Jump to content
CIVILMANIA

breton2250

Membres
  • Content Count

    519
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    17
  • Country

    France

breton2250 last won the day on January 25

breton2250 had the most liked content!

Community Reputation

221

About breton2250

  • Rank
    Expert

Experience

  • Fonction
    Retraité
  • Expérience
    Votre expérience
  • Mes logiciels
    néant

Formation

  • Formation
    Ingénieur

Localisation

  • Pays
    France
  • Ville
    ouest

Recent Profile Visitors

4,197 profile views
  1. Bonjour, Je connaissais essentiellement St1, mais je suppose que robot permet de traiter des poutres sur sol élastique en cas de fondations sur pieux. Par environnement, j'évoque essentiellement l'entourage des culées. Elles sont équipées ou non de dalles de transition, elles peuvent être noyées dans les remblais.....etc
  2. Bonjour, Les Bureaux d'Etudes utilisent le Tableur Excel pour ce genre de calculs ou éventuellement des logiciels généraux pour les cas complexes. La souplesse d'un appui comprend: les fondations, les fûts de piles ou culées, les appareils d'appuis et l'environnement (action des remblais, dalle de transition)
  3. En recherchant dans ma documentation, il me semble que l'eurocode EC2-1-1 6.2.5 traite du cisaillement dans les surfaces de reprises. Ce calcul vient en complément des exigences pour résister aux cisaillements dans les âmes des poutres.
  4. Bonjour, Dans le 1er cas pour la poutre rendue isostatique vous n'avez pas de déplacement horizontal à l'appui libre horizontalement sous charge verticale, ce qui ne génère pas de réaction horizontale. Pour votre cas sous robobat, il convient d'avoir votre modèle pour donner un avis.
  5. Bonjour, Votre portique est hyperstatique (1 degré). Si vous le rendez isostatique en libérant le blocage horizontal d'un appui vous constaterez un déplacement de celui sous un chargement vertical. Le blocage de ce déplacement génère une réaction.
  6. Bonjour Dans le Bael, les formules de calculs des armatures transversales prenaient en compte la présence éventuelle d'une reprise de bétonnage, donc pas d'ajout d'armatures à mon avis. J'ignore ce qui est prévu dans l'eurocode
  7. Bonjour, J'ai repris les calculs avec vos données: -les résultats avec ces données sont corrects -par contre vous comparez des structures qui sont totalement différentes, en effet l'inertie d'un treillis est sensiblement I=A1(v1)²+A2(V2)² avec A1 et A2 les sections des membrures et V1 et V2 les distances au centre de gravité Vous avez ainsi I=5.15 E-4 m4 aux abouts et 32.18 E-4 m4 au centre Pour la traverse en profilé I=0.017 E-4 m4 . Votre profilé est largement sous-dimensionné. Je vous invite à revoir les dimensions de vos profilés en regardant l'ordre de grandeur des contraintes avant toute comparaison.
  8. Bonjour, La période de validité n'a pas expirée, je l'ai testé hier, mais effectivement le lien de chargement ne fonctionne pas
  9. Bonjour, Votre modèlisation ne comprend pas uniquement une charge latérale, l'effort tranchant devrait être constant sur les barres non chargées. L'effort tranchant serait bien plus grand du côté A si vous aviez bien uniquement une charge latérale du côté A
  10. Bonjour, Vous pouvez effectuer une recherche avec "avis technique TFC" , ceux-ci sont publiés par le CSTB et téléchargeables. Vous y trouverez les méthodes de calculs et sur le site de SIKA vous avez également une application
  11. Bonjour, Chilop est étudiant. Il me semble que l'utilisation d'un logiciel type ST1 ou même une application excel combinée avec l'application de PHILKALOU, relative à la répartition transversale, sera bien plus formatrice . La note de calcul PSIDAEL est payante.
  12. Bonjour, Vous avez 2 appuis fixes. Si vous libérez le déplacement horizontal pour 1 appui quel est le résultat ?
  13. Bonsoir, Je vais essayer de vous transmettre les documents à l'adresse mail que vous m'indiquerez
  14. Bonjour, Vous voulez calculer quel type de structure ?
  15. Bonjour, Si votre semelle est suffisamment rigide, vous avez une répartition uniforme de la contrainte sur le sol . Votre système est en équilibre sous l'action des charges et de la réaction du sol, vous pouvez calculer les efforts dans la semelle en toute section. Vous pouvez adopter une nervure pour rigidifier la semelle. Si votre semelle n'est pas suffisamment rigide vous pouvez effectuer un calcul d'une poutre sur sol élastique (logiciel socotec ou similaire). J'ai des doutes sur la méthode de ZOLIV63 .
×
×
  • Create New...