Jump to content
CIVILMANIA

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/01/2010 in all areas

  1. 35 points
    Bonjour mes amis, Voila 2 fichiers excel, que j'ai fait pour vous, traitant la méthode de "caquot" et "Forfaitaire" pour le calcul des poutres en BA. Vous pouvez utiliser un logiciel de la RDM (RDM6, Robot, Mdsolid ...etc) pour comparer et s'assurer de l'exactitude des resultats, je vous assure y a pas de grande différence! J'attends vous commentaires! @+ Caquot+Forfaitaire.rar[/attachment:onj1hjmq]
  2. 18 points
    la meilleur collection de calcul Béton Armé par Henry Thonier , la plus importante collection de livre pour les intéressés par le BA : N.B : Si quelqu'un d'entre vous dispose du dernier Tome 7 qui traite les structure selon Eurocode 2 , merci de le partager parce que j'en est vraiment besoin . Je sais bien que ce type de documents est interdit a cause des droits d'auteur , pour cela , merci de les télécharger le plus vite possible . Je vous laisse avec les liens : 350 Méga le tout Tome 1 : Tome 2 : Tome 3 : Tome 4 : Tome 5 : Tome 6 : Projet de B.A :
  3. 13 points
    Bonjour à vous tous! Je partage avec vous un excel que je viens de préparer dans le cadre d'un projet de construction d'un hangar en acier laminé à froid. Il traite le calcul et la vérification (ELU/ELS) des pannes en C, Zed et Sigma selon l'EUROCODE 3 parties 1-3 et 1-5. J'espère qu'il vous sera utile d'une manière ou d'une autre. N'hésitez pas à me faire des remarques! :) Cordialement.
  4. 10 points
    Bonjour, Vous voici sur un forum dédié aux logiciels de calcul de structure CYPE: - CYPECAD: structures bâtiment béton armé et acier - Métal3D: structures 3D composés de noeuds et de barres aciers, alu, bois - Eléments de fondation, Eléments de soutènement, Ponts-cadres PICF Vous pouvez exprimer ici vos questions concernant les logiciels, vos problèmes de modélisation. Nous indiquerons ici des liens vers des videos, des astuces pour l'utilisation des logiciels. A très bientôt
  5. 10 points

    Version 1.0.0

    163 downloads

    Bonjour, Ci-joint un support de cours (exemples d'applications) selon l'eurocode 3. Bonne lecture, Pr. DAHMANI
  6. 9 points
    Bonjour voici un fichier Excel CSTB pour le calcul des actions du vent sous l'Eurocode selon le CSTB. le mot de passe est : introduction faite partager
  7. 9 points
    Bonjour Vous trouverez ci joint un exemple de modélisation et calcul d'un réservoir en béton armé avec le logiciel autodesk robot structural analysis le bien ci dessous contient un tutoriel (vidéo et une modélisation extension .rtd) Prochainement réservoir circulaire le lien de rechargement: https://www.dropbox.com/s/9y31ssm9rnpu89x/تحليل خزان مياه باستخدام برنامج الروبوت.rar?dl=0
  8. 9 points
    Voici un exemple de calcul d'un château d'eau j’espère que ça aidera. Best regards. application chateau d'eau.pdf
  9. 9 points
    Bonjour Ce n’est malheureusement pas nouveaux. Que ce soit en Algerie ou en France le problème reste toujours le même. Sans expérience il est difficile de trouver un emploi, je ne pense surement pas qu'il faudrait accepter un travail sous-payé comme dit plus haut. En effet les entreprises pourraient (comme pour certains stagiaires) profiter du système et tiré tout les prix vers le bas (voir faire du low-cost). Les contrats de professionnalisations avec des études plus longues (5 ans par exemple), réalisés pour moitié en entreprises et l'autre a l’école pourrait être une solution. Qui ressemble beaucoup a un stage sous-payé, mais ou les entreprises en s'engageant de former un eleve, auront une plus grande facilité et de volonté de l'embaucher a la fin du cursus. De plus cela éviterai a certains élève de perdre leur temps, et de se rendre compte si ce métier les passionne reelement. Un ingénieur sortant d'ecole reste un débutant dans le métier, il faut bien se mettre ca en tete, et ne pas vouloir sauter les étapes en demandant tout de suite une reconnaissance vis a vis de ses collègues de travail ou son salaire.Sans rentrer dans l’excès non plus, mais je croise beaucoup de tres jeunes ingénieurs qui s'autocongratule et croit tout savoir sur tout. D'une manière générale le marché du travail n'est pas excellent depuis quelques années, esperont pour les jeunes que cela change au plus vite. En tout cas garder du courage dans vos recherches, soyez le plus actifs possible, un DRH ou un patron se méfie des CV avec des grandes période d'inactivité. Cordialement.
  10. 8 points
    Bonsoir, en ARABE , Mille questions et leurs réponses "Génie civil & Architecture" http://www.4shared.com/rar/AV4Y1VQNba/1000_questions_GENIE_CIVIL_ARC.html? bonne lecture.
  11. 8 points
    vous pouvez utiliser le logiciel Portal+ en choisissant le règlement EN qui est exactement le même que le RNV 2013. Par contre il faut utiliser la vitesse du vent Vb0 à la place de la zone du vent pour déterminer la pression dynamique de référence qref . qref = 1/2 ro Vb0 au carré Vb0 est tirée dans les tableaux (voir règlement RNV 2013 ou RNV99) en fonction de la zone du vent.
  12. 8 points
    Bonjour cher tous. Juste mettre à votre disposition des documents et schémas illustratifs de différents ouvrages en assainissement. 1. BASSIN DE TRANQUILISATION+DEGRILLEUR+DESSABLEUR 2. BATIMENT D'EXPLOITATION 3. BOUCHE D'EGOUT A AVALOIR 4. BOUCHE D'EGOUT A GRILLE 5. BRANCHEMENT PAR CULOTTE PAR TULIPE OU PAR PIQUAGE 6. BRANCHEMENT PARTICULIER 7. CANAL DE COMPTAGE 8. CANIVEAUX 9. CLOTURE 10. CONDUITE CIRCULAIRE 11. DEVERSOIR D'ORAGE 12. DIGUE POUR BASSINS 13. EGOUT OVOIDE 14. ETANG ANAEROBIE+ETNAG FACULTATIF+ETANG DE MATURATION 15. FILTRE A SABLE DRAINE 16. FOSSE SEPTIQUE 17. LIT DE SECHAGE 18. LOGE GARDIEN 19. OUVRAGE DE REJET 20. OUVRAGE DE REPARTITION 21. OUVRAGE DE RETENTION 22. OUVRAGE DE SORTIE DU BASSIN D'EPURATION 23. OUVRAGE DE TRAVERSEE DE CONDUITE SOUS OUED OU CHAABA 24. OUVRAGE DE TRAVERSEE DE DALOT SOUS OUED OU CHAABA 25. OUVRAGE DE TRAVERSEE DU CHEMIN DE FER OU ROUTE BITUMEE (EN T 26. OUVRAGE D'ENTREE DU BASSIN D'EPURATION 27. PISTE D'ACCES 28. PUITS D'INFILTRATION 29. REGARD DE CHUTE 30. REGARD DE VISITE A GRILLE OU A AVALOIR 31. REGARD DE VISITE SUR CIRCULAIRE 32. REGARD DE VISITE SUR DALOT 33. REGARD DE VISITE SUR OVOIDE 34. REGARD TYPE POUR VENTOUSE 35. REGARD TYPE POUR VIDANGE 36. STATIONS DE POMPAGE 37. STATIONS DE RELEVAGE PREFABRIQUEES 38. TRANCHEE TYPE Très bonne lecture à tous et à tous. Merci http://www.4shared.com/office/Wwsof8mS/Ouvrage assainissement.html
  13. 8 points
    CPS TYPE SUIVI TRAVAUX BATIMENT Suivi des travaux - Suivi des travaux - Décompte des travaux - Réceptions des travaux et établissement d’un dossier de fin de travaux S.T. D.T. R.P., R.D. et D.F.T. Suivi des travaux (S.T.) : a) Participation à la gestion et à la coordination du chantier ; b ) Etablissement et diffusion des procès verbaux de réunion de chantier ; c) Vérification et surveillance des travaux dont les études ont été effectuées par le bureau d'études ; d) Contrôle de la conformité des travaux aux prescriptions des pièces contractuelles et des plans d'exécution des ouvrages ; e) Etablissement des situations définitives prévisionnelles des travaux, à chaque fois que l’Administration le demande. Réception des travaux (R.P. et R.D.) : Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage pour les réceptions provisoires et définitives des travaux. Dossiers fin travaux (D.F.T.) : Etablissement du dossier de fin de chantier faisant ressortir : - Un mémoire à caractère à la fois descriptif, et explicatif de l’ensemble des équipements techniques installés et leur mode de fonctionnement ; - Les dispositions à prendre pour assurer la maintenance et l’entretien du projet et l’établissement d’un cahier de charges correspondant. VERIFICATION DES DECOMPTES TRAVAUX (DT) Le bureau d'études exécute les opérations suivantes : a) Vérification et signature des situations périodiques et définitives établies par les entrepreneurs, accompagnées des relevés signés contradictoirement par les entreprises et le bureau d'études ainsi que la vérification des métrés qui en résultent et la vérification des quantités des approvisionnements livrés sur le chantier. b- Vérification et signature des décomptes périodiques et définitifs des entrepreneurs. c) Instruction des mémoires de réclamations des entrepreneurs et assistance à la Maîtrise d’Ouvrage pour le règlement des litiges éventuels avec les entreprises. SUIVI DES TRAVAUX (ST) Dans le cadre de cette mission, le bureau d’étude est chargé du contrôle de la conformité de l'exécution des travaux aux prescriptions des pièces contractuelles, sur les plans de la qualité, du délai et du coût. Le Bureau d’études procède à la vérification des plans d'exécution, notes de calculs complémentaires et plans établis par les entreprises. Il contrôle la cohérence de ces plans pour les différents corps d'état et leur conformité aux documents contractuels. Il vérifiera également les rapports techniques et procès-verbaux établis par les laboratoires et les autres organismes spécialisés, et émettra son avis sur chaque rapport. Le Bureau d’études dispose d'un délai de dix (10) jours à compter de la réception des documents (dont il doit vérifier qu'ils sont fournis en temps opportun par les entreprises) pour formuler son avis. Dans le cas où les modifications devraient être apportées aux documents, ceux-ci seront soumis à nouveau après correction au bureau d'études qui dispose du même délai que précédemment pour opérer une seconde vérification Le Bureau d’études assure le contrôle de la qualité et des quantités des ouvrages exécutés notamment la participation à la réception des implantations, le contrôle du ferraillage et la délivrance du bon à couler des infrastructures, la prise des relevés en cas de besoin. En outre, il sera amené à émettre un avis sur les cas litigieux. A cet effet, Le Bureau d’études désignera l’équipe projet qui sera mis à la disposition de l'équipe de l’Administration chargée de la surveillance et de la coordination des travaux pour assister aux réunions de chantier ainsi qu'aux visites inopinées qui pourront être décidées par l’Administration. Il s'engage à répondre aux questions des entreprises le concernant, dans les délais fixés par l’Administration pour ne pas entraver le déroulement normal du chantier. De même, le B.E.T. devra établir les situations définitives prévisionnelles des travaux, à chaque fois que l’Administration le demande, et ce, dans le but de permettre à cette dernière de bien cerner le coût du projet au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Le B.E.T. est également amené à établir le planning général des travaux pour l’ensemble des corps d’état, en se basant sur les plannings individuels qui seront remis par chaque entreprise, et à actualiser ce planning général au fur et à mesure de l’avancement du chantier. Aussi, et après examen des plans d’exécution élaborés par les entreprises, le B.E.T. devra établir les plans de synthèse multi-réseaux décrivant notamment le positionnement des différents réseaux techniques (eau potable, climatisation, courants forts et faibles,…) avec repérage et détails des points singuliers et des trappes de visite ou de tirage. Le BET devra procéder systématiquement aux réceptions techniques partielles successives, des différentes installations exécutées, ainsi que la vérification des équipements techniques livrés sur chantier. Ces vérifications et réceptions doivent être appuyées par des P.V. d’approbation, à diffuser aux intervenants concernés. De plus, le BET doit assurer la mission de rédaction des P.V des réunions de chantier (suivant modèle remis par l’Administration) et leur diffusion aux différents intervenants. Aussi, le B.E.T. est amené à vérifier les plans de récolement établis par les différentes entreprises après achèvement de leurs travaux, et à signer les versions définitives de ces plans de récolement tenant compte des observations de la maîtrise d’œuvre et de l’Administration. RECEPTION DES TRAVAUX ET DOSSIERS DE FINS DES TRAVAUX (RP – RD – DFT) Le Bureau d’études assistera l’Administration aux réceptions provisoire et définitive des travaux. Le BET aura dans le cadre de ce marché, la charge de participer aux opérations de réception provisoire. A cet effet, le BET procèdera en fin des travaux aux réceptions techniques des installations exécutées autant de fois nécessaires jusqu’à levées totales des réserves par les entreprises. Il devra établir et envoyer les rapports de réceptions correspondants. Après la réception provisoire des travaux avec l’assistance du BET, ce dernier devra remettre le rapport de fin des travaux stipulé à l’article 15 du présent CPS. Ce rapport fait ressortir : . Un mémoire à la fois descriptif et explicatif de l’ensemble des équipements techniques installés et leur mode de fonctionnement ; . Les dispositions à prendre pour assurer la maintenance et l’entretien du projet et l’établissement des cahiers de charge correspondants. Le BET aura également dans le cadre de ce marché, la charge de participer aux opérations de réception définitive des travaux. De même, le BET est tenu d’assister, à chaque fois que l’administration le demande, aux réunions programmées pendant les délais de garantie des entreprises, pour résoudre les éventuels problèmes techniques constatés lors de ces périodes. 2 Phase ‘‘SUIVI ET RECEPTION DES TRAVAUX’’ 2-a Participation à la réunion de chantier, appuyée par la rédaction et la diffusion du P.V. de chantier correspondant aux différents intervenants (accompagné éventuellement par l’élaboration du planning général du chantier et des plans de synthèse multi-réseaux) La journée J 2-b Examen des documents et plans d’exécution ainsi que les notes de calcul complémentaires, établis par les entreprises, ou les laboratoires ou autres organismes spécialisés concernant l’exécution des ouvrages et des installations, appuyé par la rédaction et la diffusion du rapport technique correspondant aux différents intervenants (avec au moins quatre rapports par mois) Le mois M 2-c * Contrôle de la conformité de la mise en œuvre des travaux (implantation, coffrages, ferraillages, bétonnage, réceptions techniques partielles successives des différentes installations exécutées,…) par rapport aux documents contractuels ; effectué par visite sur chantier et appuyé par la rédaction et la diffusion du rapport technique de visite correspondant aux différents intervenants * Vérification des matériaux et équipements livrés sur le chantier par rapport aux documents contractuels ; effectuée par visite sur chantier et appuyée par la rédaction et la diffusion du rapport technique de visite correspondant aux différents intervenants (accompagné par les rapports techniques d’examen et d’approbation des fiches techniques des matériels, présentées par l’entreprise) La journée J 2-d * Vérification et la signature après correction, de la situation périodique des travaux réalisés par l’entreprise, du décompte et des métrés y afférents, appuyées par l’envoi à l’Administration du rapport de vérification (Vérification précédée par la participation aux séances de prise de relevés contradictoirement avec l’entreprise et l’Administration, concrétisées sur MANIFOLD), * Etablissement et envoi de la situation définitive prévisionnelle des travaux - demandée par l’Administration -, appuyée par les métrés y afférents Le mois M 2-e Participation à la séance de pré-réception provisoire ou définitive des travaux, ou à la séance de constatation de levée de réserves par l’entreprise, ou à la séance de réception provisoire ou définitive des travaux ou à la réunion technique programmée par l’Administration au cours de la période de garantie des travaux, appuyée par la rédaction et la diffusion du P.V. correspondant aux intervenants La journée J 2-f Vérification appuyée par la rédaction et l’envoi à l’Administration du rapport d’examen, et signature des plans de récolement établis par les entreprises Le forfait F 2-g Remise à l’Administration en fin de chantier, du rapport de fin de travaux Le forfait F
  14. 7 points
    Bonsoir, Note de calcul d'un réservoir à axe vertical d'une capacité de 2500m3 avec sa fondation en forme d'anneau (couronne en béton armé) Réservoir.pdf Fondation.pdf
  15. 7 points
  16. 7 points
    bonjour, le calcul du coffrage et ferraillage des semelles,soit centrées ou excentrées,sont les memes. la diference est la poutre de redressement. je vous joint un programme pour le calcul du ferraillage.   [attachment=5813:PRD.rar][attachment=5814:CTC.rar]
  17. 7 points
    BURJ KHALIFA Modélisation sous Revit 2013 Présentation : "La Burj Khalifa est un gratte-ciel situé à Dubaï aux Émirats arabes unis, devenu le 27 mars 2008 la plus haute structure du monde. Sa hauteur finale, atteinte le 17 janvier 2009, est de 828 mètres. Elle doit former le cœur d’un nouveau quartier : Downtown Burj Khalifa. Son inauguration et ouverture partielle ont eu lieu le 4 janvier 2010." Vue depuis la tour Burj Khalifa : http://www.360cities...1.40,29.20,77.0 A cette adresse on trouve un résumé sur la structure : http://www.civil.ist.utl.pt/~cristina/EBAP/FolhasEdifAltos/burj-dubai/160.pdf Modélisation : La modélisation a été faite sous Revit 2013. Ci dessous les images extraites directement de revit sans traitement d'image :
  18. 7 points
    Bonsoir, Note de calcul bache a eau 20 m3.doc
  19. 6 points

    Version 1.0.0

    163 downloads

    Bonjour, Veuillez trouver ci-joint un lexicon (termes techniques utilisés en construction métallique et des domaines connexes notamment de la résistance des matériaux). Bon courage, Pr. DAHMANI
  20. 6 points
    Bonjour, Je vous recommande mon ouvrage: "Calcul des éléments de construction métalliques selon l'Eurocode3". Il se vend au niveau des OPU (Office de Publications Universitaires). Vous pouvez aussi voir avec mes pièces jointes, vous trouverez certainement des fichiers intéressants.
  21. 6 points
    Salam, Salut a tous je crois que pas mal de mes collègues les ingénieurs de structures ont encore des soucis avec ce type de fondation, genre comment se comporte réellement un radier, comment comparer un calcul manuel avec un autre sur logiciel, ..etc c'est pour ça je voudrai qu'on partage les visions et les méthodes surtout que à chaqu'un sa politique a lui pour calculer un radier surtout lorsqu'il s'agit d'un logiciel comme robot donc pour bien enrichir le débat on commence par ordre croissant, dé la conception d'un radier en général jusqu'à l'interprétation des résultats passant par le calcul manuel et la modélisation, en faisant même des petits exemples commençant par la conception et le calcul manuel, pourriez-vous citer en résumant les différentes étapes de calcul avec les justifications du choix d'un radier ? merci d'avance pour vos participations
  22. 6 points
    Donc voila, comme je l'est fait pour ROBOT j'ai rassemblé tout les formation SAP2000 que j'ai pu trouvé ... vu le temps que cela prend j'aimerai bien partager ma recherche avec vous, je pense il ya un peu de tout du bien et du moins bien à vous de savoir tiré le meilleur ! Formation SAP2000 (bibliotheque) tres tres interissante ! Documents sap 2000 Etapes de Modelisation d'un Pont par SAP2000 V.11 Affectation des masses dans les logiciels de calcul (farid) Guide et manual pour sap2000 Genie Civil de Mostaganem 1500-SAP2000 formation de sap 2000 Formation SAP2000 en arabe (Audio&Video) http://www.civil.usherbrooke.ca/cours/gci205/SAP2000/SAP201.HTM un petit remerciment me ferai tres plaisir !!!
  23. 6 points
    bonjour, je suis ingénieure depuis plus de 10 ans dans le domaine de a structure, mon époux en a 35 ans (expert en charpente d'acier et béton, actuellement directeur du service structure dans un bureau d'ingénierie et a été longtemps professeur à l'université). nous avons constaté malheureusement que depuis plusieurs années, les ingénieurs n'ouvrent plus les livres pour enrichir leurs connaissances techniques et se mettre à jour par rapport à tout ce qui se fait à travers le monde en matière de recherche, notamment dans le domaine de la charpente d'acier et du béton. on veut plus se casser la tête, alors la solution miracle: se trouver un logiciel et le laisser faire. ce que l'ingénieur oubli, est que le logiciel n'est sensé être qu'un outil pour nous faciliter le travail mais ne peut en aucun cas se substituer à l'ingénieur. au cour de ma carrière j'ai dirigé plusieurs entrevue pour de nouveaux ingénieurs cherchant du travail, j'étais à chaque fois extrêmement déçue des réponses aux questions techniques qu'on leur posent. les réponses les plus communes sont: j'ai toujours fait ça comme ça, moi je maitrise tel et tel logiciel, pas de fond pas de rigueur dans les réponses . j'ai eu la chance de côtoyer un grand professeur à l'université qui me disait toujours, un ingénieur sortant de l'université est comme une courbe qui débute du "zéro" et dépendamment du cheminement de sa carrière, sa courbe peut demeurer sur le même axe à "zéro", augmenter dans le sens positif ou diminuer vers le sens négatif. ceci est évidemment un choix personnel de ce que chacun de nous veut faire de sa carrière, devenir un "bon" ou un "mauvais" ingénieur(e). le domaine de l'ingénierie est tellement vaste qu'on ne peut prétendre détenir son savoir, s'arrêter un jour d'approfondir ses connaissances veut dire se mettre en marge de la technique et de l'ingénierie. en bref, mon mari et moi préparons depuis des années des ouvrages techniques destinés aussi bien aux étudiants, aux nouveaux ingénieurs désirant acquérir de l'expérience et même aux ingénieurs exerçants depuis quelques années. les ouvrages en questions sont des guides sur la charpente d'acier et des recueilles de solutions pour des exercices complexes en acier et en béton avec des CD-ROM pour ces mêmes exercices traités avec "MATHCAD" c'est donc comme des petites applications où on change uniquement les données de base et on a le résultats en quelques minutes. avant de se lancer dans l'aventure de l'édition de ces ouvrages, je voulais faire un petit sondage au niveau de la communauté d'ingénieurs pour avoir une idée sur l'intérêt que porte notre communauté à de tels ouvrages. j'attends vos commentaires et on reste branché!!!
  24. 6 points
    Bonjour, Je vous joins une solution approchée que vous m'avez demandé concernant le calcul de la pression statique du vent sur une toiture isolée. Bon courage
  25. 6 points
    aprés quelques jours je posé cette livre en forum civilmania ..........
  26. 6 points
    Charges climatiques Documents Access-Steel Exemple : Détermination des charges sur l’enveloppe d’un bâtiment : SX016a Explique la procédure de détermination des charges sur un bâtiment de type portique. Deux types d’actions sont pris en considération : l’action du vent et celle de la neige. SteelBizFrance : Actions sur bâtiment selon EN Evaluation des coefficients de pression extérieure sur un bâtiment à base quadrangulaire. L’exemple de calcul se limite à l’analyse de l’effet d’un vent transversal sur les murs verticaux et en toiture selon EN 1991-1-4. Profilés Documents Access-Steel Tableaux de classification des sections de profilés européens laminés à chaud (profilés IPE et HE) : SD001a Contient des tableaux de classification des sections de profilés IPE et HE, conformément aux règles de l’Eurocode. Les classifications sont données pour la flexion simple par rapport aux deux axes et pour la flexion avec compression axiale. Les tableaux prennent en compte les nuances d’acier S235, S275, S355 et S460. SteelBizFrance Profils laminés du commerce Caractéristiques géométriques et mécaniques des profilés du commerce : profils standards européens (IPE, HE, U, cornières) et profils étrangers (anglais, américains, japonais). PrsCarX Logiciel de détermination des caractéristiques mécaniques et position des axes neutres (élastique et plastique) des profils PRS courants en I ou en caisson, mono et bi - symétriques. CameliaX Le Logiciel CameliaX vous permet de calculer les caractéristiques mécaniques de profils pré-définis formés à froid; ils suppose donc une épaisseur constante des profils. Soudure Documents Access-Steel Modèle de calcul pour les assemblages soudés dans les treillis utilisant des profils creux : SN040a Concerne la procédure de vérification pour les assemblages soudés dans les treillis utilisant des profils creux seuls ou associés avec des profils à section ouverte. Les assemblages plans non renforcés sont pris en compte. Leçons ESDEP Généralités sur les assemblages soudés : Leçcon 11.2.1 Assemblages soudés. Bases du calcul des soudures: Leçon 11.2.2 Assemblages soudés. Applications du calcul des soudures d’angle: Leçon 11.2.3 SteelBizFrance Assemblages soudés et contrôles non destructifs Considérations générales sur la qualité des assemblages soudés. Rappels sur les procédés de contrôle non destructifs les plus courants. Arrachement lamellaire Traite des phénomènes de rupture d’arrachement lamellaire. Après une caractérisation de ces ruptures, sont examinés les facteurs influents (retrait de soudage et inclusions),le processus de propagation et les mesures de prévention. Revue CM-1-1975. Assemblages soudés par cordons d’angle (1) Calcul de la résistance des assemblages soudés par cordons d’angle soumis à effort normal : Analyse élastique Assemblages soudés par cordons d’angle (2) Calcul de la résistance des assemblages soudés par cordons d’angles sollicités par des efforts excentrés - Analyse élastique. Assemblages Leçons ESDEP Assemblages pour les bâtiments : Leçcon 11.1.1 Introduction au dimensionnement des assemblages : Leçon 11.1.2 Assemblages à boulons non précontraints : Leçon 11.3.1 Analyse des assemblages - 1ère partie. Distribution élémentaire des efforts : Leçon 11.4.1 Analyse des assemblages - 2ème partie. Distribution des efforts dans des groupes de boulons ou de soudures : Leçon 11.4.2 Analyse des assemblages. Transmission d’efforts directs de traction ou de compression et d’efforts tranchants : Leçon 11.4.3 Analyse des assemblages. Transmission d’un moment de flexion sous forme d’un effort de traction combiné à un effort de compression : Leçon 11.4.4 Assemblages de type articulé pour les bâtiments : Leçon 11.5 Assemblages transmettant des moments de flexion dans les structures continues : Leçon 11.6 Boulons SteelBizFrance Boulons Capacités nominales Permet d’obtenir rapidement les informations relatives à la résistance de calcul individuelle : traction, cisaillement, pression diamétrale, interaction traction-cisaillement. Assemblages articulés Documents Access-Steel Dimensionnement initial des assemblages à gousset : SN016a Fournit les règles relatives au dimensionnement initial des éléments d’assemblages à gousset pour un « assemblage articulé ». Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblages par boulons travaillant au cisaillement). Résistance au cisaillement d’un assemblage à gousset : SN017a Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance au cisaillement d’un « assemblage articulé » sur l’exemple d’un assemblage à gousset pour les assemblages poutre/poteau et poutre/poutre. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés chargés en cisaillement et utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblage par boulons travaillant au cisaillement). Ce document comprend les règles pour le gousset, la poutre appuyée et le poteau ou la poutre d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance au cisaillement globale de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. Résistance aux efforts de solidarisation d’un assemblage à gousset : SN018a Donne les règles relatives à la détermination de la résistance aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » utilisant un assemblage à gousset pour les assemblages poutre/poteau et poutre/poutre. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblage par boulons travaillant au cisaillement). Ce document donne les règles pour le gousset, la poutre appuyée et l’âme du poteau d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance aux efforts de solidarisation globale de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. La procédure de calcul donnée dans ce document s’applique à un état limite accidentel. Exemple: Assemblage poutre-semelle de poteau par gousset : SX013a Méthode de calcul des résistances au cisaillement et aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » pour un assemblage poutre-semelle de poteau par gousset. L’assemblage boulonné utilise des boulons non précontraints (c’est-à-dire de catégorie A : assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Dimensionnement initial des assemblages articulés par platine d’extrémité: SN013a Fournit les règles relatives au dimensionnement initial des composants des assemblages par platine d’extrémité utilisés comme « assemblages articulés ». Ce document couvre aussi bien les platines d’extrémités partielles que complètes. Les règles s’appliquent à un assemblage boulonné utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Résistance au cisaillement d’un assemblage articulé par platine d’extrémité : SN014a Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance au cisaillement d’un « assemblage articulé » par platine d’extrémité pour les liaisons poutre-poutre et poutre-poteau. Ce document couvre les règles relatives à la platine d’extrémité, la poutre appuyée et la poutre ou le poteau d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance totale au cisaillement de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 basées sur la détermination de la résistance des composants individuels de l’assemblage. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Les règles données dans ce document peuvent être appliquées à des assemblages par platine d’extrémité partielle ou complète. Résistance aux efforts de solidarisation d’un assemblage articulé par platine d’extrémité : SN015a Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » par platine d’extrémité pour les liaisons poutre-poteau et poutre-poutre. Il couvre les règles relatives à la platine d’extrémité, la poutre appuyée et l’âme du poteau d’appui. Ces règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance totale aux efforts de solidarisation de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. La procédure de conception donnée dans ce document s’applique à un état limite accidentel. Les règles données dans ce document peuvent s’appliquer aux assemblages par platine d’extrémité partielle ou complète, utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Exemple: Assemblage articulé poutre-semelle de poteau par platine d’extrémité : SX012a Présente une méthode de calcul des résistances au cisaillement et aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » pour un assemblage poutre-semelle de poteau par platine d’extrémité. L’assemblage boulonné utilise des boulons non précontraints (c’est-à-dire de catégorie A : assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). SteelBizFrance Attache de cornière selon EN 1993-1-8 Exemple de calcul de la résistance d’une attache de contreventement à l’EN 1993 1-8. Cet article est rédigé sur la base des textes dans leur version connue en Mai 2006. Assemblages semi-rigides, encastrés Documents Access-Steel Conception et calcul des assemblages de jarret de portiques : SN041a Donne des informations sur la méthode de calcul des assemblages de jarret encastrés, par platine boulonnée. Il comprend plusieurs simplifications, expliquées tout au long du document, qui permettent des calculs plus simples et plaçant du côté de la sécurité. Calcul des assemblages de faîtage de portique : SN042a Fournit des informations sur la méthode de calcul d’un assemblage boulonné de faîtage de portique soumis à un moment fléchissant. Il inclut plusieurs simplifications qui sont expliquées dans ce document, pour obtenir des calculs plus simples mais sécuritaires. Fait référence à plusieurs reprises au document SN041a pour tirer bénéfice de l’approche commune du calcul des assemblages de faîtage et de jarret de portique et présente donc uniquement les aspects spécifiques à l’assemblage de faîtage. Exemple : Assemblage de jarret de portique : SX031a Présente une méthode pour calculer la résistance en flexion et la résistance à l’effort tranchant d’un assemblage de jarret de portique, ainsi que le calcul des cordons de soudure. Pour le calcul de la résistance en flexion, une méthode simplifiée qui place du côté de la sécurité, est utilisée. Elle permet d’éviter le calcul des groupes de rangées de boulons. L’attache est de catégorie A : attache travaillant à la pression diamétrale par boulons non précontraints. SteelBizFrance Assemblage poteau poutre, EN1993-1-8, Résistance Présentation du calcul d’un assemblage boulonné poteau - traverse selon EN 1993-1-8 - version de janvier 2005. PlatineX Ver. 1 et 2 Logiciel de calcul des assemblages par platine d’about selon EN 1993-1-8:2005. source: www.systemx.fr
  27. 5 points

    Version 1.0.0

    167 downloads

  28. 5 points
    Bonjour Première Partie du sujet : Calcul de l'Aire délimitée par un contour de sommets Mi de coordonnées (xi,yi) Attention : Le départ de la numérotation des sommets Mi devra se faire dans le sens inverse des aiguilles d'une montre si non le résultat de l'expression finale S est à mettre en valeur absolu !!! Exemple d'application. Si ça vous intéresse n'oublier pas de mettre un dans mon score et Merci La Deuxième partie inchae Allah concernera le calcul des Moments Statiques des sections en partant des xi,yi Cordialement
  29. 5 points
    salut c'est déjà pas mal.il faut essayé d'apprendre si possible un logiciel pour chaque domaine du Genie civil. Tu as déjà appris les logiciels de calcul structure.Apprend des logiciels de calcul hydraulique adduction eau potable(Epanet,..),de route(piste...)etc... a+
  30. 5 points
    Bonjour, Notre partenaire Dlubal a le plaisir de vous inviter au webinaire exclusif aux membres CIVILMANIA pour découvrir plus sur les structures métalliques et le logiciel RFEM. Au programme : Modélisation de la structure Calcul et affichage de résultats (efforts internes, réactions d’appuis, déformations, etc….) Dimensionnement des éléments de structure selon Eurocode 3 (définition des paramètres, optimisation de section, etc…) Documentation des notes de calcul Ce webinaire est GRATUIT, inscription sur : https://register.gotowebinar.com/register/4279797717612643329 Date : 6 juillet 2017 à 15h (GMT+2)
  31. 5 points
    La formule d’ERNST s'applique pour les deux types des ponts. Donc ce n'est pas un élément déterminant dans le choix entre les deux variantes. Dire aussi que " ... or les câbles travail en traction donc on aura des grandes sections plus que celui du pont suspendu.." est vrai tant qu'on ne tient pas de la section du câble supérieur du pont suspendu (orange sur le schéma) qui supporte tous les câbles verticaux (noirs).Le câble supérieur sera lui aussi mis en traction, et c'est lui qui supporte tout le pont, donc sa section sera phénoménale. Le pont suspendu nécessite des points d'ancrages des câbles supérieurs dont les efforts T4 et T'4 sont énormes. Donc la présence d'une vallée rocheuse de bonne qualité conditionne la projection ou pas du pont. Ces points d'ancrages jouent le rôle le plus important dans la sécurité du pont. Par contre, la répartition des forces au niveau des piles fait qu’on n’a pas besoin des points ancrages pour les ponts à haubans , et donc ils s’adaptent à tout type de vallée. Il est clair que Tb =T'b.
  32. 5 points
    oui surement , vous trouvez une étiquette qui porte les caractéristiques mécaniques
  33. 5 points
    A mon avis l'avant-métré est ce qui ce fait sur la base des plans alors que le métré se fait sur le chantier en mesurant les parties d'ouvrages réalisées.ce métré servira à l'établissement des attachements. l'avant métré est établi par le BET et sert à l'établissement du D.E.Q le métré est établi par l'entreprise et verfié par le BET sur chantier (on parle d'attachement contradictoire) il servira à l'établissement des attachements qui seront la base des décomptes accompagnant la situation des travaux ( document de base pour le paiement de l'entreprise) A+
  34. 5 points
    Bonjour voici un ensemble de logiciel sous excel pour les calculs logiciel GC Excel.rar
  35. 5 points
    Bonjour, le fichier si joint contient une formation du robot CBS illustré par des exemples à ne pas rater CBS_manuel_exemple_fr_2010.pdf
  36. 5 points
    Bonsoir mes amis. Voilà je cherche à regrouper ici des formations complètes sur des projets de VRD ''Pas à pas sur COVADIS'', ou au moins des documents tutoriels complets). Donc que tout le monde y profite au travers de mon poste, postez touuuus mes amis et 1000 merci d'avances !!!
  37. 5 points
    Salam,    ci-joint une note de calcul simplifiée remise déjà et acceptée par le CTC Est    N.B: cette note de calcul a été établie par un autre Ingénieur   Ing/ G. Amine    
  38. 5 points
  39. 5 points
    bonjours j aimerais svp avoir votre aide j ai un projet de construction hangar et je voudrais que vous m aide dans une présentation de la note de calcul et comment présenter les plans exécution dans l attend d un suite je vous remercie d avance pour votre aide merci
  40. 5 points
    DEMARCHE A SUIVRE POUR UNE ETUDE DE PRIX 1/ Etude du dossier ( étude du projet ). 2/ Etablissement du quantitatif. 3/ Etude de prix. 3- 1 Les calculs préparatoirs ( P.R.C.S ) 3-2 Calcul des prix secs. 3-3 Calcul du total prix sec. 3-4 Planning d’approvisionnement. A voir:: Calcul du matériel indivis. Calcul des frais de fonctionnement. Calcul des frais de personnel. Calcul des frais d’installation de chantier. 3-5 Calcul de la déboursé total ( D.T ). D.T = Total des prix secs + Frais de chantier 3-6 Estimation des frais de chantier. Frais généraux en % sur le prix de vente. 3-7 Calcul du coefficient d’incidence. 100/( 100-D) = 1,...... ( 6chiffres après la virgules ) 3-8 Calcul du prix de vente. P.V = D.T x 100/( 100-D) DEMARCHE A SUIVRE POUR UNE ETUDE DE PRIX.doc
  41. 5 points
    félicitation pour notre collègue Joddy encore plus de succès dans ta vie
  42. 5 points
    Bonjour, Si je peu me permettre je qualifierais le frottement négatif de la manière suivante : Dans le cas où les pieux traversent une couche de sol compressible, l'effet d'un frottement négatif peut se produire si le sol tasse plus vite que le pieu. il en résulte pour le pieu, une surcharge croissante Qn dirigée vers le bas qui s'ajoute à la charge de service déjà supportée par le pieu. Le tassement progressif est dû : - à la consolidation de la couche elle-même sous son propre poids. - à l'effet d'une surcharge extérieurs (remblais). - au battage des pieux à travers les sols mous compressibles. - à un rabattement de la nappe. Les frottement augmentant avec la pression effective horizontale (kσ'v) agissant normalement à la surface du pieu, croit avec la progression de la consolidation et atteint sa valeur maximale à long terme. Dans les combinaisons de charge, le frottement négatif Qsn ne s'ajoute pas aux charges de courte durée. ces dernières ne sont prises en compte que si elle sont supérieures à Qsn. D'autres part, dans le calcul de la portance d'un pieu, le terme de frottement latéral (positif) ne doit pas être pris en compte pour les couches de sol compressibles susceptibles d'être soumises à du frottement négatif.
  43. 5 points
    bonjour d’après la photo la ségrégation est d'un seul coté et vu l'inertie de ce voile importante on peut procéder à la réparation de la zone ségréguée, en procèdent au piquage de la partie ainsi que tout les élément désolidarisant les gravier évidemment, ensuite on arrose le béton durci au niveau de la reprise jusqu’à la saturation mais superficiellement sec afin d’éviter le retrait entre le béton durci et le nouveau. en suite on coule de béton adjuvanté tout en gardant le même dosage que l'initial (éviter le surdosage) et en assurant la reprise entre l'ancien et le nouveau (il faut faire la différence entre un adjuvant pour une chape de mortier et un adjuvant -résine- pour le béton armé) NB: éviter l’excès d'huile de décoffrage "huile de vidange" sur les coffrages en bois (voir la photo)
  44. 5 points
    je vous présente mon site, ou vous pouvez télécharger beaucoup de fichiers intéressant surtout pour les nouveau topographe La publicité est strictement interdite l'administration
  45. 5 points
  46. 4 points
    Bonjour à Tous, c'est dans le cadre de mon projet de fin d'étude, j'ai besoin de votre précieuse aide pour établir un planning détaillé des différents tâches, pour celà j'ai besoin de connaître les valeur suivante Nombre d'heurs nécessaire pour la préparation d' 1 m2 de coffrage. Nombre d'heurs nécessaire pour la préparation d' 1 m2 d'etaiement. Nombre d'heurs nécessaire pour le façonnage d'une tonne de ferraillage. de même nombre d'heur nécessaire pour la mise en oeuvre d' 1 m3 de béton associé a ces données le nombre d'ouvrier pour chaque tâche. merci d'avance pour votre précieuse aide Salutations.
  47. 4 points
    bonjour, Ci-joint classeur excel pour le calcul de bilan thermique dans le fichier RAR il y a le fichier d'aide pour son utilisation Je vous joins un fichier pour un bilan clim   si vous avez des questions je reste à votre disposition (logiquement le fichier d'aide devrais répondre à vos question)   bon courage christian  
  48. 4 points
    Bonjour, voici quelques documents mais ils montrent les lois en France. je ne sais pas si au Maroc ça fonctionne de la même manière. Bref, au début de la formation, on nous a dit que si on veut être ingénieur, il faut apprendre à parler et à se défendre au tribunal devant le juge. assist_juridiq_1.pdf protect_civil_inge.pdf
  49. 4 points
    bonsoir je vous envoie en PJ un document contenant tout les détails de calcul pour les semelles isolés et semelles final . bonne réception et lecture Fondations superficielles.pdf
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?
    Sign Up
×
×
  • Create New...