Aller au contenu
CIVILMANIA
USTHB2013

Suivi De Chantier

Recommended Posts

Bonjour mes amis,

Lors de la tenue des travaux de réalisation d'un ouvrage, il faut que l'ingénieur de suivi soit présent au chantier afin de bien contrôler l'entreprise de réalisation, et vu que beaucoup d'entreprises ne "sont pas à la hauteur", elles ne disposent pas d'une main d'oeuvre qualifiée, du bon matériel, manque d'organisation au chantier, il y'aura forcément des anomalies dans l'exécution (poteaux désaxés, ferraillage mal façonné, non-respect des épaisseurs d'enrobage, ségrégation du béton, maçonnerie et revêtement de sol non-conformes au normes, etc...) ce qui rend la mission de l'ingénieur de suivi très délicate, et il y'aura aussi beaucoup de conflits et incidents entre le bureau d'étude de suivi (représenté par l'ingénieur de suivi) et les représentants de l'entreprise, et notamment, le chef de chantier et éventuellement les ouvriers, donc , je voudrais savoir comment doit se comporter l'ingénieur face à de telles situations, ou bien, comment doit être sa personnalité afin qu'il réussisse sa mission et puisse faire son travail convenablement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

le mal est là, mais sa solution se trouve souvent bien en amont.

la plupart des conflits qui naissent sur le chantier ont comme source la mauvaise rédaction du fameux CPS et tous les documents annexes.

souvent les travaux sont décrits très sommairement sans précision et sans les tolérance et les sanctions prévues en cas de malfaçon. en 

fait dans la définition des prix on se contente souvent de décrire l'objet de façon très sommaire et on essaye e se mettre à l'abri en incluant la fameuse formule miracle" et toutes sujétions de bonne exécution".

dans beaucoup de poste les matériaux ne sont pas définis de façon précise. ainsi vous trouvera: fourniture et pose de marbre sans aucune indication ni sur la nature ni l'épaisseur ,ni la couleur, ni la dimension des carreaux, sachant que selon ces caractéristiques le prix peut varier de 1 à 6.( on se contentera de dire " au choix du maître de l'oeuvre".

toutes ces imprécisions ( faites inconsciemment ou volontairement) sont autant de sujet de mésentente entre le maître de l'oeuvre et l'entreprise.

donc si o, veut minimiser les conflits commençons par bien rédiger les cahiers de charge et tous les documents annexes. BPU - DQE. Devis descriptif etc.

lorsque les choses seront bien claire les deux parties n'ont plus rien à se dire puisque se sera la règle et le mètre le niveau et le fil à plomb  qui vont parler.

OuAllahou A3lam

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×