Jump to content
CIVILMANIA

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 01/21/2020 in all areas

  1. 3 points
    Bonjour, Ci-joint quelques documents à télécharger dans Academia. Bonne lecture, Pr. DAHMANI https://ummto.academia.edu/LahlouDahmani
  2. 2 points
    bonjour, le principe de la surface afférente est de faire partager la surface délimitée par un certain nombre de poteaux entre ces poteaux en partageant la distance qui les séparent. lorsque le contour délimité est une forme géométrique simple( en général un rectangle) le problème est simple. lorsque les poteaux ne sont pas alignés et encore en éventail la surface afférente est alors prise comme la surface d'un polygone ayant pour sommets les centres des segments qui relient le poteau considéré à tous les poteaux qui l'entourent en tous cas c'est que je ferais, moi. OuAllahou A3lam A+
  3. 2 points
    La traverse et le poteau participent ensemble à la rigidité de votre portique. Il existe un bon article du CTICM (malheureusement payant) qui donne la rigidité transversal des portiques simples et multi-travées : P-O. Martin - Période du mode propre fondamental de portiques multi-travées - Revue construction Métallique 2012/2 La rigidité d'un simple portique dépend : - de l'inertie des poteaux et de la traverse - de la hauteur des poteaux et portée du portique - du module d'Young, ici celui de l'acier - et de façon marginale de l'angle de la traverse (tant que celui-ci reste faible ; c'est à dire <10°) BZK
  4. 2 points
    Bonjour, Ci-joint le site web (Version Youtube) pour les étapes de calcul de la pression du vent sur les bâtiments et selon l'Eurocode1. Bonne lecture, Pr. DAHMANI https://www.youtube.com/watch?v=P6LBzS7Ffwo
  5. 2 points
    Vous avez eu ce problème parce que , vous avez laissée les barres de treillis transférant uniquement les forces axiales , désactivé la , et reprenez les calculs
  6. 2 points
    Bonjour, Ci-joint le lien de téléchargement de mon ouvrage intitulé: " Calcul des éléments de construction métallique selon l'Eurocode 3" https://www.gcalgerie.com/calcul-des-elements-de-constructions-metalliques-selon-leurocode-3/ Bonne lecture.
  7. 1 point
    bonjour, bien sur. la ou les piscines sont des ouvrages de génie civil. si elles font partie du mémé lot que le reste il faudra une partie du CCTP et Du CCPT spécifique.ce document traitera de la qualité et les prescriptions auxquelles devra répondre ces ouvrage .classe et qualité des bétons- étanchéité- revêtements etc. ouAllahou A3lam A+
  8. 1 point
    bonsoir, je ne comprends pas très bien le sens de ta question. ce que je peux te dire c'est que le cahier de charges d'un projet fait partie du dossier de consultation et est spécifique à chaque projet. A+
  9. 1 point
    Généralement ça vient quand dans une poutre continue les longueurs entre travées sont très importante. Ex une travée de 2m et la 2eme de 5m. Dans ce cas le moment sur appui intermédiaire serait très important par rapport au moment en travée de la petite travée et le moment enveloppe dans cette travée serait partout négatif . L'idéal est de ne pas faire de continuité entre les deux et de les calculer en Iso. Rappelez vous que dans la méthode de Caquot, il y'a un ratio entre les longueurs de travées pour les considérer en continuités
  10. 1 point
    Bonjour, Vous pouvez vérifier la période propre de votre élément simple par la formule suivante (barre sur appuis simple chargée par une charge q [kg/m] ): T = PI/5 x RACINE ((q L^4)/(E I)) avec : - L =longueur de la barre - I : Inertie - E : module d'Young BZK
  11. 1 point
    la difference entre classe 1 et 2 c'est la capacite de rotation, tout la section (si c une ipe ou hea ) devient une section de classe 2, les formules en generale rest les meme, mai tu peux les verifier dans l eurocode 3 3a fekra bi aya jem3a bi lebnen
  12. 1 point
    Je souhaite connaitre les combinaison pour la vérification des effort thermique et les sollicitation à tenir en compte c'est à dire soit les moment ou les efforts axiaux pour les structures en béton armés dépassant les 38 ml de long.
  13. 1 point
    bonjour, ce que l'on appelle une poutre en allège est une poutre sur laquelle le plancher est ancré dans la partie inférieure. après coulage et enduit la poutre n'est pas visible du dessous. pour les poutres avec retombée le plancher est accroché à la parie supérieure de la poutre . les poutres sont visibles du dessous et le plancher supporté est entièrement plan. OuAllahou A3lam A+
  14. 1 point
    Bonjour, Si vous avez appliqué vos charges de façon surfacique via des éléments de bardage, il faut regarder comment celle-ci se répartissent sur votre structure. sur Robot, il existe un outil de visualisation : Affichage -> attributs -> Charges -> vous cochez "Zones de répartition de la charge". Pour modifier cette répartition, vous allez dans les caractéristiques de votre bardage et et vous pouvez choisir la direction de la répartition , X, Y ou les 2 (repère local). Par exemple en toiture, cela permet de ne charger que les pannes et de ne pas tenir compte des traverses. Idem pour le bardage, entre les lisses et les poteaux. Après de façon individuelle, vous pouvez choisir qu'une barre participe au chargement du bardage ou non : Sélectionner le/les barres -> Modèle - Répartition -> négliger / prendre en compte BZK
  15. 1 point
    Le schéma A est celui le plus utilisé (quasiment toujours)// Dans ce cas, comment calculer la distance entre les deux pannes faitières?
  16. 1 point
    Le poinçonnement se vérifie à ELU, les tassements à ELS
  17. 1 point
    bonjour, l'extrait présenté concerne l’étude d'un semelle par la méthode des bielles. des étapes ont été zappé.en fait une fois la section de calcul trouvée il faut la comparer au ferraillage minimum. selon les dispositions parasismiques ( en Algérie) les barres devront avoir une section mini de 12 mm pour certaines zones sismiques. ensuite il faudra vérifier l'espacement minimum et l'espacement maximum. toutes ces dispositions semblent avoir été vérifiées. le ferraillage est u ferraillage que l'on rencontre couramment. OAllahou A3lam A+
  18. 1 point
    Bonjour, Vous trouverez la réponse à vos questions dans mon ouvrage intitulé: Calcul des éléments de construction métalliques selon l'Eurocode 3. Ci-joint le site web pour le téléchargement. Bonne lecture. https://www.gcalgerie.com/calcul-des-elements-de-constructions-metalliques-selon-leurocode-3/?fbclid=IwAR0eA55UuXc-Ywer6OmXzwHzAPAl_HYJo3e_WTjTw5rBc6aHDQCKLx2x4Ws
  19. 1 point
    Salut 2 ) charge de neige est applique sur la toiture 3) charge du vent agit sur toute les face ( peut etre surpression peut depression quand on parle d’un hangar le vent est plus pessimiste que le seisme puisque le hangar a une hauteur petite par rapport par exemple un batiment tu dois dimensionner chacune seule parce que le vent et le seisme ne peut pas se faire ensemble comme j’ai dit le vent est le cas le plus défavorable que le seisme
  20. 1 point
    en faite c'est préférable que tous vos supports soit articulé le faite de rendre les support du poteaux principales encastre cela conduit a faire augmenter les semelles et en plus c'est plus complexe de le rendre bien encastré dans votre cas je remarque bien que vous pouvez les faire tout articule en ce qui concerne les potelets ils sont articulés à la base car de 1 les potelest ne sont pas supports 2 il sont juste mise pour prendre le vent sur pignon et le transmet au contreventement horizontal et de nouveau selon ce que mon prof ma dit : l'encastrement ce n'est pas preferable au charpente metallique sauf si vous avez un radier au niveau du fondation
  21. 1 point
    Bonjour, Ce n'est autre que l'exemple d'application du chapitre 4 (Calcul des pannes) de mon ouvrage intitulé: Calcul des éléments de constructions métalliques selon l'Eurocode3". Bonne lecture.
  22. 1 point
    Non, vous n'avez pas de continuité de milieu. Vous avez simplement réalisé un assemblage qui par l'intermédiaire de la barre peut transmettre un effort de traction et par l'appui d'une face du béton sur l'autre, peut transmettre une compression. Au sens de l'Eurocode, vous n'avez pas de recouvrement entre les barres 1 et 3 puisque le tube vient s'interposer entre les deux. Au sens strict du terme, cette disposition n'est pas visée par l'Eurocode. C'est pour cela qu'en France, cette disposition doit être visée soit par un Avis Technique, soit par un cahier des charges approuvé par un laboratoire agrée ou par un bureau de contrôle. Ankrobox ne correspond pas à ce que j'avais connu à l'époque et désolé, je n'ai pas gardé de documentation.
  23. 1 point
    Salaam 3alaykoum Vous avez RDM6 (sur l'image), vous pouvez obtenir la forme du diagramme facilement après vous pourrez comparer avec un calcul manuel. WALLAAHOU A3LAM
  24. 1 point
    V Ce sera donc un ferraillage d'éclatement et donc un dimensionnement à l'éclatement -> voir méthode bielle -tirant WALLAAHOU A3LAM
  25. 1 point
    Bonsoir, Je suis entrain de faire la conception d'un projet en charpente métallique, et pendant la recherche j'ai trouvé un paragraphe concernant le joint de dilatation pour une construction métallique. Pour la photo ci-joints, j'ai quelques questions, et j'ai le plaisir de vous faire part pour trouver des réponses: 1-Les contreventements de la toiture (poutres au vent) sont mis à l'extrémité du bâtiment : Est ce qu'elles nécessitent pas un joint de dilatation puisque la distance entre eux dépasse les 60m? ou bien la toiture n'est pas affecté par la dilatation thermique? 2- Est ce que le nombre de joints de dilatation influence la stabilité de la structure ?(genre moins on a de joints de dilatation, plus on a de stabilité) . 3- Est ce que l'allongement de la structure (Largeur du joint de dilatation) a une valeur maximale à ne pas dépasser? car ici dans la photo, on peut faire les poutres au vent et les palais de stabilité carrement à l'extrémité du bâtiment puis calculer l'allongement de la structure, qui sera la largeur du joint de dilatation disposé au milieu de la structure.
  26. 1 point
    bonjour, en dehors de l'infrastructure pour laquelle le délai est fonction de la présence de voile ou pas , les étages supérieurs peuvent être réalisés à u rythme de un plancher tous les 40-45 jours( selon la surface)le coulage se fait en un seul jour, le temps de décoiffage est mis à profit pour réaliser les poteaux et les voiles.une équipe de trois personnes est suffisante.elle assurera le coffrage et ferraillage des poteaux et voiles ainsi que la confection du coffrage du plancher. l'équipe de ferraillage réalisera les cadres et le coudage des barres longues .les poutrelles( si elles ne sont pas préfabriquées) seront réalisées en trois quatre jours. la pose du ferraillage des poutres et des poutrelles peut se faire en trois jours. la pose des corps creux se fait dans la journée.l'électricien passera une demi journée à passer ses gaines dans le plancher. coulage et la boucle est bouclée. les cors d'état secondaires ne devront pas beaucoup déborder sur les délai gros oeuvre puisque pour la plupart ils pourront débuter très tôt les enduits sous plafond juste après le décoffrage et les maçonneries quelques jours après le rythme est de l'ordre de min m² jour pour une équipe de 1 ouvrier et i/2 manœuvre. les revêtements e sol se font au même rythme. la menuiserie est commandée des le début des maçonneries et les cadres sont fournis après quelques jours. et ainsi de suite. en gros essai de faire un planning de travaux avec les élément donnés. une grue mobile est certainement la solution la plus économique. prévoir aussi un palan pour faire monter les matériaux des corps d'état secondaires. fais un plan d'installation de chantier en prévoyant l'accès pour la grue et les divers aires( stockage des matériaux- aire des fabrication des aciers etc. OU Allahou A3lam Bon courage A+
  27. 1 point
    Merci Bisudi Bazola Aimé en réalité les barres qui solidarise la dalle avec les longrines sont cisaillées a cause de Multi-façonage, donc est ce que je peut piquer la dalle et la longrine et refaire les attentes ou la démolire et refaire la dalle?
  28. 1 point
    Bonjour, Je pense que dans votre cas, le vent pignon est utilisé pour le dimensionnement du contreventement. En faisant abstraction des coefficients cscd, et kdc (pour l'eurocode), on peut considérer que le vent pignon (dépression ou surpression) donnera les mêmes efforts au niveaux des contreventements. Maintenant, pour le dimensionnement de votre portique et de vos pannes, il faut prendre en compte le cas de vent pignon avec dépression à l'intérieur. Dans le cadre de l'eurocode, ce cas génère une force d'appui sur une partie de votre toiture. Ce cas peut donc faire partie de la combinaison dimensionnante. De plus, pour le dimensionnement des potelets du pignon, vous avez besoin du cas vent pignon avec dépression à l'intérieur, c'est lui qui sera déterminant. BZK
  29. 1 point
  30. 1 point

    Version 1.0.0

    112 downloads

    Bonjour, Ci-joint la version scannée de mon ouvrage intitulé: "Calcul des éléments de construction métalliques selon l'Eurocode 3". Bonne lecture! Pr. DAHMANI
  31. 1 point
    C'est résolu ou pas encore? J'ai un exemple détaillé à te fournir.
  32. 1 point
    Salaam 3alaykoum Les sols élastiques sont des sols susceptibles des déformations importantes (tassement etc) : argile et dols argileux ou autres à mouture fine. Aussi en-dehors de ces sols, il y a les charges d'ordre sismiques qui peuvent faire qu'un sol ait cet aspect même si ce n'est pas sa nature. Le dimensionnement sur sol élastique implique donc la présence de ce genre de sols, sinon dimensionner comme appui élastique est je pense une perte de temps inutile . WALLAAHOU A3LAM
  33. 1 point
    bonjour envoi moi email je te donnera un logiciel de ma propre création qui fera des calcul assemblages bois (excel+vba) cordialement
  34. 1 point
    Bonjour Tes questions sont pertinentes Je vais essayer de te répondre objectivement si disponible A me le rappeler dans 10jours Cdt
  35. 1 point
    bonjour svp j ai installé le logiciel CIM FEU. Cependant lorsque je lance une nouvelle étude on me renvoie un message disant que ma mémoire est insuffisante . comment faire svp?
  36. 1 point

    Version 1.0.0

    95 downloads

    Bonjour PDF SETRA O.A
  37. 1 point
    Ça sert à quoi de la modéliser en CM puisque c'est déja fabriquée?! Tu n'as besoin que des efforts qui se transmettent à la fondation. La fiche technique est obligatoire.Chaque engin ou appareil sur le chantier a sa fiche technique.
  38. 1 point
    ci-joint feuille de calcul radier qui indique les aciers dans le même classeur une feuille pour vérifier le tassement et une feuille pour l'index EC3 Radier.rar
  39. 1 point
    la répartition des charges se fait de la même manière que les poutres.
  40. 1 point

    Version 1.0.0

    1,569 downloads

    C'EST UN DOCUMENT TRÈS INTERESSANT
  41. 1 point
    ​Pour moi il s'agit bien du reprise du betonnage ,mais pour remedier a cela il faut versé du sika ou des adjuvants sur le premier béton coulé avant de coulé la deuxième couche .
  42. 1 point
    bonjour,la poure noyée est utilisé dans le cas suivant: -Lorsque il ya un mur qui tombe sur la dalle ,or le mur a une charge linéaire pendant que la dalle est un elément surfacique cad une plaque et aussi la dalle vu sa faible épaisseur géneralement par rapport a sa longuer et sa largeur puisque c'est une plaque d'où on prevoit une poutre noyée ,et c'est cette poutre qui reprendra la charge de ce mur et le transmettre aux poteaux afin de soulager la dalle. -Il joue aussi le role de raidisseur pour la dalle,augmenté la rigidité d'ensemble de la plaque des dalles en question cad il permet de reduire la deformation dans le cas de plaque des dalles de grande superficie
  43. 1 point
    Bonjour, Pour quelle raison ce plancher devra être CF 2H ? et s'il devra être Cf2h, je pense que avec un bon enrobage des armatures, nous pouvons atteindre ce degré de résistance au feu . et pour répondre : CF2H = SF 2H (stabilité mécanique) + étanchéité au gaz et flammes 2H. CRDLT
  44. 1 point
    Bonjour; Si je me rappel bien, tu procède comme suit: 1- tu définie ton joints patterns (define-->joints-->patterns); tu indique le nom de ton patterns bien sur (exemple: pression) 2- tu sélectionne tous les noueds des parois jusqu'au niveau d'eau 3- tu vas au menu déroulant (Assign--> joints--> patterns) une fenêtre s'ouvre ou tu dois indiquer la fonction patterns (Ax+bx+cz+d) dans ton cas tu vas avoir seulement (cz+d); tu sélectionnes d'abord ton patterns que tu as définie (pression); la pression va être assignée automatiquement à tous les nœuds avec une répartition triangulaire en fonction de "Z" 4- la pression que tu as définie est associé aux nœuds, tu dois la transmettre aux éléments "shell" (parois) pour cela, tu sélectionnes les parois, ensuite tu vas au menu déroulant (Assign--> shell--> loads-->pressures) une fenêtre va s'ouvrir, tu sélectionnes ton cas de charge, en suite tu coches (by joints patterns) et tu indique ton patterns (pression), et voila tes pressions sont assigné aux parois! NB: tu fais attention à l'orientation des axes locales des parois (surement tu dois inverser quelques uns!!) Bon courage.
  45. 1 point
    bonjour, pour calculer les fondations d'un pylone,il faut faire une descente de charge,le vent doit être calculé perpendiculaurement au pylone,et surtout en vent oblique.D'autre part il faut calculer les coefficients de trainées,qui est fonction du rapport SP/S,et d'autre part en fonction des profilés de votre pylone,a savoir si c'est des profilés courants ou éléments tubulaire.D'autre part ces coefficients sont également en fonction de votre géométrie de votre pylone, a savoir si la section est carrée rectangualire,triangulaire.Pour information pour un pylone carré avec un rapport de Sp/S=0,35,le ct= 2,50 et par incidence oblique le ct=3,02,voyez que l'incidence oblique est loin d'être négligaeble.D'autre part il faut calculer la période de votre pylône,incidence sur le coefficient dynamique.Il existe un exemple de calcul d'un pylone pour la reprise de projecteurs pour un stade de football,vous référer a l'ouvrage de monsieur Drouet cordialement gérard demeusy
  46. 1 point
    Oui malheureusement, c'est à l’ingénieur de déterminer la contrainte que ça soit pour une fondation superficielle ou profonde, je précise le labo fait les essais, il donnes des chiffres ou des graphes, c'est à l’ingénieur structure d'en déduire la capacité en fonction de la profondeur.
  47. 1 point
    regared PLAXIS c est un logiciel tres interessant
  48. 1 point
    salut mon frère je vais donner un exemple qui je l'ai fais ds mémoire de licence , j'espere que ca va te donne un peu d'aide. après la descend de charge tu doit étudier une poutre à deux appuis , tu vas calculer les moment aux appuis (négative) qu'il te donne de ferraillage de la partie superieure et le moment aux travée qu'il te donne le ferraillage de la partie inferieure. 1- les escaliers : - Définition : L’escalier est un ouvrage constitué d’une succession de gradin permettant de passe à pies d’un niveau à un autre. Il est déterminé par les paramètres suivants : • La marche : est la partie horizontale la ou l’on marche • La contre marche : est la partie verticale • Giron : largeur d’une matche • La paillasse : supporte les marches et les contres marche • La volée : longueur utile de chaque marche • Le palier : la partie horizontale d’un escalier aboutit ; à chaque étage de l’escalier à un palier d’arrivée qui en même temps palier de départ. • La cage d’escalier : le volume important à l’escalier Ces éléments permettant le passage à pied entre différent niveau d’un bâtiment, le chois des dimensions résulte de conditions d’utilisation de l’ouvrage ; condition d’accès facile d’un étage à l’autre tout dans le sens montant que descendant. Dans notre structure, Nous avons, un escalier à paillasse porteuse. Cet escalier est constitué de deux volées et un palier de repos intermédiaire. Dimension des escaliers : Pour les dimensions des marches (g) et les contres-marches (h) on utilise généralement la formule de BLONDEL : 2h + g = m . . . . .(*) Avec 59 ? m ? 66 cm h = ( 16 à 18 ) cm h = H/n g = ( 25 à 35 ) cm g = L/(n-1) L : longueur de la volée. H : hauteur de la volée. n : nombre des contres marches dans la volée. Application de la formule (*) : On prend m = 64 cm L = 2,4 m H = Ht/2 avec Ht = 3,06 m H = 3,06/2 = 1,53 m Calcul le nombre de marche (n): 64n2 – n(64+2H+L) + 2H = 0 . . . . . (2= 64n2 – 610n + 306 = 0 D’après la résolution de l’équation (2) : n= 9 marches h = H/n ==> h = 153/9 = 17 cm g = L/(n-1) ==> g = 240/(9-1) = 30 cm Calcul de ? : tg? = H/L = 1,53/2,4 = 0,637 ==> ? = 32,50 o Epaisseur de paillasse : e = (1/30 ; 1/20)Lp Lp : longueur de paillasse Lp = 240/cos? = 284,56 cm e = (9,48 ; 14,22) cm O prend e = 12 cm Epaisseur de palier : On prend ep = 15 cm Lp ? 4g = 4*30 Lp = 284,56 ? 120 cm (CV) Evaluation des charges : 1- Paillasse : ? Revêtement horizontal (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. (0,02*2200) 44 kg/m2 ? Revêtement vertical (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (0,02*2200)(16/28) 25,14kg/m2 ? Mortier horizontal (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (0,02*2000) 40 kg/m2 ? Mortier vertical (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (0,02*2000)(16/28) 22,85 kg/m2 ? Poids propre de la marche (0,17/2)2500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212,5 kg/m2 ? Poids propre de paillasse (0,15/0,845)2500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 443 ,9 kg/m2 ? Enduit de plâtre (2cm) (0,02/0,845)1500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35,5 kg/m2 Charges permanentes : Gpaill = 823,9 kg/m2 Surcharges d’exploitation : Qpaill = 250 kg/m2 2- palier : ? Revêtement horizontal (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. (0,02*2200) 44 kg/m2 ? Mortier de ciment (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (0,02*2000) 40 kg/m2 ? Poids propre du palier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … . . . .. (0,15*2500) 375 kg/m2 ? Enduit de plâtre (2cm) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … . . . . .. .(0,02*1500) 30 kg/m2 Charges permanentes : Gpal = 489 kg/m2 Surcharges d’exploitation : Qpal = 250 kg/m2
  49. 1 point
    Si le diagramme des contraintes sous la semelle est triangulaire , il faut mettre des armatures superieures , sinon on peut les eviter ( Si c'est la partie superieure de la semelle est tendue alors mettre des armatures superieures car le beton ne resiste pas a la traction c'est aussi simple que ca)
  50. 1 point
    Bonjour, dans ce cas, les moments sur la poutre deviendront surement pas nuls, mais parapport a une poutre biappuiée, ils doivent etre moindres, j'explique : Le phénomene d'interaction poutre voile dépend de la liaison entre ces deux éléments, voire, du dégré de liberté des noeuds de calcul commun à la poutre et au voile. Je prend un exemple simple, lorsque vous faites le calcul d'une poutre encastrée a l'extrimité, vous trouvez Mmax dans le point d'encastrement, pkoi? Les appuis sont des point modélisés par des torseurs (Efforts, Moments) dans les 3 Dimenssions (X,Y et Z), cela induit à avoir 6 paramètre (Fx, Fy, Fz et Mx, My, Mz), ca s'appel un torseur, lorsqu'on libère l'un de ces degré (paramètre), le point (Noeud) ne resiste plus soit aux efforts soit aux moments et/ou les deux, c'est à dire qu'il peut se déplacer ou se déformer. Mais lorsque on le bloque (Régidité), il resiste aux efforts q'il subit à une certaine limite. (entre parentèses : c pa bon d'avoir des structure régides à 100%, néomoins trop souples, mais disant Régides jusqu'à 80%, ca permet de resister plus au seismes) Alors, pour notre poutre qui a été coulée avant 28jour (Avant prise et durcissement du béton du voile), ividament q'elle représente à son axe d'intersection avec le voile "un axe d'encastrement", donc les 6 degrés de liberté sont bloqués, voir ils résistent aux efforts, soit parlant de la poutre soit parlant du voile et cela explique les moments trouvés sur la poutre. En marge (RDM en 2D) : Les appuis simples = (Fx=0, Fy=0, Fz<>0 et Mx=0, My=0, Mz=0) avec (Degré = 0) signifie ne resiste pas Les appuis doubles (Rotules) = (Fx<>0, Fy=0, Fz<>0 et Mx=0, My=0, Mz=0) ...etc Les encastrements = (Fx<>0, Fy=0, Fz<>0 et Mx=0, My<>0, Mz=0) ... etc On peut s'amuser à calculer le torseur pour les 3D. Ci-joint certaines images qui illustrent le phénomène. Cordialement.
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Create New...