Jump to content
CIVILMANIA

Reinom

Old
  • Content Count

    21
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0

About Reinom

  • Rank
    Membre occasionnel

Général

  • Pays
    France

Expériences

  • Expérience
    Moins de 10 ans

Formation

  • Etablissement
    INSA

Recent Profile Visitors

849 profile views
  1. Bonjour, Je dois élaborer un programme de calcul avancé au feu sous le code SOFISTIK via l'éditeur de texte TEDDY. Le programme sera appliqué à un projet de portique à 2 niveaux constitué de dalles et de voiles de grandes dimensions en béton armé. Je ne connais pas du tout le langage de programmation et l'aide disponible dans le logiciel n'est pas très explicite (et en anglais qui plus est). Est-ce que quelqu'un pourrait me fournir une aide en ligne ou bien un tutoriel (manuel ou vidéo). J'ai à disposition des exemples de programme mais je n'arrive pas à les déchiffrer en totalité. Merci par avance.
  2. Bonjour, est ce que quelqu'un aurait téléchargé les Eurocodes avant que le lien ne soit supprimé ?
  3. Bonjour,   Je peux te fournir une fiche pour le calcul en section mais il est tout de même essentiel de comprendre pour ne pas faire n'importe quoi. De plus, les calculs sont tout même assez compliqués pour les non initiés à l'Eurocode 2.
  4. Up, personne ne peut m'aider ?
  5. Bonjour,   Pour une classe d'exposition XA3 et pas plus d'informations, qu'elle ouverture de fissure maximale prendre pour un dimensionnement à l'ELS à l'Eurocode 2 ? Je pensais partir sur wmax = 0,1 mm   Merci par avance.
  6. Bonjour,   Un dalle encastrée présente un moment négatif sur son contour, il y'aura donc des chapeaux à calculer, contrairement à une dalle articulée qui ne présente pas de moments aux appuis. Tout est question de modélisation et de dispositions constructives adoptées en réponse à la modélisation adaptée.   L'effort tranchant au sein d'une dalle est considéré comme l'effort tranchant au sein d'une poutre de largeur unitaire. Le ferraillage nécessite des cadres, épingles ou étrier comme pour une poutre. Cependant, il est possible de renoncer à la mise en place d'armatures transversales si la résistance de calcul à l'effort tranchant du béton non armé vRd sur la bande unitaire reste supérieure au cisaillement de calcul vd.
  7. Up,   Personne n'a de réponse à mon problème ?
  8. Bonjour,   Dans le cas d'un mur de soutènement de type cantilever (mur en T inversé) avec remblai et massif de sol stratifié derrière de remblai (2 couches), comment prendre en compte les actions du massif de sol stratifié sachant que pour simplifier la limite entre le remblai et le sol stratifié est verticale ? Je suis dans le cas d'un écran fictif incliné (coin de sol solidaire du mur), donc je ne peux pas calculer la poussée des couches de sol stratifié directement sur un écran fictif vertical (qui serait la limite entre le remblai et le massif de sol).   Est-il possible de calculer la poussée des couches de sol stratifié sur le remblai, puis du remblai sur l'écran fictif et le mur ?   Merci par avance.
  9. Bonjour,   L'Eurocode 2 préconise de calculer l'espacement des armatures transversales d'un poteau en tenant compte des efforts transversaux associés à un changement de direction des barres longitudinales, par exemple dans le cas d'un changement de dimensions entre niveaux.   Comment calculer ces efforts transversaux ? A priori ces efforts sont associés à la poussée au vide qu'il peut se produire à la jonction entre les poteaux et le plancher.   Merci par avance.
  10. Bonjour,   Je suis étudiant et je dois justifier une semelle isolée de 7 m² sous poteau rectangulaire 0.4*0.7 au moyen de la méthode bielles et tirants. Notre professeur nous a conseillé de prendre les dimensions 2,5*2,8 pour la semelle afin d'avoir des débords identiques et ainsi des configurations de bielles identiques suivant les deux cotés. En effet, d'après ces dires il n'est pas possible d'avoir une pointe de diamant aux facettes de hauteurs différentes pour le nœud sous le poteau, des débords identiques solutionneraient alors le problème.  Si des débords identiques ne sont toutefois pas possibles, il serait alors nécessaire d'imposer une hauteur de nœud afin d'avoir un nœud hydrostatique d'un coté et non hydrostatique de l'autre.   J'ai un léger doute sur la véracité de ces propos et je ne visualise pas très bien le nœud en 3D (pointe de diamant), quelqu'un pourrait-il me conseiller à ce sujet ?   Merci par avance.   PS : Même avec des débords identiques, les hauteurs de nœud calculées pour chaque facette ne sont pas tout à fait identique.
  11. Merci beaucoup pour vos informations, je me doutais bien que cette forme était liée aux facilités de montage. Il est évident qu'il est plus simple d'assembler les barres sur quelques cerces et ensuite d'enrouler une spire par dessus. Merci encore, cette information me sera utile tant à l'école que dans ma carrière.
  12. Merci pour vos réponses. Je suis en école d'ingénieur et c'est une question qui m'a été posée. Ayant déjà travaillé dans le génie civil, j'ai pas mal de connaissances sur les modes constructifs, cependant je ne connais vraiment pas la fonction des cerces spiralées. Pourquoi cette forme spiralée ?
  13. Merci pour ce document, mais j'aimerai connaître la fonction des cerces spiralées, pourquoi cette forme spiralée ? De plus, pourquoi des cerces intérieures sont nécessaires pour le montage ?
×
×
  • Create New...