Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

Elyazid BEN YACHOU

Rotule ou encastrement ?

Recommended Posts


Bonjour

par définition encastré signifie qu'il ne peut y avoir de rotation

je dirais donc encastré

de plus les assemblages boulonnées sont considéré comme encastrés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s'agit de plusieurs pièces complètement solidaires. Cette liaison est appelée encastrement, car elle ne présente en théorie aucune direction particulière. Sur le plan cinématique elle est sans intérêt puisque les pièces sont sans mouvement relatif possible.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Photo pleine page.pdf

Dans la note de calcul initiale (1930) elles ont été justifiées à l'effort axial tel des diagonale d'élément treillis ... concepts que je trouve bizzar !!! pourtant le pont tien debout à nos jours et ne présente aucun signe de déformation ni de souffrance au niveau des noeuds !

Le modèle en EF confirme qu'il y'a des contraintes assez élevées au niveaux des liaisons ... et les efforts axiaux issus du logiciel sont assez égales à celle de la note de calcul 1930 ... comment peut-on agir devant ces constats pour revalider le dimensionnement de ce genre de structure ?

 

Photo pleine page.pdf

Modifié par Elyazid BEN YACHOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 03/08/2017 à 14:16, Elyazid BEN YACHOU a dit :

Photo pleine page.pdf

Dans la note de calcul initiale (1930) elles ont été justifiées à l'effort axial tel des diagonale d'élément treillis ... concepts que je trouve bizzar !!! pourtant le pont tien debout à nos jours et ne présente aucun signe de déformation ni de souffrance au niveau des noeuds !

Le modèle en EF confirme qu'il y'a des contraintes assez élevées au niveaux des liaisons ... et les efforts axiaux issus du logiciel sont assez égales à celle de la note de calcul 1930 ... comment peut-on agir devant ces constats pour revalider le dimensionnement de ce genre de structure ?

 

Photo pleine page.pdf

Bonsoir,

C’est vrai que les efforts axiaux dans les diagonales considérées articulées est proche de ceux dans barres encastrées. Je pense que même les déformations sont peu influencées par le blocage des nœuds. Pourquoi vous voulez revalidez le dimensionnement ? Corrosion ? vieillissement ? modification ?

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Dans la dernière photo avec la croix, je pense que  les diagonales sont calculées en général comme les contreventements c.a.d  articulée.Ainsi au droit du gousset l'effort axial peut nécessité plusieurs boulon sans pour cela qu'elle  soit une barre encastrée. Les anciens calculs sont basés sur la statique  plan (graphique) qui aujourd'hui  cède un peu du terrain pour le calcul informatisé EF et 3d. Je ne suis pas un spécialiste (je n'ai aucune expérience dans ce domaine) mais je pense qu'il faut d'abord  faire un calcul isostatique plan (puis 3d articulé puis 3d encastré..) avec les charges d'origines.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

il y a 24 minutes, Mansour Sani a dit :

C'est un encastrement.car aucune translation ou rotation n'est possible.

 

effectivement je suis entièrement d’accord avec mansour.

la répartition des charges sur les différentes barres étaient estimées par de méthode graphiques notamment la méthode de Crémona très chère aux ingénieurs SNCF.les calculs numériques étaient très fastidieux et les machines n'existaient pas  Pour info la calculette n'a été vulgarisée que dans les années 1974-1975 et encore à quel prix une Texas instruments ou une Hewlett Packard se vendait à plus de 200 dollars en 1973

pour l'anecdote aussi invraisemblable que cela pusse paraître la précision est meilleure lorsque échelle est réduite  et il semblerait que les ingénieurs SNCF faisaient leur Crémona sur un ticket de train.

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×