Jump to content
CIVILMANIA

keuj84

Experts
  • Content Count

    805
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    50
  • Country

    France

keuj84 last won the day on June 27

keuj84 had the most liked content!

Community Reputation

347

About keuj84

  • Rank
    Expert

Général

  • Nom
    Kenny Broslovsky
  • Pays
    France
  • Ville
    paris

Expériences

  • Poste actuel
    Ingenieur structure
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    RSA, Eiffel, SCIA, STAAD
    Autocad, Xsteel
  • Mes références
    Calculs de structure sous Eurocode 3, instabilités locales et globales, analyse globale, analyse MEF, calcul au feu, calcul sismiques selon EC8. Dimensionnement de structures mixtes sous Eurocode 4, poutres de plancher connectés, poteaux mixtes.
    Etudes et calculs de structures complexes, portiques et poutres treillis de grande portée, centres d’expositions, centres commerciaux, ossatures particulières (bâtiment pont, héliport, structures en voute, tours d’ascenseur extérieures). Calculs des structures métalliques suivant les normes CM66, NV65 et PS92. Bonnes connaissances des structures bois suivant les normes CB71. Etudes à l’international (normes AISC)

Formation

  • Formation
    Section charpente métallique (CHEM)
  • Etablissement
    Centre des hautes études de construction (CHEC Arceuil FRANCE)

Recent Profile Visitors

7,076 profile views
  1. Bonjour, je suis spécialiste Charpente métallique Si je reprend votre calcul Pour un Ved de 60kN et Med 6kN.m Je trouve un taux de travail de 116% sur vos soudures, vous n’êtes pas très loin. Sachant que si je comprend bien vous avez déterminez votre moment suivant la longueur totale de la beche IPE220. Dans la réalité vous aurez moins. Pour connaitre votre bars de levier réel il faudrait faire une répartition de votre charge verticale sur la surface de votre appuis. Considérez les premiers centimètres (2-3cm du bord) qui ne reprennent rien sur votre HEB, puis faire une repartition de votre effort vertical sur la mur en limitant la contraintes maximale a 1MPA. voyez la surface qui vous faudrait en considérant un répartition triangulaire de votre contrainte (le pic de contraintes se situant a 2-3cm de votre bord de mur) , et vous verrez qu'il y aura un peu moins d'effort verticaux dans votre soudure, et que votre bras de levier sera inférieur a 10cm. Par simplification, considérant par exemple que votre HEB ne transmettrait pas du tout de charge verticale a votre mur, considérant que seule la bêche transfère cette effort mais selon une répartition triangulaire, votre moment dans la soudure sera plutot de 60x(10*1/2) = 3KN.m Si je repasse votre soudure au calcul, elle ne travaillerait qu'a 68%. Conclusion vous pouvez dormir tranquille. Cdt
  2. Bonjour A noter que c'est une version Beta, elle ne doit pas etre utilisée pour de l'execution tel qu'elle Cordialement.
  3. Bonjour Vous devez utiliser l'element cable, et en effet vous serez amener a integrer une tension initiale dans vos cable, pour éviter que allongement des câbles soit préjudiciable pour votre tablier Cordialement.
  4. Bonjour En effet il faut ajouter des points d'antiflambement, sinon pour votre membrure inferieure, mettre votre profilé a plat, l'inertie sera plus importante dans le sens ou votre longueur de flambement est plus forte.
  5. Bonjour D'après votre schéma la longueur de flambement en Y serait de 1.6m avec un coefficient de flambement de 0.8-0.9 Et hors plan il serais de 29m/3=10m, avec un coefficient de flambement de 1 Ce sont bien vos contreventement verticaux derrières votre membrures qui assurent la tenue au flambement Par contre votre diagonale doit pouvoir reprendre de la traction et de la compression (vous pouvez déterminer l'effort d'anti flambement égal a 2%-5% de l'effort normal dans la membrure. Ou alors si vous voulez rester en traction dasn vos diagonales vous devez mettre un buton horizontal Cordialement.
  6. Bonjour Si on parle d'un réservoir, il faut définir un mode de flambement global de votre structure. Celui ci dependra de vos conditions limites (appuis, support, nombre de point de support), des raidisseurs éventuels sur la hauteur ou des cerclages transversaux, et de la forme de votre réservoir. Il faudra effectuer une analyse globale, et définir un mode de flambement généralisé, selon vos chargements. Sans une étude détaillée il est donc difficile de vous répondre. Cordialement.
  7. Bonjour Je n'ai pas compris , sur quel element voulez vous definir votre longueur de flambement ? Cordialement
  8. Bonjour Votre premier message sur la vérification du flambement indique que vous n'avez pas défini de condition de flambement dans le sens de la faible inertie. Pour votre deuxième message, c'est soit que vous n'avez pas indiqué de paramètre de déversement, soit que la section n'a pas ou ne peut pas être vérifié au déversement, ce qui est le cas pour une cornière Cordialement
  9. Bonjour Désolé je ne sais pas comment faire, je sais juste que le fichier .str permet de récupérer la géométrie, les cas de charges et les chargements, c'est surement la façon la plus "compatible" pour effectuer votre manip. Malheureusement je ne connais pas d'outil autodesk qui assure une parfaite conversion... c'est un problème récurent si dans les BET vous avez plusieurs versions de RSA différentes par poste Cordialement.
  10. Bonjour Preferez des liens we-transfer que tout le monde puisse profiter de l'echange. Je rejoins l'avis de Elyazid BEN YACHOU, assurer vous d'avoir bien cochez les cas CordialemenT.
  11. Bonjour JE n'ai jamais rencontré ce message. Apres récupérer un fichiers d'une nouvelle versions sur une ancienne c'est souvent difficile. Peut être si vous exporter votre modele de RSA 2018 par exemple au format .str vous pourrez le récupérer sur une versions RSA 2015 par exemple. Sinon essayez de copier coller votre structure dans une nouvelle session robot, j'ai l'impression que c'est plus un problème de limites de projet dans votre interface graphique, qu'un problème de résolution de calcul.... Cordialement.
  12. Bonjour Avec 4 chevilles ou point d'ancrage vous n'avez plus de rotation possible dans votre assemblages, que votre platine fasse moins de 300mm ne changera rien. Vous devez donc le considérer comme un assemblage encastr2 Cordialement
  13. Si vous parlez des pied de poteaux, c'est difficilement réalisables, ils sont soit articulés, soit encastrés dans les deux sens. Apres pour votre stabilité, il est tout a fait possible d'avoir un systeme reticulé articulé dans un sens et un systeme hyperstatique dans un autre, cela dépend de votre conception et des possibilités structurelles que vous pouvez faire selon votre projet. Cordialement.
  14. Bonjour Les encastrements en pied ne sont pas si pratique que ca, comme je vous disais c'est assez difficile a réaliser (un reel encastrement en pied sans rotation de la fondation, surtout pour des IGH). Pour des immeubles de grande hauteur, on préféra une stabilité par croix de st andré que par encastrements, la rigidité est bien plus importantes. Pour des raisons sismiques on peut opter pour des portiques compléter par une stabilité en croix, afin de localiser les rotules plastiques sur les poutres et non les poteaux (cas de poteaux continus) La stabilité par portique est bien plus onereuse et génère des deplacements plus importants, il faut simplifier au maximum la conception des bâtiments, et rien de mieux que des systèmes réticulés ou le cheminements des efforts est simple et lisibles, le coût de réalisation s'en fera ressentir. Cordialement
  15. Bonjour On préfère toujours des articulations en pied de poteaux de charpente métallique, les encastrements en pied de poteaux (excepté pour des pylônes ou des poteaux en consoles) sont difficiles a réaliser et a reprendre sur les massifs de fondations. Cordialement.
×
×
  • Create New...