Jump to content
CIVILMANIA

scorpion

Algeria
  • Content Count

    960
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12
  • Country

    Algeria

Everything posted by scorpion

  1. C'est identique à l'ancrage des pieds de poteaux
  2. essai des poteaux composites ou en treillis.
  3. pour avoir un assemblage il faut au minimum 02 boulons.
  4. C'est un choix et non une obligation.par contre pour les encastrements poteaux traverses la il faut opter pour les boulons précontraints (dans les zones sismiques)
  5. Pourquoi voulez vous qu'il soit à serrage contrôlé ? on peut avoir des encastrements avec des boulons ordinaires, dans votre exemple il s'agit des éclisses de continuité, leurs positions indiquent que les efforts sont moins importants qu'ailleurs.
  6. Il faut avoir des vitesses de référence pour pouvoir appliquer les normes en questions
  7. Je vois que la contrainte admissible est de 5 bars, pourquoi 1.50 bars ?
  8. Pour la même profondeur et la même largeurs du radier on a 3 contraintes différentes ? c'est bizarre non ? quelle sont les paramètres de cisaillement ? (angle de frottement et la cohésion) pour les tassements totaux de 9 cm environ peuvent être acceptés sauf la il faut prendre des précautions pour les canalisations.
  9. Quels sont l'angle de frottement, la cohésion et la densité humide du sol , les dimensions du radier ?
  10. transmettre les coordonnées du centre de gravité du radier par rapport au repere choisi dans votre modele Etabs.
  11. dans ce cas les moments seront pas si importants certainement vous avez pris les moments donnés par rapport aux origines des axes de votre modèle ETABS! Il faut avoir les moments dus aux excentricités de la résultante par rapport au centre de gravité du radier.
  12. Les moments à la base du radier sont importants ! je comprend par là que la résultante est loin du centre de gravité du radier ou bien il y a erreur.
  13. Essai de le joindre sur ce site en le scannant pour que les autres en profitent.
  14. Si c'est un tassement uniforme, pas de problèmes, il faut craindre les tassements différentiels qui sont de l'ordre L/500, L est la dimension du radier. Veuillez nous transmettre les données géotechniques établies dans le rapport de sol et votre descente de charge, on verra .
  15. Sans avoir connaissance du rapport de sol, avec un ancrage de 7 m de profondeur dans une matrice argileuse, la contrainte admissible dépassera largement les 1.50 bars préconisée, avec un peu de calcul , la densité du sol est 1.8 t/m3 , D= 7.00 m ce qui donne déjà 12.6 t/m²soit 1.26 bars rien qu'avec le poids des terres à évacuer. cela ajouter les termes de pointes, vous aurez largement les 02 bars. Essai de recalculer la contrainte admissible avec les données fournies par le laboratoire.
  16. Je pense que les essais PDL ne reflètent pas la réalité du terrain, il faut demander d'autre essais comme pénétromètre statique ou pressiomètre.Si ça confirme, il faudra passer au fondations profondes.
  17. Il suffit de prendre en compte toute les sollicitations possibles, puis si le dimensionnement est exagéré, on prévoit une longrine de redressement afin de soulager la semelle.
  18. cela revient à dimensionner une semelle avec un moment, diagramme trapézoïdale ou triangulaire des contraintes.
  19. Il faut se référer à l'article 4.2.3 du RPA99 V 2003
  20. Le problème vient u plancher lui même, pour résoudre votre problème, il faut enlever les revêtement et les supports, pour le carrelage, vous pouvez l'enlever sans l'endommager pour pouvoir le remettre par la suite, et procéder comme le l'ai dis la haut.
  21. Je pense qu'il s'agit des planchers en voûtains, pas de présence du béton, la il faut décaper la totalité du plancher et concevoir en plancher collaborant, bien sur il faut vérifier les solives avec les nouvelles charges permanentes.
×
×
  • Create New...