Jump to content
CIVILMANIA
Sign in to follow this  
kmer18

Urgent: Clothoide Dans Piste

Recommended Posts

Bonsoir à tous...

1-Pour quel valeur de rayon doit-on utiliser la CLOTHOIDE?

2-Quelle est la syntaxe de la CLOTHOIDE dans PISTE?

N.B: la vitesse de référence de la route est de 80km/h et il s'agit d'une route nationale

Merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structures multi-matériaux (béton, acier, bois, verre, …).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon plusieurs normes internationales. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il échange des données avec Revit, Autocad, Tekla et aussi dans les formats les plus courants (ifc, dxf, step, stp, iges, sat, …).

Plus de 45 000 utilisateurs dans 80 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez maintenant de la version d’essai gratuite de 90 jours pour le tester : https://goo.gl/v40pVp

En principe, en agglomération, on se permet des alignements droits AD suivis directement de cercles sans raccordement progressif de type Clothoïde car la vitesse est faible et la largeur de la voie même si elle est <= 3m permet aux automobilistes  de tourner le volant pour passer d'une direction donnée à une autre direction avec un angle donné.

En rase campagne, la vitesse est plus élevée. Le véhicule circule sur une certaine distance pour passer d'une direction droite à une autre direction d'angle constant donné correspondant au développement du virage. Il est nécessaire d'inscrire un raccordement progressif entre l'AD et la courbe de rayon R.

La formulation de ta question n'est pas bonne....

Pour un rayon donné au regard des contraintes géométriques du tracé projeté et une vitesse de référence et/ou une vitesse d'approche, quelles sont les conditions de sécurité et de visibilité à mettre en œuvre à l'approche de cette courbe ? Cela te permet de définir le ripage et les paramètres de la clothoïde à insérer.

Soit une route de largeur 7m normalement déversée à -2.5% avec VR=80km/h

Tu décides de mettre en place dans la continuité d'un AD, un virage de rayon R=160m dont le dévers constant sur la courbe est fixé par l'ARP ou l'ICTARN

Tu te retrouves avec une variation de dévers à reprendre sur la longueur de raccordement.

Ton règlement routier définit le taux de variation de % de dévers admissible à la seconde pour maintenir la sécurité et le confort de conduite de l'usager.

En général 2%. Ce taux de variation que tu fixes, impose la longueur de raccordement possible ou impossible géométriquement.

A² = RL tu as le rayon R , la longueur L -> le paramètre A de la clotho est défini à comparer avec le paramètre minimum pour le confort optique du tracé et de conduite.

Le paramètre A que tu imposes définit le ripage du cercle.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 4/27/2019 at 1:51 PM, philkakou said:

En principe, en agglomération, on se permet des alignements droits AD suivis directement de cercles sans raccordement progressif de type Clothoïde car la vitesse est faible et la largeur de la voie même si elle est <= 3m permet aux automobilistes  de tourner le volant pour passer d'une direction donnée à une autre direction avec un angle donné.

En rase campagne, la vitesse est plus élevée. Le véhicule circule sur une certaine distance pour passer d'une direction droite à une autre direction d'angle constant donné correspondant au développement du virage. Il est nécessaire d'inscrire un raccordement progressif entre l'AD et la courbe de rayon R.

La formulation de ta question n'est pas bonne....

Pour un rayon donné au regard des contraintes géométriques du tracé projeté et une vitesse de référence et/ou une vitesse d'approche, quelles sont les conditions de sécurité et de visibilité à mettre en œuvre à l'approche de cette courbe ? Cela te permet de définir le ripage et les paramètres de la clothoïde à insérer.

Soit une route de largeur 7m normalement déversée à -2.5% avec VR=80km/h

Tu décides de mettre en place dans la continuité d'un AD, un virage de rayon R=160m dont le dévers constant sur la courbe est fixé par l'ARP ou l'ICTARN

Tu te retrouves avec une variation de dévers à reprendre sur la longueur de raccordement.

Ton règlement routier définit le taux de variation de % de dévers admissible à la seconde pour maintenir la sécurité et le confort de conduite de l'usager.

En général 2%. Ce taux de variation que tu fixes, impose la longueur de raccordement possible ou impossible géométriquement.

A² = RL tu as le rayon R , la longueur L -> le paramètre A de la clotho est défini à comparer avec le paramètre minimum pour le confort optique du tracé et de conduite.

Le paramètre A que tu imposes définit le ripage du cercle.

 

Merci Monsieur pour ces éclaircissement.

Dans le règlement ARP , ils disent que si R<Rnd avec Rnd=900m pour R80 alors il s'agit d'une clothoide. Je croyais qu'il fallait toujours respecter cela. Mais je me rends compte compte selon vos dires, il faut distinguer le cas d'agglomération et rase campagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En toute logique, un cercle doit être introduit par une clothoïde mais en agglomération dans la mesure où les vitesses sont inférieures à 50km/h et qu'il n'y a pas de perte de tracé à cause du profil en long, on se permet des raccordements directs alignements droits et cercle.

Les règlements sont édictés pour sécuriser les pratiques de conception géométrique des routes au regard de la cinématique des véhicules et du comportement des usagers.

Appréhender la vitesse et le comportement des conducteurs, permet au projeteur de respecter ou "outrepasser" la règlementation si les contraintes techniques du site s'avèrent trop importantes au regard du projet à réaliser en se permettant des écarts acceptables ne mettant pas en péril la vie des usagers.

En fait, il faut comprendre ce qu'il y a derrière les règles techniques c'est à dire ce que cela représente physiquement.

Mettre un rayon R=120m sur un développé de 100m après 500m d'alignement droit avec ou sans clothoïde est excessivement dangereux mais mettre ce même rayon pour infléchir la trajectoire entre 2 longs alignements droits très longs sur un court développé de 5m ou un temps de parcours à la vitesse V85 < 1sec ne me parait pas excessif et dangereux si le profil en long s'y prête sans perte de tracé.

Tout est finalement question d'analyse et de bon sens ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...