Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

Recommended Posts

bonjour alikom, svp je cherche une solution pour ce probléme, acause d'incendie .   d'aprés vos expériences proposer moi une solution, un traitement , pr ce plancher, c trés urgent, Merci d'avance

19550956_10209729731140093_1044614604_n.jpg

19575971_10209729734020165_1486829931_n.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour 

Je vois que c'est un plancher hourdis avec poutrelles métalliques.

Les dommages sont au niveau des hourdis uniquement et ceci n'est pas grave car ce sont des éléments de coffrage uniquement , il ne sont pas pris en considération dans la resistance, donc la solution la plus évidente est d'utiliser un faux plafond , après avoir enlever les éléments qui risquent de tomber. 

 

  • J aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

C'est assez bizarre, il n'y a pas de dépôt noir sur la structure à cause de l'incendie. Ou alors ça a été nettoyé.

Les poutrelles ont l'air en bon état, peu ou pas de fissurations, le béton a pas l'air écaillé (d'après les photos hein). Les hourdis sont morts par contre, il faut les enlever et en remettre des nouveaux si les poutrelles sont encore OK

Les dégâts sur la structure sont proportionnels à la puissance du feu et la température atteinte dans la pièce.

Pour info :

  •  Température de 0 à 300°C : Pas de modification de teinte du béton, peu de modification de résistance 
  •  Température de 300°C à 500°C : béton de couleur rose à rouge > Baisse de 50% de la résistance du béton initiale 
  •  Température de 500°C à 800°C : Béton gris rouge > 20% de la résistance du béton initiale > Béton  à éliminer 
  •   Au-dessus de 800°C : béton marron à rouge foncé ou jaune > résistance quasi nulle > Béton à éliminer 

 

  • J aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, progec a dit :

bonjour 

Je vois que c'est un plancher hourdis avec poutrelles métalliques.

Les dommages sont au niveau des hourdis uniquement et ceci n'est pas grave car ce sont des éléments de coffrage uniquement , il ne sont pas pris en considération dans la resistance, donc la solution la plus évidente est d'utiliser un faux plafond , après avoir enlever les éléments qui risquent de tomber. 

 

Merci pour votre répense, j'ai pensé au faux plafond, mais je veux savoir est ce que y'as pas de risque pour le plancher,pck  la dalle de compression est epaisse.   pour les poutres et les poutrelles , ya aucun probléme,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, canartik a dit :

Bonjour,

C'est assez bizarre, il n'y a pas de dépôt noir sur la structure à cause de l'incendie. Ou alors ça a été nettoyé.

Les poutrelles ont l'air en bon état, peu ou pas de fissurations, le béton a pas l'air écaillé (d'après les photos hein). Les hourdis sont morts par contre, il faut les enlever et en remettre des nouveaux si les poutrelles sont encore OK

Les dégâts sur la structure sont proportionnels à la puissance du feu et la température atteinte dans la pièce.

Pour info :

  •  Température de 0 à 300°C : Pas de modification de teinte du béton, peu de modification de résistance 
  •  Température de 300°C à 500°C : béton de couleur rose à rouge > Baisse de 50% de la résistance du béton initiale 
  •  Température de 500°C à 800°C : Béton gris rouge > 20% de la résistance du béton initiale > Béton  à éliminer 
  •   Au-dessus de 800°C : béton marron à rouge foncé ou jaune > résistance quasi nulle > Béton à éliminer 

 

merci pour la répense, mais je veux savoir comment peut t'on enlever l'hourdis et remettre d'autre ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une visite sur les lieux ne peut être remplacée par des photos, mais si les dommages n'ont atteint que ces éléments de coffrage comme je l'ai déjà dit y'a pas de risque 

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, progec a dit :

Une visite sur les lieux ne peut être remplacée par des photos, mais si les dommages n'ont atteint que ces éléments de coffrage comme je l'ai déjà dit y'a pas de risque 

Merciiiiiiiii

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Moi par sécurité j'irai positionner des poutres/bandes noyées sur l'emprise des hourdis (à une fréquence que l'on peut apprécier en fonction de la dégradation des poutrelles ...) en scellant des aciers sur les porteurs (murs béton à priori) et réaliser un béton projeté en sous face.

Cordialement

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les poutrelles ne sont pas endommagées d'apres la photo. pour les corps creux, comme c'est ci dessus, pas de soucis car ils jouent le rôle de coffrage avant durcissement du béton, apres leurs rôle n'est que esthétique .

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×