Aller au contenu
CIVILMANIA

BELLAMINE

Experts
  • Contenus

    851
  • Inscription

  • En ligne

  • Victoires

    59
  • Pays

    Maroc

BELLAMINE TOP membre le 9 nov !

BELLAMINE avait les contributions les plus appréciées !

Points de Réputation

283

À propos de BELLAMINE

  • Rang
    Membre exceptionnel

Général

  • Nom
    BELLAMINE MOHAMED REDA
  • Pays
    Maroc
  • Ville
    Salé

Expériences

  • Poste actuel
    GERANT AU LABORATOIRE DE GÉNIE CIVIL amicatra
  • Expérience
    Expert
  • Mes logiciels
    PSIDA EL

Formation

  • Formation
    INGÉNIEUR D'ÉTAT EN GÉNIE CIVIL
  • Etablissement
    ECOLE HASSANIA DES TRAVAUX PUBLICS

Contact

  • E-mail
    golding53@ymail.com

Visiteurs récents du profil

1887 visualisations du profil
  1. Bonjour @philkakou Comme convenu ci après la variation du coefficient de répartition transversal K "ce qui revient à dire : variation du moment fléchissant Mx(x,y)" en fonction de la position de la fibre étudiée pour la charge de véhicules légers A(L) selon le fascicule 61 titre II. Ici, le coefficient de répartition transversal vaut : Aire sous la courbe de la ligne d'influence du coefficient de répartition transversal entre -3,5 et 3,5m divisée par la largeur chargeable LCHA = 7m dans notre cas. A vos commentaires ... en attendant le traitement du cas 3 A SUIVRE ... Cdt
  2. Bonjour @philkakou Ci après comme convenu le traitement des deux premiers cas de figure à mon dernier message en prenant un exemple de pont dalle avec encorbellements. Le troisième cas de figure est encours de traitement. En plus j'ai envisagé un quatrième cas de figure pour le quel le plan moyen passant par le centre de gravité de la dalle rectangulaire équivalente sera confondu avec celui de la dalle réelle. Pour ce quatrième cas de figure on cherchera la hauteur et la largeur de la dalle rectangulaire équivalent de même inertie et plan moyen de la dalle réelle. A VOS COMMENTAIRES .... EXEMPLE TRAITE ET FIBRES ÉTUDIÉES RÉSULTATS DU TRAITEMENT DES FIBRES ÉTUDIÉES CDT
  3. Bonjour 1 - La méthode de Guyon-Massonnet-Bares ne se base pas sur la valeur moyenne (mathématiquement parlant) des rigidités de la structure réelle !!! Il s'agit bel et bien des rigidité réparties par unité de largeur !!!! Autrement dit, si l'unité d'une série de grandeur est U la valeur moyenne de cette série de grandeur est éventuellement U tandis que sa grandeur répartie par unité de largeur est [U/ml]. 2 - Selon le dossier technique PSIDA EL du SETRA la largeur de la dalle rectangulaire équivalente est celle de même inertie et de même hauteur que la dalle réelle de l'ouvrage. c'est à dire, que la largeur de la dalle rectangulaire équivalente est toujours inférieure à la largeur d'extrados. Cette largeur équivalente ne sert que pour évaluer le paramètre d'entretoisement Téta qui vaut pour les dalles mb/L. Et le calcul du coefficient de répartition transversal intègre aussi les fibres et les positions des charges au delà de cette largeur équivalente. 3 - Votre raisonnement de prendre 2b = largeur extrados, me parait intéressant pour cela je vais faire une étude comparative en considérant les trois cas de figure suivantes : Cas 1 : Cas habituellement utilisé conformément au dossier technique PSIDA EL du SETRA à savoir : 2b est celle qui correspond à la largeur de même Inertie et de même hauteur que celle de la dalle réelle de l'ouvrage. 2b < largeur Extrados. ALPHA = 1 et Téta = mb/L Cas 2 : La largeur de la dalle équivalente est celle de l'extrados mais de hauteur inférieure à celle de la dalle réelle de l'ouvrage : 2b = largeur extrados, ALPHA = 1 et Téta = m.Extrados/2L Cas 3 : Nous calculerons les rigidité réparties par mètre linéaire dans les deux sens en partant de la forme réelle géométrique de la dalle du tablier donc, pour un ALPHA <> 1 et un Téta <> mb/L A SUIVRE ...
  4. BELLAMINE

    Les Effets Des Efforts Sismiques Sur Le Bâtiment

    Bonjour Les les photos 1, 2 ,3 ,9 et 10 représentent l'effet sismique de cisaillement des poteaux de façade au RDC et éventuellement au premier étage. Les poteaux en question ont une hauteur courante pour le bâtiment comprise entre 2,60 et 2,80m. Que voulez vous dire par comportement poteaux courts...? Cdt
  5. BELLAMINE

    Vérification Des Nœuds

    Bonsoir La condition d'équilibre du nœud : somme des moments au nœud est nulle Cdt
  6. Bonjour Le présent sujet présentera des images souvenir sur les effets des efforts sismiques sur le bâtiment. Les commentaires seront à la convenance des contribuables sur ce site pour enrichir le débat et d'en profiter à toute fin utile. Si cela convient pour les membres sur ce site, chaque semaine une plate forme d'illustration photographique sera présentée. J’espère qu'il aura bcp de commentaires pour ce sujet. A vous lire, ...... Cdt
  7. BELLAMINE

    Dimensionnement D'Une Poutre En I

    Bonjour b : correspond à la largeur de l'hourdis (la dalle pleine) du tablier. C'est l’entraxe de la dalle pleine entre les poutres !! CDT
  8. BELLAMINE

    Nombre De Barres De Ferraillage

    Bonjour En complément du message de @Wheatley je vous invite à consulter le règlement BAEL 91 (rev99) et particulièrement les chapitres A7 et A8 sur les dispositions constructives des armatures pour BA. Cdt
  9. BELLAMINE

    Mise à niveau d'une chaussée existante

    Bonjour Il est déconseillé de perdre en largeur de chaussée (4m de chaussée est un minimum pour deux voies de circulation). Pour renforcer la structure de chaussée de l'itinéraire existant de 4m vous pouvez proposer la technique de recyclage dite "retraitement à froid" Cdt
  10. BELLAMINE

    CPS / Plan Assurance Qualité

    Bonjour Le plan d'assurance qualité sur chantier s'articule sur trois niveau de contrôle à savoir : 1- le contrôle interne à la production engagé par les moyens propres de l'entreprise 2 - le contrôle externe à la production à la charge de l'entreprise et engagé par un organisme externe : ou si vous voulez c'est le contrôle du contrôle interne à la production pour valider ce dernier (contrôle interne) 3 - le contrôle extérieur à la production à la charge du maître d'ouvrage soit réalisé par ces propres moyens ou alors par intermédiaire d'un organisme extérieur. Et attention : les organismes agissant en externe et en extérieur ne devront pas être les mêmes. Pour chaque niveau de contrôle il y a une gamme de procédures et de démarches qu'il faut suivre pour l'obtention du certificat d'assurance qualité sur chantier. Un CPS peu ne pas exigé de plan d'assurance qualité : sa dépend de l'importance et de la nature du projet. Bonne journée
  11. BELLAMINE

    Prédimensionnement Plancher

    Bonjour Quel type de plancher : dalle pleine, dalle hourdis, dalle nervurée ........ Cdt
  12. BELLAMINE

    Poinçonnement

    Bonjour Le poinçonnement est celui de la plaque (dalle, radier). Autrement dit, la question du poinçonnement se pose pour les éléments de structure dits plaques et coques. Il s'en suit dans votre cas du poinçonnement du RADIER !!!! Cdt
  13. BELLAMINE

    Masses Modales

    Rebonjour Pour un R+1 il suffit d'appliquer les dispositions constructives parasismiques forfaitaires (confinement des armatures aux jonctions poteaux poutres, etc .....) Cdt
  14. BELLAMINE

    Masses Modales

    Bonjour Et pourquoi une analyse dynamique parasismique pour un R+1 ? C'est au delà de R+2 que la réglementation exige une analyse dynamique parasismique des structures !!!! Cdt
  15. BELLAMINE

    Une Solution Pour Les Grande Portee

    bonjour 10x13m est parfaitement adapté pour des poutres entrecroisées. Cdt
×