Aller au contenu
CIVILMANIA
USTHB2013

Suivi De Chantier

Recommended Posts

Bonjour mes amis,

Lors de la tenue des travaux de réalisation d'un ouvrage, il faut que l'ingénieur de suivi soit présent au chantier afin de bien contrôler l'entreprise de réalisation, et vu que beaucoup d'entreprises ne "sont pas à la hauteur", elles ne disposent pas d'une main d'oeuvre qualifiée, du bon matériel, manque d'organisation au chantier, il y'aura forcément des anomalies dans l'exécution (poteaux désaxés, ferraillage mal façonné, non-respect des épaisseurs d'enrobage, ségrégation du béton, maçonnerie et revêtement de sol non-conformes au normes, etc...) ce qui rend la mission de l'ingénieur de suivi très délicate, et il y'aura aussi beaucoup de conflits et incidents entre le bureau d'étude de suivi (représenté par l'ingénieur de suivi) et les représentants de l'entreprise, et notamment, le chef de chantier et éventuellement les ouvriers, donc , je voudrais savoir comment doit se comporter l'ingénieur face à de telles situations, ou bien, comment doit être sa personnalité afin qu'il réussisse sa mission et puisse faire son travail convenablement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structure multi-matériaux (acier, béton, bois, verre, etc...).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon les Eurocodes. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il est compatible avec les dernières versions de Tekla, Revit, AutoCAD et avec les formats d’échange les plus courants (IFC, STP, IGES, SAT, STEP, ...).

Plus de 45 000 utilisateurs dans 80 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez dès à présent de la version d’essai de 90 jours gratuite pour le tester : https://goo.gl/v40pVp


bonjour,

le mal est là, mais sa solution se trouve souvent bien en amont.

la plupart des conflits qui naissent sur le chantier ont comme source la mauvaise rédaction du fameux CPS et tous les documents annexes.

souvent les travaux sont décrits très sommairement sans précision et sans les tolérance et les sanctions prévues en cas de malfaçon. en 

fait dans la définition des prix on se contente souvent de décrire l'objet de façon très sommaire et on essaye e se mettre à l'abri en incluant la fameuse formule miracle" et toutes sujétions de bonne exécution".

dans beaucoup de poste les matériaux ne sont pas définis de façon précise. ainsi vous trouvera: fourniture et pose de marbre sans aucune indication ni sur la nature ni l'épaisseur ,ni la couleur, ni la dimension des carreaux, sachant que selon ces caractéristiques le prix peut varier de 1 à 6.( on se contentera de dire " au choix du maître de l'oeuvre".

toutes ces imprécisions ( faites inconsciemment ou volontairement) sont autant de sujet de mésentente entre le maître de l'oeuvre et l'entreprise.

donc si o, veut minimiser les conflits commençons par bien rédiger les cahiers de charge et tous les documents annexes. BPU - DQE. Devis descriptif etc.

lorsque les choses seront bien claire les deux parties n'ont plus rien à se dire puisque se sera la règle et le mètre le niveau et le fil à plomb  qui vont parler.

OuAllahou A3lam

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il faut garder en esprit que tous les intervenants sur le site ont le même objectif : "la réussite du projet"

partant de cette base vous devez travailler en collaboration, quitte a "former" le personnel de l'entreprise aux bonnes pratiques.

l’ingénieur de suivi n'est pas omniscient, c est pourquoi il doit collaborer avec l’équipe de l'entreprise.

en fait son rôle est de s'assurer de la conformité et du respect des procédures prescrite et parfois valider les non conformités lorsqu'il y en a.

En cas de discussion et d’incompréhension toujours se référer au CCAP, CCTP et la réglementation en vigueur.

 

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/01/2019 à 12:53, USTHB2013 a dit :

Bonjour mes amis,

Lors de la tenue des travaux de réalisation d'un ouvrage, il faut que l'ingénieur de suivi soit présent au chantier afin de bien contrôler l'entreprise de réalisation, et vu que beaucoup d'entreprises ne "sont pas à la hauteur", elles ne disposent pas d'une main d'oeuvre qualifiée, du bon matériel, manque d'organisation au chantier, il y'aura forcément des anomalies dans l'exécution (poteaux désaxés, ferraillage mal façonné, non-respect des épaisseurs d'enrobage, ségrégation du béton, maçonnerie et revêtement de sol non-conformes au normes, etc...) ce qui rend la mission de l'ingénieur de suivi très délicate, et il y'aura aussi beaucoup de conflits et incidents entre le bureau d'étude de suivi (représenté par l'ingénieur de suivi) et les représentants de l'entreprise, et notamment, le chef de chantier et éventuellement les ouvriers, donc , je voudrais savoir comment doit se comporter l'ingénieur face à de telles situations, ou bien, comment doit être sa personnalité afin qu'il réussisse sa mission et puisse faire son travail convenablement ?

Bonjour

Je donne juste mon avis:

Premièrement : l’ingénieur chargé de suivi son rôle n'est pas de contrôler ou de surveiller l'entreprise, mais de contrôler la qualité des travaux conformément aux plans déjà établi et de prendre des corrections et les dispositions nécessaires si il existes avant les travaux

Deuxièmement: la plus part des anomalies citées proviennent de chargé de suivi, car l'entreprise travaille sous la couverture de chargé de suivi, autrement dit, derrière un travaille mal effectué, soit poteaux désaxés,  ferraillage non conforme, matériaux de mauvaise qualité, coffrage usé, manque de section,...il y'a un permis de coulage qui a été délivré par le chargé de suivi, donc en conclusion, soit le chargé de suivi n'a pas fait son travail, il n'a pas vérifie ou simplement il est complice,........

et cela restera uniquement mon avis et cet avis n'est pas alarmant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour tout depend de termes de reference du projet,puisque dans un projet structuré le role de tout un chacun est bien defins ainsi que les responsabilités de toutes les parties, mais ce qui est vrai tout les intervenants du projet travail pour un seul but çad la reussite du projet,donc dans un projet il n'ya pas des énemis mais plutot de collaborateur. tout est bien définis dans les cahiers des clauses admnistratives,spécification technique du projet,cahiers des clauses particulieres,type du marché. mais en résumé:

-L'entreprise d'execution est chargé de l'execution des travaux;

-le Maitre d'oeuvre: est l'entité qui a élaboré le projet

-Maitre d'oeuvre d'éxécution ou Bureau de control: il est pour le control et le suivis des travaux,cad veuillez à ce que les travaux se réalise conformement aux spécifications techniques du projet et selon les règles d'art.

donc pour éviter des malfaçons sur les ouvrages etc, avant l'éxécution de ces ouvrages l'entreprise réçois l'avis due l'ingénieur(DPO) réprésentant le bureau de control ,celui-ci  est permanent sur le chantier, donc on a de DPO selon les spécialités: Genie Civil pour le lot genie civil,Ingénieur chargé des équipements techniques pour le lot (Electricité,climatisation etc),Ingénieur chargé des instalations spéciales(pour les installations spéciales: securité incendies,telephone,réseau internet),Ingenieur Control qualité pour ce qui concerne le control qualité: essais etc.

ainsi si cette procédure est réspéctée il yaura moins de problème concernant l'éxécution des travaux, et ceci éviterai chaque fois que le bureau de control élabore les fiches de malfaçon(cas des ouvrages éxécutés non conforme au CCTP), et ceci est coordonné par le chef de mission de control , qui lui va assurer la coordination du control des travaux(Control téchnique,control financière: approbation des factures etc). 

et jamais on peut avoir un conflit entre ingénieur de suivis et les ouvriers,puisque de manière formelle il ne peut pas avoir une communication entre les 2 parties ,l'ingénieur suivi communique avec le responsable de lot du coté de l'entreprise et ce responsable de lot  communiquera directement avec ces ouvriers sur les rémarques formulés par l'ingénieur de suivi, si l'ingénieur de suivis ose de se communiquer directement aux ouvriers meme s'il detecte de malfaçon il yaura un couac car il ya aucune rélation qui lie les 2 parties hierarchiquement parlant

 

  • J aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monsieur Bisudi,

Le problème qui se pose est que plusieurs entreprises du secteur privée ne respectent pas les règles d'exécution et elles ne disposent pas dans la plus part des temps d'une main d'oeuvre qualifiée et apte à réaliser le projet tel qu'il est élaboré par le maître de l'oeuvre, il y'a aussi une autre problématique est que les ouvriers n'ont pas la culture de suivi, c'est à dire, ils refusent d'obéir aux instructions et recommandations de l'ingénieur de suivi et prétendent qu'ils sont connaisseurs du métier ! et tout cela rend la mission de suivi délicate pour l'ingénieur ou le technicien de suivi et peut provoquer des incidents entre celui-ci et les représentants de l'entreprise, et particulièrement avec les ouvriers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

comme je l'ai dit plus haut, le problème ride dans la rédaction du CPS. si les choses sont claires dès le départ, en général il y a très peu de problèmes.si on laisse des brèches l'entrepreneur cherchera toujours à les exploiter, surtout si la durabilité et la stabilité de l'ouvrage ne sont pas en danger. (donc souvent pour la qualité des matériaux et celle de la mise en oeuvre pour les corps d'état secondaires.)

par ailleurs le chargé du suivi s'abstiendra toujours de s'adresser directement aux ouvriers. en plus toutes instruction donnée  à l'entreprise devra être consignée par écrit sur le cahier de chantier.

OuAllahou A3lam

A+

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monsieur FRIDJALI,

Je parle d'une expérience personnelle où l'entreprise n'avait pas un chef de chantier ni un conducteur de travaux, et de ce fait, nous, maître de l'oeuvre, étions contraints de s’adresser directement aux ouvriers et c'était délicat pour l'ingénieur de suivi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors Monsieur USTHB2013, c'est un cas particulier  et ce n'est pas normal,alors dans ce cas il faudra convonquer une reunion de mise au point avec l'entrepreneur,car d'habitude avant le demarrage du chantier;l'entreprise livre au maitre d'oeuvre d'éxécution,la liste de ce personnel,sa hierarchie, et par categorie,son organigramme,la liste des engins,donc il faut une reunion de mise au point avec l'entreprise pour bien definir les choses et donner a l'entreprise un delais pour mettre en application ces recommandations acté sur le PV si non, un rapport sera adresser au client et le client constatera le fait cad le refus du coté de l'entreprise,et le client prendra des sanctions telque recommander par le contrat qu'il avait signé avec cette entreprise 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...