Jump to content
CIVILMANIA

ouguergouz

Algeria
  • Content Count

    88
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    Algeria

Everything posted by ouguergouz

  1. bonjour ; j aimerai avoir la documentation sur le calcul des radiers rigides (sans nervure).
  2. bonjour; comme a dit monsieur FRIDJALI l'augmentation de l'épaisseur est défavorable pour les poutres,mais tu peut créer des guaussets au niveau des poutre de par et d'autre si ça gène pas par rapport à l'architecture, cela dans le but de réduire la porté des poutres. crdt.
  3. pour le calcul tu prend aussi les poutres du 2 ème sous-sol pas uniquement le premier,bien sur le panneau le plus sollicité. crdlt.
  4. dans ce cas tu le calculera comme un voile adossé simplement appuis sur les poteaux et les poutres du plancher,avec une charge triangulaire obtenus en fonction des paramètres géotechniques du sol (angle de frottement, cohésion et le poids volumique du remblai) crdt
  5. bonjour est ce que c'est un mur lié à la structure ou un mur de soutènement indépendant?
  6. bonjour: vous trouvez ci joint un exemple d'avenant. crdlt. Avenant N°02.doc
  7. bonjour 1-ci joint un exemple du pv de chantier . 2- l’attachement de la peinture tu calculera les surface des murs , plafond ..ect, effectuées sur chantier. crdlmt
  8. consulter le DTR BC 2.2 charges permanentes et charges d'exploitation .
  9. bonjour - le calcul des poutres on prend toutes les combinaison ELU , ELS et ELA pour le ferraillage et ELS pour lea vérification des contraintes et la flèche. - la justification du ferraillage des poutres secondaires au niveau des appuis: sous les sollicitations sismiques ,elles génèrent des moments importants à ce niveau (partie sup et inf ) ;car elle supporte que son poids propre contrairement au poutre principale.(pas de chap sur la partie inf de l'appuis). crtdl
  10. le rôle d'un ingénieur géotechnicien au sein d'un laboratoire est de faire des études géotechniques du sol a la base des ; Essais in situ : · essai préssiométrique C’est un essai de chargement in situ effectué au sein même du terrain grâce à la réalisation préalable d'un forage. L'analyse des résultats permet d'obtenir, pour une profondeur donnée, les caractéristiques mécaniques du sol et d'effectuer les calculs de fondation. · réalisation des sondages carottés sur le site et des essais SPT (standard pénétration test), implanté d’une manière permettant de cerner la nature lithologique et avoir une idée sur les différents horizons constituant le sol ainsi que faire des essais au laboratoire. · Essais de pénétromètre dynamique Dans le but d’estimer la résistance du sol, des essais pénétromitrque doivent être réalisé à l’intérieur de l’assiette du projet pour avoir une idée global sur le degré d’homogénéité du sol, la résistance en fonction de la profondeur ainsi que la profondeur de l’horizon porteur des fondations. · Etude géophysique : pour classifier le sol Essais au laboratoire : Pour déterminer les caractéristiques géophysiques du sol à savoir : · L’analyse granulométrique · Densité, teneur en eau et degré de saturation, limite d’atterberg · Essai mécanique ; ü Essai de cisaillement à la boite CASAGRANDE Cet essai permet de mesurer les caractéristiques mécaniques du sol (angle de frottement et la cohésion) ü Essai de compressibilité a l’oedomètre pour le calcule des tassements. Analyse chimique Essai de chargement à la plaque
  11. bonjour, pour 1.15 m y'a pas de chevauchement (quand tu dispose deux semelles filantes tu remarque quelles sont éloignées.) il faut pas oublier d'ajouter le poids propre des avants poteaux,semelle et le remblais sur la semelle.pour avoir la charge exacte sous la fondation. crdlt.
  12. oui même chose.pour la semelle isolé, le chevauchement est due aux dimensions importantes des semelle mitoyenne (très rapprochés ou sa chevauche carrément 'sa touche en eu' ) dans ce cas il faut passer de semelle isolés au filante ou de filante ou radier. crdlt
  13. bonjour; pour le dimensionnement tu prend la combinaison à ELS , parce que tu doit la comparer a celle donner sur le rapport géotechnique qui est donner à ELS (contrainte admissible du sol). crdlt.
  14. bonjour double clique sur la vue - affichage - et choisir le type souhaité CRDT
  15. oui c 'est ça ,et la hauteur est données par la condition de la flèche suivante : L/15 < h t <L/10. bien sur il faut vérifier le ferraillage ,la flèche ....ect crdlt.
  16. ci joint un exemple. crdlt
  17. des fois en peut pas sa des fois on peut pas satisfaire toutes les conditions exigées par le règlement RPA , en particulier a cette interaction verticale pour certains projets compliqués. dans ce cas de situation il faut satisfaire les conditions de sécurité a savoir; comportement de la structure ,l'effort tranchant à la base,effort normal réduit..ect mais le coté économique on peut se on passé un peux (sécurité ensuite économie) . crdlt
  18. oui je sais, même la sous-traitance est en m² du plancher !
  19. bonjour besoin du crack SAFE 2016.
  20. les honoraires sont calculés a la base de la surface totale des planchers du projet en question.(par m²) et ses tarif sont variable selon le type du projet, sa complexité ect. crdlt
  21. ok, mais la versification est la même malgré ton cas.
  22. la pièce jointe c'est a titre d'exemple seulement tu prend a=b=40 cm pour ton cas. crdt
  23. tu prend la hauteur total de la nervure 80 cm.
  24. tu veux dire quoi par épaisseur de la nervure??
  25. pour le poinçonnement tu prend la hauteur total cad la hauteur de la nervure, et pour le cisaillement la hauteur du radier seulement. cdlt
×
×
  • Create New...