Jump to content
CIVILMANIA

Caupa ARLOR

Membres
  • Content Count

    55
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by Caupa ARLOR

  1. autre solution faire un calcul de plaque sur sol élastique. pour cela le BE aura besoin de module de réaction du sol. aprés il faut analyser les contraintes effectives sous le radier pour valider le calcul. Solution économe en acier
  2. Une dalle alvéolaire suffirait. Les fers métalliques sont ils avec connecteurs (plancher mixte)? Sinon, au moment du dimensionnement, il faut regarder les Pb de flèches. (je ne pense pas que cela ai été fait) Franchement, vu les portée à franchir, je suis étonné des sections des poutres qui non indiquées sur le plan.
  3. Le mieux et de faire faire une étude par un bureau d'étude béton armé. Ne serait ce que vis à vis des responsabilités si c'est une copropriété.
  4. Il faut le regarder comme un plancher dalle sur des pilier rond
  5. Salut à tous Patrice Ingé BA en exe à Lyon
  6. Bien sur que si c'est possible C'est même indiqué dans l'aide de ossature comment faire. En gros on modélise sur arche un "radier" (fictif) et en dessous on positionne 4 appuis n'importe ou et on exporte la dalle vers arche plaque. sous plaque on vire les appuis provisoire et on met un sol élastique. 10 x plus rapide que sur Advance. Perso je fait cela dans 95 % des cas. cqfd.
  7. Merci, Mais mon interrogation se situe du coté réglementaire. En agglos c'est possible si ils sont correctement chaînés. Mais a-t-on le droit de faire cela?
  8. Bonjours à tous ceux qui vont me lire. J'ai un sujet de réflexion: A t on le droit de faire des gardes corps en agglos pour des balcon non étanchés? Perso je pense que non, mais je ne trouve plus les texte qui le dit. Merci de votre avis
  9. Bonjour La longueur des éléments de maçonnerie porteuse est définie dans le DTU 20.1 P4 Ouvrage en maçonnerie de petits éléments — Parois et murs Partie 4 : Règles de calcul et dispositions constructives minimales
  10. Attention, il y a erreur: Pour un dallage armé: - pas de joint de fractionnement - les joint de dilatation doivent traverser les dallages armés (d'autant plus qu'un dallage armé est la plupart du temps lié au verticaux) Oui et non. le fractionnement des maçonneries n'est pas forcement en corrélation avec les JD. C'est deux PB différents à mon sens C'est plus la longueur du mur qui pose PB
  11. Bonjour à tous je met ma petite pierre à l'édifice: Attention les les murs en maçonnerie ne doivent pas faire plus de 25 m sans être recoupés.
  12. avec les éléments fini vous avez des effets de plaque, d'angles, d'attaches etc. qui viennent polluer les résultats. Au final, le poids du bâtiment est le même mais les efforts transitent différemment. ce qui exclu quasiment tout les murs non armés (par ex)
  13. en Algérie vous tenez compte des structure à nœuds déplaçables? Ça complique singulièrement les choses.
  14. le recouvrement et le scellement sont deux chose diférentes: -1- recouvrement : il et fonction de : la classe de béton, du diamètre des barres, de l'effort à transmettre, de l'enrobage, du confinement ou non, des condition d’adhérence, etc... en résumé, pour du C25/30, les 50 diamètres englobe presque tous tous les cas (certain attentes de semelles doivent être allongées, certains éléments sismique) -2- Scellement : Il est fonction de : la classe de béton, du diamètre des barres, de l'effort à transmettre, du diamètre de perçage, des produit utilisés, des condition de bord, etc. En résumé, en compression pas de Pb mais faites attention à la traction. HILTI propose un utilitaire en ligne pour le calcul.
  15. allez sur le site de SEAC. Ils ont fait et mis en ligne un livre avec toutes les réponses et croquis nécessaire.
  16. Pour un rattrapage perso je préconise du C20/25
  17. A part au séisme c'est très rare d'avoir un soulèvement. -1- Bien vérifier que ce n'est pas un pb de modélisation. Il faut bien penser à faire un calcul non linéaire de façon que le sol (le ressort) ne puisse pas travaillez en traction. -2- si soulèvement il y a : -a- Il faut ajouter de la masse (épaississement des murs, grossissement de la semelle, etc.) -b- revoir la structure -c- ancrer la semelle au sol ( micro-pieux)
  18. je ne crois pas que cela soit prévu, et a vrai dire je ne vois pas bien l’intérêt
  19. il faut faire le calcul à "l'envers". du coup la semelle filante se calcule comme un poutre avec comme chargement la réaction du sol.
  20. Les efforts à prendre en compte son définit dans l'EC1
  21. trés courant en france Attention à vérifier: -1- les efforts de flexion dans la voile avec la poussées de terres. -2- Vérifier le non glissement de la semelle.
  22. Si il n'y a qu'un réservoir avec des voiles périphériques, il y a deux point à regarder. -1- en pied de mur il y a un moment d'encastrement qui va en diminuant en rentrant à l'intérieur du bassin. -2- dans la partie centrale du bassin il n'y a pas d'effort dans le "radier" car la réaction du sol est parfaitement équilibré par le poids de l'eau. Perso j'ai fait de bassins dans de stations d'épuration de 25 m de diamètre avec 4 à 5 m d'eau et le "radier" faisait 15 cm d'épaisseur avec juste des HA 10 e=20 dans les deux dir.
  23. Strakon a une excelente réputation. Ce n'est pas parque 'revit est l'avenir" que c'est le meilleur. Pour moi en ce qui concerne le BA, le meilleur et le plus complet en ce moment c'est ALLPLAN ( et de loin)
×
×
  • Create New...