Jump to content
CIVILMANIA

StructureEB

Membres
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0

About StructureEB

  • Rank
    Membre débutant

Experience

  • Fonction
    Ingénieur BE
  • Expérience
    Junior
  • Mes logiciels
    Robot SA

Formation

  • Formation
    Ingénieur GC

Localisation

  • Pays
    France
  • Ville
    Toulouse

Recent Profile Visitors

190 profile views
  1. Bonjour, Comment dimensionner un bracon (contre-fiche) anti-deversement et quelle attache réaliser sur la panne de maintien si c'est une panne Z en profil à froid ? Y-a-t-il des règles constructives à respecter ? Merci d'avance,
  2. Bonjour, Merci pour votre réponse. - Il s'agit d'un hangar agricole. - J'ai pris un théta = 1 car il s'agit d'un bâtiment prismatique à base polygonale régulière (paragraphe 1,511), valeur qui m'a été conseillée en personne par la responsable EC1 et NV65 du CTICM. - La période de mon portique a été calculée avec la formule : T=2pi x racine (masse/raideur) la raideur étant obtenue par le rapport : une force unitaire / déplacement horizontal du portique). Je fais appel à vous car je manque d'expérience et de recul (calculateur débutant), et je réalise qu'entre ce que disent les normes et les hypothèses qu'utilisent les calculateurs il y a des écarts : vous dites qu'il est possible de négliger le coefficient béta, mais le CTICM m'indique qu'il faut faille bien le prendre en compte... Me conseillez-vous donc de négliger les effets dynamiques ? Mon but est ici de dépenser le moins de matière possible, c'est pourquoi le calcul est réalisé au CM66 et NV65. Etes-vous un calculateur métallique aguerri ? Serait-il possible de rentrer en contact avec vous afin d'échanger et d'avoir un retour d'expérience concernant le calculs de charpentes métalliques et des hypothèses admises ? Merci d'avance,
  3. Bonjour, L'ordre de grandeur du coefficient de majoration dynamique β pour le vent au NV65 (février 2009) me parait énorme dans le cas de vent sur portiques de charpente métallique et entraîne un surdimensionnement aberrent de ma charpente. Quel est votre retour d'expérience sur sa valeur, est-il possible de le limiter ? Voici un exemple pour un portique standards afin d'imager mes propos (vue 3D avec dimensions de la charpente en PJ) : D'après le NV65 1,511 nous avons : β = θ x (1 + ξ x τ) dans le cas de vent normaux βextrême = β x (0.5 +θ/2 ) Dans le cas du portique sur lequel je travaille nous trouvons : β = βextrême = 1.51 valeur me semblant énorme ! qui augmente la valeur de pression dynamique qh de vent de plus de 50 % ! Avec : θ = 1 (pour un bâtiment à base polygonal) ξ = 1.41 (d'après figure R-III-3 pour matériau acier et une période de portique T = 1.015s) τ= 0.36 (d'après la figure R-III-4 pour H<10m) Merci d'avance, Cordialement.
  4. Bonjour, Je remarque de plusieurs BE structures charpentes métalliques considèrent l'extrémité des jarrets comme un maintien au déversement. Qu'en est-il réellement, est ce que cette considération est écrite quelque part dans une norme de calcul (EUCOCODE par exemple) ? Enfin, je remarque que certains BE charpentes métalliques considère une longueur de flambement selon l’inertie faible Z des poteaux articulés de 0.7*L. Qu'en est-il réellement, est ce que cette considération est écrite quelque part dans une norme de calcul (EUCOCODE par exemple) ? Merci d'avance,
  5. Merci pour la réponse, j'ai déjà essayé cette méthode, cependant, le codument de sortie n'est pas propre, pas bien présenté comparé à la méthode Word. Je ne comprends pas qu'il y ait toujours ce genre de bug après la XXièm version de robot...
  6. Bonjour, L'impression de ROBOT vers Word des captures d'écran ne fonctionne pas. J'ai pourtant bien activé les macro. Détail du bug : Lorsque je clique sur le bouton word (voir photo) une page word s'ouvre, puis au bout de quelques secondes la page se rafraîchie mais elle reste toujours vierge... Savez vous comment régler ce problème ? Merci d'avance,
  7. Une autre question m'est venue : est ce que le buton participe à réduire la longueur de flambement dans l'axe principale puisqu'il agit comme une sorte d'appuis ?
  8. Bonjour, pensez vous qu'un button articulé à ses deux extrémités (voir photo) constitue un maintient au déversement pour l'aile intérieur du grand poteau de rive ? Si non, comment renforcer le grand poteau de rive sachant qu'il n'y a pas de bardage sur cette face ? Merci d'avance,
  9. Merci pour vos réponses, Concernant les lisses et le contreventement, je me suis mal exprimé, je voulais demander si on pouvait considérer que les lisses s’appuyant sur le portique de stabilité était assez rigides pour retenir le potelet au flambement selon Z. J'aurais une autre question suite à votre réponse , M.Bisudi, si l'on considère que le potelet est bloqué au flambement Z à chaque lisse, pourquoi pour l’arbalétrier cela est différent ? (on considère seulement les pannes contreventées et pas toutes les pannes pour le blocages de flambement en Z alors que l’arbalétrier dispose lui aussi d'une couverture) Merci d'avance
  10. Bonjour, J'aurais aimé savoir quand est ce que l'on peut considérer un blocage au flambement Z et au déversements SUP et INF pour des potelets de pignon supportant le bardage via des lisses (image jointe, les potelets ici sont des IPE à 90° par rapport au poteau du portique). Peut-on considérer les lisses reliées au portique comme contreventé et donc blocage au flambement Z et déversement ? Est ce que la position des lisses (excentrées ou non) influe dans ces cas là ? Merci d'avance,
×
×
  • Create New...