Jump to content
CIVILMANIA
Sign in to follow this  
REDO

Module De Réaction Du Sol

Recommended Posts

Bonsoir;

Quel essai est le mieux indiqué pour la détermination du module de réaction de sol rentant dans le calcul des radier?

Est ce que c'est l'essai pressiometrique ou l'essai de plaque?

N.B: dans le cadre d’étude d'un radier d'un bassin, j'ai reçu des résultats d'un essai de plaque indiquant comme valeur du module de réaction (module de westergaard) de 19000 T/m3, pour un sol hétérogène, composé d'une couche d'encroutement de calcaire sur 2.00m, ensuite une couche de sable argileux, (selon le rapport de sol, il n'existe pas un substratum)

Rq: la valeur du module de réaction obtenu par l'essai de plaque me semble exagérée pour se type de sol, que me suggérez vous?

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

L'essai de plaque, permet de vérifier le compactage d'une couche de sol de l'ordre de 1mètre.

L'essai pressiométrique intègre les couches en profondeur, toutefois l'incidence des couches hautes est prépondérante.

Pour le calcul des efforts il convient plutôt de minorer le module de réaction et vous pouvez faire plusieurs calculs avec différents modules afin de tester la sensibilité de votre structure vis à vis de ce paramètre.

Le module intervient à la puissance 1/4 ce qui atténue fortement les conséquences de sa variation sur les efforts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Est ce que c'est l'essai pressiometrique ou l'essai de plaque?

ni l' un, ni l' autre

le module de réaction du sol n' est pas un paramètre intrinsèque d' un sol, il n' est qu'un coefficient pratique pour calculer un radier sur sol élastique (ou une semelle), noter que le DTU13.3 des dallages a abandonné depuis 2005 l' usage de cette méthode de calcul qui en effet est discutable...

Demandez plutot une valeur au géotechnicien.

Salutations

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pourtant le fascicule 62 TITRE 5 du CCTG 'Règles techniques de conception et de calcul des fondations des ouvrages de génie civil' permet notamment le calcul du module à partir de l'essai pressiométrique et le calcul des ponts de type cadre fermé est effectué en considérant le radier sur un sol élastique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

l' annexe F3 de ce fascicule exclut clairement l' étude des radiers, voir article 1 et prévoit une limitation de la largeur B de la fondation (voir article 5); ce qui en pratique limite son domaine d application au semelle et non au radier...

Il est préférable de modéliser le sol comme un matériau avec un module d Young et un coefficient de Poisson mais c est plus complexe à étudier.

Salutations

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

l' annexe F3 de ce fascicule exclut clairement l' étude des radiers, voir article 1 et prévoit une limitation de la largeur B de la fondation (voir article 5); ce qui en pratique limite son domaine d application au semelle et non au radier...

Il est préférable de modéliser le sol comme un matériau avec un module d Young et un coefficient de Poisson mais c est plus complexe à étudier.

Salutations

Bonsoir,

Monsieur GUISSET, dans l'une de vos interventions (sujet: calcul de radier de monsieur medeaing, je pense) vous avez mentionné que le module de réaction du sol n'est pas le même à prendre pour le calcul du radier (semelles filantes, je présume aussi) dans le cas de combinaisons de charges accidentelles et gravitaires. Depuis j'ai beau cherché à éclaircir ce point je ne trouve pas, pouvez vous nous éclairer un peu plus sur le sujet et nous indiquer quelques références qui puissent nous aider.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Il n' y a pas effectivement un seul module de réaction.

Pour les calculs sous chargement statique (où considéré comme tel) comme les charges permanentes, les surcharges, la neige, le vent ... ; il faut considérer deux valeurs, le module à court terme et celui à long terme (voir fascicule 62) suivant que vos charges sont de courtes durées ou à long terme. Remarquez ici que si vous avez dans une même combinaison d ' actions des charges à court et long terme (ce qui arrive toujours), loe fascicule est muet sur la valeur à considérer, personnellement je recommande la valeur à long terme.

Pour les calculs dynamiques (séisme), il y a plusieurs théories, il faut considérer les caractéristiques dynamiques du sol (qui n' ont rien à voir avec les propriétés statiques habituelles...) et se préoccuper de l' intéraction sol/structure (ce qui n' est pas spécialement simple...); voir par exemple l' ouvrage de Davidovici "La construction en zone sismique". Evitez les formules empiriques du genre : module dynamique = 3 x module statique même si elles sont (trop) souvent utilisées par les BET.

Salutations

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, l' annexe F3 de ce fascicule exclut clairement l' étude des radiers, voir article 1 et prévoit une limitation de la largeur B de la fondation (voir article 5); ce qui en pratique limite son domaine d application au semelle et non au radier... Il est préférable de modéliser le sol comme un matériau avec un module d Young et un coefficient de Poisson mais c est plus complexe à étudier. Salutations

Bonjour,

Pour le cas des cadres simple l’influence du module de réaction kz n’est pas importante.

J’ai modélisée une structure un peu complexe (très grande poussées des terres) qui est franchement très influencée par la valeur du module de réaction et je suis un peu perdu. Que ce que vous me conseillé dans ce cas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Que ce que vous me conseillé dans ce cas ?

vous demandez au bureau de sol de vous donner une valeur, soit K puis vous faites 3 calculs (en fourchette) avec, par exemple, les 3 valeurs suivantes : K/5 ; K et 5K.

Salutations

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir tout le monde, et Merci à Mr GUISSET d’enrichir le débat sur ce fameux module de réaction,

Moi je suis un peux perdu dans cette histoire et je ne sais pas qu'elle est la valeur exact et l'essai approprié pour déterminer ce module!?

j'avais une discussion avec l'ingénieur chargé d’étude de sol de notre projet en cours "STEP", et il insiste sur le fait que le module de réaction de sol et celui obtenu par l'essai à la plaque et qu'il est impossible d'obtenir ce module à partir de l'essai pressiometrique... d'ailleurs j'ai constaté une contradiction dans son rapport de sol, puisque lui même a fait les essais pressiometriques , il dit que la contrainte admissible de sol est de 1.5 bars, ensuite il me transmis un autre rapport avec l'essai à la plaque indiquant le module de westeergard: 19000 t/m3 et la contrainte correspondante: 5 bars. moi j'ai fais mes calculs à partir de l'essai pressiometrique selon le fascicule 62, et j'ai obtenu une valeur de K=5115 t/m3 (meme si la méthode ne s'applique pas pour les grands radiers, comme l'a bien dit Mr GUISSET!).

mais la valeur de k=19000 t/m3 me semble exagérée!!

j'aimerais bien que Mr GUISSET nous éclaircisse plus sur le calcul de ce module pour l'étude des grands radiers (grands bassins) et s'il le faut nous appuyer avec des documents.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...