Jump to content
CIVILMANIA
KHETT@B

Compliation de cours, documents, notes de calculs et exemples en constructions métalliques

Recommended Posts

Bonjour,

Vous trouverez ci après une compilation des principaux documents de :

Avant projet

Documents Access-Steel

  • Présentation de systèmes structuraux pour des bâtiments à un seul niveau : SS048a
  • Corrosion des structures en acier : SS021a
  • Choix d’un système de couverture pour bâtiments à un seul niveau : SS018a
  • Sélection du système d’enveloppe verticale pour bâtiments à un seul niveau : SS019a
  • Conception d’un empannage : SS049a
  • Détails pour les portiques constitués de profilés laminés : SS051a
  • Conception de portiques en Profilés Reconstitués par soudage : SS052a
  • Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux : SS050a
  • Effet diaphragme dû à l’enveloppe : SS053a
  • Joints de dilatation dans les structures en acier : SS017a

SteelBizFrance

  • Conception empannage
    Fournit les informations nécessaires à la conception de l’empannage d’un bâtiment à ossature en acier. Donne des précisions sur l’interaction panne-couverture.

études de cas

Documents Access-Steel

  • Bâtiment Airforge situé à Pamiers : SP034a
  • Bâtiment ELUZ à Croissy-Beaubourg : SP035a
  • Ingénierie incendie des halls d’Airbus, Toulouse : SP014a
  • Ingénierie incendie du terminal 2F de l’aéroport de Roissy : SP017a

Conception et vérification

Méthodes d’alalyse des structures

Documents Access-Steel

  • Modélisation de portiques - analyse élastique : SN029a
    Donne des informations relatives à la modélisation de portiques pour une analyse globale élastique. La modélisation des charges n’est pas traitée.
  • Modèles pratiques d’analyse pour les portiques (analyse plastique) : SN039a
    Donne des conseils relatifs à la préparation de modèles mécaniques pour les portiques calculés à partir d’une analyse plastique.
  • Calcul de alpha-cr : SN004a
    Fournit les bases de calcul de alpha-cr, le paramètre qui mesure la stabilité de l’ossature.
  • Méthodes simples pour les effets du second ordre dans les portiques : SN033a
    Fournit des informations concernant les effets du second ordre dans les portiques. Des méthodes simples sont présentées, qui permettent de prendre en compte les effets du second ordre dans les portiques.
  • Méthodes simplifiées pour prendre en compte des charges équivalentes en vue de l’analyse globale de structures contreventées ou non contreventées : SN047a
    Méthode simplifiée et sécuritaire d’utilisation de charges horizontales équivalentes au défaut initial d’aplomb, aux imperfections des poteaux entre étages adjacents et des efforts de stabilisation au droit des joints de continuité de poteaux dans les ossatures contreventées.
  • Exemple: Calcul de alpha-cr : SX006a
    Application du calcul de alpha-cr montre comment les vérifications sont effectuées pour une structure simple. Il montre si les effets du second ordre doivent être pris en compte ou s’ils peuvent être négligés pour l’analyse structurale.
  • Exemple: Stabilité latérale : SX008a
    Traite le calcul de l’instabilité globale des ossatures dans leur plan, ou stabilité latérale. L’ossature étudiée est celle d’un bâtiment à deux étages non contreventé.

SteelBizFrance :

source: www.systemx.fr

  • J aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structures multi-matériaux (béton, acier, bois, verre, …).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon plusieurs normes internationales. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il échange des données avec Revit, Autocad, Tekla et aussi dans les formats les plus courants (ifc, dxf, step, stp, iges, sat, …).

Plus de 45 000 utilisateurs dans 80 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez maintenant de la version d’essai gratuite de 90 jours pour le tester : https://goo.gl/v40pVp

Charges climatiques

Documents Access-Steel

  • Exemple : Détermination des charges sur l’enveloppe d’un bâtiment : SX016a
    Explique la procédure de détermination des charges sur un bâtiment de type portique. Deux types d’actions sont pris en considération : l’action du vent et celle de la neige.

SteelBizFrance :

  • Actions sur bâtiment selon EN
    Evaluation des coefficients de pression extérieure sur un bâtiment à base quadrangulaire. L’exemple de calcul se limite à l’analyse de l’effet d’un vent transversal sur les murs verticaux et en toiture selon EN 1991-1-4.

Profilés

Documents Access-Steel

  • Tableaux de classification des sections de profilés européens laminés à chaud (profilés IPE et HE) : SD001a
    Contient des tableaux de classification des sections de profilés IPE et HE, conformément aux règles de l’Eurocode. Les classifications sont données pour la flexion simple par rapport aux deux axes et pour la flexion avec compression axiale. Les tableaux prennent en compte les nuances d’acier S235, S275, S355 et S460.

SteelBizFrance

  • Profils laminés du commerce
    Caractéristiques géométriques et mécaniques des profilés du commerce : profils standards européens (IPE, HE, U, cornières) et profils étrangers (anglais, américains, japonais).
  • PrsCarX
    Logiciel de détermination des caractéristiques mécaniques et position des axes neutres (élastique et plastique) des profils PRS courants en I ou en caisson, mono et bi - symétriques.
  • CameliaX
    Le Logiciel CameliaX vous permet de calculer les caractéristiques mécaniques de profils pré-définis formés à froid; ils suppose donc une épaisseur constante des profils.

Soudure

Documents Access-Steel

  • Modèle de calcul pour les assemblages soudés dans les treillis utilisant des profils creux : SN040a
    Concerne la procédure de vérification pour les assemblages soudés dans les treillis utilisant des profils creux seuls ou associés avec des profils à section ouverte. Les assemblages plans non renforcés sont pris en compte.

Leçons ESDEP

  • Généralités sur les assemblages soudés : Leçcon 11.2.1
  • Assemblages soudés. Bases du calcul des soudures: Leçon 11.2.2
  • Assemblages soudés. Applications du calcul des soudures d’angle: Leçon 11.2.3

SteelBizFrance

  • Assemblages soudés et contrôles non destructifs
    Considérations générales sur la qualité des assemblages soudés. Rappels sur les procédés de contrôle non destructifs les plus courants.
  • Arrachement lamellaire
    Traite des phénomènes de rupture d’arrachement lamellaire. Après une caractérisation de ces ruptures, sont examinés les facteurs influents (retrait de soudage et inclusions),le processus de propagation et les mesures de prévention. Revue CM-1-1975.
  • Assemblages soudés par cordons d’angle (1)
    Calcul de la résistance des assemblages soudés par cordons d’angle soumis à effort normal : Analyse élastique
  • Assemblages soudés par cordons d’angle (2)
    Calcul de la résistance des assemblages soudés par cordons d’angles sollicités par des efforts excentrés - Analyse élastique.

Assemblages

Leçons ESDEP

  • Assemblages pour les bâtiments : Leçcon 11.1.1
  • Introduction au dimensionnement des assemblages : Leçon 11.1.2
  • Assemblages à boulons non précontraints : Leçon 11.3.1
  • Analyse des assemblages - 1ère partie. Distribution élémentaire des efforts : Leçon 11.4.1
  • Analyse des assemblages - 2ème partie. Distribution des efforts dans des groupes de boulons ou de soudures : Leçon 11.4.2
  • Analyse des assemblages. Transmission d’efforts directs de traction ou de compression et d’efforts tranchants : Leçon 11.4.3
  • Analyse des assemblages. Transmission d’un moment de flexion sous forme d’un effort de traction combiné à un effort de compression : Leçon 11.4.4
  • Assemblages de type articulé pour les bâtiments : Leçon 11.5
  • Assemblages transmettant des moments de flexion dans les structures continues : Leçon 11.6

Boulons

SteelBizFrance

  • Boulons Capacités nominales
    Permet d’obtenir rapidement les informations relatives à la résistance de calcul individuelle : traction, cisaillement, pression diamétrale, interaction traction-cisaillement.

Assemblages articulés

Documents Access-Steel

  • Dimensionnement initial des assemblages à gousset : SN016a
    Fournit les règles relatives au dimensionnement initial des éléments d’assemblages à gousset pour un « assemblage articulé ». Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblages par boulons travaillant au cisaillement).
  • Résistance au cisaillement d’un assemblage à gousset : SN017a
    Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance au cisaillement d’un « assemblage articulé » sur l’exemple d’un assemblage à gousset pour les assemblages poutre/poteau et poutre/poutre. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés chargés en cisaillement et utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblage par boulons travaillant au cisaillement). Ce document comprend les règles pour le gousset, la poutre appuyée et le poteau ou la poutre d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance au cisaillement globale de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage.
  • Résistance aux efforts de solidarisation d’un assemblage à gousset : SN018a
    Donne les règles relatives à la détermination de la résistance aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » utilisant un assemblage à gousset pour les assemblages poutre/poteau et poutre/poutre. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblage par boulons travaillant au cisaillement). Ce document donne les règles pour le gousset, la poutre appuyée et l’âme du poteau d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance aux efforts de solidarisation globale de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. La procédure de calcul donnée dans ce document s’applique à un état limite accidentel.
  • Exemple: Assemblage poutre-semelle de poteau par gousset : SX013a
    Méthode de calcul des résistances au cisaillement et aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » pour un assemblage poutre-semelle de poteau par gousset. L’assemblage boulonné utilise des boulons non précontraints (c’est-à-dire de catégorie A : assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale).
  • Dimensionnement initial des assemblages articulés par platine d’extrémité: SN013a
    Fournit les règles relatives au dimensionnement initial des composants des assemblages par platine d’extrémité utilisés comme « assemblages articulés ». Ce document couvre aussi bien les platines d’extrémités partielles que complètes. Les règles s’appliquent à un assemblage boulonné utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale).
  • Résistance au cisaillement d’un assemblage articulé par platine d’extrémité : SN014a
    Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance au cisaillement d’un « assemblage articulé » par platine d’extrémité pour les liaisons poutre-poutre et poutre-poteau. Ce document couvre les règles relatives à la platine d’extrémité, la poutre appuyée et la poutre ou le poteau d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance totale au cisaillement de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 basées sur la détermination de la résistance des composants individuels de l’assemblage. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Les règles données dans ce document peuvent être appliquées à des assemblages par platine d’extrémité partielle ou complète.
  • Résistance aux efforts de solidarisation d’un assemblage articulé par platine d’extrémité : SN015a
    Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » par platine d’extrémité pour les liaisons poutre-poteau et poutre-poutre. Il couvre les règles relatives à la platine d’extrémité, la poutre appuyée et l’âme du poteau d’appui. Ces règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance totale aux efforts de solidarisation de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. La procédure de conception donnée dans ce document s’applique à un état limite accidentel. Les règles données dans ce document peuvent s’appliquer aux assemblages par platine d’extrémité partielle ou complète, utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale).
  • Exemple: Assemblage articulé poutre-semelle de poteau par platine d’extrémité : SX012a
    Présente une méthode de calcul des résistances au cisaillement et aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » pour un assemblage poutre-semelle de poteau par platine d’extrémité. L’assemblage boulonné utilise des boulons non précontraints (c’est-à-dire de catégorie A : assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale).

SteelBizFrance

  • Attache de cornière selon EN 1993-1-8
    Exemple de calcul de la résistance d’une attache de contreventement à l’EN 1993 1-8. Cet article est rédigé sur la base des textes dans leur version connue en Mai 2006.

Assemblages semi-rigides, encastrés

Documents Access-Steel

  • Conception et calcul des assemblages de jarret de portiques : SN041a
    Donne des informations sur la méthode de calcul des assemblages de jarret encastrés, par platine boulonnée. Il comprend plusieurs simplifications, expliquées tout au long du document, qui permettent des calculs plus simples et plaçant du côté de la sécurité.
  • Calcul des assemblages de faîtage de portique : SN042a
    Fournit des informations sur la méthode de calcul d’un assemblage boulonné de faîtage de portique soumis à un moment fléchissant. Il inclut plusieurs simplifications qui sont expliquées dans ce document, pour obtenir des calculs plus simples mais sécuritaires. Fait référence à plusieurs reprises au document SN041a pour tirer bénéfice de l’approche commune du calcul des assemblages de faîtage et de jarret de portique et présente donc uniquement les aspects spécifiques à l’assemblage de faîtage.
  • Exemple : Assemblage de jarret de portique : SX031a
    Présente une méthode pour calculer la résistance en flexion et la résistance à l’effort tranchant d’un assemblage de jarret de portique, ainsi que le calcul des cordons de soudure. Pour le calcul de la résistance en flexion, une méthode simplifiée qui place du côté de la sécurité, est utilisée. Elle permet d’éviter le calcul des groupes de rangées de boulons. L’attache est de catégorie A : attache travaillant à la pression diamétrale par boulons non précontraints.

SteelBizFrance

source: www.systemx.fr

  • J aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pieds de poteux

Documents Access-Steel

  • Conception et calcul de pieds de poteaux articulés avec bêches de cisaillement : SN021a
    Fournit les règles de conception et de calcul de bêches de cisaillement pour pieds de poteaux. Ces règles sont données en complément de celles présentées dans les documents SN037a et SN043a relativement à la conception et au calcul d’assemblages avec plaques d’assise respectivement articulés et encastrés.
  • Modèle de calcul pour les pieds de poteaux articulés. Poteaux en I en compression axiale : SN037a
    Présente les règles permettant de déterminer soit la résistance de calcul, soit les dimensions requises des plaques d’assise de poteaux articulés, c’est-à-dire de poteaux sollicités principalement en compression axiale. Bien que ce document soit limité aux pieds de poteaux en I symétriques, les mêmes règles peuvent facilement être élargies aux pieds de poteaux à section creuse.
  • Calcul d’assemblages de pieds de poteaux encastrés : SN043a
    Fournit les règles relatives au calcul d’assemblages de pieds de poteaux encastrés. Ces règles se contentent de couvrir la conception et le calcul d’assemblages symétriques avec plaque d’assise non raidie de pieds de poteaux en I soumis à un effort normal, à un effort tranchant et à un moment fléchissant autour de l’axe de forte inertie du poteau. La conception d’une bêche de cisaillement, le cas échéant, est couverte par le document SN021. Les règles données peuvent facilement être élargies aux pieds d’autres types de poteaux.
  • Rigidité des pieds de poteaux à des fins d’analyse globale : SN045a
    Présente la classification détaillée des plaques d’assise de poteaux, la détermination de leur rigidité en rotation et des recommandations pour en faire l’analyse structurelle.
  • Exemple: Assemblage d’un pied de poteau en compression axiale : SX019a
    Traite de la conception et du calcul d’un pied de poteau en compression axiale. La procédure de conception et de calcul pas à pas donnée à la Section 4 du document SN037a est entièrement suivie.

SteelBizFrance

  • Pied de poteau articulé : exemple de calcul
    Nous reproduisons ici un exemple de pied de poteau articulé, issu d’une note de calculs d’ossature industrielle. Le calcul est effectué selon la publication collection CTICM "Les pieds de poteaux articulés en acier" de Yvon Lescouarch’.

Flexion simple sans déversement

Documents Access-Steel

  • Exemple: Poutre sur appuis simples avec maintiens latéraux intermédiaires : SX003a
    Donne les détails de la vérification d’une poutre simple soumise à une charge uniforme. La poutre est maintenue latéralement par des pannes.
  • Exemple : Panne sur deux appuis en profilé IPE : SX021a
    Donne les détails de la vérification conformément à l’EN 1993-1-1 d’une panne sur deux appuis soumise à une charge uniforme. La panne est un profilé laminé en I maintenu latéralement par un bac acier.

SteelBizFrance

Torsion

SteelBizFrance

Longueur de flambement

Documents Access-Steel

  • Longueurs de flambement des poteaux, approche rigoureuse : SN008a
    Fournit des renseignements relatifs au calcul de la longueur de flambement des poteaux. Ceux-ci pourront être utilisés pour effectuer la vérification au flambement (méthode de l’élancement équivalent). Des outils d’aide simples (tels que des diagrammes et des tableaux) sont présentés.
  • Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis : SN031a
    Méthodes pour la détermination de la longueur de flambement des poteaux, ainsi que des membrures et des diagonales, dans les portiques constitués par des poteaux et des traverses en treillis. Il traite aussi les cas non couverts par l’EN 1993-1-1.
  • Exemple: Poteau continu dans un bâtiment multi-étagé utilisant des profils en H ou des profils creux rectangulaires : SX010a
    Traite des poteaux continus à profil en H ou à profil creux rectangulaire dans un bâtiment multi-étagé à assemblages rigides. Il présente le calcul de la résistance aux instabilités pour divers profils laminés (en H ou creux rectangulaires), différentes nuances d’acier et différentes longueurs d’éléments.

Flambement

Documents Access-Steel

  • Méthode générale de flambement hors-plan dans les portiques : SN032a
    Clarifie la méthode générale présentée au §6.3.4 de l’EN1993-1-1 relative à la vérification du flambement hors-plan de barres de portiques pour lesquelles les méthodes données aux paragraphes §6.3.1 à §6.3.3 ne s’appliquent pas. Ces conseils sont tout particulièrement pertinents pour les barres non uniformes et pour les barres aux conditions de maintien latéral particulières.
  • Exemple: Poteau bi-articulé à section en H ou rectangulaire peu élancée : SX004a
    Selon cet exemple d’application, la résistance au flambement d’un poteau bi-articulé à section en H ou rectangulaire de structures simples peut être calculée pour différentes sections laminées, différentes nuances d’acier et différentes longueurs de flambement.
  • Exemple: Résistance au flambement d’un poteau bi-articulé avec maintiens latéraux intermédiaires : SX002a
    Illustre la procédure de détermination de la résistance au flambement d’un poteau bi-articulé avec maintiens latéraux intermédiaires.
  • Exemple: Poteau continu dans un bâtiment multi-étagé utilisant des profils en H ou des profils creux rectangulaires : SX010a
    Traite des poteaux continus à profil en H ou à profil creux rectangulaire dans un bâtiment multi-étagé à assemblages rigides. Il présente le calcul de la résistance aux instabilités pour divers profils laminés (en H ou creux rectangulaires), différentes nuances d’acier et différentes longueurs d’éléments.
  • Effort normal critique pour les modes de flambement par torsion et par flexion-torsion : SN001a
    Donne les expressions permettant de calculer l’effort normal critique pour les modes de flambement par torsion et par flexion-torsion.

SteelBizFrance :

Déversement

Documents Access-Steel

  • Moment critique de déversement élastique : SN003a
    Donne l’expression du moment critique élastique pour les sections transversales doublement symétriques. Les valeurs des coefficients qui apparaissent dans les calculs sont données pour des cas courants. Dans le cas d’une poutre soumise à une charge uniformément répartie et à des moments d’extrémité ou à une charge concentrée à mi-portée et à des moments d’extrémité, les valeurs des coefficients sont données sous forme de graphique.
  • Facteurs de longueur de déversement et de charge déstabilisante pour poutres et consoles - Cas courants : SN009a
    Donne des valeurs pour les facteurs k de longueur de déversement et D de charge déstabilisante pour les poutres et consoles avec ou sans maintiens latéraux intermédiaires, à des fins d’utilisation avec le document SN002a.
  • Détermination de l’élancement réduit des barres à sections en I ou en H : SN002a
    Méthode de détermination de l’élancement réduit sans calcul explicite de Mcr. La méthode conventionnelle de base peut être raffinée pour tenir compte de la géométrie de la section et de la distribution du moment de flexion.
  • Barres uniformes à sections mono-symétriques en flexion composée : SN030a
    Méthode de vérification élastique des barres uniformes à sections mono-symétriques en flexion composée.
  • Moment critique de déversement élastique de poutres consoles : SN006a
    Méthode simple de calcul du moment critique de déversement d’une poutre console entièrement libre à son extrémité.
  • Exemple: Poutre simplement appuyée non maintenue latéralement : SX001a
    Détaille la vérification d’une poutre homogène simple soumise à une charge uniformément répartie. La poutre n’est maintenue latéralement qu’aux points d’appui.
  • Exemple: Poutre sur appuis simples maintenue latéralement au niveau du point d’application de la charge : SX007a
    Traite d’une poutre sur appuis simples maintenue latéralement au niveau des appuis et du point d’application de la charge.
  • Exemple: Poutre non retenue soumise à des moments d’extrémités : SX011a
    Détaille la vérification d’une poutre simplement appuyée soumise à des moments d’extrémités. La poutre n’est maintenue latéralement qu’aux points d’appui.

SteelBizFrance

  • Maintien au déversement continu
    Déversement élastique des profils laminés avec maintien latéral rigide et continu au niveau d’une semelle.
  • Déversement élastique d’une poutre bi-symétrique
    Déversement élastique d’une poutre à section bi-symétrique soumise à des moments d’extrémité et une charge répartie ou concentrée.
  • LTBeam version 1.08
    LTBeam est un logiciel qui traite du déversement élastique des poutres (en anglais : Elastic "Lateral Torsional Buckling of Beams") soumises à une flexion dans leur plan de forte inertie.

Voilement

SteelBizFrance

  • Voilement par cisaillement aux Eurocodes
    Exercice rédigé : vérification du voilement par cisaillement d’une poutre PRS - EN 1993-1-5
  • EBPlate 2.01
    Le logiciel EBPlate est un outil développé par le CTICM permettant le calcul des contraintes critiques de voilement de plaques planes rectangulaires chargées dans leur plan.

source: www.systemx.fr

  • J aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

ÉlÉments de structure

Portiques

Documents Access-Steel

  • Conception et calcul des fermes de toiture : SN027a
    Aborde certains aspects particuliers de la conception et du calcul d’une ferme de toiture. Il explique notamment comment tenir compte des excentrements dans les assemblages, des charges appliquÉes entre les noeuds ou des charges de soulèvement.
  • Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques : SN046a
    Donne des conseils relatifs à la conception et au calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan des portiques, y compris les systèmes de contreventement.
  • DÉtermination des moments s’exerçant sur les poteaux d’une construction simple : SN005a
    MÉthode permettant de dÉterminer les moments rÉsultant de l’excentricitÉ des assemblages poteaux-poutres et s’exerçant sur les poteaux d’une construction simple. Cette mÉthode peut être utilisÉe pour les ossatures contreventÉes avec assemblages articulÉs nominalement.
  • Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis : SN031a
    MÉthodes pour la dÉtermination de la longueur de flambement des poteaux, ainsi que des membrures et des diagonales, dans les portiques constituÉs par des poteaux et des traverses en treillis. Il traite aussi les cas non couverts par l’EN 1993-1-1.
  • Exemple : Analyse Élastique d’un portique à une seule travÉe : SX029a
    Portique à une seule travÉe constituÉ de profilÉs laminÉs dimensionnÉ selon l’EN 1993-1-1. Cet exemple d’application comprend l’analyse Élastique du portique selon la thÉorie du premier ordre ainsi que la vÉrification des barres sous combinaisons ELU.
  • Exemple : Analyse Élastique d’un portique simple en PRS : SX030
    Calcul d’un portique simple fabriquÉ à partir de ProfilÉs ReconstituÉs par Soudage (PRS), selon l’EN 1993-1-1. Cet exemple d’application comprend l’analyse Élastique de la structure au premier ordre, et toutes les vÉrifications des barres sur la base des caractÉristiques efficaces des sections transversales (Classe 4).
  • Exemple : Portique constituÉ de deux poteaux encastrÉs en pied et d’une poutre en treillis à une travÉe pour toiture à faible pente utilisant des membrures à traverses de liaison : SX017a
    Traite de la conception et du calcul d’une poutre en treillis d’une toiture à faible pente. La poutre en treillis, d’une portÉe de 30 m, est l’un des ÉlÉments principaux de la charpente d’un bâtiment à un seul niveau, de 72 m de long. Les poutres en treillis sont espacÉes de 7,2 m l’une de l’autre. La toiture est constituÉe d’un bac acier avec isolation reposant sur des pannes.
  • Exemple : Assemblage d’une poutre treillis sur un poteau : SX033b
    MÉthode pour calculer la rÉsistance au cisaillement d’un assemblage d’une poutre treillis de toiture sur la semelle d’un poteau à l’aide d’une platine d’extrÉmitÉ. La membrure est celle de l’exemple SX017a. Des boulons non prÉcontraints sont utilisÉs pour l’assemblage boulonnÉ (CatÉgorie A : assemblage boulonnÉ travaillant à la pression diamÉtrale).

Documents Access-Steel

  • VÉrification d’un portique selon NF EN 1993-1-1.
    Exemple d’application numÉrique du calcul d’un portique de bâtiment industriel selon l’Eurocode NF EN 1993-1-1 "Règles gÉnÉrales et règles pour les bâtiments industriels".
  • StabilitÉ de portique à traverse brisÉe
    Modes d’instabilitÉ dus à la prÉsence de la brisure en traverse de portique
  • Portal
    PORTAL rÉalise le prÉ-dimensionnement automatique de portiques en acier à une nef selon les Eurocodes ENV 1993-1-1 pour les vÉrifications de rÉsistances).

Planchers

Documents Access-Steel

  • Conception et calcul d’une section grugÉe à l’extrÉmitÉ d’une poutre : SN038a
    Fournit les règles de vÉrification de la rÉsistance d’une section de poutre grugÉe à proximitÉ de l’appui. Les règles se limitent aux poutres à section en I symÉtrique, dont l’une ou les deux semelles sont grugÉes à l’extrÉmitÉ pour en faciliter la fixation à un appui. L’appui est gÉnÉralement l’âme d’une poutre, mais il peut s’agir aussi de l’âme d’un poteau.
  • prÉdimensionnement de poutres non mixtes : SN010a
    Des abaques de prÉdimensionnement sont donnÉs pour aider le projeteur à sÉlectionner des profilÉs laminÉs en I destinÉs à être utilisÉs comme poutres secondaires non mixtes.

SteelBizFrance

  • Plancher support de machine
    PrÉsentation dans un cas simple de la dÉmarche à suivre pour vÉrifier une poutre de plancher supportant une machine vibrante. Le dossier est complÉtÉ du traitement d’un cas pratique.
  • SoliveX
    Logiciel de vÉrification d’une solive de plancher selon l’EN 1993-1-1. Les solives sont isostatiques. La tenue au dÉversement est vÉrifiÉe.

Contreventements

Documents Access-Steel

  • Exemple : Assemblage boulonnÉ d’une cornière de contreventement en traction sur un gousset : SX034
    MÉthode de vÉrification d’un assemblage boulonnÉ d’une cornière de contreventement en traction sur un gousset soudÉ à l’âme d’un poteau. Il s’agit d’un assemblage de catÉgorie A (travaillant à la pression diamÉtrale) par boulons non prÉcontraints.
  • Exemple: StabilitÉ latÉrale : SX008a
    Traite le calcul de l’instabilitÉ globale des ossatures dans leur plan, ou stabilitÉ latÉrale. L’ossature ÉtudiÉe est celle d’un bâtiment à deux Étages non contreventÉ

BONNE LECTURE

source: www.systemx.fr

  • J aime 6
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci à vous les amis, ça me fait plaisir que ce soit utile pour vous

ahh j'aurai aimé savoir juste comment calculer un pont roulant :D pour un doctorat je dirait pas non :P

j'ai fait pas mal de recherches sur ce sujet, j'ai pas trouvé un exemple comme je le souhaitais mais j'ai tombé sur ces documents que j’estimais utiles pour d'autres ..

  • J aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...