Jump to content
CIVILMANIA

Billy_ze_kid

Membres
  • Content Count

    161
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    France

Everything posted by Billy_ze_kid

  1. Bonjour, Tout est possible et imaginable en terme de conception. Vos pannes peuvent avoir un angle dans le sens de leur longueur. En général, les pannes sont perpendiculaires au sens de la pente mais c est possible d avoir des pannes parallèle a la pente. Ca dépend aussi de ce que vous posez sur vos pannes. BZK
  2. Bonjour, C est bien expliqué sur ce site : https://notech.franceserv.com/terminologie.html BZK
  3. Bonjour, Je comprends pas bien où vous voulez en venir. C'est la même chose que pour la toiture (voir votre poste ci-dessous) : Vous sommez le poids des éléments sur une certaine surface et vous divisez par la surface. Pouvez vous nous en dire plus sur votre système masse ressort : quelle est votre problématique ? Ca permettra aux membres du forum de vous répondre plus efficacement. Cordialement, BZK
  4. Bonjour, Pour les traverses, c'est comme pour les pannes, vous pouvez retrouver un poids par m² à partir de vos profils et des travées (écartement des portiques). Vous avez des catalogues de profilés sur le site ARCELOR : https://ds.arcelormittal.com/france/gamme_de_produits/language/FR BZK
  5. Billy_ze_kid

    Treillis

    Bonjour, Non pas forcément, la conception du contreventement peut rester similaire. Maintenant, suivant la conception de votre treillis, l'empannage peut évoluer car les pannes sont à aligner avec les nœuds de votre treillis. D'autre part, au droit de certaines pannes, penser à ajouter des ciseaux entre les fermes pour empêcher le flambement de la membrure inférieure du treillis. Voir l'article suivant : https://notech.franceserv.com/portique-a-ferme-treillis.html BZK
  6. Bonjour, Le chemin de roulement n'est pas dans le même plan que le contreventement vertical. L'excentricité dont il est question , c'est le décalage horizontal entre le chemin de roulement et le plan du contreventement vertical. En effet, le chemin de roulement repose sur des corbeaux qui excentre le chemin de roulement d'environ 40-80 cm de l'axe neutre du poteau. Quand le décalage est important et/ou les efforts à reprendre sont importants, Il faut ajouter un système de buton ou croix horizontale pour transmettre les efforts de freinage du chemin de roulement au contreventement vertical. BZK
  7. Bonjour, L'élément est considéré comme rigide car il ne peut pas se déformer et donc ne dissipe pas d'énergie. L'énergie du choc est donc intégralement transmise au poteau. Pouvez-vous mettre le texte en anglais ? BZK
  8. Bonjour, Cela dépend si votre panne sert de buton pour la travée où il y a votre contreventement VERTICAL (Croix de St André). Si c'est le cas, alors oui vous devez vérifier votre panne à la fois à la flexion et à la compression (vérifier l'interaction flexion/compression). Sinon il est possible sous votre panne d'ajouter un tube carré qui reprendra uniquement les efforts de compression (ce tube est appelé buton). C'est souvent ce qui est fait lorsque les pannes sont en profil minces : leur capacité à reprendre des efforts de compression est très limitée. Vous devez également vérifier à la compression toutes les pannes qui servent de montant de votre poutre au vent s'il n'y a pas un buton sous ces pannes. L'effort de compression est plus faible qu'au droit de votre contreventement horizontal mais les pannes sont plus sollicitées en flexion que la panne sablière qui a une bande de charge plus faible (à voir plus en détail si il y a une accumulation de neige sur les acrotères de votre bâtiment). BZK
  9. Bonjour, Pouvez vous nous en dire un peu plus : joindre un schéma ou le texte dans lequel apparait l'expression "poutre rigide" Merci, BZK
  10. Pour résumer, En France, pour un bâtiment simple sans étages, on limite le déplacement en tête de poteau à H/150 (avec H la hauteur du poteau) dans les 2 directions transversale et longitudinale. Si le bâtiment comporte des étages ou un pont roulant, on limite davantage les déplacements en prenant un critère plus sévère : H/200 voir H/300 BZK
  11. Bonjour, Référer vous à l'ANNEXE A du document ci-dessous : BZK
  12. BATIMENT EN ACIER : Conception et calcul des portiques Voir le fichier PROJET SKILLS BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE Bâtiments en acier à simple rez de chaussée Partie 4 : Conception et calcul des portiques Contributeur Billy_ze_kid Soumis 12/10/19 Catégorie INGÉNIERIE  
  13. Version 1.0.0

    10 downloads

    PROJET SKILLS BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE Bâtiments en acier à simple rez de chaussée Partie 4 : Conception et calcul des portiques
  14. Un autre document intéressant : https://docplayer.fr/203551-Phase-avant-projet-presentation-de-systemes-structuraux-pour-des-batiments-a-un-seul-niveau.html BZK
  15. Bonjour, Jeter un coup d’œil sur le document suivant aux chapitres 2 et 3. https://www.infosteel.be/fr/publications/apercu/410-bonnes-pratiques-batiments-a-usage-industriel.html C'est un bon document général sur les bâtiments industriels en charpente métallique. En gros on travaille avec des profilés standard IPE, HEA, PRS tant qu'on peut, c'est le meilleur compromis technique/économique. Après pour des cas plus particulier ; les poutres treillis permettent de grandes portées et un passage pour des gaines, réseaux mais nécessite plus de travail en Atelier ET/OU Montage les poutres alvéolaires offrent un passage pour les gaines, sont très esthétiques mais plus onéreuses. Le choix se fait aussi en fonction des capacités propres (moyens en atelier, en bureau d'études et en montage) de chaque entreprise. Une solution plus économique pour une entreprise A ne le sera pas forcément pour une entreprise B. BZK
  16. Bonjour, C'est à vous de choisir selon la conception de votre bâtiment. Le choix peut être guidé par : - le type de panne : les pannes profils minces (type SADEF, PMO ou Profil du futur) reprennent moins d'efforts de compression que les pannes IPE ou HEA - les efforts dans votre poutre au vent (en lien avec le type de panne) - du type de contreventement en toiture (ex : croix en cornières ou tube de panne à panne) BZK
  17. Bonjour, Je pense que dans votre cas, le vent pignon est utilisé pour le dimensionnement du contreventement. En faisant abstraction des coefficients cscd, et kdc (pour l'eurocode), on peut considérer que le vent pignon (dépression ou surpression) donnera les mêmes efforts au niveaux des contreventements. Maintenant, pour le dimensionnement de votre portique et de vos pannes, il faut prendre en compte le cas de vent pignon avec dépression à l'intérieur. Dans le cadre de l'eurocode, ce cas génère une force d'appui sur une partie de votre toiture. Ce cas peut donc faire partie de la combinaison dimensionnante. De plus, pour le dimensionnement des potelets du pignon, vous avez besoin du cas vent pignon avec dépression à l'intérieur, c'est lui qui sera déterminant. BZK
  18. Bonjour, Les fabricants différencient panneau pour la couverture (Toiture) et panneau de bardage (enveloppe verticale du bâtiment). Il y a plusieurs fabricants. En France, on se fournit principalement chez : JORISIDE (appartient maintenant au groupe KINGSPAN) : https://www.joriside.com/fr-fr/gamme/panneaux-sandwiches ARCELOR : https://construction.arcelormittal.com/fr-fr/recherche/produits/tous/mur-et-facade/panneaux-sandwich-de-bardage KINGSPAN: https://www.kingspan.com/fr/fr-fr/produits/panneaux-sandwich-isolants Il y en a d'autres bien entendu. BZK
  19. Bonjour, Avez-vous ouvert le document panne_synthèse.pdf joint dans ma réponse sur le sujet Nombre de Pannes Max ? C'est bien expliqué à l'intérieur (Je ne le joints pas la, je suis limité par la taille 0.02 MB max) Le calepinage de la couverture c'est la façon dont sont disposés les panneaux de couvertures ( ex : support d'étanchéité, bac acier ou panneaux sandwich) BZK
  20. Bonjour, Consulter la pièce jointe (pannes_synthese.pdf) de ce message : Même si une panne est isostatique, les charges qui lui sont appliquées peuvent être multipliées par un coefficient de continuité suivant le calepinage de la couverture. Le coefficient de 1.25 est appliqué pour la panne centrale supportant un panneau de couverture posé sur 3 appuis. Tout dépend du type de charge d'exploitation. Si votre toiture est accessible au public (Terrasse), vous devrez considérer un coefficient d'accompagnement différent de 0. Si c'est une toiture inaccessible (catégorie H), les charges d'exploitation ne se cumulent pas avec les charges de neige ou de vent, d'où le coefficient zéro. BZK
  21. Bonjour, Vous pouvez consulter les documents suivants : https://www.cerema.fr/fr/actualites/guide-prise-compte-risques-technologiques-conception https://www.ineris.fr/fr/guide-pratique-conception-batiment-acier-usage-industriel-implante-zone-20-50-mbar-pprt Je pense que vous devez vérifier que votre charpente résiste à l'explosion et que les déformations induites restent dans les limites admissibles. Les efforts liés à l'explosion à appliquer sur votre charpente vont dépendre (entre autres) de : - de la zone d'intensité d'explosion (liée à la distance de votre bâtiment avec le centre d'explosion et la puissance de l'explosion). En France on distingue 4 seuils. Ces seuils vont vous guider sur le calcul à réaliser et les vérifications à mener. - la nature de l'onde : onde de choc ou déflagration et son temps d'application... Cordialement , BZK
  22. Vous avez des recommandations de la CNC2M sur ce sujet pour un dimensionnement aux eurocodes : https://www.cticm.com/nos-actions/normalisation-et-reglementation/le-bncm/ RECOMMANDATIONS POUR LE DIMENSIONNEMENT DES POUTRES EN ACIER AVEC OUVERTURES DANS L’AME SELON LA NF EN 1993 JUILLET 2015 BZK
  23. Tout dépend des caractéristiques du pont roulant et de votre projet. En pratique le choix est guidé par des raisons économiques : utiliser le moins d'acier possible et techniques : simplifier et uniformiser au maximum le montage et la fabrication. Par exemple, pour des bâtiments industriels classiques , pour de grandes travées 10m ou 12 m, l'option continu permet d'atteindre plus facilement les critères de flèches (1/600 L) Vous avez un très bon outil qui existe pour le dimensionnement des poutres de roulement ISO et continue développé par le CTICM https://www.cticm.com/logiciel/logiciel-de-calcul-de-poutres-de-chemins-de-roulement/ Vous devez créer un compte pour le télécharger mais c'est gratuit. BZK
  24. Bonjour, En charpente métallique, la limitation de la flèche pour de poutres est généralement de 1/200 de leur longueur L. Comme votre poutre (celle globale de 4 m) est en porte à faux, on prend 1*/100 L, soit 4 cm dans votre cas. Vous pouvez faire le même raisonnement pour la partie de 1.50 m en porte à faux. Si le toit est réalisé dans un matériau fragile (ex. verre), il faudra limiter davantage la déformation. BZK.
×
×
  • Create New...