Jump to content
CIVILMANIA

Nouveau traitement anticorrosion des armatures de BP


SITAYEB

Recommended Posts

Nouveau traitement protecteur anticorrosion des armatures de béton précontraint

Les structures en béton armé sont conçues et réalisées pour une durée de service qui est définie par le concepteur et maîtrisée par le constructeur. Pendant cette durée, la structure ne doit pas se dégrader à un point tel qu'elle ne remplit plus ses fonctions.

La dégradation du béton armé est surtout due à la corrosion des armatures. Les armatures se corrodent lorsqu'elles sont en contact avec une forte quantité d'agents agressifs. C'est pourquoi, certaines techniques sont préconisées pour la prévention de la corrosion de ces armatures, dans des structures à construire, c’est le cas de la galvanisation des armatures.

Le principe de protection par galvanisation repose sur la création d’une barrière formée par une couche de zinc. En surface, le zinc se recouvre de produits de corrosion, en général adhérents et stables, qui assurent une protection prolongée. La durée de vie du revêtement dépendra principalement des agents de corrosion et de la stabilité des produits de corrosion. En outre, dans un milieu corrosif comme de l’air humide, c’est d’abord le zinc du revêtement qui s’oxydera si le revêtement est localement endommagé, prolongeant ainsi l’action de protection du fer.

Le zinc est une substance très commune qui est présente naturellement. Beaucoup d'aliments contiennent du zinc. Le zinc est un élément qui est essentiel pour la santé de l'homme mais trop de zinc peut tout de même provoquer des problèmes de santé importants et avoir aussi un impact néfaste sur l’environnement. C’est pourquoi, il est recommandé, aujourd’hui, d’en limiter l’emploi.

Une étude sur un nouveau revêtement protecteur, « les biosurfactants », est actuellement en cours. Le sujet de ce projet est d’étudier sa mise en application et son efficacité par des techniques classiques utilisées pour tester la tenue des armatures dans le béton.

Ce projet se déroulera au laboratoire LGPM de l’ECP et à l’unité de recherche en bioadhésion et hygiène des matériaux de l’INRA de Massy (91).

Laboratoire : LGPM (ECP) et UBHM (INRA/Massy)

Responsable du stage : C. Dagbert et T. Meylheuc

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...