Jump to content
CIVILMANIA

Ahmed-K

Membres
  • Content Count

    443
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8
  • Country

    Tunisia

Everything posted by Ahmed-K

  1. bonjour cette couche est normalement destinée au drainage sous la chaussée. elle ne fait pas partie de la chaussée et ne participe pas à la résistance au trafic poids lourds. on y a recours lorsque le sol est très humide à humide et qu'il contient une proportion assez élevée de fines (au de là de 35%). mais dans votre schéma, y a pas de rejet. son rôle est ainsi éliminé, elle ne servira à rien comme çà. vous devez chercher un rejet sinon c'est un réservoir d'eau! cordialement. Ahmed Ksentini
  2. Ahmed-K

    voirie rigide

    Bonjour En présence d'un sol fin et d'eau vous avez de forte chance d'aboutir à un sol de type A très humide à humide ce qui donne une arase de type AR0 ou AR1 au sens du gtr. Pour mener le classement essayez de comparer la teneur en eau naturelle à woptimum Proctor. La granulométrie est aussi importante tout comme la plasticité. Pour les arases AR0 il faudra purger et substituer Pour AR1 vous pouvez procéder à une imperméabilisation et un drainage comme vous le proposezeste. Et essayer de vérifier les écoulements longitudinaux et la capacité des fossés. Pour la mise place de la geotextile elle doit être au dessus du tvo. Sous la dalle, essayez de mettre une gnt au lieu du tuf vu le trafic présumé fort pour chercher une chaussée rigide. A+
  3. bonjour, fallait mettre sous ce format ++ fond de plan xyz.rar
  4. bonjour le coefficient est déduit du tassement sous un chargement donné (k=P/s) avec P pression moyenne appliquée et s le tassement correspondant. il s'agit d'un essai pressiométrique ou oedométrique ou de la plaque par corrélation. ensuite compte tenu du modèle on pourra introduire le support sous un modèle barre ou élément fini. pour l’introduction de Kz, je vous invite à lire le manuel du logiciel CHAMOA3D du Cerema, il contient une annexe qui détaille tout ceci. Voir dans ce document à la page 108: http://www.setra.fr/html/logicielsOA/Ponts_Types/CHAMOA-P/CHAMOA_P_PICF.pdf c'est bien détaillé
  5. Bonjour, ce carrefour est mal conçu pour les raisons suivantes : - le giratoire n'est pas centré sur les axes (du coté de la voie secondaire de charly coiffure) - son rayon interne est trop petit - les déflexions sont trop grandes ce qui ne dissuade pas les usagers de le parcourir à plus de 50km/h (autant l'éliminer c'est plus simple dans ce cas) - la largeur de l'anneau n'est pas uniforme - quelques rayons ne permettent pas la giration d'un poids lourds s'il est sensé emprunté l'intersection. Amicalement
  6. Bonjour, est ce que vous avez le même problème avec un autre fichier piste?
  7. Bonjour, Ouvrir le logiciel piste depuis la barre de programmes, agrandir la fenetre et puis ouvrir le fichier piste voulu. si le problème persiste c'est que votre fichier piste est endommagé
  8. Bonjour, pour tracer le profil pressiométrique en profondeur, vous devez disposer des mesures chaque mètre de profondeur. normalement vous devez disposer de près dix points de mesure de variation de volume de la sonde en fonction de la pression, et ceci à chaque mètre. ensuite vous devez tracer la courbe pressiométrique de chaque mètre, de laquelle vous déduisez la valeur de la pression limite nette corrigée PL* et du module pressiométrique EM (après correction de la courbe brute et la soustraction de la contrainte horizontale des terres au repos). en disposante de ses valeurs à chaque metre de profondeur vous pouvez tracer le profil pressiométrique. après pour tracer le profil des pressions limites équivalentes, vous devez définir la semelle ou le pieu que vous désirez étudier (géométrie) et faire les calculs à chaque mètre de profondeur de la pression limite équivalent PLe*. cependant, il faut faire attention au type de terrain (homogène ou hétérogène) sur une profondeur égale à 1.5*B sous la semelle et D-b D+3a pour le pieu. je crois que foxta le fait. sinon vous pouvez calculer vous mêmes le PLe* à chaque profondeur (pensez à utiliser la bibliothèque biblio 2004 pour acclérer un peu) et vous tracer le profil des pressions limite équivalentes. ceci est dit je ne comprends pas pourqoui vous voulez ce profil? normalement on cherche des profils de contraintes admissibles ou de tassements pour juger du bon niveau de la fondation... PS : se référer à la norme sera le moyen le plus fiable. amicalement
  9. Bonjour, En utilisant le module pont cadre picf de Cype, la note de calcul fournie permet de voir les moments et les déplacements à chaque neoud pour les différents cas de charge. on récupère aussi les combinaisons de charge automatiquement. sauf qu'on ne trouve nul part les courbes enveloppes de moment (moment maximal) ayant servies au calcul de la section d'acier. y a t il un moyen pour faire sortir ces moments maximaux? un passage normalement obligé dans toute note de calcul. merci
  10. bonjour,   je tiens à vous mettre au courant que la chaîne est de nouveau publique bonjour,   je tiens à vous mettre au courant que la chaîne est de nouveau publique
  11. bonjour,   est ce que votre radier est rigide ou souple? (dans le sens des recommandations du fascicule 62 titre V) le radier repose t il sur des pieux? quels sont les essais géotechnique déployés?   en général, les méthodes utilisées pour définir les modules kz du sol reposent sur un calcul de la contrainte appliquées (par la structure au sol) divisée par le tassement (d'où l'unité km/m3). la méthode est généralement basée sur l'essai pressiométrique. là il faut s'assurer que le comportement du radier est rigide. par ailleurs, la contrainte maximale à appliquer au sol est la contrainte de rupture réduite aux états limites par des facteurs de sécurité liés à la présence de talus, nature du sol, inclinaison de charge.....elle est calculée pour s'assurer que le sol ne subira pas de poinçonnement, ensuite il faudra vérifier que le tassement reste admissible. le tassement admissible pour un radier peut être de 6cm (source; technique de l'ingénieur, fondation superficielles de Roger Franck; le fascicule 62 titre V est muet à ce sujet)   je vous invité à voir l'annexe F3 du fascicule   pour les déplacement selon X et selon Y, le fascicule ne donne pas de résultats pour les fondations superficielles mais pour les fondations profondes, son annexe C5 détaille ceci.   A+
  12. bonjour,   les clothoides sont à utiliser pour introduire un rayon déversé dans une route principale, une voie rapide urbaine ou une autoroute (dans les deux sens). amicalement
  13. bonjour, ne serais-tu pas en train d'utiliser le millimètre au lieu du mètre? je ne connais aucun système de cordonnées projetée avec une origine située à 10 000 km (trans-océanique :) ) mesure quelques distances sur le fond et dis nous si c'est du mm ou bien du m? sinon, si c'est du "mètre", le topographe devra te donner la listes d'au moins trois stations dans son système de coordonnées à lui (que tu connais pas à priori) et tu lui demande (sinon tu peux le faire toi même) de les remettre en système local ou en UTM. tu devras recaler la topo en UTM pour intrduire un axe avec des coordonnées "logiques". le topographe n'aura qu'à redéfinir ses stations en UTM pour implanter "tes coordonnées piste+", et il oublie l'ancien système. amicalement
  14. bonjour, D'autres contrôles sont possibles si on peut recuperer les dimensions des profils en travers sur le trf: - les surlargeurs pour les rayons inf a 200m - les largeurs des chaussées et BAU si elles sont bien conçues - le changement des profils en travers type qui doit être marqué par un amenagement et/ou déport transversal adequat (arp 1.1e) Enfin je ne sais pas si on peut ajouter tous ces contrôles... Cela dépend du trf
  15. bonjour, Selon le srr, il y a une notion de rayon maximal (SRR 5.3) Ce rayon pourrait correspondre au rayon non derversé. Au delà de ce rayon, le dépassement devient ambigu et la vérification n'est sûre que sur les alignements droits. Je crois qu'il vaut vérifier les règles d'enchainement uniquement pour les droites (qui selon le même guide devront présenter plus de 50% de l'itinéraire). On suppose ainsi que le concepteur n'admet pas de grands rayons prêtant a confusion de la vérification de l'enchainement. Ajoutons a cela qu'on peut le spécifier dans l'aide en ligne
  16. Bonjour Piste4,   toujours concernant qualiroute, je propose des points de contrôle supplémentaires qui pourront bien être ajoutés et cela pour un meilleur contrôle qualité    1/ les longueurs de dépassement sur les routes à 2 voies: une visibilité de 500m ou plus et nécessaire sur au moins  25% de l'itinéraire (références: ARP 3.1b, 4.2d)   2/ analyse de l’enchaînement des courbes en plan : *si L>5 à 10km           courbe de rayon R>400 à 500m *si L>1000m               courbe de rayon R>300m   *si 500 m> L>1000m  courbe de rayon R>200m   *si par exception R<120m (et L<500m) alors R>L/4     je vous remercie pour l'outil et ...on attend toujours une mise à jour  ;)  Salutations! Ahmed
  17. bonjour, j'ai testé la version sur un 2x2 voies, il me signale que les longueurs de variation des dévers (qui sont choisies égales à la longueur des clothoides) sont trop longues. qulle est la formule utilisée pour calculer la longueur theorique de variation des devers affichée dans les résultats? merci d'avance
  18. bonjour,   1-pour les chaussées neuves, les essais à mener sont ou bien selon le GTR: grnulo, IP, W% et Wopt ou bien l'essai à la plaque. ces deux moyens permettront d'associer un module d'élasticité du sol pour un dimensionnment mécanique. sinon le CBR est le plus utilisé pour classer le sol support selon les normes locales empiriques.   2-pour les chaussées existantes/à renforcer, il faudra des coupes de chaussées/identification de leur matériaux et des mesures de déflexion pour un calcul mécanique. sinon le CBR du sol support, la structure de la chaussée existante et le type de revetement pourront être utilisés pour dimensionner le renformcement empirique selon les normes locales.   les sondages carrotés et les pressiomètres n'ont rien à faire ici. ce sont des essais pour calcul de fondations d'ouvrages.
  19. bonjour,   de quels buses vous parlez? drainage des eaux de ruissellements sous chaussées, liaison d'ouvrage de drainage routier, eaux pluviales, eaux usées,...?   de quel dimensionnent vous avez besoin? hydraulique, béton armé...?
  20. bonjour, les deux guides suivent la même procédure: détermination du nombre équivalent d'essieux de 13 tonnes.   1- la différence est dans la considération du poids total admis en charge PTAC. en tunisie c'est 3.5 tonnes minimums, en france c'est 5 tonnes.   2- ensuite pour la répartition du trafic escompté sur les deux voies, le guide tunisien utilise un facteur Aq qui prend comme valeurs : 0.5, 0.6 ou 0.7 en fonction de la largeur de la route surlaquelle le trafic a été recensé. pour le guide français, cela dépend de la largeur mais aussi du type de la route. vous pouvez trouver ceci dans le guide que vous avez cité   3- le coefficient d'aggressivité moyen n'est pas le même entre les deux guides. le catalogue tunisien donne une valeur de 0.36 essieu / poids lourds en absence de comtage détaillé, sinon les coefficient d'aggressivité peuvent être aussi affecté en fonction du type de poids lourds, F1 F2 G1 G2 H et I. pour le guide français, on peut oubien prendre les CAM en fonction du trafic (Ti) et du type de la voie ou même le calculer connaissent le nombre d'essieux simple, tandems et tridems et leur charges et le type de chaussée (rigide, semi-rigides ou souple).   finalement, les deux guides utilisent la même formule pour le calcul du trafic équivalent : NE=365.MJA.CAM.C avec C le cofficient d'accroissement qui fait intervenir la durée de calcul initiale (15 ou 20 ans) et le taux daccroissement géométrique.   pour ce qui est de la classification, les deux guides donnent des classes Ti, mais attention, les plages de valeur de NE ne sont pas les mêmes.   salutations
  21. bonjour,   les recommandations existent pour ce type de giratoire dans les guide de sécurité, les guides de conception ne couvrent pas toutes les possibilités, une part est laissée au jugement du concepteur. dans les routes de branches supérieures à 7m, disons à 3v ou 2x2v avec ou sans TPC, les guides préconisent de rabattre les voies entrantes en une voie avant l'entrée du giratoire (dans la limite de faisabilité compte tenu du trafic et la capacité du giratoire). ceci est donné dans l'ACI page 84.   pour la partie sécurité, ce ne sont pas les rayons entrants et sortants qui sont prépondérant mais plutot la déflexion du giratoire (ACI page 77) qui doit être inférieure à 100m et de préférence de 30m (source SRR). en adoptant de telles déflexions, la conception du giratoire suivra (Té décalé, Y...). cette déflexion est imposée pour dissuader les usagers de négotier l'entrée du giratoire à une vitesse supérieure à 50 km/h   en tout cas, il est déconseillé de réduire les largeurs d'entrée et de sortie par rapport à la section courante (je les prendrais de même valeurs). Les rayon d'entrée et de sortie (respectivement 15 et 20m) restent valables dans ce cas (ils assurent la giration).   amicalement, Ahmed
  22. bonjour, le dimensionnement du profil en travers type que tu décrit ici est directement lié au type de la route. tu parles d'une route à 2x2 voies, avec une vitesse de référence de 100 km/h. A mon avis, il faut impérativement se référer à la norme: l'ICTAVRU dans ton cas, d'après ta description, il s'agit probablement d'une A100 (à vérifier, compte tenu des fonctions que tu perçois pour ta route). Tu peux trouver tous les éléments de dimensionnement du profil type (et de sa réduction d'ailleurs) dans l'ICTAVRU version 2009 à partir de la page 43. il est fourni gratuitement sur le site du SETRA : http://dtrf.setra.fr/pdf/pj/Dtrf/0005/Dtrf-0005581/DT5581.pdf
  23. Bonjour, Se référer au fascicule 62 titre V : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/F62-V_2012-05-30.pdf
  24. Bonsoir, L'interpolation est cependant donnée sur le profil en long, qu'on peut justement comparer avec celle donnée en haut à gauche de chaque profil. si vous voulez avoir le point TN à l'axe sur les profils en travers, vous devez l'introduire. Remarque, tout cela n'influe nullement sur les cubatures
  25. Bonjour, Je voulais savoir si on peut avoir les sollicitations maximales pour un cadre fermé avec cype sous les combinaison d'actions ELU et ELS (moment max en travées, en appuis, effort tranchant maximal), je trouve nul part dans les documents édités par le logiciel les sollicitation de dimensionnement, je trouve uniquement celles dues à chaque type de charge (surfacique et convois), or on a besoin de l'enveloppe. Merci pour toute réponse utile
×
×
  • Create New...