Jump to content
CIVILMANIA

scorpion

Algeria
  • Content Count

    999
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    16

Everything posted by scorpion

  1. Il faut joindre un plan d'architecture pour pouvoir mettre les poteaux, contreventements.
  2. c'est plutôt les pannes contreventées qui maintiennent les traverses au flambements pas toute les pannes.
  3. e<B/4 c'est la condition RPA qu'il faut vérifier (la condition de non renversement).
  4. La profondeur investigation est insuffisante par rapport à la dimension du radier, la profondeur doit être > 1.5*B (B étant la largeur du radier).
  5. dimensionnement en flexion composée et déviée. vous aurai 04 états de contraintes sur les bords de la semelles, ensuite prendre la moyennes et comparer à la contrainte admissible du sol, et non renversement d’après RPA : e < B/4 , B étant la dimension selon le moment, puis vérifier les tassements s'ils sont admissibles.
  6. coupe géologique en décrivant la nature du sol sur toute la profondeur de la fouille, puis des essais d'identification, physique et chimique, compléter par des penétrodynamiques pour estimer la contrainte admissible et l'ancrage des fondations.
  7. si les efforts ne sont pas importants, vous pouvez prendre les PDL, ils sont rapides et moins chers.
  8. DTR BC 2.32 CHAPITRE II rôle du BET page 8 du ce DTR.
  9. voir les paramètres de rigidité, module de déformation E et/ou les dimensions des poutres et poteaux, sans oublier les unités.
  10. Effectivement, si rien n'est prévu sur les solives (comme plancher par exemple), la longueur de déversement sera la longueur totale de la poutre.
  11. La contrainte de référence, profondeur d'ancrage et les tassements, ils sont à la charge du BET et non le laboratoire, sa prestation se limite au essais, par contre le choix des fondations ainsi les dimensions sont sous la responsabilité du bureau d'étude.
  12. quelle est la section de la traverse qui fait diminuer le déplacement ?
  13. Pour les poteaux en IPE600 les déplacements sont plus faibles que le HEA1110 ? il y a quelque chose qui ne va pas dans votre modèle numérique.
  14. Le poinçonnement se vérifie à ELU, les tassements à ELS
  15. scorpion

    Treillis

    Il s'agit des diagonales, généralement ils sont en cornières pour faciliter les assemblages.
  16. Si la déformation horizontale est limité à H/150 selon EC3, et si les poteaux sont élancés, et afin d’éviter le flambement dans le sens de faible inertie, je vous conseille de prévoir une sablière au milieu du poteau et de diviser la palée en deux tronçons .
  17. C'est (AxSA+BxSB+CxSC)/(SA+SB+SC) ; tel que A, B et C sont les coefficients de pression (voit tableau RNV) et SA, SB, SC sont les surfaces des affectées au coef A, B et C.
  18. Prend un seul coefficient moyen pondéré en surface pour faciliter les calculs.
  19. S'il y a des contreventements au point jonction traverse - poteaux, on peut considérer un maintient anti-déversement, la longueur de flambement dans le sens de faible inertie, est subordonné au liaisons des extrémités des poteaux et les contreventements.
  20. mais ce système constructif est interdit en Algerie, faut voir RPA 99/2003.
  21. généralement je travaille des programmes pour aller vite, si vous utiliser des logiciels, vous aurez directement des déformations et efforts dans les barres et nœuds.
  22. Quand vous dessinez la section en L, il faut assigner l'ensemble par pier.( sélectionner les deux murs, assign shell , pier).
  23. En première approximation, on prend L/10 pour les flèches, puis la vérification des sections en résistance.
×
×
  • Create New...