (du gros diamètre vers le petit du haut en bas/granulometrie décroissante) entourés d'un geotextile permettant le passage des eaux qui se collectent grace un drain perforé.
  12. Pour la question de portance tu n'auras pas besoin de la contrôler vue les charges qui sont faibles ( dallage pour voie piétonne).par contre pour les voies carrossables tu dois vérifier ta portance pour le dépouillement de tes études. Par contre pour le contrôle du compactage tu devra absolument prévoir des essais proctor qui vont vous renseigner sur les conditions de compacité que ça soit pour ton remblai sélectionné ou pour la couche de TV. NB:Ces matériaux doivent être mise en place par des couches successives ne dépassant pas 30 cm en épaisseur, et avec une valeur de 95% en densité sèche à l'optimum proctor.
  13. Le rôle d'un maître d'ouvrage est la gestion de ces projets , et cette gestion suppose le respect de trois facteurs à savoir : le délai la qualité et le coût ,il à la responsabilité d'arbitrage des différents intervenants chacun de son côté en prenant soins d'optimisation ces trois facteurs. Après bien sûr chaque intervenant doit assumer ces responsabilités, et c'est ce qui justifie le recours à la contractualisation dans le cadre des cahiers de charge qui définissent clairement les missions de chacuns. Ce n'est pas une affaire des missions d'ingénieurs.c'est plutôt un respect d'un contrat après le fait d'avoir une formation n'implique pas forcément que tu dois la côtoyer comme métier. C'est plutôt un choix de la personne concernée. Tous Et généralement l'ensemble de la maîtrise d'oeuvre à savoir (architecte, BET, BCT, et laboratoires) est tenu pour responsable de la bonne exécution des travaux dans les règles de l'art. Dans la situation d'un grand chantier on fait appel à un OPC , qui assure la coordination entre tous les intervenants. Vraiment je vois pas pourquoi un maître d'ouvrage est responsable de la qualité d'un béton coulé sachant qu'il mandaté une maîtrise d'oeuvre pour veuillez sur la qualité de cette prestation ?
  14. Même en secteur public c'est la même chose les études sont validé par le Bureau de contrôle qui est normalement le responsable de la sécurité de l'ouvrage Et généralement l'ensemble de la maîtrise d'oeuvre à savoir (architecte, BET, BCT, et laboratoires) est tenu pour responsable de la bonne exécution des travaux dans les règles de l'art. Dans la situation d'un grand chantier on fait appel à un OPC , qui assure la coordination entre tous les intervenants. Vraiment je vois pas pourquoi un maître d'ouvrage est responsable de la qualité d'un béton coulé sachant qu'il mandaté une maîtrise d'oeuvre pour veuillez sur la qualité de cette prestation ?
  15. Oui je confirme ton propos mr fridjali
×
×
  • Create New...