Jump to content
CIVILMANIA

baghat84

Membres
  • Content Count

    43
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Morocco

Community Reputation

2

2 Followers

About baghat84

  • Rank
    Membre occasionnel

Experience

  • Fonction
    Ingénieur géotechnicien /travaux.
  • Expérience
    Sénior
  • Mes logiciels
    Autocad,MS Project

Formation

  • Formation
    Ingénieur géotechnicien
  • Etablissement
    ENSMR-Ex ENIM.

Localisation

  • Pays
    Maroc

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. s'il s'agit bien des infiltrations à travers cette couche d'argile sableuse, il faut determiner son profil en profondeur et une fois fait tu peux envisager une protection ( les solutions proposées par Mrs FRIDJALI et Ahmed 3855 restent valables). NB: ça sera très utile si tu peux partager les profils géologique des sous sols.
  2. En complément de ce qu'a dis Mr Fridjali. Normalement les fondations des bâtiments sont protégés contre les infiltrations en mettant un dallage périphérique exécuté en bonne et due forme avec un caniveau pour la collecte des eaux redirigées depuis le dallage. Ensuite, et si les conditions des sols sont de nature perméable avec un risque éventuel hydrologique ( forte pluviométrie) et ou hydrogeologique ( niveau très proche de la nappe.alors,dans ce cas on peut prévoir une tranchée drainante qui se réalise par des matériaux filtres (du gros diamètre vers le petit du haut en bas/granulometrie décroissante) entourés d'un geotextile permettant le passage des eaux qui se collectent grace un drain perforé.
  3. Pour la question de portance tu n'auras pas besoin de la contrôler vue les charges qui sont faibles ( dallage pour voie piétonne).par contre pour les voies carrossables tu dois vérifier ta portance pour le dépouillement de tes études. Par contre pour le contrôle du compactage tu devra absolument prévoir des essais proctor qui vont vous renseigner sur les conditions de compacité que ça soit pour ton remblai sélectionné ou pour la couche de TV. NB:Ces matériaux doivent être mise en place par des couches successives ne dépassant pas 30 cm en épaisseur, et avec une valeur de 95% en densité sèche à l'optimum proctor.
  4. Le rôle d'un maître d'ouvrage est la gestion de ces projets , et cette gestion suppose le respect de trois facteurs à savoir : le délai la qualité et le coût ,il à la responsabilité d'arbitrage des différents intervenants chacun de son côté en prenant soins d'optimisation ces trois facteurs. Après bien sûr chaque intervenant doit assumer ces responsabilités, et c'est ce qui justifie le recours à la contractualisation dans le cadre des cahiers de charge qui définissent clairement les missions de chacuns. Ce n'est pas une affaire des missions d'ingénieurs.c'est plutôt un respect d'un contrat après le fait d'avoir une formation n'implique pas forcément que tu dois la côtoyer comme métier. C'est plutôt un choix de la personne concernée. Tous Et généralement l'ensemble de la maîtrise d'oeuvre à savoir (architecte, BET, BCT, et laboratoires) est tenu pour responsable de la bonne exécution des travaux dans les règles de l'art. Dans la situation d'un grand chantier on fait appel à un OPC , qui assure la coordination entre tous les intervenants. Vraiment je vois pas pourquoi un maître d'ouvrage est responsable de la qualité d'un béton coulé sachant qu'il mandaté une maîtrise d'oeuvre pour veuillez sur la qualité de cette prestation ?
  5. Même en secteur public c'est la même chose les études sont validé par le Bureau de contrôle qui est normalement le responsable de la sécurité de l'ouvrage Et généralement l'ensemble de la maîtrise d'oeuvre à savoir (architecte, BET, BCT, et laboratoires) est tenu pour responsable de la bonne exécution des travaux dans les règles de l'art. Dans la situation d'un grand chantier on fait appel à un OPC , qui assure la coordination entre tous les intervenants. Vraiment je vois pas pourquoi un maître d'ouvrage est responsable de la qualité d'un béton coulé sachant qu'il mandaté une maîtrise d'oeuvre pour veuillez sur la qualité de cette prestation ?
  6. Oui je confirme ton propos mr fridjali
  7. En principe oui,mais quand il s'agit d'une étude incomplète et ou raté et dans cette situation le maitre d'ouvrage analyse les études ( études géotechnique, controle des travaux ), nul ne peut deviner la source d'erreur.
  8. Merci Mr Bellamine pour votre réaction, mais le fait que l’erreur incombe au BET n’exclut pas que le Maitre d’Ouvrage demande l’avis du laboratoire dans le cadre du contrôle extérieur, et s’il s’avère que le BET est tort dans ce cas celui-ci est tenu pour responsable, et le maitre d’ouvrage peut recourir à un avenant si la masse de ces travaux ne dépasse pas les 10%, sinon et en cas où le marché prévoit ce prix l’entreprise est payé sur la base de ces quantités réellement exécutées.
  9. voici un doc précisant les recommandations pour mener une mission d'étude géotechnique. recommandations2.pdf
  10. un tassement total est une valeur représentative du tassement admissible après généralisation du modèle des sols en place, donc en principe le rapport geotechnique vous donne cette valeur prenant en considération les conditions des sols et de l'ouvrage ( genre de predimensionnement : longueur/largeur d'une semelle). mais un tassement différentiel c'est un tassement entre appuis, normallement il est en fonction de la porté entre appuis,les charges reportées ainsi les conditions des sols,et dans ce cas un travail entre ingenieur geotechnicien et structure et souhaités. après je suis tout à fait d'accord avec Mr bellamine, sur le fait qu'il faut procéder par la modélisation des interactions des sols et structures pour pouvoir trancher. voici un exemple de tableau qui limite les valeurs des tassements. limitation des tassements.pdf
  11. Meme si le BET oubli de spécifier les caracteristiques techniques dans son CPS, tu peux demander l'avis au laboratoire, parceque en situation normale le laboratoire objet de l'etude geotechnique est cencé vous donner son avis sur la possibilité de réutiliser les matériaux de déblais en remblais. et en conséquence, le BET se base sur les caractéristiques techniques precisées par le laboratoire lors de son étude geotechnique. à noter aussi que généralement les matériaux à proscrire sont les sols sensibles à l'eau, et il faut veuillez à la bonne compactage avec une portance qui satisfait les conditions de chargement.
  12. après c'est une question de cout et d'arbitrage de maitre d'ouvrage. par exemple: si le laboratoire préconise des semelles rigidifiées ( isolées ou filantes) dans les deux sens ou bien semelles isolées avec double longrines il vaut meiux passer à un radier generalisé.
  13. dire qu'un argile est plastique, suppose qu'il faut la valeur de l'indice de plasticité Ip, et s'il est dans la marge des sols gonflables il te faut automatiquement les essais de cisaillement et les essais oedometriques pour avoir les paramètres mecaniques de ce sols.ca d'une part et d'aute part qu'est ce qu'il preconisé comme solution pour rigidifier sa faondation ? Il faut que tu lui demande plus de détail ? pour repondre à ta question est ce qu'il y'a des regles qui imposent de rigidifier la fondations et bain tous simplement c'est une dispositions dictées par la reglementation parasismique .dans le cas du maroc le RPS2000.
  14. Bjr je suis intéressé par ton document. Merci de me l'envoyer dans cette adresse baghta84@gmail.com
  15. bonjour la communauté; je suis nouveau sur ce forum, de formation ingenieur geotechnicien je souhaite partager mon savoir et mes experiences avec les membres du monde civilmania. Cordialement.
×
×
  • Create New...