Aller au contenu
CIVILMANIA
Invité

Méthodes de calcul des voiles

Recommended Posts

Invité

posté par rafik

Bonjour

Je voulais rouvrir le débat infernal sur le calcul des voiles de contreventement

Je sais bien que leur calcul pose problème à la plupart des ingénieurs

Certains ingénieur admet ne pas le savoir faire

Et certain pense que leur manière de faire est bonne

À mon avis la méconnaissance pour le calcul des voiles est due à plusieurs raisons :

1. Difficultés de modélisation avec les éléments surfaciques (élément Shell) et difficultés aussi pour l’interprétation des résultats

2. Notre règlement parasismique RPA99 Ver 2003 qui ne donne pas des détails clairs pour le calcul et les bonnes dispositions constructives

3. Le petit casse tète qui présente le calcul des voiles

4. Le manque de communication entre ingénieurs

En début de la semaine prochaine je vais présenter un document que j’ai préparé sur les méthodes de calcul des voiles et notamment la méthode du code américain ACI.

Je vous présente aussi un exemple d’application pour mètre en œuvre cette méthode

Mais avant cela j’aimerais poser quelques questions, que jespère trouverons réaction de votre part :

Comment calculez-vous les voiles ? avec la méthode des bandes de contraintes ? avec S22 ?

Comment calculez-vous le poteau lié au voile

Comment disposez-vous le ferraillage vertical et horizontal?

Disposez-vous des cadres aux extrémités du voile ?

Comment disposez-vous les cadres dans le voile?

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité

posté par par nadjib

salut RAFIk

j'aller demander ce sujet je te jure que selement hier j'ai fait une séance de travail avec un ingénieur d'un BET et on pas pu vraiment arriver à un consensus, le point de dispute etait la méthode utilisée pour faire sortir la section d'acier ainsi que les combinaison car les certain combinaison avait donné des sollicitation enorme une excentricité de l'ordre de 180cm jusqu'a 230cm.

alors on aime bien savoir une méthode raisonable et fiable pour le calcul de ces élments.

1)pour moi je le calcul comme une section soumise à la flexion composée.quand je termine je fait entrer la section avec le ferraillage adopté du voile puis je llui vérifie les déformations dans le béton et l'acier avec le socotec.

2) pour le poteau lié au voile je le vérifie vis à vis le moment et l'effort tranchant qui lui revient,car il sera plus sollicité que les autres poteaux.

3) pour le ferraillage verticale je concentre une partie dans la zone d'about(extrimité) et l'autre partie dans la zone courante pour les aciers horizontaux c'est les instructions de l'RPA pas de problème

4) moi je dispose des cadres dans la zone déxtrémité car j'y concetre une bonne partie d'acier verticaux donc j'y met une sorte de poteau bien sur avec des cadre qui vont reprendre l'effort tranchant car c la zone la plus sollicités sur tte la section du voile.

les cadre seront disposés avec un espacement de tt les 10 cm sur la zone dite nodale et tt les 15cm hors cette zone.

j'ai un autre problème pour les voile connecté aux poteaux comment considérer la zone commune entre le poteau et le voile dans le model ETAPS car le coulage se fait d'une seule fois donc l'ensemble poteu voile constitue un seul élément qui est monolithe

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par nadjib

est ce que tu peut RAFIk nous dire quel sont les méthode dont tu parle (méthode des bande et des contrainteet s22).

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par Rafik

Merci mon frère nadjib pour votre réaction et j'attend les réactions et les avis d'autres ingénieurs de calcul

je posterais tres prochainnement un document sur la méthode reglementaire pour le dimensionnement des voiles

j'aimerais avant cela vous orientez vers ce document qui explique la distribution des efforts et contraintes internes dans les éléments surfaciques

http://www.4shared.com/file/21111437/49 ... ation.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par nadjib

merci Rafik c'est très intérissant de connaître ces conventions utilisées pour le l' ETAPS et SAP2000 afin de sortir les sollicitations et contraintes necessaire.

merci encore une fois RAfik j'espère que ce sujet trouve un echou chez les ingénieurs car ils sont tjours confrontés à ce genre de calcul.

j'attends impatiemment ce que tu va mettre à ce propos8) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité

posté par secavia

MERCI RAFIK

LE RPA EST TRES EVASIF SUR LE SUJET

ON VERRA APRES MERCI POUR LA REFLEXION

ELLE VIENT A POINT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par nadjib

on aimerai bien que vous dévoiliez la façons dont vous ferrailler vos voiles,soyez coopératifs SVP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par Rafik

Tout à fait d’accord avec toi nadjib

J’aimerai bien que tout le monde y participe, car je sais très bien que c'est un problème pour beaucoup d'ingénieurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par kamel27

moi je prend les contraintes dans les zones les plus sollicitées du voile et je calcul le ferraillage en flexion composée pour la disposition du ferraill j'utilise celle du RPA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par billalouz

parlons de mes voile !

pour moi en utilisant SAP c'est les fameux F11 F22. pour la determination de la longueur tendue, le maillage idéal, la concentration et/répartition de la section du ferraillage dans ladite zone c'est une autre histoire qui mérite une grande reflexion...je n'ai pas encore visionner le document pour le moment (mon acrobat date de l'age de pierre)...j'aimerai juste vous faire part de deux remarques:

-en comportement mixte, j'ai noté que l'apport de raidisseurs (ou portions de voiles orthogonaux) à l'extrimité appaisait le voile et le poteau en question de maniere assez considérable

-une disposition en gradins peut limiter l'effet d'entrainnement des poteaux du dernier niveau (etage). ce phénomene est trés caractéristique de l'interaction...à confirmer quand-meme!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×