Jump to content
CIVILMANIA

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 04/15/2021 in all areas

  1. Version 1.0.0

    55 downloads

    Bonjour, Ci-joint un échantillon de mon ouvrage qui va sortir bientôt pour le bien des étudiants avec un prix raisonnable. Cordialement, Pr. DAHMANI
    2 points
  2. Bonjour, La flexion locale résulte des charges directement appliquées sur le hourdis entre 2 poutres. La flexion générale résulte de l'ensemble des charges appliquées sur le tablier qui se traduit notamment par des dénivellations entre poutres
    2 points
  3. Version 1.0.0

    86 downloads

    Bibliothèque de profilés métallique en dwg pour autocad
    2 points
  4. En fait le rôle du gros béton est d'assurer correctement la transmission de la descente de charge des semelles sur le bon sol situé à 1m50 en dessous. Economiquement le choix s'est porté sur des fondations superficielles. Le squelette granulaire du béton ou du massif de substitution doit assurer cette transmission. L'avantage du béton est l'absence de vide par rapport à une structure granulaire à grosse matrice qui à terme peut procurer un tassement préjudiciable sous fondation. Retenir un gros béton de lit de pose de type B15 indique que la résistance à la compression du
    2 points
  5. Bonjour, Il faut regarder un peu la théorie, il y a la charge critique,. Le flambement dépend de l'elancement de l'élément, il peut être négligeable aussi si l'effort est faible ou la longueur est faible ou le rayon de giration est important. Cordialement.
    1 point
  6. Bonjour, ..... Je veux dire que fait-on en BA et en CM pour éviter le flambement en pratique sur un poteau ? Il faut réduire la longueur de flambement en rajoutant des barres intermédiaires, c'est la même chose pour le déversement. cordialement
    1 point
  7. Bonjour, Quelle règlementation de vent ? Vous devez calculer la pression de base. Puis le coefficient de trainée (ou Ce-Ci, ou cf selon la règlementation que vous utilisez) Vous aurez alors les efforts qui s'appliquent sur les poteaux. Un préfabricant m'avait demandé ce calcul il y a longtemps, pour réaliser des poteaux de clôture en H en béton armé... A l'époque, je n'avais pas su faire : en béton armé, l'enrobage des armatures ne pouvait pas être respecté. Avant de faire des calculs, quel enrobage et quelle qualité de béton envisagez vous ? Le petit noyau c
    1 point
  8. Bonjour, Le retrait a été pour très longtemps un sujet délicat dans le génie civil, vue son impact considérable sur la durabilité du béton (à savoir l'apparition des fissures surfaciques). La solution adoptée souvent consiste à prévoir des joints (de retrait et/ou de dilatation). Je voudrais avoir des explications concernant ce phénomène qui a lieu principalement dans des voiles en béton armé, sachant que les joints de retrait n'ont pas été prévus pour l'ouvrage : Structure : Tranchée couverte d'un tunnel Element : Voile en béton armée Dimension : H=5.20, L=12m et e=60cm Temp
    1 point
  9. Bonjour Mr BELLAMINE, Comme vous l'avez si bien détaillé, plus un élément est rigide,plus il est moins deformable. Or la déformation en traction simple vaut =N/EA. Plus la rigidité tractionelle EA est grande, plus la barre est moins deformable. Avec: 1. A section de la barre (forme géométrique données) 2. E module d'élasticité (loi de comportement du matériau). Bonne continuation.
    1 point
  10. Bonjour La rigidité est l'aptitude d'un élément de structure de forme géométrique donnée (Inertie), constitué d'un matériau donné (loi de comportement), à résister aux déformations sous l'action des sollicitations qui lui sont appliquées. Plus un élément de structure est rigide, plus il est moins déformable. Si vous voulez bien nous détailler un peu cette notion de "rigidité tractionnelle" !? Dans quelle expression de déformation intervient le terme EA ? A vous lire ...
    1 point
  11. Bonjour sel ma90, Oui, je dirais qu'étant donné que ton balcon est en porte-à-faux, il est une partie saillante Étymologique, un élément est saillant dès qu'il sort en avant sur la façade. Bonne continuation
    1 point
  12. Tout à fait azertt, la diagonale sert d'appuis à la poutre et donc la réaction d'appuis au droit du croisement est équivalente à l'effort normal dans la diagonale. Généralement, pour ce genre de structure, on vérifiera si l'effort normal critique de la pièce servant de diagonale est largement supérieur à l'effort de compression dans la diagonale.(on se simplifié largement la vie en prenant le même profilé que la poutre en général) On peut en effet souder directement les deux pièces,mais cela poussera à une concentration de la sollicitation sur la soudure et sur la poutre! On préfère
    1 point
  13. Bonjour azertt, Pour la nomination des efforts des compression, c'est vrai que d'un ingénieur à un autre nous n'avons pas toujours les mêmes principes. Tu peux appeler un effort normal N,F ou P même cela dépends de toi! Du moment où on comprend tous qu'il s'agit de l'effort normal. Pour certains la traction est positif pour d'autre c'est l'inverse. Cela ne devrait pas te surprendre. Imagines simplement que nous soyons face à face en ce moment et qu'il ait une porte à côté de nous. Pour l'un, la porte sera à droite pour l'autre à gauche. Mais la porte elle sera tjr au mm endroit.
    1 point
  14. Bonjour, La platine de pré-scellement est un platine de faible épaisseur placée sur la surface supérieure du béton avec les tiges . La face supérieure de la platine (avec les tiges ) est alignée avec la face sup du béton. C'est une sorte de gabarit pour maintenir les distances entre tiges. Voir des schémas sur internet. Cordialement
    1 point
  15. bonjour, si tes semelles sont calculées en compression entrée, elles devraient avoir environ 2.4 x 2.4 m. leur épaisseur totale minimale serait de l'ordre de 50 cm. tu peux faire des semelles à glacis avec Ht= 50cm et H0= 20 cm. la réalisation de poutres de rigidité n'apportera rien et coûtera beaucoup. OuAllahou A3lam A+
    1 point
  16. Bonjour, Pour faire simple, il suffit de suivre l'acheminement de la charge : les dalles reçoivent les charges surfaciques ; elles reposent sur des poutres (selon le cas de dalle sur 2 ou 4 appuis…) donc chaque poutre a sa part de charge (répartition des charges surfaciques selon le cas de dalles); une poutre repose elle-même sur deux poteaux (appuis), donc la charge aux appuis est celle transmise par la poutre. Ceci est le cas général sur un étage ; Pour un poteau donnée, qui s'étend sur plusieurs étages, on obtient la charge totale (moyennant les coeff
    1 point
  17. https://pdfcoffee.com/piles-et-palees-pp73-appuis-des-tabliers-continus-1-pieces-pilotes-pdf-free.html (LIEN DE TELECHARGEMENT DE piles et palées. appuis des tabliers pp 73 pdf)
    1 point
  18. Bonjour, La flexion générale = My moment transversal calculé avec Guyon Massonet pour un ouvrage en poutres sans entretoises intermédiaires.
    1 point
  19. Bonjour, Ci-joint 2 fichiers BA12.pdf BA12a.PDF
    1 point
  20. Bonjour Je pense que ce fichier de rendement fera l'affaire Tableau de rendement BTP Merci
    1 point
  21. Bonjour, Si T>2s, cela revient à fréquence supérieure à 0.5Hz. Les fréquences ce doit être entre 0.5 et 33Hz. Quelle règlementation utilisez vous ? Pour une fréquence supérieure à 33Hz quelle est l'accélération de votre spectre ? Est elle constante ? En fait, à partir d'une fréquence donnée, l'accélération des masses non encore mobilisées devient très faible, elles (les masses restantes) créent un effort horizontal minime. Vérifiez l'accélération de votre spectre à 33Hz pour vous en convaincre. Si vous avez une structure avec des barres longues, et que vous ne l'avez pas déjà
    1 point
  22. bonjour, la dalle en béton bouchardé est avant tout une dalle en B A. le bouchardage est une impression d'un décor quadrillé afin de rendre la surface antidérapante.il s'obtient à l'aide d'un rouleau appelé"Boucharde". cette dalle obéit donc aux règle de calcul et de dimensionnement des dalles ou dallage enBA. A+
    1 point
  23. Bonsoir sel ma90. Pour nous ir, quand on parle de structure, nous pensons plus généralement à l'ossature c.a.d l'ensemble des éléments qui ont pour rôle de reprendre les charges d'exploitation,leurs propres poids et les rediriger vers le sol de fondation. De ce fait pour ma part je dirais que tt éléments porteur est un élément structural. (À ne pas confondre avec les éléments de cloisonnements, bien que certains arrivent à faire les deux!) Bonne continuation.
    1 point
  24. Bonjour Si le matériau est à base de bitume on prend 2200kg/m3. A base de ciment on prend 2400kg/m3 Cdlt
    1 point
  25. Bonjour, Ce serait trop simple en effet ! Ton moment longitudinal que tu donnes, correspond au poids G du tablier. Tu le divises par la largeur du tablier pour avoir le moment de flexion longitudinal unitaire par mètre transversal. Tu calcules le coefficient K de la charge répartie G couvrant la totalité des fibres transversales pour chaque fibre transversale y des 4 poutres. Si tu fais un calcul manuel à partir des tables, il faut calculer pour la fibre y de la poutre, tous les K à -b, -3b/4, etc 0 , etc +b et en faire la moyenne pondérée Tu appliques ensuite le
    1 point
  26. bonjour, je dirai que les longrines sont mis en place au niveau du dallage (Niv +/-0.00) puis tes semelles à -1.20 m et le ratrappage entre fond de fouille et semelle en gros béton sauf si le laboratoire exige des longrines au niveau des semelles également
    1 point
  27. pour l'effet de la température sur les structure sans joint de dilatation, je voulais savoir si les variation de température doivent être introduit selon dtx, ou (dty/dtz), - par exemple une structure qui se trouve dans le sud Algérie ou la variation de température et de +50 à -30 et la température ambiante est de 25 ce qui nous donne (+50-25=25) dt1=25 et (-30-25=-55) dt2=-55. - moi ce que je veux savoir si est ce que ces variation de température vont être introduit sur robot selon: -1- dtx ce qui va donner des effort d'allongement et de resourcement -2- dty ou dtz ce qui
    1 point
  28. Bonjour à tous, Je souhaite partager avec vous le lien de notre site. Il s'agit d'une banque de fichiers Autocad de tous les domaines. La plus part de ces fichiers sont du type PRO partagés gratuitement. Si besoin d'un fichier spécifique, n'hésitez pas de nous faire la demande ou votre proposition. www.cadtemplates.org Bonne journée à tous.
    1 point
  29. 1 point
  30. Version 1.0.0

    327 downloads

    Guide pour modéliser une structure sur ETABS avec exploitation des résultats et vérification selon le RPA
    1 point
  31. Bonjour Vous trouverez ces infos dans la norme NF EN 1090-2 : Vous pouvez également consulter un document (lien ci-dessous) qui résument les tolérances de montages pour les ouvrages de classe EXC 1 : http://10.capeb.fr/o/media/document/fascicule-3-ba-ba-des-exigences-sur-chantier.pdf Cordialement, BZK
    1 point
  32. Voir un livre du CSTB mais uniquement en cas de zones sismiques.
    1 point
  33. bonsoir, fais une recherche sur le forum avec "réparation ou réhabilitation" tu auras pas mal de références et de lien notamment pour Stress. Bonne continuation A+
    1 point
  34. bonjour, la plus-value est un coût supplémentaire que l'on paye lorsqu'il y a modification prévisible de caractéristiques d'un ouvrage. dans votre cas ça voudrait dire que si pour des raisons techniques le maître de l(ouvrage demande à remplacer le b"ton figurant dans le BPU et Le DQE on payera à l'entreprise , en plus du prix mentionné une somme préalablement fixée si le béton prévu est remplacé par n béton contenant l'adjuvant mentionné et dosé à 450 kg / m3. la plus-value ne s'appliquera qu'aux quantités de béton "modifie". les quantités de béton réalisées conformément au pr
    1 point
  35. Bonsoir les amis, Voilà la question est dans le titre, comment procède-t-on pour réduire la séction des poteaux dans l'étage supérieur, je voudrais savoir comment fait-on celà pour enchainer le ferraillage issu de l'étage en dessous. Voilà, j'espère avoir des réponses à ma question. Je vous remercie :)
    1 point
  36. Bonjour, Avant de passer à la modélisation essayer d'effectuer une analyse sismique de la structure tel demandé par les normes, un calcul des inerties de chaque étage et le calcul des rx et ry. ça évitera de lancer le calcul pour rien. Cordialement.
    1 point
  37. La réponse est très simple si le bâtiment est vérifie au renversement sans les fondations donc il va le vérifie avec les fondation ça c'est clair et .c'est en général ce qui arrive, sinon ,bien sur on rajoute le poids des fondation, des terres donc on augmente P c'est a dire l 'effort normal et non le moment ,les fondation augmente la stabilité de l'ouvrage ,
    1 point
  38. Bonjour Merci de privilégiez le partage ci-joint document demandé NF P94-261.pdf
    1 point
  39. Bonjour effectivement les contreforts règle pas mal de problème mais leurs exécution sur site demande des moyens, par contre tu peut stabiliser par des tablettes le logiciel robot prend en charge ce type de murs pour les murs de soutènements avec contreforts tu peut consulter le traité de béton armé de A.GUERRIN tome 7 page 196
    1 point
  40. bjr svp comment ça marche ce logiciel ?
    1 point
  41. Dans l'Autodesk, il faut seulement choisir dans l'outil de calcul au vent le code EN et bien sûr de faire rentrer manuellement la vitesse du vent Vb0 que vous avez tiré des tableaux du règlement Algérien en fonction de la zone du vent. Vb0 est tirée dans les tableaux (voir règlement RNV 2013 ou RNV99) en fonction de la zone du vent. Les catégories de terrain dans le règlement Algérien sont les mêmes que celles du règlement EN (Européen) Idem pour les coefficients de pressions.
    1 point
  42. le gros beton permet egalement a la stabilisation (glissement) des semelles avec efforts tranchant egalement. il permet aussi une repartition des efforts dans le sol sans avoir à agrandir d'avantage la semelle elle meme. enfin elle lutte contre l'arrachement des semelles du aux efforts de soulevements (dans ce cas prevoir une liaison physique avec la semelle au dessus.)
    1 point
  43. Bonjour, Ce coefficient se déduit des essais pressiométriques réalisés dans le sol sous le radier.Pour savoir comment il se calcule , voir Annexe F3 du fascicule 62 Titre V. Il est trés utile pour calculer le tassement sous le radier. A bientôt.
    1 point
  44. ​Lorsque la palée de stabilité n’est pas située dans la même travée que la poutre au vent, un buton de rive (une sablière n’ayant pas pour fonction de porter la couverture) est nécessaire entre les portiques pour transmettre les efforts de la poutre au vent jusqu’à la palée de stabilité. PS: Lire le document ci-dessous pour mieux comprendre le principe http://www.4shared.com/office/NEpt4yN5ba/Conception_et_calcul_des_porti.html
    1 point
  45. Bonjour tout le monde, Je trouve que toutes vos réponses sont raisonnables, mais le message de CirkArC attire mon attention. Il a bien raison, le centre de gravité du poteau supérieur ne sera pas dans la même vértical que le centre de gravité du poteau inférieur, ceci crée une excentricité entre les deux centres de gravités des deux poteaux. Est-ce un problème ? Y a t-il un autre moyen plus fiable pour réaliser cette réduction ? Merci à vous tous.
    1 point
  46. Bonjours, Selon l’Article 2.5.4 du RPA99 (Version 2003), Les ouvrages doivent en général comporter des contreventements dans au moins les deux directions horizontales. Ces contreventements doivent être disposés de façon à : − Reprendre une charge verticale suffisante pour assurer leur stabilité. − Assurer une transmission directe des forces aux fondations. − Minimiser les effets de torsion. Les éléments de contreventement devraient présenter une configuration régulière et former un système continu et cohérent aussi monolithique que possible. Selon Victor DAVIDOVICI (http://www.ih
    1 point
  47. Bonsoir mes chers camarades Je viens avec des questions aux quelles je ne trouve pas de réponses exactes Les voiles, je sais qu'on doit les poser de façon à ne pas gêner l'architecture et de façon symétrique et on vérifie s'ils ne causent pas de torsion. Mais, on voit dans beaucoup de chantier qu'il y a pas de symétrie dans la disposition des voiles donc j'aimerais bien qu'on m'explique ça Et si dans les plans d'architecture on a pas du tout la possibilité de mettre un voile alors comment faire ? On le met pas ? Ou on met un voile avec ouverture, si cela est demandé dans le plan d'
    1 point
  48. salut si le message d'avertissement apparait c'est que cette élément poutre par exemple et le voile qui est en dessus n'ont pas le même axes. dans ce cas la il faut choisir qu'elle est l'élément que tu veut conserver l'emplacement par exemple et après la copier au niveau supérieur et tu aligne le voile avec la poutre en utilisant la touche Alt+L. n'oublie pas de refaire cette manipulation pour tout les niveaux et de réajuster les limites des dalles si elles sont déja saisie . il faut pas oublier la saisie des élément de structures se fait par axes c'est à dire qu'on ne peut pas aligner un
    1 point
  49. bonjour, En charpente métallique:tout d'abord vous avez les effets du 1° ordre,c'est la flèche d'un poteau de portique sous effets du vent ou de la neige,et l'effet du 2° ordre,c'est un moment du a la flèche en tête de poteaux par l'effort normal,parfois on dit le moment secondaire,ou effet du 2°ordre.C'est du a la déformation de la structure(effet du 1°ordre. En béton armé on tient compte de l'effet du 2°ordre dans le cas suivant: élancement géométrique lf/h< ou égal maxi[15,20x( e1/h)],a condition de remplacer l'excentricité du 1°ordre par e1,pour une excentricité majorée,soit: e=e1+e
    1 point
  50. BOnjour On met des poutres de rigidites ( On appelle cela des poutres de redressement) pour que le moment sillicitant la semelle soit repris par ces dites poutres, ainsi la semelle sera soumise a un effort normal centré. Mais dans ton cas tu as des semelles filantes , alors je ne vois pas l'utilite de ces poutres de redressement Merci
    1 point
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...