Jump to content
CIVILMANIA

BELLAMINE

Experts
  • Content Count

    1,524
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    109
  • Country

    Morocco

BELLAMINE last won the day on July 6

BELLAMINE had the most liked content!

Community Reputation

533

About BELLAMINE

  • Rank
    Membre exceptionnel

Experience

  • Fonction
    Gérant BET
  • Expérience
    Expert
  • Mes logiciels
    ******

Formation

  • Formation
    INGÉNIEUR D'ÉTAT EN GÉNIE CIVIL
  • Etablissement
    ECOLE HASSANIA DES TRAVAUX PUBLICS

Localisation

  • Pays
    Maroc
  • Ville
    Salé

Contact

  • email
    golding53@ymail.com

Recent Profile Visitors

4,897 profile views
  1. Bonjour Et pourquoi ferrailler là dalle. Il suffit d'ajouter des fibres carbones dans le béton pour améliorer sa résistance à la traction et à la compression. Cdt
  2. Bonsoir Le poinconnement est l'effet d'une charge localisée (ponctuelle) sur une plaque d'épaisseur ht. L'épaisseur ht est donc celle relative à l'endroit où la charge localisée est appliquée. Si la charge localisée se trouve à l'endroit de l'épaisseur totale c'est donc cette épaisseur qu'il faut prendre en considération, dans le cas contraire c'est celle de la dalle Cdt
  3. Bonjour La résistance caractéristique est une valeur cible à atteindre. C'est donc une donnée imposée par la note de calcul en bureau d'études. A partir de cette valeur une formulation du béton est faite par un laboratoire qui va donc définir les dosages des différentes constituants pour l'atteindre sur chantier. Donc, si vous changez la valeur de départ càd la résistance cible ou caractéristique les dosages des différents constituants du béton changeront en conséquence. Cdt
  4. Bonjour C'est le lieu au niveau d'une structure où la contrainte tend vers l'infini à un moment de sollicitation donnée, généralement cela se produit sous l'action des sollicitations sismiques. Il est très intéressant de connaître ces endroits pour faire un confinement des armatures. Ce confinement n'empêche pas la fissuration et l'endommagement de la structure. Il sert principalement à résister à l'effondrement pour sauver les vies humaines. Cdt
  5. BELLAMINE

    Fc28

    Bonjour Passer de 25 à 30Mpa reviens à augmenter le dosage en ciment tout en gardant la même classe de ciment. Par contre en changeant la classe de ciment pour la catégorie supérieure cela revient à diminuer le dosage en ciment. Et il faut étudier les deux variantes en fonction des prix du marché pour déduire la plus avantageuse Cdt
  6. Bonjour Notons Q1 : contrainte admissible ELS Q2 : contrainte admissible ELU La contrainte admissible est définie comme suit : Q = (q'u-q'o)/F+q'o F : est un coefficient de sécurité qui vaut selon la réglementation en vigueur 3 à ELS et 2 à ELU donc on a : Q1=(q'u-q'o)/3+q'o et Q2=(q'u-q'o)/2+q'o Ce qui donne Q2=1,5Q1-q'o q'o : est la contrainte effective initiale du poids des terres avant terrassement. En l'absence des données pour déterminer q'o, nous pouvons à titre d'approximation prendre Q2 ~ 1,5Q1 Cdt
  7. Bonjour Vous pouvez considérer Qadm comme une contrainte à l'ELS. Et ceci ne vous empêche pas à traiter éventuellement la vérification à l'ELU ! Pour des étudiants, il faut exiger les deux !!!!!!! pour justifier le cas le plus défavorable. Cdt
  8. Bonjour Ci après une approche généralement convergente. Soit R la résultante totale des charges verticales sollicitant votre radier pour une combinaison d'actions donnée. Notons (a,b) les coordonnées du point d'application de R dans un repère lié au cdg du radier. B et L les dimensions de votre radier. Qa contrainte admissible à l'état limite considérer. Les dimensions de votre radier sont tel que : R/B'L' < Qa avec B'=B-2a et L'=L-2b D'où L Cdt
  9. Bonjour Non, on ne raisonne pas par rapport à la valeur calculée de l'effort. Le raisonnement se fait en vérifiant chaque cas de combinaison d'actions. Si par exemple, la contrainte admissible du sol à l'ELS est de 20daN/m2 et celle à l'ELU est de 30daN/m2 La surface de la semelle S est tel que : ELS : 62/S < 20 ==> S > 3,1m2 ELU : 79,5/S < 30 ==> S > 2,65m2 Le cas le plus défavorable correspond donc au cas de combinaison d'actions à ELS et non ELU !!! Cdt
  10. Bonjour Je te conseille de consulter le fascicule 62 titre V pour de plus amples détails au sujet de justification des fondations superficielles, semi profondes et profondes. Je prends un exemple pour vous expliquer qu'il n'est pas évident de conclure un cas défavorable à partir du tableau des coefficients de pondération des charges : Au niveau d'une semelle les charges verticales sont comme suit : G=20daN charge permanente Q=35daN surcharge d'exploitation ELS : P = G+1,2Q = 62daN ELU : P = 1,35G+1,5Q = 79,5daN D'après vous, quel est le cas le plus défavorable et pourquoi ? A vous lire ...
  11. Bonsoir Vous ne pouvez pas savoir systématiquement le cas de combinaisons le plus défavorable en partant du tableau des coefficients de pondération des charges. La justification selon chaque état limite n'est pas la même ! Cdt
  12. Bonjour Votre question : Quel est l'effet de l'irrégularité de la structure pour ce cas particulièrement simple ? Et bien justement, c'est la partie la plus importante dans ce projet de fin d'études que le candidat devra développer pour faire preuve de ses connaissances lors de la soutenance. Car un projet de R+3 calculé avec robot, même pour un technicien n'est pas intéressant pour un TFE. Cdt
  13. Bonjour Puisque c'est un projet de fin d'études, alors, il faut faire attention ! Régulier ou non, on va vous demander des explications sur la validité des calculs. Et vous n'avez pas intérêt à dire je l'ai fait avec robot. Il faut donner des preuves par un calcul manuel. Ce n'est pas robot qui va répondre à votre place ! Personnellement, si le bâtiment est irrégulier. Il faut le rendre régulier. Cdt
  14. Bonjour Que voulez vous dire par : et faire uniquement un calcul par le logiciel robot ? Cdt
×
×
  • Create New...