Jump to content
CIVILMANIA

merrabai

Old
  • Content Count

    51
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

4

About merrabai

  • Rank
    Membre impliqué

Experience

  • Expérience
    Votre expérience

Localisation

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, Petite question: le recouvrement peut se faire entre deux barres n'ayant pas le même diamètre ? si oui quelles sont les dispositions constructives à respecter: longueur de recouvrement, rapport entre diamètre ? Merci bien, M.E
  2. Bonjour, J'aurais une question sur la valeur limite vmin à prendre en compte pour le calcul de la résistance du radier au poinçonnement. Alors dans l'Eurocode la valeur de v min est : 0,035. k^1,5 . fck^1/2 (6.3)N. Par contre dans l'annexe française : il y a plusieurs valeurs de vmin : Clause 6.2.2(1) v min = 0.34/Gc . fck^1/2 (dalles bénéficiant d'un effet de redistribution transversale sous le cas de charge considéré) Alors que dans la clause 6.4.4(1) de la même annexe, ils disent il faut utiliser la valeur recommandé, Est-ce que ça veut dire l'expression (6.3)N ou l'expression du 6.2.2(1)? Merci bien, M.E
  3. Bonjour, J'ai voulu modéliser un radier de deux façon différentes: - Une première fois sous la structure elle-même pour pouvoir reporter les changements de la structure directement sur le radier (Fig 1) - Une deuxiéme fois, seul en reportant la descente de charges sur le radier (Fig2) Le model adopté pour le radier est le même: dalle avec un coefficient Kz, Kx, et Ky type coque et ferraillage définie pour un radier et une épaisseur de 700 mm. D'où provient cette différence de comportement dans la déformation ? Merci, bien à vous,
  4. Merci pour votre réponse Elninhyo, Pourquoi vous dites que c'est à nœuds déplaçables ? Mon système c'est en effet un portique poteau poutre, et comporte des façades en maçonnerie. Ce bâtiment se trouve devant un grand bâtiment, pour des raisons de tassements nous avons choisi de désolidariser les deux. avec un joint de 2 cm. le vent ne provient qu'une d'une seule façade Je vais donc mettre une poutre de 25x25 cm à hauteur de 5m dans les deux sens ! Merci pour votre réponse Elninhyo, Pourquoi vous dites que c'est à nœuds déplaçables ? Mon système c'est en effet un portique poteau poutre, et comporte des façades en maçonnerie. Ce bâtiment se trouve devant un grand bâtiment, pour des raisons de tassements nous avons choisi de désolidariser les deux. avec un joint de 2 cm. le vent ne provient qu'une d'une seule façade Je vais donc mettre une poutre de 25x25 cm à hauteur de 5m dans les deux sens !
  5. Bonjour, j'ai un point de conception sur une structure en béton armé. j'ai un étage libre de 9m, et je me pose la question sur comment contreventer mes poteaux élancés ? leur largeur ne peux pas dépasser 25 cm mais aucune restriction dans l'autre sens. J'hésite entre deux solution, changer la section du poteau de 25x25 cm à 25x70 cm ou mettre une poutre pour contreventer à 5 m du poteau.
  6. Ah oui effectivement , je prenais la hauteur total de la poutre ... Merci pour votre explication. Et la calculer en T c'est un choix propre au concepteur ? Bien à vous, M.E
  7. Bonjour, J'ai une dalle pleine de 25 cm (9.6 m x 4.8 ) qui porte sur des poutres 40x70 (portée 9.6 m). Quelques questions : - La poutre peut être calculé en T ? quand est ce qu'il ne faut pas calculer la poutre en T? - Je sais que dans le BAEL pour une poutre qui dépasse 50 cm de hauteur il est nécessaire de mettre des armatures de peau. Mais dans l'EC, mis à part l'annexe J, qui dit d'en mettre pour des grands diamètres pour les barres, sans condition sur les dimensions de la poutre, il n'y a pas d'autres précisions ? Pourquoi cette différence? Bien à vous, Merci, M.E
  8. Bonjour, j'ai besoin de rentrer des charges ponctuelles de machines, et je me demande sur la procédure à suivre pour s'approcher le plus possible de la réalité. Ci joint ma vue 2D du plancher et le plan architecte avec la position des dites machines. Ces machines s'accrochent avec des tiges sur les dalles. Ci-joint un exemple des dites machines. Est ce que une charge ponctuelle sur un noeud de la dalle ( qui appartient aussi au maillage de la dalle) serait adéquat pour la modélisation ? Merci Bien à vous,
  9. Bonjour, Merci beaucoup pour vos réponses, ma poutre fait environ 6m et donc ces 6HA10 vous les faites filer tout le long de la poutre ? pour des raisons de mise en oeuvre, ou on les arrête au point du moment nul ? Remarque: nous sommes en zone sismique Merci, bien à vous
  10. Oui mais cela ne m'étonnerai pas sur les appuis, mais en travée c'est pas le cas.. ma poutre fait 300x600, et subit une moment fléchissant : à l'ELU C'est dans le paramétrage du ferraillage? qu'est ce que vous mettez comme paramètres sur RSA ? Merci,
  11. Bonjour, Je suis entrain de calculer une poutre bi encastré avec Robot, qui fait partie d'une structure. elle ne fait pas partie d'une poutre continue. Sauf que robot me donne un ferraillage plus important en haut qu'en bas. Problème de paramétrage ? Merci pour votre aide
  12. Bonjour, Je voudrais m'assurer de ma bonne démarche. J'ai une structure Béton armé, poteau poutres et dalle pleine, qui supporte des machines assez lourdes "ponctuellement". 58 kN par machine x 7. Sur la capture ci-jointe les nœuds en surbrillance présentent à peu prés l'endroit des machines. comment s'assurer que le modèle soit juste ? - Liaison rigide entre dalle et poutre? dans ce cas j'ai des instabilité - Force ponctuelle sur poutre avec excentrement ? Sachant que j'ai modélisé ma dalle comme une coque avec ferraillage pour dalle. et non en plancher diaphragme. Merci bien,
  13. Bonjour, Je me joins à votre discussion, j'ai aussi une structure industriel en béton armé. Donc comme vous l'avez vu IGB, en modélisant les dalles ( dalle pleine dans mon cas) de deux façons différentes : coque ou diaphragme, la descente de charges n'est pas la même. Pour obtenir le calcul des dalles avec un maillage en EF il faut la modéliser en élément coque. Question : Serait-il intéressant donc de mettre la dalle en diaphragme rigide pour le calcul des poutres ? cela diminuera les efforts ? ou c'est plus proche de la réalité de la laisser en model coque ? Bien à vous,
  14. Bonjour tout le monde, Je souhaiterai avoir votre avis concernant le mode constructif que j'ai choisi de mettre sur notre bâtiment industriel. Le bâtiment reçoit des machines vibrantes, pas de séisme. La structure est une structure poteau poutres en béton armé et le plancher est un plancher collaborant avec bac acier comme coffrage perdu. Q1: Que pensez vous d'une dalle plancher collaborant au lieu d'une dalle pleine? Q2: La liaison bac acier et structure béton, comment assurer cette liaison (entre le béton de la dalle et celui des poutres par exemple) . Pour comparaison en charpente métallique: on utilise des goujons entre béton et poutres métalliques pour assurer une structure mixte. Q3: comment calculer le ferraillage du plancher collaborant ? Bien à vous,
  15. le diam 16 est exigé par les autorités locales (un bureau qui contrôle les plans EXE avant de donner leur permis de construire) Mes poutres en moyenne font 30x60 cm avec une portée de 6 m. Bien à vous,
×
×
  • Create New...