Jump to content
CIVILMANIA

Search the Community

Showing results for tags 'essai'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • GENERAL
    • Discussions générales
    • Carrière et emploi
  • CAMPUS
    • Formation
    • Supports
    • Projets d'étude
  • LOGICIELS & OUTILS
    • CAO, DAO & BIM
    • Structures
    • Infrastructures & VRD
    • Divers
  • PROJETS
    • Ingénierie & études
    • Maitrise d'oeuvre
    • Réglementation
    • Économie de la construction
    • Sols & fondations
    • Topographie & SIG
  • STRUCTURES
    • Béton armé
    • Charpente métallique
    • Structures diverses
  • GENIE CIVIL
    • Voiries
    • Ouvrages d'art
    • Ouvrages hydrauliques
  • CHANTIER
    • Méthodes & plannification
    • Matériaux & matériels
    • Réhabilitation
    • Travaux
  • Divers
    • Hors sujets & Liens morts
  • DÉVELOPPEMENT
  • Algérie's Discussions
  • Maroc's Discussions
  • Tunisie's Général
  • France's Discussions
  • Etudiants's Discussions
  • Mauritanie's Discussions
  • BATIMENT's Discussions
  • Club des docteurs et doctorants de génie civil's Discussions
  • RDC's Dynamo pour revit 2017
  • RDC's Transmission documentation
  • Recherche générale / general research's Topics
  • Burkina Faso's Discussions
  • BENIN's Discussions

Categories

  • Support de cours
  • Thèses et Mémoires
  • Logiciels et outils
  • INGÉNIERIE
  • TRAVAUX
  • Revues et articles
  • Divers
  • Recherche générale / general research's Madrasat | Files room
  • BENIN's Fichiers

Calendars

  • Formations
  • Webinaires
  • Cameroun's Interviews des membres du Club

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Fonction


Expérience


Mes logiciels


Mes références


Formation


Etablissement


Pays


Ville


phone


website


email

Found 182 results

  1. bsr. J'aimerai bien savoir est ce que le nombre des éprouvettes prises dans un coulage est lié au volume du beton a couler. Par exp pour coulage continu d'un radier nervure volume depasse 2000m3 du beton combien des eprouvettes je dois prendre ???
  2. Nous avons abordé pas mal de sujets relatifs à la géotechnique. Les études géotechniques commencent par une reconnaissance de site. Il s'agit de la réalisation d'un nombre suffisant de sondages. L'objectif est déterminer des coupes lithologiques et de réaliser des essais en place. Les différents types de sondages, nous cistons : le sondage carotté, le sondage destructif, le sondage à la tarrière mécanique, le sondage par puits manuel ou la pelle mécanique et le sondage par la tarrière mécanique. Les essais in situ, il y a le pressiométre, le pénétromètre dynamique, le pénétromètre statique, le peizomètre, l'inclinomètre etc .... MAINTENANT JE SOUHAITE PLUSIEURS PARTICIPATIONS !!! Voilà je veux un exposé avec éventullement de documentation sur LE SONDAGE INCLINOMETRE : METHODES ET INTERPRETATIONS. Un échange sur l'exposé viendra. Je vous attends, soyons nombreux !! Cordialement.
  3. salut à tous, je vous demande les essai suivants : poids Spécifique propriété superficielles des granulats Absorptions des granulats Bolemey sous forme d'excel. Mes Salutations .
  4. Des scientifiques de l'Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) ont mis en place, dans une grotte karstique [1] de l'île indonésienne de Java,un barrage souterrain comportant une installation hydroélectrique intégrée. Ils ont testé avec succès cet aménagement fin juillet. Grâce à ce projet, qui constitue une première mondiale, les scientifiques veulent lutter contre la pénurie d'eau qui touche le sud de l'île : àpartir de l'année prochaine, l'installation devrait livrer de l'eau potable à 80.000 personnes. La région karstique de Gunung Kidul sur la côte sud de Java est l'une des régions les plus pauvres de l'île. A la saison des pluies, l'eau s'infiltre très rapidement dans le sol et s'amasse dans un système de grottes souterraines. "C'est ce réservoir d'eau naturel que nous avons exploité avec la centrale électrique souterraine", explique le Prof. Franz Nestmann, chef de projet à l'Institut sur l'eau et le développement des eaux (IWG) de l'Université de Karlsruhe. Les technologies que le Prof. Nestmann et ses collègue sont développées sont adaptées à la nature et aux populations locales.Il s'agit d'un projet modèle, qui pourrait être étendu à d'autres zoneskarstiques du monde entier, comme le Laos, la Thaïlande ou le SriLanka. Le projet est soutenu depuis 7 ans par le Ministère fédéral del'enseignement et de la recherche (BMBF) et se caractérise par descoopérations entre chercheurs indonésiens et allemands et partenaires industriels des deux pays. En tout, les financements du BMBF s'élèventà 3 millions d'euros. "Plus de 1.000 litres par seconde s'écoulent à travers la grotte de Bribin, même en période de sécheresse- nous avons trouvé ici le lieu idéal pour construire la centrale électrique", explique le Dr. Peter Oberle de l'IWG. La pression del'eau actionne des turbines qui sont reliées par un engrenage à des pompes d'alimentation. Celles-ci envoient une partie de l'eau 200mètres plus haut dans un réservoir. Avec la réussite du test, le principal enjeu du projet a été surmonté. Le Dr. Oberle poursuit :"nous savons maintenant que la grotte retient effectivement l'eau etque nous atteignons la hauteur de barrage nécessaire de 15 mètres." Au cours des prochains mois, les ingénieurs vont compléter l'installation de pompage et étendre le système de canalisation. Pour la prochaine période sèche, à partir de mai 2009, l'installation devrait être complètement en activité et alimenter alors 80.000 personnes à hauteur de 70 litres par jour et par personne. "Jusqu'à présent, les habitants disposent en période sèche de 5 à 10 litres pour la toilette, les tâches ménagère et le bétail. Un Allemand utilise en moyenne 120 litrespour cela", commente le Dr. Muhammad Ikhwan de l'IWG. La région de Gunung Kidul compte environ 260.000 habitants. La coopération des différents partenaires du projet devrait se poursuivre au-delà des travaux dans la grotte de Bribin. Le BMBF vient en effet d'accorder des fonds à un nouveau projet de gestion intégrée des ressources en eau,dans le cadre duquel l'Université et le centre de recherche deKarlsruhe travailleront à l'exploitation des ressources souterraines en eau de même qu'à la distribution de l'eau, la qualité de l'eau et le traitement des eaux usées. De plus, les experts en génie hydraulique souhaitent tester un second concept de captage d'eau,particulièrement adapté aux cavités à forte pente. [1] Karst(définition du CNRTL) : Région de formation calcaire caractérisée parla prépondérance du drainage souterrain et par le développement d'une topographie originale due à la corrosion de la roche (grottes,gouffres, résurgences, etc.)
  5. Salam 3likom mais amis ma questions est la suivent : 1) sur quel type de materiau peut-on réaliser l'essai proctor ? 2) Pouvez-vous remplacer Procotr normale par Proctor modifie ? 3) Que sugnufie le terme 95% d'OPM de Proctor ? 4) Quelest les liant hydrocarbone utilise BB a froid et en BB a choud ? _______________
  6. Bonjour, Afin de réaliser un parking souterrain, il est nécessaire de réaliser un cuvelage avec revêtement d'imperméabilisation (cristallisation). La contrainte dans l'acier est donc limitée aux ELS (poussée hydrostatique). Cependant dans le DTU 14.1 il est nécessaire de vérifier la contrainte de traction du béton du coté du revêtement tout en sachant qu'elle est limitée (étant donné qu'en section "homogénéisée" on néglige le béton tendu). Comment la calculer ? j'ai fais un calcul mais j'aurais besoin d'avis. je calcul en section homogène avec : Uploaded with ImageShack.us Et ainsi je compare à la contrainte de traction limite qui est de 2,4 Mpa il me semble (C30). merci
  7. salut à tous, de quoi dépend le coefficient de perméabilité du sol et dans quel calcul peut-il servir ? merci
  8. salam alikom mes fréres je besion des doc sur l'essai de plaque de 30 cm ( norme DIN 18 134 octobre 1984) merci.
  9. bonjour à tous , comme c'est ma première participation,je voudrais que quelqu'un me donne le rapport entre le module EV2 déduit d'essai à la plaque et la déflexion et bonne année à tous
  10. comment peut on faire un essai Proctor pour obtenir les mêmes caractéristiques (γ et ω) à ceux qui se trouvent en place (sur le chantier)
  11. peut on estimer la compacité du sol a partir des essais de penetrometre dynamique
  12. Salutations. Je vous met en lien le plan de mon sous-sol de la structure de mon projet de fin d'étude: Hebergement gratuit d'images, de photos et de video. Choisissez monster up pour une hbergement rapide Le problème qui se pose pour moi c'est comment prendre en charge les ouvertures dans les voiles de la structure sachant que la solution adoptée est un radier général (non nervuré ) de 60 cm. Dans les étages courants pour palier à ce problème, on a adopté des poutres noyées afin d'assurer la continuité...je me demande s'il est nécessaire de faire des poutres courtes noyées dans le radier ou est il possible de laisser les ouvertures comme elles sont sans faire de dispositions particulières. Ce qui m'amène à ma autre question, j'ai cru comprendre que l'important dans un radier est d'assurer sa rigidité et son comportement monolithique ( je m'excuse si je m'exprime mal) et d'éviter les concentrations d'effort afin d'éviter les renversements et autres problèmes de stabilités et que c'est pourquoi on préfère concevoir des longrines pour les structures portiques(ou portique-mixte)... je me demande donc s'il est possible d'avoir un comportement rigide avec une radier d'une structure voile comportant beaucoups d'ouvertures ou bien existe il des dispositions constructives spéciales ?
  13. bonjour tout le monde; voila je calcul un radier pour un bâtiment R+10+SS qui repose sur un sol dont sigma=0,155 MPa, je calcul la surface nécessaire y compris le débord je trouve S=468,54 et je trouve h=40 Cm, Ix=29313m4 ;Iy=11417m4 jusqu’à la tout va bien, lorsque je calcul les contrainte dans le sens X σ_max=N/S+〖M*V〗x/I_xx =0,22 MPa > 1,33 sigma_sol même chose pour le sens Y .???????????!!!!!!!!!!! es que quelqu'un peut m'expliquer ces résultats et comment peut-on vérifier la condition σ_max≤1,33(σ_sol ) ̅
  14. salut tous le monde merci de bien me répondre à un problème le plus vite possible une question nous a était poser concernant l'essai oedométrique c de démontrer que: E=Eoed[1-2*v2/(1-v)] Eoed étant le module oedométrique v étant la viscosité E module de young la question a été éclaircit en utilisant la loi de hooke généraliser avec comme indice le déplacement horizentale épsilonX=0 , je sais que c'est vague merci de bien m'aider.:wink:
  15. Comment utiliser une Boussole en géologie http://video.filestube.com/watch,c9e9a43ea65795f703e9/Comment-utiliser-une-Boussole-en-géologie.html UNISOL Géotechnique Environnement Laboratoire d'essais http://video.filestube.com/watch,04d91f0d7a6121b103e9/UNISOL-Géotechnique-Environnement-Laboratoire-d-essais.html
  16. Saut à tous Quelqu'un pourrait me conseiller ou me fournir de la documention sur la méthodologie des essais et de calcul de la granulometrie par tmisage et par sédimentometrie pour la caracterisation d'sol. merci Ouedraogo Hamadou
  17. Slm, je cherche des résultats d'essai PROCTOR pour les analyser. Merci .
  18. Bonjour, Je suis étudiant en géotechnique et dans le cadre de mon stage je dois dimensionner des fondations de type semelles isolées. L'ingénieur qui s'occupe de moi m'a imposé ceci : Type de fondation : Semelles isolées ou puits Niveau d’assise : ancrage au sein des argiles minimum : 0.30 m pour les semelles isolées, 0.50 m pour des puits Soit 1.20 – 1.80 m / terrain actuel pour des semelles isolées Matériaux d’assise : Argileux Je dispose de résultat d'essais pressiométriques : Lithologie Bases des formations Caractéristiques pressiométriques Résistance dynamique (MPa) pl* (MPa) E (MPa) Remblais 0.50 – 0.90 - - 0.5 – 14* Graves argilo-sableuses (Absente en SP2) 1.30 – 1.50 0.86 – 0.94 20 – 36 PD1, PD2 : qd moy = 3 – 4 PD3 : qd moy = 7 Matériaux argileux 6.00 – 6.50 0.71 – 2.84 11 – 101 PD1, PD2 : qd moy = 5** PD3 : qd moy = 7 – 8 Argile marneuse - 2.25 – 2.91 25 – 57 - Le problème est quand je calcul contrainte de rupture à l'aide du DTU, je trouves des valeurs de l'ordre de 0.9MPa. L'ingénieur m'a rétorqué que la valeur était fausse...mais rien de plus... Depuis je cherche mon erreur mais rien à faire je ne vois pas... SI quelqu'un pouvait m'éclairer en me détaillant le calcul (Kp et Pl*e). Merci, Cordialement
  19. Assalamou aleykoum c'est la première fois que je me manifeste sur ce forum; il se trouve que j'ai un projet de construction de tribune de stade sur sol argileux et j'ai besoin de connaitre la gamme des essais géotechniques à faire pour un pareil ouvrage. merci
  20. bonjour j ai besoin de la norme de l essai a la plaque comme indiqué a la figure merci d avance.
  21. Bonjour, En prévision de la réalisation d'un remblai, il nous ait demandé de procéder par une planche d'essai, j'aimerai bien savoir quelles sont les techniques et la méthodologie pour la réalisation et l'exploitation des résultats issus d'une planche d'essais??? Votre aide est plus que salutaire, Amicalement Ben Saïd.
  22. bonjour, je vous prie de bien vouloir me dire a quoi est -elle équivalente la pression limite (essai in situ) a l'essai au laboratoire (compression simple ou au cisaillement (boite de casagrande)) merci
  23. Etude expérimentale du tassement et de fondations superficielles par J .-P. Dauvisis. Ingénieur E.I.M. et L. Ménard. Ingénieur-Conseil English Synopsis PClge 24; Deutscher Abriss Seite 27; Resumen espCliiol paginCl 30. Résumé Des recherches expérimentales ont été conduites au Centre d'Etudes Géotechniques près de Paris en vue d'étudier le comportement de fondations superficielles dans les cas suivants: -les semelles sont voisines et s'influencent réciproquement, -les charges sont statiques, puis alternées, -les efforts sont excentrés. Les phénomènes ont été suivis aussi bien pendant la phase pseudo-élastique que pendant la phase de rupture du terrain. Le terrain a été préalablement étalonné à l'aide de 18 sondages avec esssais pressiométriques. Des résultats de cette étude on peut déduire que les normes précédemment présentées sont confirmées. On a également mis en évidence qu'une charge répétée entraîne un tassement plus importantqu'une charge permanente. La déformée du niveau du sol au voisinage d'une semelle chargée ne paraît pas conforme aux théories habituelles de l'élasticité et de la plasticité en raison du fait que le module de déformation du terrain sous des efforts de traction est très inférieur au module sous des efforts de compression. Il paraît ainsi possible de réduire l'entr'axe minimal nécessaire pour considérer que deux fondations voisines travaillent isolément. Sous l'effet d'une charge excentrée, le basculement angulaire est bien inférieur au bascu le ment déduit de la théorie de l'élasticité. Ces conclusions permettent d'adapter les normes pressiométriques au calcul de ces cas particuliers. sols_soils_N10_Sep 1964_p11_32.pdf
  24. Salamo3alaykom J'ai besoin de calculer Contrainte admissible d'un sol (Site pour Parc Eolien ) à partir des résultats des essais pressiométriques (Ménard ). Quelles dimensions prendre pour L (longueur ) et B (largueur ) (pour semelle semi profonde carré ? ou circulaire ? ) ,afin de déduire les termes De (Ancrage ) et Kp (Coefficient de portance ) et calculer le qa (Contrainte admissible) lah yjazikom b lkhir
  25. Géotechnique routière : Les essais de portance des sols sont : 1- Essai Proctor (Modifié et Normal) déterminé selon la norme AFNOR NF P 94 - 093. Il est applicable sur tous types de sols définis dans la norme de classification GTR NF P 11 - 300. Les tamisat de 20 mm des sols ne doivent pas dépassé les 30 %, si non l'essai est réalisable seulement pour avoir des indications sur l'état hydrique des sols. Toutefois une correction des graphiques de Proctor est à corriger. L'objet de l'essai proctor est de déterminer la masse volumique sèche maximale et la teneur en eau optimale correspondante. 2- Essai CBR suivant la norme AFNOR NF P 94 - 078 . Il est applicable dans les même conditions que l'essai Proctor. Son objectif est de déterminer l'Indice Portant Imédiat IPI, l'indice CBR Immédiat et l'Indice CBR après immersion. Le IPI est utile pour les pistes alors les autres utiles pour les chaussées. 3- Essai à la plaque suivant la norme AFNOR NF P 94 - 117 - 1. Il a même objectif comme le CBR, mais l'avantage de l'essai à la plaque est immédiat et réalisable aussi sur les sols dont les tamisats de 20 mm dépassent les 30 %. Vuiellez trouver ci-joint l'interpréation des résulats des essais de portance des sols sous forme de tableau (Fichier en format jpg). Bonne lecture.
×
×
  • Create New...