TOP membres


Popular Content

Showing most liked content since 02/18/17 in all areas

  1. 4 likes
    Bonjour, Le fichier ci-joint contient un projet de construction métallique (Hangar). J'espère qu'il soit intéressant pour vous.   Table des matières : ETUDE AU VENT (Selon NV65)  Introduction Détermination de la pression du vent sur la structure  CALCUL DES ELEMENTS RESISTANTS Introduction Hypothèses de calcul Dimensionnement des pannes Dimensionnement des lisses Dimensionnement des contreventements Dimensionnement du portique FONDATIONS  Introduction  Choix du type de fondation  Vérification de la stabilité des fondations  Dimensionnement de la plaque d’assise et des boulonnes d’ancrage  MODÉLISATION NUMÉRIQUE DU HANGAR (SOUS ROBOT) Introduction  Hypothèses  Modélisation de la structure  Dimensionnement des éléments résistants 
  2. 3 likes
    Chèr Bandé je pense que tu trouvera toute les réponses dans le BAEL la continuité peux avoir lieux si et seulement si on reprend un moment en appuis par la continuité mécanique du ferraillage si non les poutrelles peuvent Etre isostatique mais je pense que c'est plus économique d'assuré la continuité que non
  3. 2 likes
    Bonjour, Il est vrai que sur ce point, l'ouvrage sur lequel vous vous appuyez n'est pas très explicite... Pour répondre à votre question, il faut distinguer les justifications à l'ELU et celles à l' ELS, la valeur MUlim = 0.372 correspond à la limite sans aciers comprimés à l' ELU uniquement, c'est à dire à la limite entre zone élastique et palier plastique du diagramme des aciers : De cette manière les aciers sont utilisés à leur capacité maximale. Mais cette limite ne garantit pas dans le cas général que la vérification de la limite de compression à l'ELS (soit 0.6 Fc28) sera satisfaite. Au contraire, la plupart du temps, le respect implicite de la limite en ELS se traduit par des allongements d'aciers plus grands en ELU : Et donc, ce respect de la limite en ELS, se traduit par une limite de MU en ELU plus faible que 0.372; c'est le fameux MU limite ultime réduit qui n'est pas simple à calculer dépendant notamment de THETA, Fc28, Fe et du rapport Melu/Mels. On voit donc que le moment MUlim réduit (point L) est inférieur au MUlim (point S) : Donc concernant le "risque" : 1/ soit vous calculez d'abord à l'ELU avec Mulim = 0.372 puis vous vérifiez les contraintes à l'ELS 2/ soit vous calculez à l'ELU uniquement mais avec MUlim réduit On s'aperçoit que la méthode 2 permet donc d'économiser la vérification en ELS (pour la fissuration non préjudiciable) Salutations
  4. 2 likes
    à mon avis il ne faut pas trop s'alarmé, surtout quand il s'agit des structures surdimensionnées c'est 1/ 20 ou 1/30 poteaux en plus c'est du 65 x 65 pour 5 étages!! ( sa doit être un hôpital ou admin...) donc un traitement de surface sera largement suffisant dans ton cas si non , si vraiment on te dérange avec sa (les admin, CTC..) tu peux démolir toute la zone nodale ( Lmax /4) avec le poteau et assuré un bon étayement avec tours métalliques tu re coule le béton avec un béton à agrégats inf à 20mm dosé à 400 avec adjuvant
  5. 2 likes
    Oui elle est considérée simplement appuyée.Le ferraillage des poutres au niveau de l'appui est discontinu , donc ce n'est pas une poutre continue.
  6. 2 likes

    Version 1.0.0

    136 téléchargements

    Bonjour, Ci-joint des exemples de calcul au vent (RNV2013) Bonne lecture, Pr. DAHMANI

    Gratuit

  7. 2 likes
    Bonjour et bienvenue à vous, Sur ce forum les professionnels font de leur mieux pour partager plus d'informations possibles afin de contribuer a l’évolution du génie civil vous ne serez pas déçu de ce côté-là, nous espérons aussi que votre présence sera d'un grand apport pour nous. Cordialement
  8. 2 likes

    Version 1.0.0

    180 téléchargements

    Bonjour à tous Je mets a votre disposition 80 fichiers excel très utiles pour le calcul et les vérifications des éléments de structures en béton Armée et en construction métallique. Profitez en au maximum Cordialement

    Gratuit

  9. 2 likes
    L'allège rigide est un mur en maçonnerie ou un petit mur d'appui. Si on a un poteau d'angle qui participe dans le contreventement par portique et qui a de chaque côté un mur en maçonnerie, alors lors d'un séisme, il se peut que la capacité de déformation du poteau soit empêchée à cause de la présence du mur qui le borde. En d'autres termes : sa rigidité sera augmentée indirectement. Cela signifie que le poteau va encaisser un effort sismique de cisaillement qui pourrait dépasser de loin sa capacité de résistance et donc il peut être détruit avant les autres poteaux.Ce qui va causer la destruction totale.
  10. 1 like
  11. 1 like
    D'accord, Vous aurez besoin de tout un package salarial: Je présume qu'on va vous offrir un logement. donc il faut compter 50euros/jour pour l'argent de poche, soit 1500 Euros/mois. Concernant le salaire, pour un niveau Junior: ça ne doit pas être moins que 3000euros/mois!!! Faites gaffe, la vie est un peu chère en Afrique
  12. 1 like
    Bonjour, Vous pouvez retenir comme sections dans le sens vertical l'âme et dans le sens horizontal la membrure supérieure. Ces sections interviennent dans le calcul des déformations liées à l'effort tranchant or celles-ci ne sont pas déterminantes par rapport aux déformations liées aux moments sauf pour les pièces courtes. Vous pouvez vérifier l'incidence de ce paramètre en faisant varier les valeurs dans votre logiciel de calcul
  13. 1 like
    je pense que pour 042 et 070 c'est la capacité volumique à produire par heure pour l'ultra hydrofuge : c'est un béton utilisé en contacte permanent avec l'eau mais je pose la question à savoir ce que fait le XCA1 la dedans!! voir http://www.lafarge.dz/bibliotheque-beton-granulat/documentation/finish/16/hydrofuge.pdf
  14. 1 like
    Salut a tous, Je cherche le livre "Granulat, Sol, Ciment et béton" par R. Dupain, R. Lauchon et J. C. Saint-Arromand en version epub or pdf. Merci d'avance. Cordialement, Nicolas
  15. 1 like
    bonjour, le maintien d'un certain tau d’humidité dans le béton est indispensable. pour cela on doit arroser quotidiennement pour les grandes surfaçes (planchers) on a intérêt à utiliser un produit de cure.c'est un produit liquide qui , une fois répandu sur le plancher va créer unfilm protecteur qui empêchera l'eau contenue dans le béton de s'évaporer. A+
  16. 1 like
    Bonjour, Je vous invite à consulter le site infociments.fr et notamment le thème bétonnage par temps chaud. La cure du béton est importante lors de la phase de prise et en début de la phase de durcissement notamment en présence de forte chaleur et de vent. Si les éprouvettes de béton sont conservées dans l'eau 28 jours, sur chantier vous n'allez évidemment pas arrosé le béton pendant tout ce temps.
  17. 1 like
    Je veux juste faire une correction c'est "il" : pour le reste laisse tomber, j'ai pas du temps pour rester avec vous dans ce cercle fermé. Merci pour cette disscussion
  18. 1 like
    Bonjour; j'arrive pas a voir le document merci.
  19. 1 like
  20. 1 like
  21. 1 like
    bonsoir, Mème si la poutrelle est préfabriquée elle ne l'est qu'en partie (au niveau du talon) au moment de la mise en place et avant coulage on doit assurer la continuité en s'assurant des recouvrements et en ajoutant éventuellement des chapeaux et la partie supérieure de la poutrelle est coulée en même temps que tout le plancher.( poutres principales, poutre secondaires poutrelles et dalle de compression))
  22. 1 like
    Le poids est équilibré par le plancher, par contre pour les combinaisons, prendre Gmax sur le porte à faux et Gmin sur le plancher, si la torsion est présentie, dimensionner votre poutre en conséquence ou augmenter sa largeur.
  23. 1 like
    bonsoir , désolé mais j'ai l’impression que vous n'avez pas saisi ma proposition. étant donné que nous avons une travée de 5 m dans un sens , on ne parle plus de poutre mais on fait directement un plancher avec des poutrelle de 5 m.dans ce cas pour être dispensé du calcul de flèche l'épaisseur mini du plancher devrait être telle que h>l/22.5 soit h> 500/22.5 = 22.22 cm et on adoptera un plancher de 20+5
  24. 1 like
    Bonjour, Je vous dis pour la i eme fois c'est faut de modéliser un plancher sans raidissage (hypothèse de calcul exige que ce soit le plancher infiniment rigide). pour la matrice des masse dans l'analyse modale il faut bien comprendre la différence entre les 03 types des matrices des masses: - Cohérente: c'est la matrice des masses complète ,elle permet de prendre en considération totalement l’énergie cinétique translatoire et l’énergie cinétique rotatoire - Concentrées avec rotations : c'est la matrice des masse diagonale, elle permet de prendre en considération totalement l’énergie cinétique translatoire et partiellement l’énergie cinétique rotatoire. - Concentrées sans rotations : c'est la matrice des masse diagonale , elle permet de prendre totalement l’énergie cinétique translatoire et néglige totalement l’énergie cinétique rotatoire. A mon avis la différence de la somme des masses est du au choix du types des matrices des masses, donc je pense qu'on doit travailler avec la matrice des masse cohérence, c'est la matrice la plus complète les deux autres sont des matrices simplifiées. Slts.
  25. 1 like
    Bonjour, Le plancher dont vous parlez est-il au dernière étage? Pour le problème d'infiltration il faut voir plutôt l'étanchéité, l'ultrason qu'elle vitesse vous a donné?
  26. 1 like
    Bonsoir à tous je reviens ici juste pour continué sur ce que dit notre ami "badr" , le calcul est fait et le ferraillage est donné il ce peut qu'à l'utilisation de ROBOT on oublie certain paramètres mais le cas réel c'est que dans ce plancher les poutrelles peuvent etre coulées sur place donc leur ferraillage sera continu sur les 7m aussi une autre chose pour la section en T en réalité le ferraillage de la dalle va participé si on attache correctement le ferraillage de la dalle à la poutre et ajouté quelque renfort le long de la poutre l'astuce ici est dans le chargement de la poutre ! la dalle coulée sur place (poutrelles +poutres + dalles de compression) donnera un ensemble monolithique rigide. Bon courage à tous
  27. 1 like
    VOICI EN CI JOINT LE FERRAILLAGE DONNE PAR ROBOT AVEC LES HYPOTHESES SUIVANT ; g=5.3KN/m2 et Q=2.5KN/m2
  28. 1 like
    1/les efforts engendrés par la dilatation existe même dans une structure respectant les règlement délimitant la longueurs des blocs à titre d'exemple si on s'amuse à étudier ces efforts pour un bâtiment de 26 m(zone méditerranée) , ils sont loin d'être négligeables 2/introduire dans un même modèle numérique la charge thermique et les autre charges statiques (perma et exploi ) est une grande erreur sachant que ces sollicitations sont déterminés par des modules de Young égaux alors que pour la température c'est le module différé qu'il faut introduire ici également la différence est importantes
  29. 1 like
    Pour la dilatation, il ne faut pas bloquer la structure mais la laisser libre pour éviter la fissuration. C’est le rôle par exemple des joints , appuis néoprènes pour les ponts ou poutre de grande longueur; Oui tôt à fait adhérent. Toujours il faut faire attention à ce point.
  30. 1 like
    Je suis nouveau sur ce Forum, à premiere vue il a l'air de contenir beaucoup d'informations, j’espère que j'y trouverai toutes les réponses à mes questions étant encore novice dans le domaine du Génie Civil
  31. 1 like
    Merci 'à tous pour vos contributions.J'aimerais également avoir les notes de calcul.
  32. 1 like
    sur youtube vous trouverez des cours sur la modelisation de ce type de plancher sur Sap2000 ex et voir aussi grid or coffered system (panelled beam) gambhir.rar
  33. 1 like
    Re pour les poteaux c'est trop je te conseil d'opter plutôt pour des poteaux 80x80 avec des poutres 80 x 80 au milieu le reste des poteaux 40x40 et poutres 40x60 voir le schéma si tu peux poster les dessins je peux t'aider plus c'est gratuit par ce que je vois que tes voiles ne sont pas au bon endroit et le minaret n'existe pas !! j'ai pu faire un petit exercice sur robo avec Q = 500 Kg/m2 , G = 350Kg/ m2 Bon courage
  34. 1 like
    bonjour tu es dans quelle région du pays ? peux être que tu es mal implanté !! les offres de services ne marchent pas en Algérie il faut plutôt voir les architectes et les labo pour t'aider mieux les entreprise de promotion ou promoteur bon courage
  35. 1 like
    est ce que quelqu'un pourrait posté le code de l'urbanisme algérien merci.
  36. 1 like
    Les codes béton armé voir CBA 93 pour les coffrages et ferraillage, et RPA99 V2003 pour la stabilité tel que renversement, glissement et poinçonnement du sol avec des coefficients de sécurité adéquats, en situation durable voir fondations superficielles et profondes pour la vérification de la stabilité avec les coefficients de sécurité. le principe est le même par tout dans le monde.
  37. 1 like
    Détecter et corriger ses défauts professionnels Savoir se remettre en cause et écouter les autres sont des pré requis qui peuvent éventuellement être complétés par de la formation ou du coaching personnalisé. 1 Revenez sur votre parcours Dans l'entreprise, ce qui compte en premier lieu, ce sont vos compétences. Pour les évaluer, vous pouvez vous référer aux résultats que vous avez enregistrés ces dernières années. Vous pouvez aussi mettre à jour votre CV et revenir sur vos expériences professionnelles : réussites, échecs, moments de plaisir, moments difficiles, apprentissages, acquisition de compétences... Analysez ensuite ce qui se passe actuellement dans votre poste. Dans le cas d'un travail collectif ou du management d'une équipe, on a souvent tendance à attribuer les problèmes aux autres. Demandez-vous quelle est votre part de responsabilité. "Un défaut courant consiste à regarder son problème à travers les autres". Par exemple, une équipe n'applique pas les directives d'un manager. Ce dernier estime que son équipe est responsable. En fait, sa manière de donner des directives n'incite pas à les appliquer. En réunion, il exerce une forte pression sur l'équipe, puis la rassure en disant qu'elle peut s'appuyer sur lui. Ce manager doit travailler sur sa manière de communiquer. 2 Cernez votre personnalité Au bureau, votre personnalité a également un impact important. Elle évolue moins que les compétences. Vous apprendrez à mieux la connaître avec le temps et au contact des autres. Avec qui préférez-vous travailler ? Pourquoi ? Analysez également vos comportements dans la vie privée. Des tests de personnalité pourront vous donner quelques pistes. Mais attention, la plupart est destinée à une utilisation clinique et non professionnelle. 3 Sachez vous remettre en cause Et aussi Négocier une formation "L'expérience est porteuse de développement de compétences. Il faut sortir de sa routine, accepter le changement". Les compétences se développent avec le temps. "Il faut apprendre, c'est-à-dire être apte à intégrer ce qui vient de l'extérieur". "Dans l'entreprise, nous sommes constamment en compétition. Il faudrait aussi des temps d'apprentissage." Lorsque vous arrivez à un nouveau poste, cherchez à convaincre votre supérieur de réduire le rythme pour évoluer en douceur. "En allant vite, on risque de faire des erreurs que l'on aura beaucoup de mal à corriger. Il faut laisser du temps aux salariés. Demandez des formations correspondant aux compétences que vous souhaitez développer. Mais soyez conscient que les formations ne permettront pas de corriger des défauts liés à votre personnalité. 4 Evitez les situations critiques Il est très difficile de corriger ses défauts, certains préfèrent donc les masquer. Ils risquent ainsi de finir par se les masquer à eux-mêmes. Mieux vaut au contraire en être conscient et agir en fonction. "Il faut connaître sa personnalité et la gérer, en évitant de se mettre dans des situations où elle peut poser un problème". "D'un côté, il faut se demander ce que j'ai à transformer chez moi pour m'adapter à un environnement. De l'autre, il faut chercher à transformer en partie cet environnement" . Vous pouvez chercher à négocier avec votre supérieur hiérarchique pour modifier en partie votre travail. Par exemple, un professeur introverti limitera les cours en amphi. Il demandera plutôt des travaux dirigés et les organisera ensuite en sous-groupes. 5 Pensez à évoluer Il est important de se remettre en cause mais il faut aussi savoir bien s'orienter, éventuellement changer d'employeur. Selon l'entreprise et le métier, certains types de personnalité et de compétences seront plus ou moins valorisés. Au regard de votre expérience, cherchez dans quelle structure vous sentez-vous plus à l'aise ? Certains se reconnaîtront mieux dans une start-up, d'autres dans un grand groupe. "Si je choisis un métier qui me correspond parfaitement, je me trouve dans une zone de confort. Je peux aussi choisir un métier dans une zone d'effort, tout en sachant quelles actions mener
  38. 1 like

    Version 1.0.0

    74 téléchargements

    Bonjour, Ci-joint un support de cours (exemples d'applications) selon l'eurocode 3. Bonne lecture, Pr. DAHMANI

    Gratuit

  39. 1 like
    Nouvelle plateforme de formation en ligne "MOOC BATIMENT DURABLE" https://mooc-batiment-durable.fr/courses Bonne formation à tous
  40. 1 like

    Version 1.0.0

    3625 téléchargements

    feuille Dimensionnement du radier

    Gratuit

  41. 1 like

    Version 1.0.0

    2834 téléchargements

    Bonjour à tous . Vous trouver à travers ces fichiers le moyen d'avoir une bonne prise en main d'autocad structural détailing. C'est très intéressant pour les projeteurs en bâtiments.

    Gratuit

  42. 1 like
    Bonjour Aimen 21, Pour le cas d'un radier il serai moins probable d'avoir une augmentation éventuelle de la surface du radier. Car d'habitude, ce dernier occupe toute l'emprise du bâtiment. S'il y'a bien-sur la possibilité de réduire l'épaisseur du radier afin de réduire son poids propre et de refaire une vérification de la contrainte admissible et le poinçonnement. Amicalement.
  43. 1 like
    Bonjour comme le batiment est en phase d'étude , alors dite nous cette valeur de 1,17 bar à la base du radier c'est la contrainte maxilale ,minimale,ou moyenne car je ne connais pas la configuration de ton batiment et les actions des calculs car avec le vent ou autres actions, tu peux avoir la sollicitation en fléxion composée à la base de ton radier ,donc si tel est le cas, tu auras une contrainte minimale,maximale et il ya des conditions à verifié cad contrainte moyenne ou alors la contrainte 3/4= (cont min+3 contr max)/4, confirme nous cmt tu as fait tes calculs de la verification du radier cad en compression,fléxion composée ou cmt mais aussi il faudra savoir aussi que en réalité la contrainte en un point X ,à la base du radier n'est pas la meme,il ya des endroits moins chargé et les autres plus chargés mais si 1,17 bar est la valeur maximale,ce qu'il ya la contrainte minimale , donc avec cette hypothèse , si 1,17 bar est le maximal et que la contrainte du sol vaut 1 bar ,la difference n'est pas vraiment énorme soit 17%, donc comme aussi tu ne peux pas faire un depassement du radier ,comme aussi ce n'est pas économique de faire une substitution du sol car la difference n'étant pas énorme alors la dernière solution serait de pouvoir réduire les charges appliquées pour certains planchers,comme les surcharges d'éxploitation ne peuvent pas etre réduite car ceci depend de l'usage du batiment alors tu va réduire les charges premanentes ex: au lieu d'utiliser le cloison en parpaing de 15, tu peux utiliser le parpaing en 12cm ou alors les brques car son poid volumique est inférieur que celui de parpaing, ou aussi pour le revettement de sol, trouve toi de revettement moins leger que ce que tu as ,cad par exemple carreaux moins épais, et tu peux aussi réduire l'épaisseur du mortier de pose de tes revettement, pour le faux plafond aussi de la meme manière , fait celà et verifie les calculs Bonjour comme le batiment est en phase d'étude , alors dite nous cette valeur de 1,17 bar à la base du radier c'est la contrainte maxilale ,minimale,ou moyenne car je ne connais pas la configuration de ton batiment et les actions des calculs car avec le vent ou autres actions, tu peux avoir la sollicitation en fléxion composée à la base de ton radier ,donc si tel est le cas, tu auras une contrainte minimale,maximale et il ya des conditions à verifié cad contrainte moyenne ou alors la contrainte 3/4= (cont min+3 contr max)/4, confirme nous cmt tu as fait tes calculs de la verification du radier cad en compression,fléxion composée ou cmt mais aussi il faudra savoir aussi que en réalité la contrainte en un point X ,à la base du radier n'est pas la meme,il ya des endroits moins chargé et les autres plus chargés mais si 1,17 bar est la valeur maximale,ce qu'il ya la contrainte minimale , donc avec cette hypothèse , si 1,17 bar est le maximal et que la contrainte du sol vaut 1 bar ,la difference n'est pas vraiment énorme soit 17%, donc comme aussi tu ne peux pas faire un depassement du radier ,comme aussi ce n'est pas économique de faire une substitution du sol car la difference n'étant pas énorme alors la dernière solution serait de pouvoir réduire les charges appliquées pour certains planchers,comme les surcharges d'éxploitation ne peuvent pas etre réduite car ceci depend de l'usage du batiment alors tu va réduire les charges premanentes ex: au lieu d'utiliser le cloison en parpaing de 15, tu peux utiliser le parpaing en 12cm ou alors les brques car son poid volumique est inférieur que celui de parpaing, ou aussi pour le revettement de sol, trouve toi de revettement moins leger que ce que tu as ,cad par exemple carreaux moins épais, et tu peux aussi réduire l'épaisseur du mortier de pose de tes revettement, pour le faux plafond aussi de la meme manière , fait celà et verifie les calculs
  44. 1 like
    Merci pour votre réponse. Le facteur de fouilles est intéressant, peu de gens s'y rendent compte. Son importance se voit le plus dans les chantiers un peu serrés où il y a plusieurs intervenants en même temps. Pour l'utilisation d'ouvrages nécessitant du béton de propreté (regards par exemple) comment procède-t-on ? on omet l'utilisation de propreté ?
  45. 1 like
    svp, j'ai besoin d'aide, je veux savoir comment je puisse savoir combien il me reste de cable a mon appui. du faire que quelques-uns sont releve? voir image ci-joint merci
  46. 1 like
  47. 1 like
    Rebonjour, Pour les charges d'exploitations, elle est a calculée de la même manière que les charges du à la poussée des terres, avec le coefficient Ka. La différence, est que le chargement est identique le long du mur et non pas de forme triangulaire augmentant avec la profondeur. Le ferraillage ST35 et ST10 parait cohérent, mais pour un mur de 2m, le ST35 parait un peu fort. Et pour ce qui est de votre citation du livre, il faut différencier stabilité générale du batiment et stabilité locale. Globalement, comme je l'ais dit plus haut, les forces dues à la poussée des terres vont s'annuler, donc il est courant pour la plupart des batiments, de ne pas mettre la poussée des terres dans l'étude de la stabilité globale du bâtiment. Par contre, cela n'êmpeche pas le voile de sous-sol d'être soumis à un effort de flexion. Donc localement (pour l'étude de l'élément BA), la poussée des terres est bien à prendre en compte, et pour ma part, ce n'est pas une action que je néglige. J'espère avoir répondu à vos question. Florian.
  48. 1 like
    voilà un doc interessant la dessus : tolerances sur les ouvrages en beton.pdf
  49. 1 like
    Salam! Selon le chercheur Allemand Wesche: 2500,0 < V < 3200 Béton de faible résistance 3200,0 < V < 3700 Béton de moyenne résistance 3700,0 < V < 4200 Béton de haute résistance 4200,0 < V < Béton à très haute résistance
  50. 1 like
    Paix, miséricorde et bénédictions de Dieu et je suis un architecte diplômé de l'Algérie en 2009 Acceptez-moi comme un nouveau membre
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00