Jump to content
CIVILMANIA

FRIDJALI

Experts
  • Content Count

    1,735
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    139
  • Country

    Algeria

Everything posted by FRIDJALI

  1. bonjour, merci j'ai le DTU mais moi aussi je n'arrive pas à trouver Je me pencherais lus tard sur la question. A+
  2. bonjour, d'ou est tirée cette inégalité?merci. quelle partie du DTU? A+
  3. bonjour, a moi avis il n'y a aucune note de calcul à fournir.les regards peuvent jouer plusieurs rôles. ( de visite, de branchement etc.). je suppose que les dimensions adoptées par les hydrauliciens découlent de l’expérience et de l'usage.leur section étant supérieure à celle des conduites ils assureront certainement le transit) donc en dehors du coté financier le problème ne se pose pas. ce n'est que mon avis. ouAllou A3lam A+
  4. bonsoir, je pense que la meilleure solution (esthétique et économie) sera un placage en fausses pierres. dans l'industrie des matériaux de construction il y a une grande variété de ce genre de placage. OuAllahou A3lam A+
  5. bonsoir, théoriquement le plein devrait mieux isoler Oulalimou allah A+
  6. bonjour, comme leur nom l'indique les raidisseurs ont pour rôle de raidir la platine c'est à dire la rendre indéformable. ces raidisseurs sont indispensables dans les pieds de poteaux encastrés (inon la platine devra avoir une épaisseur conséquente) OuAllahou A3lam A+
  7. bonsoir, certes, le labo a préconsé des fondations à 1 m de profondeur, mais en étant réaliste il y a lieu de constater que cela est limite limite. en fonction des moyens d'investigation qu'a utilisé le labo sa conclusion était une contrainte admissible à une certaine profondeur.donc même si la contrainte à 1 m est suffisante pour reprendre les contraintes déduites d'un radier général avec un immeuble de 35 m ce radier aura une épaisseur et une hauteur de nervures pour la rigidification et la bonne répartition des contraintes. un radier a couramment une épaisseur totale de l'ordre de 1.00 à 1.20 m voire plus et donc dans notre cas on se retrouve avec un niveau 0.00 directement posé sur les nervures du radier. a mon avis, et bien qu'on soit en zone non sismique, il faudrait fonder cet immeuble au moins à 1.20 - 1.50 m. je ne connais pas cette règle de h= H/15 ; si elle existe veuillez nous confirmer et nous donner les références. OuAllahou A3lam A+
  8. bonjour, une charge de 15 t vous donc une charge par poteau de moins de 4 .en ajoutant le poids propre de la structure et en faisant les combinaisons de charges on arrivera peut être à 6-7 t. une semelle de 1.5 x 1.5 sous chaque poteau reprendra cet effort avec une contrainte inférieur à 1 bar. alors pourquoi un radier? OuAllahou A3lam A+
  9. bonjour, ces armatures ne sont pas destinés à reprendre un effort quelconque mais s'opposer à la fissuration superficielle ( retrait) OuAllahou A3lam A+
  10. bonsoir, la première question qui vient à l’esprit est: pourquoi surélever ces tanks? en les plaçant judicieusement n trouvera certainement un emplacement ou la charge sera suffisante pour desservir l'ensemble du périmètre.les pressions escomptées ne sont surement pas très élevées et le cas échéant on procédera à un relevage. OuAllahou A3lam A+
  11. bonjour, il faut faire la distinction entre la teneur e sulfates d'un sol (donné par le rapports de sol) et la teneur en sulfates d'une eau ( obtenu à partir de l'analyse de l'eau dans la quelle se situera la fondations ou l'ouvrage de façon générale). pour la valeur de la concentration donnée en mg/l il suffit de convertir en % sachant que le litre d'eau pèse 1000 g soit 1000000 de mg OuAllahou A3lam A+
  12. bonjour si Ahmed, c'est très honorable de ta part de t'excuser en pensant que tu a pu faire du mal ou blesser quelqu’un dans tes posts. je lis pratiquement tous ce qui est posté, surtout dans les rubriques qui m'intéressent. je n'ai, à aucun moment relevé de dépassement notoires. cependant, il est vrai que des fois certaines questions peuvent déranger parce qu’elles n'ont pas leur place dans ce forum.elles vienent souvent de jeunes ingénieurs ou d'étudiants. il faut être patient avec eux et essayer de leur faire toucher du doigt le problème en abordant une approche simple. Rabi yahfdel ( DIEU te préserve.) Wa Salaam 3alaykoum
  13. DTR règlement parasismique algérien Voir le fichier DOCUMENT TECHNIQUE RÉGLEMENTAIRE RÈGLEMENT PARASISMIQUE ALGÉRIEN : pour tous ceux qui s'intéressent au phénomène sismique et à ses répercussions sur la construction Bonne lecture Contributeur FRIDJALI Soumis 10/01/19 Catégorie INGÉNIERIE  
  14. bonsoir, je ne pense pas que l'approche que tu préconise soit valable les systèmes de charges donnés par la réglementation sont essentiellement des charges ponctuelles qui ont pour particularité d'avoir une relation entre elles en matière de distances et de positionnement. je pense aussi que parmi ces charges à prendre en compte il y en a qui sont surfaciques. pour ta deuxième question je pense qu'il doit y avoir des logiciels spécialisés dans le calcul des ouvrages et qui, donc, prennent en charge les systèmes réglementaires. OuAllahou A3lam A+
  15. bonsoir, j'ai mis dans la rubrique "téléchargement" une copie de RPA bonne lecture A+
  16. Version 1.0.0

    6 downloads

    DOCUMENT TECHNIQUE RÉGLEMENTAIRE RÈGLEMENT PARASISMIQUE ALGÉRIEN : pour tous ceux qui s'intéressent au phénomène sismique et à ses répercussions sur la construction Bonne lecture
  17. bonsoir, n'oublions pas le rôle principal des longrines qui est de solidariser tous les poteaux entre eux et empêcher tout déplacement des semelles. le RPA (Algérie) stipule qu'elles ont calculées sous un effort de traction égal à une fraction de l'effort normal maximum apporté par chaque poteau en fonction de la zone sismiques et du site ( variant de 15 à 8). OuAllahou A3lam A+
  18. bonsoir, oui effectivement on ne comprend pas grand chose dans ce schéma. peux tu nous donner les plans de fondations aux divers niveaux. cette semelle cernée en bleu va recevoir quoi? A+
  19. bonjour, bien que posées sur le sol les longrines se calculent comme des poutres reprenant les effforts fus aux poids propres de l’élément ainsi que celui des murs supportés ceci est du au fait qu'au moment du coulage elles repose simplement sur un sol simplement égalisé et recouvert d'un BP OuAllahou Alam A+
  20. bonjour, vraiment étrange! à quoi servent ces barres et comment a t on pu coffrer ce fut? quel rapport avec l'enrobage mentionné dans le titre? A+
  21. bonsoir, Y a Si Nasro nous n'avons encore rien de précis sur ton problème ni sur la route.sur la photo on voit une couche fissurée. on ne sait pas si c'est la route finie ou une couche de chaussée en attente.Alors s'il te plait donnes nous quelques indications merci A+
  22. bonjour, moi personnellement j'opterait pour un joint ( dilatation ou rupture si exigence du sol). pour ce qui est de la chaleur dégagée par les installations , d'abord il n'y en a pas puisqu'il s'agit d'une unité de contrôle auto.il y a surtout des appareils électroniques.et s'il devrait y en avoir la température intérieure devrait être maintenue à un seuil acceptable car il y a des agents qui travaillent à l'intérieur. le fait de mettre un joint permet de ne pas prendre en considération les effets de la température. en mettant en joint on limite l’allongement total de chaque tronçon ( écart absorbé par le joint) et de ce fait on limite les contraintes dues à l'allongement. OuAllahou A3lam a+
  23. bonsoir, mon cher confrère je suis désolé mais je n'ai rien supprimé du tout ni ton post ni autre chose.d'ailleurs je ne sais pas si j'ai la capacité ni le pouvoir de le faire. quant à ta question sur pour qui je me prends sur ce site je te répondrais que je ne me prends pour rien du tout si ce n'est un vieil ingénieur qui essaye d'apporter son expérience surtout aux jeunes en étant le plus courtois possible et en ménageant toutes les susceptibilités. pour ta dernière phrase Rabi Yesmahlek. A+
  24. bonsoir, bonsoir, tu parles d'une poutre au RDC d'un R+5. est ce qu'on retrouve ce type de poutre aux étages supérieurs? est ce que cette poutre reçoit un poteau prenant naissance sur elle? le plans de tous les niveaux nous permettrait de mieux cerner le problème. Ou Allahou A3lam A+
  25. bonsoir, cette notion est liée aux méthodes anciennes de dimensionnement des chaussées. en effet un certain nombre de méthodes permettaient d'avoir une épaisseur équivalente en fonction du trafic et du CBR du sol support ( shock et Fin- méthode CBR etc.) a partie de cette épaisseur équivalent on concevait une structure de chaussée constituée souvent par les trois couches principalats. pour tenir compte de la qualité des matériaux constituant chaque couche le matériau est affecté d'un coefficient la référence était la grave concassée bien graduée.si le matériau est meilleur le coefficient est supérieur à 1. Ainsi - si mes souvenirs sont bon on avait grave concassée =1 - matériau traité ( grave ciment, grave bitume)=1.5 - b"ton bitumineux = 2 -tVC ou TVO =0.75 OuAllahou A3lam A+
×
×
  • Create New...