Jump to content
CIVILMANIA

Recommended Posts

Dans le calcul des CRT pour un pont à poutres, pourquoi les charges des trottoirs ne peuvent pas être cumulées avec les charges exceptionnelles ( convois D et E)? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je m'en réfère au document suivant FASCICULE N° 61 - CONCEPTION, CALCUL ET ÉPREUVES DES OUVRAGES D´ART
TITRE II. - PROGRAMMES DE CHARGES ET ÉPREUVES DES PONTS-ROUTES

Nota: Avec les eurocodes, il n'est plus d'actualité en France.

Les charges exceptionnelles sont traitées au niveau de l'article 10 et voici la rédaction de l'article 10.1

10.1. Sur les itinéraires classés pour permettre la circulation de convois lourds exceptionnels de l´un des types D ou E, les ponts doivent être calculés pour supporter le véhicule-type correspondant décrit ci-après, susceptible dans certains cas d´être plus défavorable que les charges des systèmes A et B *.
Le C. P. S. précise alors le type de convoi lourd exceptionnel à prendre en compte, celui-ci étant exclusif de toute autre charge.

La réponse à ta question est réglementaire.  Cf. ci dessus.

D'un point de vue de probabilité, il est extrêmement rare qu'on puisse avoir un passage d'un convoi exceptionnel très défavorable de manière concomitante à un chargement complet des trottoirs avec la charge générale appropriée des trottoirs.

S'il s'avère que le convoi exceptionnel est plus défavorable que les systèmes A et B, cela signifie que les charges générales de trottoirs ne s'appliquent pas pour éviter de surdimensionner l'ouvrage, d'autant plus que les calculs de vérification se font à l'ELS et à l'ELU avec majoration de 35% des charges permanentes et 1.5x1.07 la charge du convoi.

Evidemment, le coefficient de majoration dynamique ne s'applique pas, le convoi devant rouler au pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coefficient de Répartition Transversale.

Une charge positionnée à une abscisse longitudinale x d'une travée, introduit des sollicitations dans la structure.

Cette charge se trouve par ailleurs également à une abscisse y transversale par rapport à l'axe longitudinal du tablier.

On définit la largeur du tablier à une valeur 2b. La charge est donc positionnée transversalement dans l'intervalle [-b..+b] à une position nommée e par rapport à l'axe.

Cet excentrement e de la charge influence les sollicitations dans la structure. On en tient compte par des coefficients de répartition transversale CRT, à savoir:

- K pour les sollicitations longitudinales (Moment longitudinal Mx)

- Mu pour les sollicitations transversales (Moment transversal My)

Egalement pour les efforts tranchants...avec d'autres coefficients

Plusieurs ingénieurs ont cherché à modéliser le mécanisme de répartition des efforts dans la dalle et les poutres.

GUYON a introduit la notion des coefficients que MASSONNET et BARES ont largement amélioré par rapport à des calculs analytiques complexes non pratiques.

  • J aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...