Jump to content
CIVILMANIA
Sign in to follow this  
REDO

Béton poreux chateau d'eau

Recommended Posts

Bonsoir les amis

Dans le cadre de ma mission de suivi, j'ai découvert des anomalies après le décoffrage du béton d'une cuve cylindrique d'un château d'eau de capacité 250m3 .

Le constat que j'ai fait c'est que le béton est poreux et ségrégés (échappement de la laitance de béton) sur plusieurs endroits notamment en pied du voile et poteaux raidisseurs (voir les photos ci-joint)

pour information:

Le béton a été confectionné par une centrale à béton avec l'utilisation d'un adjuvant hydrofuge qui s'appel "TEKNAPROOF PPC" et assisté sur site par un agent du    laboratoire, le béton été acheminé en haut de la cuve par un camion girafe.

Pour mon analyse du problème je soupçonne un surdosage ou mal utilisation de l'adjuvant hydrofuge selon la fiche technique et un manque de vibration de béton.

Est ce qu'il faut démolir ou bien existe-t-il une solution pour y remédier?

mini_160106015319810382.jpg

mini_160106015457712920.jpg

mini_160106015633111035.jpg

mini_160106020155643387.jpg

mini_160106020352307814.jpg

mini_160106020551896364.jpg

mini_160106020926902288.jpg

mini_160106021135615764.jpg

 

Edited by REDO
  • J aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Modération : Evites les messages tels que celui-ci... Car on ne sait pas si il faut le prendre avec humour ou non...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/1/2016 at 18:20, REDO a dit :

Modération : Evites les messages tels que celui-ci... Car on ne sait pas si il faut le prendre avec humour ou non...

 

Je demande juste de répondre à ma question posée depuis 07 jours

et Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

il y'a deux rôles essentiels a verifier  : 

Premièrement la résistance de béton afin qu'il résiste aux sollicitations 

Secondo, il doit assurer sa fonction étanchéité 

Une chose est certaine c'est qu'il s'agit de ségrégation de béton qui est due a la mise en œuvre en aucun cas soit l' hydrofuge ne peut influencer sur la ségrégation partiellement.

Donc personellement je tu conseille de voir l'ampleur de ces ségrégations, si c'est superficielle ou ponctuelles tu peut proceder cuvelage (voir DTU14 )

Et la couleur de béton ? Il est due à quoi, au sable.

D'après les photos on constate un excès de sable, vous le confirmé ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Abdeslam,

Je te remercie pour la réponse

Le 19/1/2016 at 19:21, abdeslam-brahim a dit :

Premièrement la résistance de béton afin qu'il résiste aux sollicitations

le béton est déjà affaibli par les ségrégations et la porosité pratiquement dans sa totalité (il y a des endroits où la profondeur de la porosité atteint 14cm et l’épaisseur du voile fait 20cm!!)

Le 19/1/2016 at 19:21, abdeslam-brahim a dit :

Donc personellement je tu conseille de voir l'ampleur de ces ségrégations, si c'est superficielle ou ponctuelles tu peut proceder cuvelage (voir DTU14 )

  les ségrégations sont profondes dans la majeur partie du voile.

Le 19/1/2016 at 19:21, abdeslam-brahim a dit :

Et la couleur de béton ? Il est due à quoi, au sable.

D'après les photos on constate un excès de sable, vous le confirmé ?

la couleur du béton est du à l'influence de la couleur du sable concassé 0/3 (grise) et qui contient un pourcentage élevé de fines à mon avis (N.B: moi je ne me suis pas rendu à la centrale de béton pour voir la confection du béton et les agrégats utilisés , c'est le rôle de l'agent du laboratoire qui était sur place).

Donc, vue de ce qui préside et le constat que j'ai fait ma décision était de démolir le béton en question, et j'ai fait un rapport dans ce sens que j'ai présenté à mon chef et au maitre d'ouvrage, or mon chef était contre la démolition et a fait appel à notre chef de département technique (expert) qui a tranché pour le confortement et la réparation et il a fait un PV dans ce sens que je n'ai pas signé et j'ai lui dit que je suis contre le confortement pour les raisons suivantes:

  • L'entreprise en place n'est pas qualifié pour les travaux neuf, comment elle le sera pour les travaux de réparation?
  • quelle garantie me donne-t-on que le confortement (colmatage en micro béton SIka ou similaire et produits de résines) joue le rôle et de la résistance et l’étanchéité de l'ouvrage, et est ce qu'il y a une parfaite adhérence entre l'ancien béton et le micro béton de réparation à long terme? (ceci dit si le confortement est réalisé parfaitement selon les fiches techniques des produits utilisés!!).
  • à quel coût revient la réparation en utilisant ces produits?

Merci.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, REDO a dit :

le béton est déjà affaibli par les ségrégations et la porosité pratiquement dans sa totalité (il y a des endroits où la profondeur de la porosité atteint 14cm et l’épaisseur du voile fait 20cm!!)

  les ségrégations sont profondes dans la majeur partie du voile.

Bonjour

une chose sure est certaine qu'une passoire ne peut pas retenir de l'eau, c'est comme vous le dite la porosité est pratiquement dans la totalité de voile est que la ségrégation est profonde, dans ce cas la fonction de l'ouvrage n'est pas assurée, je suis tout a fait d'accord avec vous pour la reprise de l'ouvrage (ou bien de l'ouvrage= les voiles)

car aujourd’hui le problème ne se pose pas c'est l'entreprise qui assume l’entière responsabilité car le résultat de son travail est médiocre, mais si tu va accepter et valider le travail, dans l'avenir si il y aura des fuites ou une mauvaise étanchéité ou des défauts de réalisation c'est à toi d'assumer ce que tu as valider (car les vices sont visibles et ne sont pas cachés cad tu es au courant de ces anomalies)

Bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

La mauvaise qualité du béton peut être causé à mon sens:

-Perte de laitance en pied, donc pour le restant des travaux il faut interposer un joint mousse au dessous du coffrage.

-Ségrégation causé par la chute du béton sur une hauteur sup à 2m.

-mauvaise qualité du coffrage et de l'huile de décoffrage qui peut causer des arrachements du béton, notamment dans le cas de décoffrage précoce ( résistance du béton < 7MPa).

Cordialement.

  • J aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour 

Moi personnellement je vous propose de procéder à une analyse chimique, parce que en constatant bien vos photos je crois que c'est un problème de carbonatation du béton.

Cordialement 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...