Jump to content

Fondation superficielles sur mauvais sol


amadeus31

Recommended Posts

Bonjour,

Depuis le demarrage de mon activité d'ingénieur au Maroc, j'ai vu que l'on utilise beaucoup les fondations superficielles en association avec des rattrapages en gros béton du "bon sol" préconisé par le Laboratoire.

De pratique, sur le terrain ou en consultant le forum, j'ai l'impression ce mode de fondation n'est régit par aucun norme, et que les techniques de dimensionnement varient beaucoup selon, les bureaux d'études, les laboratoires de sol, et les entreprises.

Je me suis rendu compte de 2 modes fondamentaux d'application :

1°) Coffrage des massifs en gros béton et remblaiment :

terrassement généraux jusqu'au niveau du "bon sol" indiqué par le rapport de sol,

réalisation de parallélépipèdes rectangles jusqu'au niveau de la semelle (en général -1,20m par rapport à la longrine)

Exécution des semelles au dessus (les massifs ainsi créés débordent légèrement - mini 5cm - par rapport au semelles qu'ils soutiennent)

2°) Exécution de puits sans blindage avec des parois inclinées selon l'angle minimal permissible par rapport à la verticale et remplissage au gros béton de ces calottes conniques inversées directement contre les parois des fouilles.

Il est de coutume que le choix de l'une ou l'autre des modes d'application soit fait par l'Entreprise selon ses moyens et méthodes. A ma connaissance le bureau d'étude ne fait jamais le dimensionnement du gros béton (stabilité ou résistance) et le Laboratoire de sol n'indique que le niveau du bon sol en précisant un mode de fondation par semelle isolée. Tout le monde considère içi que le dimensionnement du gros béton relève des règles de l'art et doit être fait par l'Entreprise car il est conditionné par la réception du fond de fouilles mené par le Laboratoire de sol en phase travaux.

Comme cela arrange tout le monde il n'y a pas de problème en pratique.

Je n'ai pas rencontré une seule fois le cas de puits avec fouilles blindée et pieds évasés, justifiés au soulèvement, au glissement et à la résistance interne, conformément au DTU 13.2.

Il n'y a aucune norme de référence à ma connaissance.

Tout va bien temps qu'il n'y a pas de séisme à l'horizon.

Merci de me partager votre expérience et bonne pratique la dessus

Cdt

  • J aime 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...