Jump to content
CIVILMANIA

Premier pont routier en plastique renforcé de fibre de verre


SITAYEB

Recommended Posts

Premier pont routier en plastique renforcé de fibre de verre à Friedberg

http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /55614.htm

Le plastique renforcé de fibres de verre (PRV), matériau déjà largement utilisé dans la construction de voitures de courses, d'avions ou de bras robotiques fait depuis l'objet de nombreux projets de recherche et de projets pilotes dans le domaine de la construction de structures légères et variables.

Vendredi 25 juillet 2008, le premier pont routier composite en acier et plastique renforcé de fibres de verre a été achevé à Friedberg (Hesse). Ce pont routier est le résultat d'une coopération de plusieurs années entre l'Office de construction routière et de circulation du Land de Hesse (HLSV) et de l'Institut de construction porteuse et de projets de construction (ITKE) de l'Université de Stuttgart.

55614_01_01.jpg

"Le plastique renforcé de fibres de verre va jouer un rôle important dans la construction de ponts", soutient Wolfgang Scherz, président du HLSV. "Alors que les ponts traditionnels en béton armé impliquent des temps de travaux longs et des perturbations de la circulation, le pont de Friedberg a pu être préfabriqué et transporté en entier jusqu'au chantier", continue-t-il. Le pont de Friedberg a été entièrement préfabriqué dans un hall de montage de façon à ce que sur le chantier, il suffise de pousser la superstructure et de la sceller aux paliers de béton. Il a ensuite été immédiatement opérationnel, ce qui a limité les perturbations de circulation à seulement quelques heures. En outre, contrairement aux ponts conventionnels qui nécessitent des mesures d'entretien après 15 ou 20 ans d'utilisation seulement, ce nouveau type de pont pourrait être exploité pendant environ 50 ans sans travaux.

Le pont, d'une longueur de 27m et d'une largeur de 5m, est constitué d'un tablier de PRV collé sur une superstructure formée de deux supports en acier et d'une surface en béton polymère (résine époxy et silicate). Les éléments de construction ont été réalisés à partir d'un procédé de "pultrusion" (tirage de roving [1] imprégné à travers une filière de mise en forme et de cuisson). Ce procédé permet d'obtenir des poutres longitudinales collées ensuite les unes aux autres pour former une grande plaque. L'utilisation de béton armé et d'asphalte est ainsi entièrement évitée. En effet, le revêtement du tablier remplit toutes les conditions de rugosité de surface et de résistance à l'usure exigée par les chaussées actuelles.

Concernant les calculs préalables, les chercheurs du ITKE se sont servi d'un logiciel spécial et ont effectué des essais spécifiques à l'Université de Stuttgart pour trouver la charge maximale applicable aux éléments de construction. Un programme de suivi sur plusieurs années est prévu, durant lequel l'effet de portance sera testé dans des conditions réelles et les éventuels dommages de l'ouvrage devront être examinés. Pour cela, 137 capteurs, parmi lesquels 12 capteurs innovants à fibre optique, placés dans les fentes de collage entre les supports d'acier et le tablier en PRV, donneront des informations sur la dilatation, la température et l'humidité.

[1] Le roving est un faisceau de fibres, fibres droites et non-torsadées

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...